• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Shurik’n : « Marine Le Pen est plus dangereuse que son père (...)

Shurik’n : « Marine Le Pen est plus dangereuse que son père »

Quelques heures avant le festival bruxellois Expressions Urbaines organisé ce 29 septembre sur la place du Parlement européen, Shurik'n, vétéran du rap conscient pour plusieurs générations, a rencontré une trentaine de jeunes des quartiers populaires d'Ixelles. Ouvert, disponible, le rappeur quadragénaire a multiplié les conversations informelles et disséminé quelques étoiles dans les yeux de l'assistance ... Un échange mémorable initié par Béa Diallo (PS), échevin de la jeunesse d'Ixelles et fondateur du festival gratuit dont l'artiste marseillais était la tête d'affiche. Entre deux portes, interview express du « Samouraï ».

JPEG

En 1998, tu me disais : « Gauche / Droite : même combat pour la monnaie  » (1). Près de quinze ans plus tard, tu dirais exactement la même chose ?

Shurik'n : On est en pleine crise et, dans l'intervalle, on a pu vérifier un sacré nombre de fois la réalité de cette phrase. Même si pour la France, c'est encore un peu tôt pour juger, j'ai toujours la même vision du truc. Au-delà des belles promesses, on connait tous le contexte, on sait tous par où ça va passer ... Ce qui me pose davantage problème, c'est que lorsqu'un parti est élu et est censé disposer de cinq ans pour faire quelque chose pour le pays, vous avez l'autre parti qui lui dynamite les projets au maximum ! Et quand cet autre parvient au pouvoir, vous avez le parti précédemment en place qui fait exactement pareil. Aucun des deux ne veut l'évolution du pays ! Aucun de ces deux partis ne veut réellement que le pays aille mieux. Dans la cas contraire, pendant cinq ans, le perdant se dirait : « Ok, ils ont été élus. Soyons beaux joueurs : faisons ce qu'il faut pour les aider et faire en sorte que le pays aille mieux ». Non, ça, ils en sont tous deux incapables. Pendant, cinq ans, ils vont mettre des bâtons dans les roues du parti en place. Comment voulez-vous que ça évolue ? Donc, quand je disais : « Gauche / Droite : même combat pour la monnaie ! », ça se vérifie encore aujourd'hui …

 

A l'époque, tu déplorais aussi une équivalence entre le rejet de la politique par le milieu du Rap et le rejet de la politique classique par le Front National, que tu combats depuis toujours. Que penses-tu du FN de Marine Le Pen ?

Shurik'n : Obligé d'avouer que, stratégiquement, ils ont plutôt bien manœuvré ... Le FN a adopté un relooking extrême (sourire) : ils sont passés sur le billard pour revenir tout pimpant avec un discours légèrement plus édulcoré. En surface ! Malheureusement, beaucoup ont mordu à l'appât. Si pour certains, le discours de Marine Le Pen peut paraître plus nuancé, selon moi, il est plus pernicieux, plus vicieux et plus dangereux encore que celui de son père. Jean-Marie Le Pen, c'était les gros sabots, les pieds dans le plat, la « bonne blague » légèrement sulfureuse en fin de repas dominical. C'était son truc : le scandale, par-ci, par-là. Par contre, Marine Le Pen arrive avec un discours construit et le présente bien. Elle ne présente pas les choses crûment comme le faisait son père. Rien qu'avec ce changement formel, il y a beaucoup de gens qui, désormais, tendent l'oreille et, sur certains points, se retrouvent en elle. C'est très dangereux ...

Cette différence de succès avec son père s'explique aussi par le fait que Marine Le Pen surfe sur un climat islamophobe sans précédent ...

Shurik'n  : Ce climat a été développé au fur et à mesure et je pense que c'est aussi lié aux élections. A l'avant-dernier scrutin, on a eu la burqa, ensuite c'était les prières dans les rues, puis avant les présidentielles, ils en ont remis une couche sur le voile. Pendant les périodes électorales, beaucoup n'hésitent à revenir sur des choses qui font peur aux gens, souvent par ignorance. Néanmoins, ce qui se passe maintenant, hors périodes électorales, est encore pire. Je parle de la polémique liée au film anti-Islam et la sortie des caricatures du Prophète dans la foulée. Si on avait fait la même chose avec Jésus-Christ, je pense qu'on aurait eu les mêmes réactions. Qui se souvient qu'à la fin des années 80, à la sortie d'un film qui mettait en cause les dernières minutes de la vie du Christ (« La dernière tentation du Christ  », ndlr), des intégristes chrétiens ont mis le feu à des cinémas ? Aujourd'hui, la bonne attitude a été demandée et suivie par la majorité des musulmans, même si elle n'a pas été respectée par tous. Je suis vraiment en dehors de ça, donc je peux en parler tranquillement. Je peux comprendre la colère, mais je trouve que la dernière manifestation parisienne a apporté de l'eau au moulin des islamophobes. Ceci dit, les gars de Charlie Hebdo ont fait exactement comme Kissinger au Vietnam : ils ont tapé sur un milliard de personnes pour être sûrs de toucher 150.000 salafistes à l'intérieur … Ce qui est parfaitement ridicule ! Déjà, à la base, de quoi se mêlent-ils ? Je crois qu'il y a un minimum de respect à avoir. Certains se permettent des choses avec les musulmans qu'ils ne se permettraient pas avec d'autres...

Estimes-tu encore être un représentant du rap conscient, représenter une alternative au rap commercial ?

Shurik'n : Je suis toujours le représentant d'un rap conscient, mais de nos jours, ce n'est qu'une facette du rap. La différence, c'est que je me considère avec d'autres comme issu d'une culture Hip-Hop. On a connu le Rap à travers cette culture. Aujourd'hui, les jeunes font plus du rap « en général » sans forcément avoir conscience du passé, de tout ce qui a été construit, de pourquoi on utilise tel ou tel instrument, de pourquoi on revendique. Dans cette culture, on est passé du côté festif à dire des choses intéressantes en prise avec la vie des quartiers et la société. C'est cet aspect qui nous a heurté de plein fouet, même si, dans nos albums, on laisse aussi la part belle aux délires. Ceux qui nous connaissent au quotidien savent qu'on n'est pas vraiment des gens sérieux : on prend plus au sérieux notre musique que nous-mêmes…

L'heure de la retraite n'a donc pas encore sonné ?

Shurik'n : Non, pas de retraite ! Tant qu'on s'éclate, on continue. Et puis, on fait du Hip-Hop : c'est pareil que pour le Jazz. Cette question de la retraite est toujours surprenante à entendre parce que, bon, ça fait 25 ans maintenant … Si la question revient, c'est que beaucoup ont encore cette notion de musique de consommation rapide alors que c'est faux. Toi dans ton métier, lui dans le sien et moi dans le mien, on a prouvé qu'il s'agit d'un art vivant ! Un art qui a généré énormément de choses et qui s'est inscrit définitivement dans le panorama musical français.

 

Par Olivier Mukuna / Photos : Sergio Bianchini

 

(1) « Gauche / Droite : même combat pour la monnaie ! », Shurik'n (IAM), in Le Matin, 3 juillet 1998. 


Moyenne des avis sur cet article :  2.38/5   (84 votes)




Réagissez à l'article

75 réactions à cet article    


  • curieux curieux 2 octobre 2012 14:04

    Je m’abstiens car ni l’un, ni l’autre n’ont encore été aux commandes. Mais grâce à l’UMPS, ca pourrait bien arriver. Vous verriez alors les pourris de ces deux partis rejoindre le FN.


    • Beaurepaire Beaurepaire 3 octobre 2012 13:10

      Les pourris se sont ceux qui vivent de la misère. Toutes ces associations bidons où les salaires - à compétences égales - sont bien plus importants que dans la fonction publique et même le privé. La cour des comptes dénonce ses dizaines de milliards dépensés pour la politique de la ville en vain ! Qui en profite : le patronat qui guette les esclaves, les syndicats et les partis de gauche qui ne défendent plus le peuple, comme le dit et l’écrit Michel Onfray et Marine . Sans oublier une pseudo droite liée dans beaucoup de régions aux mafias ou des combines genre Mediator/laboratoires Servier. On vit dans une zone € qui s’effondre du fait de la politique de l’UMPS et des centristes. Pourtant certains en sont encore à faire de la pub à l’euro en italien Qu’en pensent-ils les Italiens livrés à un Gauleiter de Goldman-Sachs ??? http://en.wikipedia.org/wiki/File:WeltBIPWorldgroupOECDengl.PNG


    • Montagnais Montagnais 2 octobre 2012 14:25

      -  Non, pas de retraite ! Tant qu’on s’éclate, on continue.


      On partage au moins ça..

      NB : qui a payé cette manif « gratuite » ?

      • Komvouzémoa 2 octobre 2012 15:25
        de quoi ils se plaignent, l’islam progresse, la culture française s’efface, le peuple de france avec. Il y a quelques tensions, c’est normal, c’est juste un mauvais cap à passer. Il y a déjà 60% de naissances d’étrangers en ile de france.

        • debase 4 octobre 2012 11:13

          « 60% de naissances d’étrangers en ile de france. »

          Voila pourquoi nos ’élites’ mondialistes judéo-maçonniques veulent développer au plus vite le ’Grand-Paris’...


        • Attilax Attilax 2 octobre 2012 17:58

          Totalement d’accord. Je veux pouvoir parler de tout sujet sans qu’un abruti me dise : « non, ça t’as pas le droit c’est sacré ! ». Heureusement, si la dictature, c’est « ferme ta gueule », la démocratie, c’est « cause toujours »...


        • jymb 2 octobre 2012 15:49

          Un parfait inconnu extrait du monde des rappeurs (no comment) , débitant ses poncifs

          demain vous nous sortez quoi de l’archi fond du tiroir ? un alcoolo hoquetant et éructant accroché à son bar ?


          • PapaDop PapaDop 2 octobre 2012 17:41

            Euh .... Shiruk’n un parfait inconnu ? Soit c’est du second degrés ,rira qui voudra ,soit tu es incultes ,mais ça se soigne ...
            Maintenant qu’il reste dans le rap et évite de donner trop son avis ,oui .


          • pinson 2 octobre 2012 19:20

            @Papa Dop

            Ah bon ? Quand on ne connaît pas Shirumachin, on est inculte, rien que ça ?

            Bon bah, je suis inculte. Je ne le savais pas, mais je l’assume, je suis inculte.
            Et le pire, c’est que ne pas connaître Shirutruc ne me gêne pas du tout.


          • appoline appoline 2 octobre 2012 19:41

            On ne perd rien à ne pas connaître quand on voit le niveau de chiotte des rappeurs.


          • PapaDop PapaDop 2 octobre 2012 20:03

            La culture musicale oui ,ça fait quand même à peu prés 20 ans qu’il écrit et compose tout seul ou au sein du groupe IAM .Donc le mec depuis 20 ans vit de sa musique grâce au fan de rap et au gens comme moi ,ouvert à tout .Si vous ne le connaissait pas c’est qu’il est discret et n’a pas besoin deTél2 pour vendre .J’ai juste du respect pour l’artiste .


          • pinson 3 octobre 2012 09:57

            Culture musicale ?
            Je suis décidémentr archi-inculte, je ne m’étais même pas aperçu que le rap c’était de la musique.


          • LE CHAT LE CHAT 3 octobre 2012 12:26

            je suis inculte aussi , connais pas ce blaireau !


          • PapaDop PapaDop 3 octobre 2012 17:03

            C’est pas très grave ,c’est vrai qu’avoir l’esprit ouvert n’est pas la portée de tous ...

            Vous êtes surement trop jeune ou trop vieux ... Mais rien est irrémédiable :

            Allez soyez curieux 5 min ; http://www.dailymotion.com/video/xl7ob5_iam-en-concert-devant-les-pyramides-d-egypte-best-of_music


          • Thom 7 octobre 2012 23:00

            Quelle arrogance !


            il est manifestement inconnu pour vous mais comparez un des grand esprits du rap du passé, (puisqu’il faut bien reconnaître que ce qui est proposé actuellement me fait saigner les oreilles)
            à un poivrot relève simplement d’une volonté haineuse de dénigrer le rap comme on dénigre l’islam, et en plus sa rapporte un soutien massif et immédiat alors pourquoi s’en priver ?

          • Thom 7 octobre 2012 23:03

            a papdop


            je crois que ce n’est pas la peine de se fatigué, Agoravox est allergique au Hip-Hop.

          • PapaDop PapaDop 9 octobre 2012 16:46

            Merci ,Thom ,être aussi fermé m’attriste ,mais bon tant pis pour ce qui ne veulent pas enlever les oeillieres de la « bien-pensance » .

            Au fait ’ Thom ’ en Khmer veut dire grand smiley ,bien à toi .


          • Jean-Yves E 2 octobre 2012 16:52

            Dans un monde où la culture ne cesse de reculer, pourquoi pas un rappeur qui donnerait des leçons de géopolitique ...
            Cet illustre inconnu a cependant raison sur un point : les gens sont ignorant devant l’islam ... sinon il réagiraient plus vigoureusement à la conquête par celui-ci, de la France, de l’Europe et de plusieurs régions de l’occident.
            L’occupation de rues françaises par des salafistes, la multiplication du port du voile, du hijab, et même de la burqa, la nourriture Halal de plus en plus imposée, les émeutes urbaines provoquées par certaines communauté n’ont pas été inventées par Marine Le Pen. C’est l’islam qui est dangereux, pas les valeurs de la France


            • Flo-rian Flo-rian 2 octobre 2012 17:33

              arretez de regarder la télé et une fois dans votre vie dialoguez avec un/une musulman(e)...
              ignorance quand tu nous tiens...


            • appoline appoline 2 octobre 2012 19:47

              Bien justement, c’est en leur parlant que nous prenons la décision de ne pas les cotoyer. Plus limité, difficile de trouver. Se laisser aveugler à ce point par la religion, soit c’est de la connerie, soit de l’étroitesse d’esprit, soit de l’embrigadement. 


              Ils feraient mieux de lire pif-gadget à la place du coran, point de prophète mais quelques idées pour rigoler

            • Le Grunge Le Grunge 7 octobre 2012 17:28

              « Dans un monde où la culture ne cesse de reculer, pourquoi pas un rappeur qui donnerait des leçons de géopolitique ... »

              sachez qu’on est toujours le con de quelqu’un mon cher Jean Yves, quand je vous lis, manifestement, je vois que vous êtes un ultra-phobique, vous avez peur du traffic de drogue islamique qui finance Al Kaida ? Des feu de foret provoqué par Al Kaida ? De l’islamisation de la France, de voir des burka partout et vous avez raison mon cher J Yves. Les sarrasins sont aux portes de Poitier et cette fois ci ils l’ont mauvaise.
              Non très sérieusement Jeau Yves, je suis médecin et j’ai un traitement de choc pour vous, bon les effet secondaire sont dévastateur, ennuie, perte de repère sociologique mais dans votre cas le jeu en vaut la chandelle :
              -ARRÊTEZ DE REGARDER TF1
              -acceptez que, si vous ne connaissez pas un individu de la scène médiatique, il n’est pas forcement un inconnu, on ne peut pas tous faire parti du club « Jean Pierre Pernot est mon guide spirituel », les gens normaux appelle ca le pluralisme culturel.
              -et enfin arretez les généralité, par exemple, en écoutant vos propos je pourrais très bien tomber dans la généralité en disant que, forcement vous n’aimez pas l’islam et les rappeur donc vous êtes un individu d’une cinquantaine d’année, niveau d’étude faible donc manipulable a souhait, jamais voyagé, jamais sorti des frontière de son pays si ce n est dans une bulle en plastique, vous regardez le monde a travers votre téléviseur et vous prétendez quand même le connaitre et vouloir nous l’expliquer, vous votez FN, le dernier livre que vous avez ouvert est le télé 7 jours.

              Vous voyez J Yves, la généralité c’est facile. Ha mince, j’ai vu juste a travers ma généralité. Bon en tout cas J Yves vous voyez ce que je veux dire


            • bacchus bacchus 22 octobre 2012 10:47

              Alain Colignon :

               ???.. ah bon ? et vous en conniassez ? et cessez de generaliser voyons ! c’est ridicule.


            • OMAR 2 octobre 2012 20:09

              Omar 33

              Purée que vous parlez bien Calmos...

              Tenez, même chez nous, au F. Haine, eh bien, le disque est le même...

              Sauf que le bor...pardon, le père a laissé place à sa fille.....

              Et les paroles et musique, depuis Octobre 72, c’est kif-kif bourricot...

              De quoi s’électrocuter à la gégène...


            • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 2 octobre 2012 17:20

              un musulman qui a peur d’une femme, la honte !
              désolé je n’ai pas lu l’interview, j’aime pas la merde.


              • appoline appoline 2 octobre 2012 19:48

                Frappe ta femme tous les matins, si tu sais pas pourquoi, elle, elle le sait


              • OMAR 2 octobre 2012 22:47

                Omar 33

                @Ronald

                Et l’autorité préfectorale parisienne qui a peur d’une fête juive, allant jusqu’à reporter son conseil, c’est acceptable ?
                http://www.fn42.fr/article-le-conseil-de-paris-reporte-a-cause-d-une-fete-juive-110496605.html

                Mais ça aussi, vous ne l’avez pas lu..
                Le lobby qui n’existe pas veille...


              • Thom 7 octobre 2012 23:11

                ce n’est pas neuf qu’on demande un avis politique aux artistes (oui il en fait partie aussi désolé de vous l’apprendre) comme a n’importe quel citoyen et je préfère avoir son avis au regard des textes magnifique qu’il a pondu plutôt qu’à Lady gaga.


                pour ce qui est du lien youtube, on est d’accord, on a tout les deux mal au oreilles !

              • Thom 7 octobre 2012 23:15

                ou est le problème ? tout le monde devrait portez un berret et chantez la marseillaise dés la matin ?


                mais peut-être qu’un élément m’échappe, mais bien sur ! le rap vient des USA et par conséquent Shurik’n est forcément un abruti !

              • pinson 2 octobre 2012 19:14

                « Marine Le Pen est plus dangereuse que son père » !
                Ouah ! Mais c’est génial !
                Vous voyez bien que tous les rappeurs ne sont pas des abrutis : en voilà un qui après avoir entendu (je n’oserais pas dire lu) cette lumineuse sentence environ 32 527 fois en à peu près deux ans a été capable de la répèter d’un seul coup sans se tromper.

                Il paraît que c’est un rappeur conscient... pas de ses limites en tout cas !


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 2 octobre 2012 20:11

                  Les rappeurs sont parfois de fines limes,mais c’est rare .


                  • le salut vient des ténèbres le salut vient des ténèbres 2 octobre 2012 20:23

                    Moi je suis plutôt d’accord avec les Le Pen, la France aux français et les étrangers chez eux... Si quelqu’un veut s’intégrer à la France tant mieux pour lui, s’il ne le veut pas qu’il dégage. Mais je pense que c’est aux frenchies d’être fermes sur leurs valeurs mais c’est peine perdue puisque la France est dirigée par des judéo-maçonniques cosmopolites et hypocrites. Et l’intérêt de ces étrangers maquillés en français n’est pas l’intérêt des français. J’aime bien les Le Pen parce qu’ils disent tout haut ce que beaucoup disent tout bas et je pense même qu’ils ne vont pas assez loin. Le problème avec les musulmans c’est ce qui si on les laisse proliférer ils rongent et se multiplient comme des rongeurs. En même ils profitent de lâcheté et de la faiblesse des français et de la trahison des élites étrangères. Les musulmans ont tendance à vouloir s’imposer un peu comme les juifs d’ailleurs et évidemment s’il n’y a pas de résistance en face. Il n’y a pas de résistance parce que les français se laissent avoir par des concepts bâtards comme la laïcité et le slogan maçonnique « fraternité, égalité et liberté ». Des foutaises tout ça ! Seul compte en ce monde de ténèbres la loi du plus fort et si on est faible on se fait écraser comme des cafards.


                    • Sat is Fay 3 octobre 2012 00:09

                      Avec votre politique de merde vous êtes restés au 20ème siècle, gogoche-drouadrouate,
                      fn, c’est juste des vrp spécialistes en démago bien grasse et tenus par les bourses.
                      Allez on y croit !! votez pour moi ! Y a des fois faut mieux s’écouter un bon vieux rap old school, on sait à quoi s’en tenir...


                      • bacchus bacchus 3 octobre 2012 00:41

                        Si vous ne connaissez pas shurik’n, inutle de venir critiquer un grand artiste, qui manie les figures de style tel un grand poete.,

                        et oui pas moins que ca : des textes de qualités et qui « joue » avec la langue francaise comme tres peu d’artiste francais .
                        Renseignez vous au lieu de blablater à défendre votre cinglé blonde aveuglement.


                        • bnosec bnosec 3 octobre 2012 07:53

                          Renseignement pris. Première chanson, au hasard. Extraits :

                          Generation des fils de zoufli
                          On fout le feu, rien a foutre
                          C’est pour ceux
                          Qui crachent dans la soupe et
                          Qui pensent comme eux
                          L’ Holocauste, fils, tu le sais
                          C’est pas si loin
                          Des bouseux et des vieux haineux
                          En veulent a nos racines

                          Voient nos destins au bout d’une corde
                          Juste pour la forme
                          Si c’est pas ton cas, enculé
                          Regarde pour qui tu votes

                          Effectivement : MAGNIFIQUE !!!
                          Tant de poésie, d’amour et d’apaisement ont fait pleurer le jeune bouseux haineux qui n’a pas la chance d’avoir les mêmes racines que ce monsieur.


                        • bacchus bacchus 3 octobre 2012 12:04

                          la violence des propos et la haine envers les haineux n’enlèvent rien à la qualité de l’écriture.
                          cela vous choque ?
                          Quand allez-vous comprendre que ce n’est pas les orgine, la nationalité ou la religion qui fait l’homme, mais plutôt l’environnement dans lequel il vit.
                          Si vous aviez grandit dans ces ghettos vous auriez pensez/ecrit de la même facon.


                        • bnosec bnosec 3 octobre 2012 12:42

                          Premièrement, j’y ai grandi dans ces ghettos, et je ne pense ni n’écrit ces atrocités.
                          J’en suis juste sorti en prenant ma vie en main, en assumant les erreurs que j’ai pu commettre sans misérabilisme ou victimisation. Une question d’éducation peut être...
                          Alors effectivement ce ne sont pas les origines, la nationalité ou la religion qui font l’homme, mais ce n’est pas non plus uniquement l’environnement dans lequel il vit ; l’éducation y fait bien plus. Si c’était vraiment l’environnement, les gens de ce que vous appelez ghettos seraient tous les mêmes, non ? Comme ceux des centre villes, ou des campagnes ? C’est ridicule.

                          Le problème de leur haine envers les haineux, c’est qu’ils voient des haineux partout, mais c’est eux qui haïssent les autres avant tout. Tout comme le respect qu’ils demandent tout le temps : qu’ils commencent à respecter les autres bordel !


                        • bacchus bacchus 3 octobre 2012 12:49

                          intéressent votre commentaire,
                          sans indiscrétion, à quelle période y avez-vous vécu ?


                        • le salut vient des ténèbres le salut vient des ténèbres 3 octobre 2012 19:55

                          Juste précision les paroles citées ne sont pas de Shurik’n mais de son petit frère Faf La Rage ! Il faut être précis dans la vie.


                        • bnosec bnosec 4 octobre 2012 08:14

                          Alors comme ça mes commentaires deviennent intéressants maintenant que je suis né en banlieue. Décidémment, et malgré votre discours, vous attachez beaucoup d’importance à l’origine des gens...


                        • bacchus bacchus 4 octobre 2012 14:47

                          rien à voir du tout du tout .....,

                           je voulais savoir à quel période y avez vous grandit car si vous me dite il y a 20 ans, cela n ’a plus a rien à voir avec maintenant.

                           


                        • bacchus bacchus 4 octobre 2012 14:50

                          ou bien avant les années 90, plutôt.

                          en effet ce ne sont pas les paroles de shurik’n.
                          vous pouvez repasser


                        • bacchus bacchus 4 octobre 2012 15:46

                          voila des parole de shurik’n.
                          alors ami frontiste ? c ’est autre chose que vos chants du fn n’est il pas ?

                          Histoire de ma terre en pleurs, mais les choses ici prennent une telle ampleur, les fils partent avant les pères, y’a trop de mères en sueur
                          Quand les fusils de la bêtise chantent le même air en cœur, le mangeur d’âmes à chaque repas s’abreuve de nos rancœurs, je l’entends toutes les nuits, las des fantômes qui la hantent, las de leurs complaintes, tellement que des fois elle en tremble, par le sang de la haine, constamment ensemencée, au pas cadencé, quand ce dernier chasse le vent hors des plaines, rien n’a changé depuis, où je vis, juifs, catholiques,
                          musulmans, noirs ou blancs, fermez vos gueules, vous faites bien trop de bruit, comme ces orages dont l’eau se mèle à nos nos larmes, et leurs chocs, sur le sol aride dont l’uranium à volé l’âme, j’veux pas d’une ville aux cimetières plus grand que la surface habitable, même s’il paraît que de l’autre coté tout est plus calme, plus stable, je veux pas qu’après le jour J, les survivants survivent sous néons, trop proches du néant, car le soleil les prive de rayons, les artères pleines d’amer comme un caddy au Géant,
                          on charge, on charge, à la sortie c’est tout dans les dents, je crois que c’est dans l’ère du temps, chacun cherche son bouc émissaire, ouais, d’une simple vie ratée à l’envoi d’une bombe nucléaire
                          l’amour manque d’air dans leur monde, nous on suffoque, tout ce qu’on supporte, ca pressurise, et c’est les psys qui vont exorciser, que quelqu’un me dise,si j’ai, des chances de voir enfin la paix exigée, qu’un jour les abrutis s’instruisent, perché sur ma plume, j’attends ce moment, observe ce bordel, de petites flammes monter au ciel, pour elle j’ai signé c’gospel
                          « Héra » se barre à tire d’ailes, las de la sève qu’on tire d’elle, on clame tous ce qu’on l’aime, mais aucun de nous n’est fidèle, jalousie et convoitise se roulent de grosses pelles, quand les problèmes viennent, on règle ça à coup de grosses pêches, et pendant c’temps là, certains amassent des sous par grosses bennes, devine qui est-ce qui creuse mais avec des plus grosses pelles, quand est-ce qu’on y arrive, là où le bonheur désaltère, où l’futur se construit, sans cris, sans mecs à terre, ni de centrale en fuite, rien sur le compteur Géger, et finalement conscients qu’ici, on est que locataire, tu parles d’une location, regarde un peu c’qu’on en a fait, quand le vieux fera l’état des lieux, on fera une croix sur la caution, on aurait du le rendre comme on nous l’a donné, clean, sans taches, et innocent comme un nouveau né, seulement les notres meurent de faim en Afrique, et y a pas assez de fric pour eux, alors la dalle faudra la tempérer, les hommes tombent sous les rafales racistes, mais on peut rien pour eux, alors les balles faudra les éviter
                          le cul devant la télé, occupé à rêver, le doigt posé sur la commande, on se sent exister, on râle, on gueule, on vote, espérant que ça va changer, mais dresse des barricades et tu les verras tous hésiter, garni d’incompréhension et de stèles géantes, le globe rêve de compassion et de bourgeons renaissant sur ses branches, les mêmes qu’on laissera crever un soir de décembre, dans le silence, juste un bout de carton pour s’étendre, tout le monde à ses chances, de quelle planète vient celui qu’à dit ça ? un homme politique, je crois, en live de Bora Bora, pendant que les foyers subissent, façon tora tora, mais bon, c’est bien trop bas, alors forcément ils ne nous voient pas, paroles et paroles et paroles et, ils ont promis monts et merveilles,
                          mais les merveilles se sont envolées,
                          il reste que des monts, mais c’est raide à grimper, et au sommet, y a que des démons en costumes cendrés
                          et en bas, c’est les jeux du cirque, César Avé, parce qu’on va se faire bouffer par des fauves qu’ils ont dressés, on note une sévère chute de sang sur la map, une montée d’air noir
                          Un jour on payera cher pour une bouffée d’air pur, ici c’est chacun sa culture, chacun son racisme, seulement sur fond blanc c’est le noir qui reste la meilleure cible, les temps changent c’est sur, mais y a toujours désir à cible, ils ont le bonjour d’Henry, d’Aaron, Mormeck ou Zinédine, à l’heure où les gens dînent, y’en a encore trop qui cherchent, pour eux pas de 8 pièces, ils crèchent au parking, tout le monde s’en indigne, ça dévalue le quartier, ça effraye mémé, et on sait bien ce que mémé va voter, du haut de leurs tours de ..., droites comme la tour de Pise, jumelles sur le pif, ils fractionnent, divisent à leur guise, on s’étonne ensuite que ça finisse en patricide, car tout ce qui compte c’est de gonfler les commandes de missiles
                          vive la démocratie, celle qui brandit la matraque, face à des pacifistes,
                          t’es pas d’accord, on te frappe,
                          multi-récidivistes, c’est jamais ceux-là qu’on traque, ils vivent en haut des listes et mettent leurs tronches sur les tracts, le monde agonise, vu ce qu’on y fait, c’était prévisible, comme la goutte sur le front, dès que la merde se profile, mais la peur atrophie les cœurs, peur de tout ce qu’on connaît pas, alors on se barde de préjugés débiles, de partout les extrêmes dominent, en prime-time, à chaque fois qu’ils déciment une famille, et bien avant ces régions où sévit la famine, image trop crue pour un beauf devant sa viande trop cuite
                          lui qui croyait que l’Euro ferait beaucoup d’heureux, pour les vacances faudra attendre un peu ou gagner aux jeux, mais là c’est pas trop l’heure, demain très tôt y a le taf, comprends ce monde va trop vite, aucune chance qu’on le rattrape, sur la route des principes, ils ont mis des pièges à loups, des gilets-dynamites, et des skuds y’en a un peu partout, faudra faire gaffe aux mines, aux puits d’où la mort s’écoule, il a beau être vif, mais à la longue il évitera pas tout
                          et un de ces quatre il finira par tomber, j’espère qu’il y aura quelqu’un pour aider le prochain à se relever, j’espère qu’il sera pas comme le nôtre, aigri et crevé, et j’espère surtout que celui-là essayera pas de se faire sauter

                           


                        • bacchus bacchus 3 octobre 2012 00:43

                          d’ailleur suis vraiment content que JAMAIS ils ne feront plus de 20%.


                          • bacchus bacchus 3 octobre 2012 12:11

                             mais c’est une certitude. et vous ?
                            vous espérez tellement, vous en rêvez, il pourrait y avoir encore plus de misère et de pauvreté voir encore plus d’insécurité, le fn n’aura Jamais la majorité.
                            Moi ca me rassure en effet ...mais vous ?


                          • LE CHAT LE CHAT 3 octobre 2012 12:29

                            d’ici quelques années de présidence normale , ça sera 25% minimum !


                          • bacchus bacchus 3 octobre 2012 12:38

                            bonjour le chat,
                            ca fait des années que l ont entend que ca va monter...
                            depuis le temps ca devrait etre 70 %.


                          • bacchus bacchus 3 octobre 2012 12:44

                            hélas le chat,

                            dans 5 ans ce sera statu quo. l’ump devrait passer de peu devant les imposteurs du ps,
                            au cas où le fn passerait au deuxieme tour, « front republicain » comme ils disent


                          • bacchus bacchus 4 octobre 2012 14:49

                            bref le chat.. 25 bravo.. 30 super ..

                            pour gouverner il faudra faire bien plus que cela. ca n’arrivera donc jamais. Ceci dit, l’espoire fait vivre...


                          • le poulpe entartré 3 octobre 2012 00:48

                            «  »Ceci dit, les gars de Charlie Hebdo ont fait exactement comme Kissinger au Vietnam : ils ont tapé sur un milliard de personnes pour être sûrs de toucher 150.000 salafistes à l’intérieur «  ».

                            Encore un frappadingue de service qui suppose que Charlie Hebdo a été diffusé à plus d’un milliard, voir même la moitié : cinq cent millions d’exemplaires. En plein délire, le voilà même que, de plus en plus fort, il a précisément le nombre de salafiste actuellement en fonction : 150 000, avance t il. D’où sort il ce chiffre ? Pourquoi pas quinze mille ? Mille cinq cent ? Cent un mille trois cent vingt deux ? Et les salafistes mineurs ça ne compte pas, alors pourquoi pas avec un 0,5 ou 0,8 en plus, suivant l’âge de l’encoranné jusqu’au trognon ? En clair, n’importe na ouak.

                            Au commerciaux, il est conseillé de sortir des gros chiffres pour faire diversion et remporter une vente. Un pneu coûte cher ? C’est pas grave : parlez du prix de celui d’une ferrari et le gogo de passage comprendra que pour le prix d’un de ces pneumatiques il aura le train complet pour sa bagnole. Toujours les même vieux trucs. Citer des grands nombres fait partir les gens dans l’imaginaire et le vendeur les ramène sur terre en constatant (avec force de propos convenus et d’évidences énoncées) que finalement les quatre Michelin sont une bonne affaire au final (pour lui et sa commission). Autrement dit, rien de neuf mais les vieux tours (de cochon) ça marche bien souvent.

                            Une religion qui n’est pas robuste à des caricatures d’un journal (de merde en plus) ce n’est pas une religion : c’est de l’enfumage. Des soit-disant « croyants » qui se sentent offensés par des dessins pas même originaux, drôles, grinçants, acides, voir truculents, sont dans l’auto-persuasion pour ne pas avoir peur et à ne pas faire face aux idéologies, actions voir pire, exactions qu’ils véhiculent ou commettent. « C’est la volonté de dieu donc pas la mienne ; je n’y suis pour rien et c’est comme ça ». On se dédouane comme on peut des actes inavouables, immondes, inhumains comme on peut et surtout, surtout, ça permet de dormir tranquille avec sa bonne conscience de beauf (islamiste, catho-facho, boudhiste-boudiné, protestant-rigoriste mais avale-tout quand même, etc,etc).

                            «  » Ceux qui nous connaissent au quotidien savent qu’on n’est pas vraiment des gens sérieux : on prend plus au sérieux notre musique que nous-mêmes… «  » Ils sont devenus littéralement hydrocéphales avec l’âge sauf pour le pognon. Faire du fric rapidement et à peu de frais est leurs unique motivation, le reste n’est qu’une suite de prétextes pseudo-humano-artistiques mais avec l’étiquette : Rêubêleu, comme celle de pur porc sur les saucissons.

                            Cette réaction vis à vis de la une de Charlie hebdo ; c’est de l’opportunisme de paparazzi. Obscène et démago.


                            • Thom 7 octobre 2012 23:27

                              Et un enragé de plus ! la moisson est bonne aujourd’hui

                              j’espère que sa vous a soulagé au moins ?

                            • RogerTroutman RogerTroutman 3 octobre 2012 04:54

                              Le rap haineux est plus dangereux que tous les Le Pen du monde. Et d’ailleurs ce Shuriken a la quarantaine. Comment, à 40 ans passer, on peut continuer à être « rappeur », grand imitateur de la fascinante Amérique, et à dire la même chose que quand on avait 18 ans ? Ce mec n’a pas évolué d’un pouce de toute sa vie.
                              Que ces donneurs de leçon nous parlent des partis patriotes de leur pays d’origine : attentats, brigades armées, discours xénophobe hurlé dans les rues, exécutions sommaires... Le FN en Afrique ou en Asie c’est un parti de gauche modérée.

                              L’Algérie aux Algériens. Très bien.
                              Le Mali aux Maliens. Très bien.
                              La Chine aux Chinois. Très bien.
                              La France aux Français. Raciste.

                              Que des « jeunes » qui se revendiquent français quand ça les arrange (lors de élections, pour les jérémiades victimaires de la colonisation, à la CAF) alors qu’ils portent les couleurs de leur pays d’amour partout sur leurs vêtements et dans leurs clips de rap amateur publié sur Youtube, ça ne choque plus personne. Pourquoi ?
                              Parce que les « élites » font pareil. Que ministre de la République n’a pas encore déclaré publiquement qu’ils est « inconditionnellement lié à Israël » ?
                              La France est prise dans un étau de nationalistes étrangers haineux et racistes : Israël en haut, Afrique en bas. Entre les deux, les Français ont le droit de fermer leur gueule, de s’effacer, et de ramper aux pieds des civilisations supérieures et de la nouvelle race supérieure : le métis.


                              • Sat is Fay 3 octobre 2012 13:13

                                Le métis une nouvelle race supérieure ? j’ vois pas où t’as vu ça à part dans tes fantasmes les plus profonds ! En tant que tel j’ai pas plus de droits et je suis dans la même merde que tout l’ monde.
                                Et puis ces jugements sur ce rappeur que tu connais même pas, j’ suis pas fan de lui mais il fait pas l’apologie de l’Amérique. Le rap avec un coté social on le voit pas beaucoup à la télé ni à la radio.


                              • Thom 7 octobre 2012 23:32

                                il n’y a pas d’age limite pour le rap, il n’y a qu’a écouter Oxmo puccino pour s’en convaincre.


                                deplus nous somme tous américanisé alors pourquoi dans son cas ce serai de la trahison ?

                                Et sinon mes compliments pour les amalgames foireux. 

                              • bnosec bnosec 3 octobre 2012 07:42

                                Quand je vois la première photo, une question me vient à l’esprit : c’était carnaval ou mardis gras ?
                                 smiley


                                • COVADONGA722 COVADONGA722 3 octobre 2012 07:47

                                  le rap c’est pas la musique référente de la meute grenobloise qui a massacré deux djeuns
                                  au motif qu’ils faisait trop les céfrans en respectant la loi et bossant à l’école  ?
                                  yep


                                  • jymb 3 octobre 2012 09:08

                                    Ayant été traité d’inculte, je livre à tous ces lecteurs une perle rare du rap pour leur montrer le degré d’élévation de cette « culture »

                                    http://www.youtube.com/watch?v=JgMgCq3_CDM

                                    Un sommet d’intelligence, de finesse, d’élégance, de musicalité


                                    • Sat is Fay 3 octobre 2012 13:05

                                      On ne peut pas dire que ces caricatures vivantes soient représentatives de cet art.



                                    • Thom 7 octobre 2012 23:37

                                      je confirme, ce n’est pas du tout représentatif du rap, la c’est quelque branleur qui essaie de faire quelque chose sur fond « musical » mais on ne sais pas vraiment quoi


                                    • bacchus bacchus 4 octobre 2012 15:57

                                      Les gens du front national vous etes tous des trolls,

                                      y a un article sur lepen vous rappliquez direct comme des mouches.
                                      et pour ceux qui insulte shurik’n sans connaitre, passez votre chemin, voilà de vrai paroles ca reflete bien plus la réalité qu’un discour de vos cinglés de politiciens tous bord confondu :

                                      Regarde ma terre en pleure
                                      Mais les choses ici prennent une telle ampleur
                                      Les fils partent avant les pères, y a trop de mères en sueur
                                      Quand les fusils de la bêtise chantent le même air en cœur
                                      Le mangeur d’âme à chaque repas s’abreuve de nos rancœurs
                                      Je l’entends toutes les nuits, las des fantômes qui la hantent,
                                      Las de leurs complaintes,tellement que des fois elle en tremble
                                      Par le sang de la haine, constamment ensemencée,au pas cadencé, Quand ce dernier chasse le vent hors des plaines
                                      Rien n’a changé depuis, où je vis, Juifs, Catholiques,
                                      Musulmans, noirs ou blancs, fermez vos gueules, vous faites bien trop de bruit
                                      Comme ces orages dont l’eau se mêle à nos larmes,
                                      Et leurs chocs sur le sol aride dont l’uranium à voler l’âme
                                      Je veux pas d’une ville aux cimetières plus grand que la surface habitable
                                      Même si paraît que de l’autre coté tout est plus calme, plus stable
                                      Je veux pas qu’après le jour J, les survivants survivent sous le néon,
                                      Trop proches du néant, car le soleil les prive de rayons
                                      Les artères pleines d’amer comme un caddy au Géant,
                                      On charge, on charge, à la sortie c’est tout dans les dents
                                      J’crois que c’est dans l’ère du temps, chacun cherche son bouque émissaire
                                      Ouais, d’une simple vie ratée à l’envoi d’une bombe nucléaire
                                      L’amour manque d’air dans leur monde, nous on suffoque, tout ce qu’on supporte,
                                      Ca pressurise, et c’est les psys qui vont exorciser,
                                      Que quelqu’un me dise,si j’ai des chances de voir enfin la paix exigée.
                                      Qu’un jour les abrutis s’instruisent,
                                      Perché sur ma plume, j’attends c’ moment observe ce bordel
                                      De petites flammes montées au ciel, pour elle j’ai saigné ce gospel
                                      « Héra » se barre à tire d’ailes ; las de la sève qu’on tire d’elle
                                      On clame tous ce qu’on l’aime, mais aucun de nous n’est fidèle
                                      Jalousie et convoitise, se roulent de grosses pelles
                                      Quand les problèmes viennent, on règle ça à coup de grosses pêches
                                      Et pendant ce temps là, certains amassent des sous par grosses bennes
                                      Devine qui est ce qui creuse mais avec des plus grosses pelles
                                      Quand est ce qu’on y arrive, là où le bonheur désaltère
                                      Mon futur se construit, sans cris, sans mecs à terre,
                                      Ni de centrale en fuite rien sur le compteur Gegere
                                      Et finalement conscient qu’ici, on est que locataire
                                      Tu parle d’une location, regarde un peu ce qu’on en a fait
                                      Quand le vieux fera l’état des lieux, on fera une croix sur la caution
                                      On aurait du le rendre comme on nous l’a donné,
                                      Clean, sans taches, et innocent comme un nouveau né,
                                      Seulement les nôtres meurent de faim en Afrique
                                      Et y a pas assez de fric pour eux
                                      Alors la dalle faudra la tempérer
                                      Les hommes tombent sous les rafales racistes,
                                      Mais on peut rien pour eux,
                                      Alors les balles faudra les éviter
                                      Le cul devant la télé, occupé à rêver,
                                      le doigt poser sur la commande, on se sent exister
                                      On râle, on gueule, on vote, espérant que ça va changer
                                      Mais dresse tes barricades et tu les verra tous hésiter
                                      Garni d’incompréhension et de stèles géantes,
                                      Le globe rêve de compassion et de bourgeons renaissant sur ses branches
                                      Les mêmes qu’on laissera crever un soir de décembre, dans le silence,
                                      Juste un bout de carton pour s’étendre,
                                      Tout le monde à ses chances, de quelle planète vient celui qu’à dit ça ?
                                      Un homme politique, je crois, live de Bora Bora
                                      Pendant que les foyers subissent, façon tora tora,
                                      Mais bon c’est bien trop bas, alors forcément il ne nous voit pas
                                      Parole et paroles et paroles, ils ont promis monts et merveilles,
                                      Mais les merveilles se sont envolées,
                                      Il reste que des monts, mais c’est raide à grimper
                                      Et au sommet, y a que des démons en costumes cendrés
                                      Et en bas, c’est les jeux du cirque, César Avé
                                      Parce qu’on va se faire bouffer par des fauves qu’ils ont dressés
                                      On note une sévère chute de sang sur la map, une montée d’air noir
                                      Un jour on payera cher pour une bouffée d’air pur
                                      Ici c’est chacun sa culture, chacun son racisme
                                      Seulement sur fond blanc, c’est le noir qui reste la meilleure cible
                                      Les temps changent c’est sur, mais y a toujours des irascibles
                                      Ils ont le bonjour d’Henry, d’Arron, Mormeck ou Zinédine
                                      A l’heure où les gens dînent,
                                      Y en a encore trop cherchent, pour eux pas de 8 pièces, ils crèchent au parking
                                      Tout le monde s’en indigne,
                                      Ca dévalue le quartier, ça effraye mémé,
                                      Et on sait bien ce que mémé va voter
                                      Du haut de leurs tours de biz’, droites comme la tour de Pise
                                      Jumelles sur le pif, ils fractionnent, divisent à leur guise
                                      On s’étonne ensuite que ça finisse en fratricide
                                      Car tout ce qui compte c’est de gonfler les commandes de missiles
                                      Vive la démocratie, celle qui brandie la matraque, face à des pacifistes,
                                      T’es pas d’accord, on te frappe,
                                      Multirécidivistes : c’est jamais ceux là qu’on traque
                                      Ils vivent en haut des listes et mettent leurs tronches sur les tractes
                                      Ce monde agonise, vu ce qu’on y fait, c’était prévisible
                                      Comme la goutte sur le front, dès que la merde se profile
                                      Mais la peur atrophie les cœurs, peur de tout ce qu’on connaît pas
                                      Alors on se barde de préjugés débiles
                                      De partout les extrêmes dominent, en prime time,
                                      A chaque fois qu’ils déciment une famille
                                      Et bien avant ces régions où sévie la famine
                                      Image trop crue pour un beauf devant sa viande trop cuite
                                      Lui qui croyait que l’euro ferait beaucoup d’heureux,
                                      Pour les vacances faudra attendre un peu ou gagner aux jeux
                                      Mais là c’est pas trop l’heure, demain très tôt y a le taffe
                                      Comprend ce monde va trop vite, aucune chance qu’on le rattrape
                                      Sur la route des principes, ils ont mis des pièges à Loups,
                                      Des gilets dynamites, et des skeud y en a un peu partout
                                      Faudra faire gaffe aux mines, aux puits d’où la mort s’écoule
                                      Il a beau être vif, mais à la longue il évitera pas tout
                                      Et un de ces quatre il finira par tomber,
                                      J’espère qu’il y a aura quelqu’un pour aider le prochain à se relever
                                      J’espère qu’il sera pas comme le notre, aigri et crever
                                      Et j’espère surtout que celui-là essayera pas de se faire sauter

                                      Akhenaton :

                                      Tu sais, on vit dans la télé,
                                      Le globe s’est fêlé,
                                      Ils servent de l’emballé mais en vrai c’est la mêlé
                                      On s’prend à espérer des choses simples
                                      Mais leur fabrique à peur s’est mise en branle
                                      Tout ça pour les dérégler
                                      cris sans cicatrices, terreur dans la matrice
                                      Ils disent qu’une vie de plus à New York Paris Londres ou Madrid
                                      Alors c’est comme ça une échelle dans la peine
                                      On aime ces catastrophes quand des gens manquent à l’appel
                                      Surtout s’ils nous ressemble, on les film à la morgue,
                                      Et nous dans les sofas content d’échapper à la mort,
                                      Il reste dans les cœurs l’anomalie appelée peur
                                      Et grâce à ça de toute part ils ont recours à la force,
                                      C’est une révolution, cette fois elle est de droite
                                      Voilà pourquoi le chantage à l’emploi dans pleins de boîtes
                                      Voilà pourquoi ils veulent à tout prix implanter la croix
                                      Et face à la télé souvent on les croit dans leur droit,
                                      Ils disent c’est humanitaire
                                      Mais ils niquent les mers et la terre pour chaque écart c’est la guerre
                                      Si le quotidien est précaire,
                                      C’est qu’ils nous dressent à être délétères et se contenter de joies éphémères
                                      Si l’Afrique est en colère, c’est parce que les trusts la pillent
                                      Seuls les généraux corrompus coopèrent et jouent des vies au poker
                                      Est-ce que la rancœur et le désir d’revanche est tout ce qu’on leur a offert ?
                                      On parle du droit des femmes quand leurs maris les frappent,
                                      Avec des clichés religieux sortis tout droit des fables
                                      Comme ci ici elles étaient bien depuis le Moyen-Âge
                                      Mais c’est en 46 que c’est ouverte une nouvelle page
                                      Maintenant elles nous valent, on dit dans les ouvrages
                                      Pourquoi elles touchent moins de pognon à compétences égales ?
                                      Pourquoi elles seraient moins faites pour êtres responsables ?
                                      Alors qu’elles nous ont tous torché le cul nu dans le sable
                                      On force sur la boisson, parie sur les canassons
                                      Mais la réalité c’est qu’ils nous font bouffer du poison
                                      Et dans l’hôtel du bonheur beaucoup font la valise,
                                      L’ espoir tué par des fanatiques libéralistes
                                      Pas de bombes S.A.L , ni de grosses salves
                                      La stratégie est simple ils exploitent et ils affament
                                      Quand on les voit à la télé ces cons ont l’air affables
                                      Mais le monde est à genoux quand ces bandits sont dix à table
                                      Des comptes sous faux noms ils prétendent agir au nom de la liberté
                                      Mais c’est la monarchie du pognon
                                      La France et les States par factions interposées
                                      Se livre une guerre en Afrique, et tu veux rester posé ?
                                      Freedom par-ci démocratie par-là
                                      Mais j’ai mater sous la table et j’ai vu que c’était que des palabres
                                      La vrai mafia non la cherche pas en Calabre ni dans ce bled
                                      Où dans les quartiers pauvres à quarante ans on tombe malade
                                      A fumer du mauvais tabac et manger de la merde
                                      Où le xanax fait un tabac avec l’alcool fort
                                      Les rues deviennent des grosses forges
                                      Et le métal y est commun monté sur grosses crosses
                                      La violence au quotidien de tant de gosses pauvres
                                      Et moi j’attends l’apocalypse après cette apostrophe
                                      J’en ai marre de tous ces mensonges qu’ils colportent
                                      Pour les servir , dans de nombreux cas il y a mort d’homme
                                      Tous terroristes j’entend leurs théories
                                      Venter le sacrifice pour des principes c’est horrible
                                      Les mômes survivent nourris à l’eau et au riz
                                      Pendant que leur pouf se baladent à Aspen ou St Morritz
                                      La flore crame la faune canne
                                      Dit : c’était des barbus qui lâché l’agent orange sur le nord Vietnam ?
                                      Non c’était les boys mais qui peut m’indiquer la justesse d’une cause
                                      En partant de là chacun écrit ses droits
                                      Désolé je trouve aucune excuse à Hiroshima
                                      On peint l’histoire comme on colorie vite une image
                                      Et peut importe qui se fait tuer chaque fois je le vit mal
                                      On croit en nos gendarmes qui servent et nous protègent
                                      Du moins, est ce au Rwanda quand ils jouent du lance rocket ?
                                      Pour placer le pantin qui conviendra a la France
                                      Une casserole de plus au ministère de la défense
                                      Il se crêpe le chignon au fond ils sont ignobles
                                      Sur la conscience des députés y en a plus d’un million
                                      « Quand ils font les aiguilles nos politiques ont des chignoles »
                                      Défilent sur des chars le 14 , ils se bignolent au son de la marseillaise
                                      Et d’une imagerie guerrière qu’ils veulent tranquillement refiler aux élèves de leur appart dans le 16
                                      On voit un tableau différent : ils disent croire en dieu mais croit en ce qu’ils possèdent
                                      Ils trouvent même pas un corps dans les ruines du world-trade mais sortent des débris le passeport de Mohamed
                                      Je peux plus exprimer combien on trouve ça grotesque
                                      Tu comprends pourquoi "ça le désire" dans les bibliothèques
                                      Au collège de le vie ils jouent les profs d’histoire
                                      Et abreuvent le quotidien de milles sornettes illusoires
                                      On a battis une forteresse on l’a nommé alamut
                                      Coincé physiquement entre garde à vue et garde à vous
                                      Compte tenu de la pression patriotique j’admire les gens de gauche en Israël , en Amérique
                                      est ce qu’on vaut mieux en France
                                      désolé si j’insiste mais regardons nous franchement,
                                      on est aussi raciste, ensuite on vend de la liberté au marché public,
                                      putain le drame avec les valeurs de la république.
                                      La république, elle passe ces week-end en régate
                                      puis se prostitue de toutes part pour un airbus ou une frégate,
                                      elle exécute dans une grotte des opposants canaques
                                      et mange à table avec des gars style Giancanna
                                      puis explose le rainbow warriors
                                      et dessine les frontières du tiers monde à la terrasse du Mariot,
                                      sponsorisent les fanatiques aux 4 coins du monde,
                                      les entraînent aux combats et manipuler les bombes
                                      le collier casse, ces cons échappent à tous contrôles
                                      et quand ils mordent la main du maître alors on crie aux monstres.
                                      ils discutent notre futur autour d’un pichet
                                      pour notre sécurité zarma, ils veulent nous ficher.
                                      C’est la france de derrière les stores
                                      et j’en ai marre de me faire gruger
                                      par des tronche de dispenser de sport.
                                      je me bat pas pour la porche mais pour un meilleur monde
                                      avec mes petits bras
                                      Souvent à cette époque ou la terreur gronde
                                      ou la frayeur monte, je travaille sur moi chaque seconde
                                      pour être un meilleur homme.
                                      On vit en ces temps où dans un taudis de Paris.
                                      36 gosses meurent brûlés vifs quand les demandes en HLM dorment
                                      depuis des années dans les archives
                                      alors que des employés de la mairie en obtiennent avec terrasse et parking
                                      t’appelle pas ça du racisme
                                      après ils pleurent quand perdu on revient aux racines.
                                      ils ont caricaturés nos discours radicaux
                                      et l’on résumé par wesh wesh ou yo yo !
                                      Nous complexé, si peu sûr de soi,
                                      on s’interpelle entre nous, comme rital, rebeu ou renoi.
                                      Chaque jour, la grande ville resserre l’étreinte
                                      et tu peux voir les noms des nôtres évaporés écrits sur des trains.
                                      Ma vie, un mic, une mix-tape, loin des ambitions
                                      de ce qui sera élu président en 2007
                                      j’adore ce moment où il dévoile le minois
                                      de qui devra tailler des pipes monumentales au chinois.
                                      à défaut d’argent putain, donnons du temps,
                                      dans nos bouches le mot liberté devient insultant
                                      car c’est les soldats qui le portent et non plus le vent
                                      comme si le monde était rempli de cruel sultan.
                                      Mécontent des schémas qu’on nous propose, je cultive maintenant
                                      les roses dans mon microcosme.
                                      Mesure les dégâts minimes que mon micro cause.
                                      Ca ne peut qu’aller mieux alors j’attends la fin de leur monde…

                                      voilà Iam ou shurik’n c’est ca ! alors je vous defie de trouver d’autres artistes qui ecrivent aussi bien avant de venir avec tous vos préjugés, la ramener, sans connaitre


                                      • kedjey 4 octobre 2012 18:46

                                        Merci Bacchus pour cette mise au point nécessaire.

                                        On peut ne pas apprécier cette musique mais il faut reconnaître que les textes sont intelligents et conscients, on est loin de Bouba.

                                        Que ceux qui ne connaissent pas aient au moins le respect de le reconnaître, au lieu de nous balancer des banalités sur la banlieue, l’immigration et l’islam.

                                        Les haineux du front de la haine, je ne vous salue pas.


                                      • bacchus bacchus 9 octobre 2012 09:53

                                        bonjour Sabine,

                                        en effet ces themes sont récurants, mais ce n’est que de la musique, ceci dit votre raisonnement convient très bien à des choses plus serieuse, je pense par exemple à des discours politique comme ceux du fn, donc le fn n’est pas un parti intelligent.


                                      • fcpgismo fcpgismo 5 octobre 2012 09:38

                                        Ce n’ est pas le Fhaine qui représente un danger, mais la misère matérielle et intellectuelle qui s’ accroît de toute part qui rend la situation explosive.Le Fhaine compris la droite actuelle se nourrissent de cette misère. La droite et la gauche de gouvernement ont une part active, dans la création de cette misère.Le seul remède la DEMOCRATIE qui n’ a pas cours actuellement en France.Dans la DEMOCRATIE un seul et unique mandat et non renouvelable, la formation permanente de citoyens responsables.


                                        • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 7 octobre 2012 21:31

                                          La misère matérielle et intellectuelle : résultat de la DEMOCRATIE.


                                        • bacchus bacchus 5 octobre 2012 11:17

                                          les reactions sont, on ne peut plus explicite !

                                          ce sont ces gens là, du fn qui, à force de cultiver l’intolérence, le merpis, qui viennent cracher leur haine sans meme chercher à comprendre.
                                          ils ont vu un basané parler de Marine, et direct ca insulte alors qu’il n’ont jamais lu un texte de shurik’n.
                                          Vous etes pathétique et sectaire. Voilà pourquoi vous ne convaincrez que les haineux et plus défavoriser dans vos idées.


                                          • fred74 fred74 7 octobre 2012 05:57

                                            Bonjour,

                                            En tout cas encore un article qui en dit long sur la trouille que certaines idées propagent.

                                            On se gosse d’êtres en pays libre....et pourtant, ....

                                            As ton vraiment le droit de penser ce que l’on veux....oui à la condition de ne le faire que dans

                                            sa chapelle sinon , .....ëtre de certain bord politique vous stigmatise, vous colle une étiquette

                                            sur le front, sans jeux de mot.....

                                            «  »«  »qui viennent cracher leur haine sans meme chercher à comprendre.«  »«  »QUOI , ?

                                            «  »«  »"les reactions sont, on ne peut plus explicite !

                                            ce sont ces gens là, du fn qui, à force de cultiver l’intolérence, le merpis, qui viennent cracher leur haine sans meme chercher à comprendre.
                                            ils ont vu un basané parler de Marine, et direct ca insulte alors qu’il n’ont jamais lu un texte de shurik’n.
                                            Vous etes pathétique et sectaire. Voilà pourquoi vous ne convaincrez que les haineux et plus défavoriser dans vos idées.«  »«  »« 

                                            Vous devriez vous relire mon cher, que fait ressortir votre texte envers votre prochain ? La haine de certaine idée qui ne sont pas les votres !

                                            bacchus

                                             »«  »les gens de certaine formation politique sont pathétique et sectaire«  »«  »Voyez vous ca ?

                                            De quel bord êtes vous SVP ?



                                            • bacchus bacchus 8 octobre 2012 13:13

                                              bonjour Fred,

                                              sur l’article, j’exprime ma colere sur les réactions de gens que je sais supporters du fn, qui, parce qu’ils ont vu une interview d’un mec « bronzé » parler contre Marine, argumentent leur mécontentement par du denigrement, des stygmatisations et autres amalgames et ce, sans avoir jamais lu un texte de Shurik’n. 

                                              Pour l’orientation politique, je ne suis d’aucun bord, je ne vote pas.

                                              Je ne crois pas un mot de ces gens qui font ca sans conviction, uniquement pour le pognon et votent des lois juste pour leur propre bénéfice. Je refuse de participer à cette mascarade de star-acadébile, où l’on pretend etre libre de nos choix, démocratie et tout le blabla, alors qu’en vérité il s’agit de choisir uniquement entre deux 2 imposteurs du faux socialismes ou la droite majoritaire. 


                                            • Zobi Aldo Rifort 7 octobre 2012 14:59

                                              Le truc avec la musique rap, c’est que tout est basé sur le débit de paroles (le flow), et on le sait bien, plus on parle et plus on a de chances de dire des conneries ;D
                                              Tout dépend donc du talent de l’auteur. Certains titres de IAM ou NTM sont bien sentis je trouve. Mais je suis loin de tout connaître.


                                              • Thom 7 octobre 2012 23:43

                                                Completement d’accord, j’ai remarqué que quand l’auteur est très mauvais sa se sent plus vite que sur d’autre genre musicaux, d’ou peut-être le rejet systématique de certain. et je ne peut que les comprendre.


                                              • Le Grunge Le Grunge 7 octobre 2012 17:43

                                                ce que je trouve génial, c’est les vieux réac avec leur éternel :

                                                -le quoi ? le vrap ? c’est pas d la musique ca, c’est pour les zoulous, a de mon temps, on avait Aznavour, bon il ne veut pas payer ses impôt mais il fait de la vrai musique bla bla bli

                                                -mais !!! mais !!! pourquoi un rappeur donnerais son avis politique franchement, donnez leur des cocotier dans les banlieue qu’on en parle plus. Au fait vous avez vu christian clavier, il a raison de soutenir sarko bla bla bli...

                                                alors que les mêmes ont subis les mêmes critique sur le rock, ont fait mai 68 et j en passe

                                                Mouhahahaha bande de plouc smiley


                                                • Le Grunge Le Grunge 11 octobre 2012 23:12

                                                  Mais je n ai point besoin de votre pardon mon cher Strilidzia, ni de qui que ce soit d’autre d’ailleurs


                                                • franc 7 octobre 2012 20:59

                                                  Ray Charles dit que le rap c’est lamentable

                                                  Pierre Perret dit que le rap c’est de la merde

                                                  qui sont les ploucs là dedans

                                                   

                                                  et faut pas être exigeant pour dire que les paroles ci-dessus des rappeurs sont géniaux ,enfin on se place toujours à son niveau .

                                                   

                                                  « je me bat pas pour une porche mais pour un monde meilleur » --------------------vu le bling bling des rappeurs ,on n’est pas obligé de croire à tous ceux qu’ils disent .

                                                   

                                                   


                                                  • Thom 7 octobre 2012 23:50

                                                    miles davis a consacré son dernier album aux sonorité rap, et nombre d’artistes rock ont collaboré avec des rappeurs. et je passe plein d’exemple.


                                                    shurik’n n’est pas blingbling pas plus que le rap intrinsèquement , étaler sa richesse n’est l’apanage d’aucun mouvement culturel.

                                                  • franc 8 octobre 2012 17:34

                                                    Sonorité rap ?, j’ai l’impression que c’est plutôt bruit rap .

                                                    plein d’artistes rock ont collaboré avec des rappeurs !--------------------------------le résultat est plus que médiocre ,et c’est un euphémisme ,disons que les rockeurs ayant l’esprit rock &roll ont été gentils de collaborer avec les rappeurs pour être bien vu de la bien pensance politiquement correcte ,mais dans le fond il n’en pense pas moins que c’est de la merde ,« tu vois ,je suis gentil ,je suis rock&roll ,j’aide ces nuls à faire de la merde un peu moins merdeuse en y ajoutant quelque sonorité rock »

                                                    Et même Charles Aznavour qui s’y met à faire la promotion des rappeurs mais au fond de lui-même il n’en pense pas moins que c’est complètement nul ,il faut pas être fin psychologue de savoir ça ,histoire de cohérence psychologique ,un artiste ,un vrai artiste ,qui crée de si belles chanson avec de si beaux textes et e de si belles mélodies ne peut pas penser que le rap , qui ne produit aucune mélodie ni aucun beau texte et ne peut même pas être rangé du côté la musique , restera dans la mémoire des hommes comme une oeuvre artistique immortelle ,disons que c’est son côté généreux qui le pousse à agir ainsi .Mais c’est peut-être bon dans l’instant et le très court terme ,mais dans le long terme c’est une autre histoire ,la désillusion viendra vite ,exemple Diam’s.

                                                    Ce n’est pas dans ma mentalité que de caresser dans le sens du poil de la bête ,et c’est très dangereux pour le long terme .Ainsi à force de dire que les nuls sont des génies ,que les malhonnêtes sont dans leur droit d’être malhonnêtes dans cette société injuste ,et que les violents sont légitimés dans leur violence puisqu’ils sont victimes du mépris et du rejet,on produit des djeunes qui arrivent en groupe de 15 ou 20 ,armé de couteaux , pioche ,de hache ,de marteaux et de batte de base ball, tabasser et déchiqueter à mort d’autre jeunes un peu trop gentil ,un peu trop honnête et travaillant un peu trop bien à l’école ,comme l’actualité le montre

                                                     

                                                    quant aux mots d’ordre de la révolte et de l’esprit rebelle ,je préfère les mots d’ordre des anarchistes ou des communistes lors des manifestations ,ils sont bien plus sincères et ils ne se prennent pas pour des artistes .

                                                    Faut pas prendre les gens pour des cons .


                                                    • bacchus bacchus 30 octobre 2012 20:30

                                                      je suis tombé sur cette video de Soral qui analyse le rap francais. tres interressent

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès