• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Une féministe avorte de son bébé parce que c’était un garçon : « Je (...)

Une féministe avorte de son bébé parce que c’était un garçon : « Je ne pouvais pas mettre au monde un monstre de plus »

Une femme s’est confiée récemment dans un article sur un blog, défendant sa décision d’avorter de son bébé uniquement parce qu’elle avait appris que c’était un garçon.

Dans l’article, la femme explique qu’elle s’est retrouvée enceinte de façon inattendue mais se sentait prête à être mère.

« Au printemps 2012, j’ai découvert que j’étais enceinte », peut-on lire sur le blog. « J’avais une bonne idée de qui était le donateur mais l’argent n’était pas vraiment un problème et je savais que j’avais les moyens d’être une bonne mère pour l’enfant. J’ai toujours eu foi dans le droit pour toutes les femmes d’avoir le choix de mettre fin à leur grossesse mais quand j’ai eu confirmation du diagnostic après environ un mois, j’ai décidé que j’étais prête à avoir cet enfant ».

Cependant, alors qu’elle était enceinte, la jeune femme dénommée Lana, a eu quelques expériences qui ont renforcé ses points de vue féministes. Dans l’article du blog, Lana raconte en détails comment une rencontre avec un homme qui l’a fustigé pour avoir assisté à un ralliement « Occupy Wall Street » a conduit à sa prise de décision d’avorter de son bébé après avoir constaté que c’était un garçon.

« J’étais en état de choc, j’ai commencé à pleurer, à me lamenter à l’idée de cette malédiction que j’étais sur le point de donner au monde », décrit Lana.

« Sur le chemin de ma maison, mon chauffeur m’a demandé si j’allais bien et si j’avais besoin de quoi que ce soit. « Arrêtez vous ici », j’ai crié. Décidant de traverser à pieds les quatre quartiers qui restaient jusqu’à la maison. Ma maison est devenue ma prison et mon fœtus est devenu mon garde durant les 48 heures qui ont suivi. Pleurant, sanglotant des larmes incontrôlables, de l’angoisse aux goûts qui ne peuvent être connus que par ceux qui ont vu leur vie détruite par la guerre, j’étais une réfugiée et ma maison était mon camp de réfugiés, un endroit isolé qui ne faisait que … m’abriter.

« Le troisième jour, j’ai commencé à regagner un peu de force mentale et je savais ce que j’avais à faire », continue la femme. « Je ne pouvais pas mettre au monde un monstre de plus. Nous y avons déjà suffisamment d’ennemis tel qu’il est. Cela n’avait pas d’importance que je veuille élever un fils, il voudrait quand même entrer en contact avec les garçons, les hommes, peut-être même les manipulateurs en costumes qui inévitablement détourneraient son éducation soigneusement construite avec leur gentillesse. Il penserait que ces hommes ne sont pas si mauvais – pourquoi maman me dit qu’ils m’entraînent sur une mauvaise pente ? – Tous les hommes ne sont pas mauvais, mon chauffeur a fait preuve d’une réelle préoccupation pour mon bien-être ce jour-là et j’ai peut-être reporté ma colère sur lui. C’était peut-être déplacé. Mais je savais ce que j’avais à faire ».

Lana a décidé de passer par un avortement, et aujourd’hui encore, trois ans plus tard, alors qu’elle a une fille âgée de 1 an en bonne santé, elle approuve sa décision.

« Je ne déteste pas les hommes, je déteste le patriarcat, ce que les hommes et même certaines femmes deviennent, je ne pouvais pas laisser cela se produire avec ma progéniture. Les chances étaient plus grandes avec un garçon, cela était inacceptable », dit l’article. « Si la malédiction revenait, je ferais exactement la même chose, encore une fois ».

Après avoir édité l’article révélateur, Lana a reçu un grand nombre de critiques et même des menaces de mort. Maintenant, en réponse aux réactions négatives, la femme dit qu’elle continue d’être conforter dans sa décision.

« Je trouve qu’il est difficile de haïr quiconque, leurs défauts ne viennent pas d’eux-mêmes mais sont généralement plutôt le produit d’un environnement ou d’un cercle social auquel ils ont été exposés », a écrit Lana dans un commentaire faisant suite à l’article d’origine du blog. « Je supplie la plupart d’entre vous, pour votre propre bien, de vous regarder vous-même et de décider dès maintenant si vous voulez passer le reste de votre vie en colère sur Internet ou si vous voulez vous battre pour le droit d’une femme de faire ce qu’elle veut avec son corps ».

Traduction : Rochelle Choen

Source : opposingviews.com

www.agenceinfolibre.fr


Moyenne des avis sur cet article :  2.06/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

106 réactions à cet article    


  • nemotyrannus nemotyrannus 14 février 2015 09:50

    Mais quand est-ce qu’on va leur dire que le patriarcat n’est pas ce qu’on leur apprend à ces abrutis.

    Même une majorité numérique d’homme ici ou là n’en est pas obligatoirement un signe.
    C’est un système dans lequel les mâles ont légalement tous les pouvoirs , judiciaires , religieux , exécutifs et surtout l’autorité...Et dont le critère de sélection sine qua non est le fait d’être mâle..

    Mais tous ce qui est lié au masculin ressort du patriarcat pour ces ânes perroquets maintenant , car il s’agit bien de cela , répéter un dogme.

    Tout ça parce qu’on leur apprend depuis 40 Ans une espèce de marxisme sociale ultra simpliste et quasiment manichéen sans la moindre espèce de recul ni objectivité.


    Pire on leur apprend désormais une doctrine fondée sur le présupposé de l’existence de valeur féminines et masculines , ou l’on met le patriarcat en lien avec la production économique et ou on l’oppose , parce que mâle=viuolent=rude=autoritaire à une autre forme de production , le « care » , plus respectueux et donc plus féminin...

    Mais quand est-ce que vous allez virer ces gens de leur poste universitaires !?


    • nemotyrannus nemotyrannus 14 février 2015 11:37

      Je ne sais jamais si vous êtes sincère ou non .


    • velosolex velosolex 14 février 2015 16:26

      De toute façon, cette femme est visiblement désiquilibrée, et mieux vaut pour elle autant qu’elle ne soit pas mère, garçon ou fille, ce n’est pas le problème. La psychiatrie a plus à voir la dedans que le féminisme. 


    • JC_Lavau JC_Lavau 14 février 2015 18:20

      A chaque fois qu’une de ces délirantes est prise la main dans le pot de confiture, les autres se récrient que ça n’est pas ça le véritable féminisme, mais juste une délirante de plus.

      Rhétorique classique, pour une doctrine paranoïaque qui a sombré en pleine imposture.


    • nemotyrannus nemotyrannus 14 février 2015 18:45

      Surtout que je viens d’expliquer en quoi les discours féministes pouvaient participer grâce à l’utilisation abusive du mot patriarcat , il y a encore des gens pour venir dire juste après que , tiens , non , il n’y est pour rien...

      D’en faire en plus un des top commentaires.

      Navrant.

      Peu importe , c’est un hoax cette info il me semble

    • Enabomber Enabomber 14 février 2015 09:59

      Cette histoire ne peut pas servir d’argument pro ou anti quoi que ce soit. Ça n’a rien a voir avec le féminisme ou l’anti-féminisme ou n’importe quoi d’autre, ça masque juste un cas qui relève de la psychiatrie.


      • JC_Lavau JC_Lavau 14 février 2015 10:26

        Les symptômes sont négociés avec l’entourage, dont le système psychiatrique justement. On l’a vu avec la vogue soudaine du syndrome des personnalités multiples, né du besoin d’une doctorante.

        Le féminisme du 21e siècle dans nos pays surenveloppés fournit tout un arsenal de symptômes socialement acceptés - socialement acceptés vu qu’il détient pratiquement tous les media, et tous les tribunaux - à toutes sortes de chtarbées, notamment des paranoïaques, des histrioniques, des perverses et tous leurs intergrades.

        Ainsi ma môman protégeait jalousement la criminalité féminine parce qu’elle était féminine :
        http://jacques.lavau.perso.sfr.fr/Fam_Lavau/proteger_criminalite_feminine.h tml

        Dans quelques mois, vous allez voir le Parquet faire tout ce qu’il pourra pour empêcher la réouverture du dossier pénal du gang que ma môman protégeait fanatiquement. C’est comme cela, le féminazisme judiciaire du 21e siècle : les coquines protègent les copines et réciproquement.


      • nemotyrannus nemotyrannus 14 février 2015 11:04

        Rien à voir ?!

        Non , à peine... C’est pas comme si depuis plusieurs dizaines d’années il y avait des gens délirants parmi les milieux féministes n’étant jamais remis à leur place.
        C’est pas comme si le féminisme actuel parlait de patriarcat à propos de tout et n’importe quoi.

        Il est indéniable qu’il à eu son rôle à joué là dedans , même si la nana était sans doute un peu simple d’esprit pour adhérer à cette idée de « monstre car mâle »

      • soi même 14 février 2015 11:17

        Pourtant le gender , est bien un pur produit de ce féminisme délirant, il existe bien comme il existe le machisme délirant qui a besoin d’ailleurs de ce féminisme délirant pour existé !


      • velosolex velosolex 14 février 2015 16:29

        les délirants peuvent adhérer à n’importe quel groupe et s’en réclamer, structurant leur délire sur l’opportunité qu’on leur offre : Le féminisme, ou n’importe quoi, l’islamisme pourquoi pas. 


        Mais c’est évidemment un sophisme de vouloir s’attaquer au féminisme à travers cette anerie, en tassant de salir ce mouvement bien légitime.

        Margaret Tatcher était un monstre, ce n’est pas pour autant que les femmes sont toutes l’égal de Margaret tatcher. 

      • JC_Lavau JC_Lavau 14 février 2015 18:23

        « ce mouvement bien légitime » était légitime et justifiable il y a longtemps, au temps où les injustices à corriger étaient en défaveur des femmes. Ce temps est révolu, et au 21e siècle dans nos pays surenveloppés, les injustices sont en faveur des bourgeoises.


      • Faedriva 15 février 2015 01:13

        SI ça relève de la psychiatrie alors elle a bien fait d’avorter.
        Cette part de lucidité ; des parait il bien portants n’en n’ont pas autant de lucidité et de cohérences quand ça concerne ce sujet, ces effets et ces conséquences.


      • Agafia Agafia 14 février 2015 10:23

        +1 avec Enabomber.


        Cette femme n’est pas une féministe, au mieux une pauvre nana névrosée qui a beaucoup de choses à régler avec elle-même, au pire une pauvre conne qui n’a rien compris.
        Rien à voir avec le féminisme. 

        Etre féministe ce n’est pas vouloir supprimer les hommes et faire de l’eugénisme. Etre féministe n’est pas être contre les hommes, mais avec les hommes sur le même pied d’égalité morale. 
        Cette justification qu’elle nous sert est une vision tordue et dévoyée du féminisme pour cacher ou se cacher quelque chose de plus profond, un gros malaise en vérité.

        Elle a tout faux et dessert la cause des femmes car au final, elle n’a pas fait mieux que les avortements sélectifs pratiqués en Inde ou en Chine sur les foetus féminins.
        C’est moche.



        • nemotyrannus nemotyrannus 14 février 2015 10:33

          Vouloir l’égalité est trop vague .

          Auquel cas on est tous féministes et ce mot ne veut plus rien dire.
          C’est les idées développées qui sont importantes.

          Je dirai bien que je suis féministe mais je ne crois pas que nous vivions dans un patriarcat , ni à la culture du viol , ni à l’utilité des quotas , considère le concept de mansplaning comme une insulte à l’intelligence et à ladite égalité. et plein d’autres idées comme ça...

          Ce qui est justement assez pour certaines féministes pour me placer dans la catégorie anti-féministe.

          Il faut absolument que ces gens fassent une espèce de charte du féminisme , avec les idées défendues et non défendues afin qu’il soit VRAIMENT POSSIBLe de dire ceci n’est pas féministe/ceci est féministe.
          Ce n’est pas possible actuellement. On peut tout y lire et dire.

        • Enabomber Enabomber 14 février 2015 10:35

          Bonjour Agafia,
          C’est à ces avortements sélectifs que j’ai pensé moi aussi en lisant le texte. On peut se demander quelle était l’intention trouble de l’auteur en postant cet article. Il n’existe pas d’information sans intention.


        • JC_Lavau JC_Lavau 14 février 2015 11:08

          « une vision tordue et dévoyée du féminisme ». Il était impossible de ne pas dégénérer, du moment que le féminisme avait atteint, puis a dépassé tous ses objectifs avouables, et que pourtant il était maintenu au profit des plus paranoïaques, financées par Rockefeller.

          Il y a longtemps, quand j’étais minot, c’étaient des gens courageux et sans conformisme qui étaient féministes. Actuellement le féminisme est le refuge des conformistes et des pervers(es). Elles n’en ont plus rien à branler de l’égalité, qui au contraire les contrarierait énormément. Jamais vous ne verrez des féministes revendiquer la parité hommes-femmes dans la magistratures, puisqu’elles y dominent. En ce 21e siècle dans nos pays surenveloppés, ce qui les intéresse est l’inégalité maximale, à leur profit, même si c’est mortel pour la nation. Voir par exemple la dégringolade des enseignements autrefois scientifiques, aujourd’hui idéologiques :
          http://citoyens.deontolog.org/index.php/topic,1982.0.html

          Financé à l’origine par les Rockefeller, le parti féminazi est un des quatre partis de l’étranger, chargés de ruiner le pays et toutes ses capacités de résistance. Ne pas s’étonner s’il est soutenu par les Rothschild News, par exemple.


        • Agafia Agafia 14 février 2015 11:27
          Bonjour tout le monde,

          nemotyrannus
          je vais faire court : Je ne suis pas une militante, ni une intello ou une théoricienne, mon féminisme perso c’est de me faire respecter, de vivre en bonne intelligence avec les hommes en acceptant et en « utilisant » nos différences, et vouloir que les droits et les devoirs soient les mêmes pour tous, qu’on soit homme ou femme, d’où égalité de traitement. Point barre.
          J’ai aussi la chance de vivre dans un pays où la femme n’est pas une sous-citoyenne. 
          J’ai toujours préféré me faire des alliés des hommes plutôt que des ennemis mais ce n’est pas pour autant que je les épargne et que je tolère tout. Bien au contraire.
          D’un côté comme de l’autre, il faut refuser la domination et la soumission.

          Je ne me reconnais pas du tout dans une majorité de féministes qui me paraissent souvent frustrées, aigries et haineuses envers les hommes. Pas ma tasse de thé.

          Les femmes ont besoin des hommes, les hommes ont besoin des femmes, c’est un équilibre naturel, et biologique. Pas plus compliqué que cela. 
          Et surtout, surtout, je souhaite que les hommes restent des hommes et les femmes des femmes. Féminiser les premiers et masculiniser les secondes, non merci... Vive nos différences !

          @Enabomber
          J’avoue que moi aussi, je ne vois pas trop où veut en venir l’auteur avec cet article. smiley

        • soi même 14 février 2015 11:29

          @ nemotyrannus

          ( Vouloir l’égalité est trop vague ) entièrement d’accord avec vous, un féminisme assumé est justement de ne pas nivelé le débat sur l’égalitarisme physiologique , il y a une profonde différence et c’est tant mieux, car que l’on s’ennuyait si les femmes pensent sentent et veux comme les hommes !


        • JC_Lavau JC_Lavau 14 février 2015 11:29

          @Agafia :
           Midas, le roi Midas, a des oreilles d’âne.


        • JC_Lavau JC_Lavau 14 février 2015 15:27

          « une pauvre nana névrosée qui a beaucoup de choses à régler avec elle-même, au pire une pauvre conne qui n’a rien compris. »
          Donc féministe ! Ça arrange tout.


        • JC_Lavau JC_Lavau 15 février 2015 17:05

          « la cause des femmes », la cause des ceci ou des cela, cela n’a de sens, moralement, que ci les ceci ou les cela ne sont pas déjà des privilégié(e)s.

          A la troisième ou quatrième génération, les héritières des « féministes », c’est à dire misandres victimaires en réalité, obsédées de défendre leurs privilèges et leur vision paranoïaque du monde, ont contracté des habitudes de malveillance, de violence et de fraude qui n’inspirent pas la pitié mais l’horreur.


        • JC_Lavau JC_Lavau 15 février 2015 17:51

          Oups ! que si...


        • JC_Lavau JC_Lavau 14 février 2015 10:29

          C’est une heureuse surprise de voir cet article publié ; j’attendais le pire de la part des féminazies qui nous surveillent et nous gouvernent.
          Y compris au gouvernement :
          http://debats.aristeides.info/index.php?option=com_content&task=view&id=101&Itemid=57


          • soi même 14 février 2015 10:37

            A ce demander si cette histoire est vrai, tellement cela me parait montueux comme motif pour avorté .
            Il y a aussi un autre aspect, qui concerne les médecins, en règle général , il y a un entretient avec la personne, le motif invoqué ne peut pas justifier un avortement, et c’est là, qu’il y a un problème !
            L’avortement est de plus en plus prit comme un service de confort rendu à la personne, un avortement n’est jamais anodin, et il faut être passablement anesthésier pour prendre cela comme quelque chose d’ordinaire.


            • JC_Lavau JC_Lavau 14 février 2015 10:56

              Il y a bien des médecins qui font des certificats de complaisance, par solidarité féministe.

              Il y a comme cela un meurtre parfait dont le Parquet de Besançon fait taire les témoins par intimidation. Outre la médecin qui a délivré un certificat de complaisance, la victime a eu le temps de dénoncer une autre des complices, avant de mourir :
              http://debats.aristeides.info/index.php?option=com_fireboard&Itemid=26&func=view&catid=27&id=190#190
              Elle aurait récidivé depuis.


            • soi même 14 février 2015 11:13

              A quoi vous voulez en venir avec toute vos remarques ?


            • nemotyrannus nemotyrannus 14 février 2015 10:37

              Cela dit , l’info relayée vient de chez Alex Jones , je crois bien , conspirationniste délirant ultra-conservateur bien connu possédant une chaîne de radio américaine.




              À prendre avec des pincettes donc.

              • JC_Lavau JC_Lavau 14 février 2015 10:49

                Quand tu trouveras une preuve à l’appui de ton accusation, n’hésite pas à la publier.


              • nemotyrannus nemotyrannus 14 février 2015 10:54

                J’accuse pas , je dis qu’il faut prendre des précautions .




                Mais il est en effet possible que ça émane de Tumblr ou autre twitter , relais bien connus des feminazis.

              • Enabomber Enabomber 14 février 2015 13:55

                Effectivement ça devient très suspect. Mais on pouvait déjà se méfier au vu du nom du site qui a traduit en français : agence info libre. Quand il y a libre dans un titre j’aurais tendance à me méfier, de la même manière que celui qui dénonce le politiquement correct a toutes les chances d’être un vieux réac.


              • JC_Lavau JC_Lavau 14 février 2015 14:20

                Concernant Gudrun Schyman et son projet de taxer le délit de masculinité commis à la naissance, tu peux vérifier dans les archives du Riksdag et du Svenska Dagbladet : j’avais déjà tout recoupé correctement.
                http://deonto-famille.info/index.php?topic=26.0

                Pis tu peux quand même encore alléguer que c’est quand même une forge masculiniste qui a forgé cela...

                Quand il y a violence conjugale entre lesbiennes, les féministes crient que c’est encore tout de la faute des mâles.

                ...

                Une fraude intéressante à étudier, commise dans le cadre universitaire si spécial des « études féministes » : celle de Louise Langevin qui proclame qu’elle tiendra secret son corpus d’études, sur lequel elle s’appuie pour réclamer une loi pénale spéciale contre toute critique de sa gynarchie triomphante. http://deonto-famille.info/index.php?topic=209.0

                Voir aussi Slate : Après le triomphe de la misandrie victimaire, osez le misandrisme triomphal !

                Ptêt bin que Slate aussi est une forge masculiniste ?


              • JC_Lavau JC_Lavau 14 février 2015 20:30

                « toutes les chances d’être un vieux réac ». Tout faux, Enabomber. Il suffit d’ouvrir les yeux :
                http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/jeffrey-sterling-le-lanceur-d-162852



              • Enabomber Enabomber 15 février 2015 14:37

                Ça ne prouve rien dans un sens ni dans l’autre. Comme je n’ai plus 4 ans (pas comme certains), je sais qu’on peut raconter parfois le vrai, parfois le faux.


              • JL JL 14 février 2015 10:55

                Je pense que cet avortement a évité, non pas un monstre de plus mais un malheureux de plus.


                • soi même 14 février 2015 11:08

                  Réponse en apparence remplie de sagesse, fait que l’on accepte l’inacceptable au motif d’évité le malheurs ?


                • JL JL 14 février 2015 14:57

                  C’est quoi l’inacceptable ici ?

                  Avorter ? Non sans doute.

                  Le motif invoqué ? L’IVG est autorisée avec ou sans motif.

                  Vous mélanger peut-être l’horreur que vous inspire cette dame avec ce qui est inacceptable d’un point de vue universel.


                • JC_Lavau JC_Lavau 14 février 2015 15:23

                  « cette dame » n’a rien d’isolé, elle est parfaitement représentative de ce qu’est devenu le féminisme du 21e siècle dans nos pays surenveloppés, en standard.

                  D’autres lesbiennes choisissent le sexe de leur enfant après la naissance :
                  http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/un-couple-lesbien-fait-changer-le-119508

                  D’autres assassinent leur fils quand il commence à ressembler physiquement à son père.
                  http://deonto-famille.org/citoyens/debattre/index.php/topic,4.msg12.html#msg12
                  Rassurez-vous pour Christine M. Attentif aux calculs électoralistes de son ministre, le procureur l’a fait sortir libre du tribunal.


                • soi même 14 février 2015 15:39

                  Juste le laisse vivre, il aurait très pue de ce fait, trouve une famille d’accueillie pour clore cette histoire !


                • Diogène diogène 14 février 2015 11:01

                  Si j’ai bien lu entre les lignes, ça se passe aux Etats-Unis,

                  le pays de la liberté, de la démocratie, de la modernité,
                  le modèle !

                  • devphil30 devphil30 14 février 2015 11:07

                    Voila , chacun de son coté ...

                    Les hommes et les femmes ne se voient plus , ne se touchent plus et dans un siècle la planète aura réglé son problème de surpopulation naturellement par la fin des naissances.

                    Complètement hallucinant comme réflexion de la part d’une femme , il a bien fallu un homme pour faire cet enfant , devons nous nous diriger vers de l’eugénisme sexuel.

                    Philippe


                    • soi même 14 février 2015 11:11

                      Au niveau dérive , il y a encore pire :

                      L’utérus Artificiel part1/4 - YouTube

                    • Enabomber Enabomber 14 février 2015 13:58

                      Quelques fêlé(e)s ne changent tout de même as l’ambiance générale !


                    • JC_Lavau JC_Lavau 14 février 2015 14:25

                      « l’ambiance générale » de guerre sexiste, c’est bien cela le fond de ta pensée, « Enabomber » ?

                      Voir par exemple la propagande féminazie que le gouvernement (Nadine Morano, à l’époque) fait placarder dans les commissariats de police :

                      http://debats.aristeides.info/index.php?option=com_content&view=article&id=101:la-propagande-fminazie-au-gouvernement&catid=43:financement-du-fminazisme&Itemid=57


                    • Enabomber Enabomber 14 février 2015 14:35

                      Euh non, pas vraiment. Je vis dans une commune rurale de 500 habitants à des années-lumière de la capitale, où ce genre de prise de tête n’existe pas. Idem d’ailleurs pour le péril islamique, un attentat tuerait sûrement plus de chèvres que d’humains.


                    • JC_Lavau JC_Lavau 14 février 2015 14:53

                      Du haut de leur pouvoir intouchable, en toge noire et jabot blanc, certaines fêlées s’y entendent à plomber l’ambiance. Condamnant des innocents pour l’exemple, pourvu qu’ils soient mâles, protégeant les fraudes et la criminalité féminine par solidarité féministe.


                    • JC_Lavau JC_Lavau 14 février 2015 11:35

                      Octobre 2004, Gudrun Schyman a déposé un projet de loi : un impôt sur le délit de masculinité.
                      http://deonto-famille.info/index.php?topic=26.0

                      Quand l’Huma a consacré un article à Gudrun Schyman, elle n’a trouvé à en dire que du bien.


                      • JC_Lavau JC_Lavau 14 février 2015 12:46

                        Ne soyez jamais le fils, le frère, le père ni le mari d’une féministe !
                        Elle vous fera payer très cher le délit de masculinité, que vous commîtes rien qu’en naissant.

                        La journée de la féministe est assez répétitive :
                        Reprendre le pouvoir, reprendre le dessus, envoyer une bordée d’insultes, benner un tombereau de reproches, faire subir une colère, et reprendre au début, avec des variantes quant à l’ordre des opérations.
                        Ainsi l’ordre "benner un tombereau de reproches, reprendre le pouvoir, faire subir une colère, reprendre le dessus, envoyer une bordée d’insultes" est tout aussi valide dans l’emploi du temps de la féministe. Et puis ça introduit de la variété.

                        Sur les frêles épaules de la féministe repose un apostolat harassant, épuisant, de tous les instants, son devoir envers le Parti : ne jamais relâcher la guerre de longue durée contre l’existence même des mâles, ce scandale intolérable de l’existence des chromosomes XY et de la reproduction sexuée. Ah si seulement le Créateur l’eût écoutée, il n’y aurait que des lesbiennes dans la ville, et grâce à la parthénogenèse, ce serait le paradis sur Terre : aucun enfant ne pourrait plus jamais échapper à la toute-puissance matriarcale ni contracter d’autre mariage qu’avec sa maman.

                        Comme la perfection n’est pas encore réalisée, il y a encore des féministes qui pratiquent l’hétérosexualité. Toutefois, il convient qu’elles soient très rigoureuses dans le dressage de leur mec. Il ne sera jamais tolérable que le mec échappe à la guerre de longue durée, ni ose développer la moindre réflexion qui échappe au sexisme misandre victorieux. Prenons le cas des freudiens et de leur parlance carabistouillée : le mec sera autorisé à critiquer les amphigouris précieux de Pascal R., mais la féministe lui volera dans les plumes s’il ose critiquer les mines entendues et supérieures de Ghislaine K. sur telle de leurs expressions volontairement fallacieuses. Dans le second cas, le mec est coupable de misogynie, et il faut le lui faire payer cher.

                        En amours hétérosexuelles, la règle du jeu est que la somme soit négative. Qu’importe combien la femme y perd, pourvu que l’homme y perde davantage, qu’il n’oublie jamais que lui doit fournir tous les services, sans jamais rien demander ni obtenir en retour. C’est elle la maîtresse, et lui le serviteur, qui doit toujours exhiber une attitude soumise.

                        La féministe choisira elle-même les peintures et papiers peints que le mec posera chez lui : il doit poser du vieux rose dans son couloir, afin de montrer que même chez lui, c’est encore une maison vaginale.

                        La féministe peut-elle être intelligente en amour, et heureuse en amour ?

                        Bah oui, la féministe peut faire illusion quelques jours, au mieux quelques semaines, aussi longtemps que les hormones sont là, et lui imposent l’intelligence de l’espèce via la stratégie de l’espèce, aussi longtemps que les orgasmes l’inondent d’ocytocine et d’endorphines.

                        Mais quand l’intelligence de l’espèce perd de son emprise, nulle intelligence individuelle ne peut prendre le relais, chez la féministe : autoritariste née, elle ne songe plus qu’à sa guerre à mort pour le pouvoir, tous les pouvoirs. Bien qu’il soit possible qu’individuellement, elle ne soit pas diagnostiquable comme paranoïaque, elle demeure adhérente à une doctrine paranoïaque, et la loi générale lui est collectivement applicable : les paranoïaques ne jouissent pas, et baisent atrocement mal et le plus rarement possible, de peur qu’une micro-parcelle de contrôle, de pouvoir et de suprématie leur échappe.

                        Est-ce à dire que la féministe ne baise plus ? Si, à une condition : soit que son vagabondage sexuel lui serve à dénier et humilier ses précédents amants, rabaissés au rang d’ustensiles passés de mode ou usés, soit que ses adultères lui servent à bafouer et humilier son cocu. Voilà ce qu’il lui reste d’héritage de la stratégie de l’espèce, et encore, seulement aussi longtemps que les hormones lui durent, seulement le temps que les horloges biologiques n’aient sonné.

                        http://www.youtube.com/watch?v=2Oy6rogjdn0

                        Et la charité seule pousse ma main résignée
                        Vers ce cul colérique, féministe, renfrogné.
                        Elle m’emmerde, elle m’emmerde...

                        Elle m’emmerde vous di - iis-je !

                        • Giordano Bruno 14 février 2015 13:42

                          La détermination du sexe d’un bébé par échographie se fait au cinquième mois de grossesse. Comment aurait-elle fait pour avorter à ce moment-là ?


                          • jacques 17 février 2015 18:05

                            Exact Bruno, et merci de cette remarque, mais là vous êtes en amérique, on détermine toute la vie de l’embryon dès les 2 premières cellules enfin ! smiley


                          • tf1Groupie 14 février 2015 13:48

                            Elle retrouvée enceinte de manière « inattendue » ?!
                            Une sorte de vierge Marie 2..

                            Car elle n’a certainement pas copulé avec un monstre.  smiley


                            • JC_Lavau JC_Lavau 14 février 2015 13:53

                              Mais si, mais si ! Tout comme Isabelle Alonso : mais ça ne compte pas car c’était juste un macho qui avait quelque chose à se prouver ; pis ça tombait bien car moi aussi j’avais quelque chose à me prouver...


                            • rocla+ rocla+ 14 février 2015 14:04

                              c’ est aussi con comme histoire  qu’ un article parlant de la Suisse

                               en ce moment . 

                              Des cons il y en a partout , en Suisse en France chez les femmes 
                              et chez les hommes . 

                              • Phoébée 14 février 2015 14:25

                                En même temps elle aura avorté d’un male quand des quantités de filles sont liquidés à la dans certains pays.

                                L’eugénisme n’est pas une invention de cette personne, probablement, malheureuse.

                                D’ailleurs savez-vous que 97 % des trisomiques sont avortés dans un pays où il est interdit de faire de l’humour sur leur handicap.

                                Le monde reste contrasté.


                                • egos 14 février 2015 14:52

                                  jeté 1 coup d’oeil sur de ste de l’article source signalé par l’auteur (merci pour l’attention)


                                  comment dire ? une grande variété de thèmes dons, d’organes, animaux rescapés adoptés, des infos générales, du trash


                                  au lecteur de situer le positionnement du site, 

                                  Closer, NObs, le Monde, Nobs ou Libé (faudrait tt de même pas exagérer ...) gutter press ?

                                  opposingviews aurai tété acquis récemment par Deep Dive Media , groupe contrôlant environ 100 sites d’info présents sur le net,

                                  du Murdoch en perspective ... pas réellement le lectorat d’avx




                                  • Enabomber Enabomber 15 février 2015 14:45

                                    Bonjour egos et merci pour ces infos utiles. Parce que je constate chaque que nombreux sont ceux qui s’imaginent, jetant leur télé au profit du web, qu’il va spontanément leur pousser un exprit critique. C’est sur ce terreau que les conglomérats de la propagande prospèrent malheureusement.


                                  • Enabomber Enabomber 15 février 2015 14:46

                                    chaque jour que


                                  • JC_Lavau JC_Lavau 15 février 2015 15:34

                                    Pas une (« vraie ») féministe qui ait contesté la prémisse « parce que les hommes sont des monstres ».

                                    Les « vraies » féministes hurlent pis que pendre sur Elizabeth Badinter.


                                  • paco 14 février 2015 15:09

                                     Si en Occident une inflation de pseudos féministes, de celles qui voudraient qu’on pisse tous assis, qui prennent comme une agression le moindre clin d’oeil complimenteur, se mettent à ne pondre, sans papa, que des filles, on va au devant d’une crise géostratégique qui nous dépassera et emportera.


                                     En effet, comme dit @Phoébée, en Orient, il manque plus de cent millions de naissances féminines... Quand l’Asiatique frustré en aura marre de se la mettre en bandoulière, il envahira les roses contrées emplies de gynécées... 

                                     Relisons LES HOMMES PROTEGES de ROBERT MERLE, ignorons ce cas psy et exhib, penchons nous plutot sur ces millions de fillettes non-nées en Asie.

                                     Et la première féministe qui me plussoie, je lui passe la main au cul... 

                                    • alinea alinea 14 février 2015 19:23

                                      C’est pas grave paco, on mariera les garçons chinois aux filles des lesbiennes européennes !
                                      J’aurais bien aimé vous plussoyer(! !) mais je ne suis pas féministe, dans l’acceptation moderne du terme !! Dommage ! smiley


                                    • JC_Lavau JC_Lavau 14 février 2015 20:24

                                      Gynécées, gynécées, mais remplis de haine sexiste. Pas un cadeau.


                                    • paco 14 février 2015 15:17

                                        @Agafia, vous ai lue aprés mon post, et dites tout mieux que moi. Thanks.


                                      • oncle archibald 14 février 2015 15:26

                                        « Les hommes » comme s’il s’agissait d’un stéréotype …. Haïr la chair de sa chair et quasiment le monde entier d’ailleurs …. ah ça oui, elle a l’air de savoir faire cette dame Lana. Tous des méchants, tous des cons … on en crève des gens qui pensent de cette façon là. En fait ils n’aiment qu’eux même et autour d’eux il ne voient que des montres qui ne leur ressemblent pas (Dieu merci !). 


                                        Avalez de l’air, respirez à pleins poumons, sans peur et sans reproche. La vie est belle tant qu’on est sur ses deux jambes, avec un lit pour dormir sous un toit, de quoi bouffer et quelques amis pour rire ensemble. Et comme le disait ma grand mère maternelle chaque premier de l’an que l’an prochain à la même date nous soyons plutôt un de plus qu’un de moins. Vive la vie !

                                        • ddacoudre ddacoudre 14 février 2015 15:28


                                           vive les dictatures , imaginer qu’une telle personne deviennent président de la république à cause du système démocratique. ha ! elle sortait d’un hôpital ychiatrique, il fallait le dire. vive la démocrate. smiley boff ! que dire devant des cinglés si ce n’est une connerie pour paraître plus cinglé encore.

                                          cordialement


                                          • njama njama 14 février 2015 16:52

                                            dommage l’article ne nous renseigne pas sur la vie de cette Lana ...
                                            La seule anecdote que son voisin de voyage en avion se soit moqué d’elle de vouloir participer à « Occupy Wall Street » est un peu légère comme justification

                                            The man literally scoffed when I spoke those words and leaned in and quietly said to me “B****** like you need to learn their place”. Stunned, I screamed “ASSAULT !” while other passengers looked at us, the woman across the aisle from him immediately told him to get away from me, but not 5 seconds passed before a flight attendant had rushed over to intervene…." ici

                                            Avait-elle à se justifier d’ailleurs, rien ne l’y oblige, ce qui est aussi étrange ?
                                            Ne serai-ce pas à postériori qu’elle ferait de cet avortement une cause féministe ?

                                            Le passé façonne le présent toujours au moins en partie, certaines personnes deviennent homosexuel(le)s par exemple en raison de pressions reçues dans leur enfance par un sexe ou par l’autre, ce qui les conduit sur la rive opposée.
                                            Qu’était-il vraiment arrivé à cette Lana auparavant, quelles pressions patriarcales ?...
                                            ceci dit les pressions patriarcales beaucoup d’hommes les subissent aussi ... le patriarcat, c’est la culture du chef


                                            • MR MERLIN MR MERLIN 14 février 2015 18:29

                                              C’est tout simplement de l"eugénisme, tel que pratiqué par les nazis.


                                              • njama njama 14 février 2015 23:51

                                                non je ne suis pas d’accord
                                                l’eugénisme est non seulement un discours politique, mais il est une volonté politique.
                                                Qui plus est l’eugénisme est (était) pratiqué à l’insu des personnes
                                                .On ne pourrait confondre un cas particulier voulu de plus par la personne elle-même avec des campagnes de stérilisations massives accréditées par l’ONU et l’UNICEF ou ses filiales
                                                -
                                                Les campagnes de stérilisations forcées au Pérou (plus de 300.000 victimes)
                                                Au Pérou, les campagnes de stérilisation sont permises par un organisme nord-américain : l’US-AID (Agence Internationale de Développement).

                                                L’US-AID a aidé le gouvernement à planifier les campagnes, et a fourni une aide technique, avec le gouvernement anglais et l’UNFPA (organisme de l’ONU consacré à la population mondiale).

                                                Fujimori, le dictateur péruvien, a même été le seul chef d’Etat masculin à aller à la conférence mondiale des femmes à Pékin.

                                                Utilisant l’idéologie apriste -nationaliste petite-bourgeoise à l’apparence progressiste, c’est-à-dire fasciste- il a rallié les groupes féministes bourgeois.
                                                L’US-AID a ainsi financé des organisations féministes bourgeoises, les intégrant dans des campagnes de « planification familiale », paravent des campagnes de stérilisation.

                                                « Ainsi, ce gouvernement déroule son plan de stérilisation massive, qui implique un plus grand génocide, promu par l’impérialisme yankee à travers l’agence internationale pour le développement (AID) ».
                                                http://archivescommunistes.chez-alice.fr/nac-fs/fssterilisa.html


                                              • alinea alinea 14 février 2015 19:20

                                                Pauvre folle ! 


                                                • kéké02360 14 février 2015 21:21

                                                  Je trouve que ce gosse a eu beaucoup de chance d’échapper à l’enfer !!!! smiley


                                                  • JC_Lavau JC_Lavau 15 février 2015 06:49

                                                    Tss tss ! Alors comme ça l’enfer est dirigé par des femmes ? Tu en sais beaucoup trop long, mon petit. Elles vont te tuer. Un témoin gênant, mais ça n’a pas le droit de vivre !


                                                  • JC_Lavau JC_Lavau 16 février 2015 23:34

                                                    Aucun de ces conformistes n’a songé au sort de la fille de Lana, née plus tard.
                                                    Elle demeurera toujours englobée dans sa tyrannique môman. Aucun père pour la décoller de sa mère, et lui autoriser les autonomies affective et intellectuelle.

                                                    On ne sait déjà pas depuis combien de générations se reproduisait la pathologie de Lana, de mère misandre en fille misandre, tout indique que le contage se poursuivra à la génération suivante.


                                                  • Montdragon Montdragon 14 février 2015 22:08

                                                    Épiphénomène illustrant un délire personnel de niveau psy, en revanche des dizaines de millions de filles sont tuées avant la naissance sur le tiers de la planète, sans que cela émeuve, ou si peu.


                                                    • njama njama 14 février 2015 23:54

                                                      des dizaines de millions de filles sont tuées
                                                      c’est quoi vos sources Montdragon ?


                                                    • JC_Lavau JC_Lavau 15 février 2015 06:46

                                                      Jamais le sort des mâles surnuméraires n’émouvra aucune féministe. Au contraire, quelle superbe cible pour leurs quolibets et sarcasmes !


                                                    • nemotyrannus nemotyrannus 15 février 2015 08:55
                                                      Bwahaha , vous croyez vraiment que personne ne s’en occupe parce qu’il n’en est pas fait mention dans l’article ?

                                                    • Enabomber Enabomber 15 février 2015 22:36

                                                      @njama
                                                      Pas compliqué. Le sex-ratio naturel est d’environ 104 garçons pour 100 filles, et remarquablement constant indépendamment de considérations ethniques. Or, en Inde et en Chine particulièrement, il est très déséquilibré : 120/100 pour la Chine. Ecarts faibles, mais sur une population comptée en milliards la valeur donné par Montdragon doit y être.


                                                    • Montdragon Montdragon 20 février 2015 15:07

                                                      @Enabomber
                                                      Merci, vous avez pris le temps de répondre, en effet les chiffres doivent être de cet ordre.


                                                    • titi 15 février 2015 00:26

                                                      2 remarques...

                                                      1. Ne croyant pas beaucoup à l’immaculée conception, cette gourdasse a quand même été un moment de sa vie moins catégorique concernant les homme.

                                                      2. Cet homme avait peut être lui aussi le droit d’être consulté concernant le devenir de ce qui était aussi son enfant.


                                                      • JC_Lavau JC_Lavau 15 février 2015 06:47

                                                        Quoi ? Un homme qui ait des droits ? Mais tu n’y songes quand même pas, dangereux masculiniste !


                                                      • njama njama 15 février 2015 09:43

                                                        2. Cet homme avait peut être lui aussi le droit d’être consulté...
                                                        et s’il était à des années-lumière de concevoir un enfant, comme souvent ..., pourquoi aurait-il eu son mot à dire s’il n’en avait même pas eu un atome d’intention ?
                                                        Combien d’enfants conçus furent des bâtards, et ce, dans toutes les couches sociales, y compris dans les familles princières et royales, alors les hommes sont assez mal placés je trouve pour donner la leçon

                                                         


                                                      • JC_Lavau JC_Lavau 15 février 2015 10:20

                                                        « les hommes sont assez mal placés ».
                                                        En effet. Philippe Brenot, misandre institutionnel du Monde, exulte au long du livre écrit avec Pascal Picq, Le sexe, l’homme & l’évolution, chez Odile Jacob, 2004, en énumérant les ruses physiologiques spécifiques aux femelles Homo Sapiens sapiens, pour frauder et duper les mâles sur leurs éventuelles paternités.

                                                        Victoire ! Victoire ! Triomphe ! Triomphe !

                                                        Après quoi, le voilà tout angoissé : « Mézalors ? Mézalors ? A quoi sert l’orgasme féminin, dont le caractère potentiellement répétitif n’existe que dans l’espèce humaine ? »

                                                        Lien vers la note de lecture : http://citoyens.deontolog.org/index.php/topic,1191.0.html

                                                        D’ailleurs un des gros avantages à avoir des maternités adultérines, c’est quand on recrute des supplétifs et aides-bourrelles parmi ses enfants : « Et puis de toutes façons ce ne sera pas un vrai parricide, puisqu’il n’est même pas ton vrai père ! »


                                                      • titi 15 février 2015 21:05

                                                        @njama

                                                        « et s’il était à des années-lumière de concevoir un enfant, comme souvent ..., pourquoi aurait-il eu son mot à dire s’il n’en avait même pas eu un atome d’intention  »

                                                        Peut être.. ou peut être pas. Et même s’il n’avait pas l’intention de le faire, il avait peut être un avis sur le devenir de l’enfant.

                                                        Vous n’en savez rien. Moi non plus. La question mérité d’être posée. Non ?


                                                      • JC_Lavau JC_Lavau 15 février 2015 22:22

                                                        Quoi ? Un homme, « avoir un avis sur le devenir de l’enfant » ?
                                                        Un homme, avec des droits, en plein Féministan ? Mais vous n’y songez pas, dangereux inconscient, provocateur irresponsable !
                                                        Nous voyons bien toutes que vous êtes un délinquant d’esprit, coupable de délits d’opinions politically not correct, bien sûr d’extrême droite, et allons de ce pas vous dénoncer à la Police de la Pensée.

                                                        Ce serait la plus abominable des anarchies si les mecs s’imaginaient être les égaux des femmes, et avoir des droits égaux ! Rien ne doit faire obstacle à l’omnipotence matriarcale, ni à la juste dictature du Femellariat !


                                                      • njama njama 15 février 2015 23:03

                                                        @ titi
                                                        il avait peut être un avis sur le devenir de l’enfant.
                                                        au stade d’embryon c’est prématuré de parler d’un enfant.


                                                      • JC_Lavau JC_Lavau 15 février 2015 23:09

                                                        Et de toutes façons, un enfant ça peut se zigouiller après la naissance, s’il a cessé de plaire, par exemple si à six ans il commence à ressembler physiquement à son père.
                                                        http://dyalie.free.fr/Pau3.gif
                                                        http://dyalie.free.fr/Pau2.gif
                                                        http://dyalie.free.fr/Pau1.gif



                                                        • alanhorus alanhorus 15 février 2015 01:19

                                                          Elle oublie que si elle l’avait bien élevé elle aurait put en faire un homme bien.

                                                          En fait elle doutait d’elle même, d’ailleurs c’est un peu elle et cette partie « mauvaise mère » qu’elle a tenter de tuer s’en même s’en rendre compte.

                                                          Elle ne s’en remettra pas.


                                                          • JC_Lavau JC_Lavau 15 février 2015 06:53

                                                            Au 21e siècle, le féminisme n’est plus que malveillance, malveillance sexiste. On n’élève personne bien, dans la malveillance chronique.


                                                          • Raymond SAMUEL Raymond SAMUEL 15 février 2015 12:42

                                                            Un commentateur a fait le rapprochement avec la Chine et l’avortement sélectif par genre, le féminin étant rejeté.
                                                            Je vois plus d’analogie avec le nazisme puisque la haine du juif avait été un vecteur essentiel pour entraîner la nation allemande (mais pas seulement). Les nazis avaient présenté les juifs comme étant des êtres immondes avec des caricatures dévalorisantes. Un certain féminisme a fait de même avec les hommes (au point que certains ont écrit qu’ils avaient honte d’être un homme) de sorte que cette femme avait bien conscience que son enfant serait un monstre.
                                                            Bien sûr il s’agit d’un cas de faiblesse mentale, mais le problème est que ces faiblesses sont largement répandues. Une étude européenne les chiffre à 30 % de la population.


                                                            • captain beefheart 15 février 2015 13:53

                                                              L’oligarchie a inventé le féminisme,pour occuper l’esprit des travailleurs,mettre pression sur les salaires ,vendre de l’électroménager tout en dévalorisant les tâches de ménagère ,comme si faire le ménage chez soi est une chose accessoire,qui ne demande pas beaucoup de temps et qu’on puisse avoir un boulot rémunéré à côté.Combien font encore leurs conserves ?Combien savent cuisiner correctement avec comme seul achat la farine ?

                                                              Et bizarrement après trente ans de féminisme la question d’égalité des salaires n’est pas complètement réglé.


                                                              • JC_Lavau JC_Lavau 15 février 2015 14:25

                                                                Et pour affaiblir le pays, le livrer à la guerre sexiste permanente.
                                                                Le féminazisme, héritier du féminisme des 19e et 20e siècle, c’est un des quatre partis de l’étranger.


                                                              • fredvd 15 février 2015 17:52

                                                                Selon les associations réunies au sein de la plate-forme One Billion Rising, 24% des femmes et des filles de plus de 15 ans sont victimes de violences physiques ou sexuelles de la part de leur partenaire en Belgique. Et 64% des femmes entre 19 et 28 ans auraient déjà été victimes d’une agression sexuelle.


                                                                Je voudrais savoir d’où ils sortent ces chiffres. Toutes ces sectes « féministes » ne se soucient même plus d’être crédible. 

                                                                • Tillia Tillia 15 février 2015 20:00

                                                                   nemotyrannus a raison, c’est un hoax.


                                                                  Pour éviter d’être ridicule avec des commentaires à la noix, vérifiez toujours les sources

                                                                  Intox : Une Américaine avorte pour ne pas accoucher d’un garçon

                                                                  • JC_Lavau JC_Lavau 15 février 2015 20:45

                                                                    Il demeure que pas une (« vraie ») féministe n’oserait contester la prémisse « parce que les hommes sont des monstres », de peur que les autres la traitent d’hétéro.

                                                                    Les « vraies » féministes hurlent pis que pendre sur Elizabeth Badinter.


                                                                  • Tillia Tillia 15 février 2015 20:59

                                                                    Quand on fait le tour de la planète des viols et des meurtres, je ne suis pas loin de le penser en tant qu’homme. Le dernier crime odieux, en date, qui restera évidemment impuni, comme sont impunis la plupart de ces affaires dans des pays où le patriarcat tient lieu de Loi.



                                                                    Il serait temps que des hommes soient eux aussi féministes dans tous ces pays de merde où les crimes contre les femmes font partie de la normalité. 

                                                                  • JC_Lavau JC_Lavau 15 février 2015 23:03

                                                                    @Tillia : Tandis que naturellement l’Islam turc en est innocent ? Il ne serait pas politically correct d’en douter.


                                                                  • Tillia Tillia 16 février 2015 08:53

                                                                    On observe le même phénomène dans l’Inde Hindouiste, ce sont des traditions que ni l’islam, ni l’hindouisme n’ont pu éradiquer. 


                                                                  • JC_Lavau JC_Lavau 16 février 2015 13:44

                                                                    Certes, ça donne une belle prestance que de s’indigner de ce que font en mal les exotiques, là bas dans leurs bleds pourris de sous-développés... Pis ça vous donne envie de leur foutre une bonne branlée pour leur apprendre la démocratie et le respect de la suprématie de la femme blanche. Pis c’est même pas tellement cher quand ce sont nos bons suzerains qui fournissent les B52 et les bombes.

                                                                    Et pendant tout le temps qu’on balaie chez les autres, circulez, il n’y a rien à voir de turpide chez nous !


                                                                  • Tillia Tillia 16 février 2015 20:42

                                                                    JC_Lavau Si vous voulez aller bombarder l’Inde ... je vous en prie... passez devant.


                                                                  • JC_Lavau JC_Lavau 16 février 2015 20:51

                                                                     smiley
                                                                    Tillia me semble particulièrement futé.
                                                                     smiley


                                                                  • Rincevent Rincevent 15 février 2015 22:58

                                                                    Aux dernières nouvelles, cette affaire incroyable risque de se dégonfler : http://www.20minutes.fr/insolite/1541499-20150215-intox-americaine-avorte-accoucher-garcon


                                                                    • Enabomber Enabomber 15 février 2015 23:33

                                                                      Ce qui nous ramène à la question de l’intention de ceux qui ont propagé l’info en France, ou de leur compétence de « journalistes ».
                                                                      Décidément le web devient une vraie poubelle. On en finirait presque par regretter la petite lucarne qui transmettait la voix de son maître...


                                                                    • JC_Lavau JC_Lavau 15 février 2015 23:50

                                                                      « le web devient une vraie poubelle ». 
                                                                      Ah ? Tu vois une évolution, toi ? Moi non plus, pas sur le Web.

                                                                      Sur Usenet si, certainement : initialement cela servait aux universitaires, à court-circuiter la hiérarchie et poser des questions techniques ou scientifiques. Par idéologie « Il est interdit d’interdire », c’est devenu un asile de fous, où les chtarbés et les pervers se concentrent, et d’où les universitaires et scientifiques se sont enfuis, faute de loi ni de modération. Une passoire Shadock du troisième genre.


                                                                    • JC_Lavau JC_Lavau 16 février 2015 00:12

                                                                      Que l’auteure initiale, dite « Lana » soit une mythomane et histrionique, qui a arrangé ses fantasmes et qui s’est coupée par ses invraisemblances, c’est fort possible. Il demeure que ces fantasmes sont la banalité même chez les militantes du féminazisme - y compris en toge noire et jabot blanc, magistrates et avocates qui se renvoient l’ascenseur et s’entre-protègent leurs fraudes.
                                                                      Par exemple, Michèle Dayras, au temps où elle tenait forum sur son site, a écrit que tous les homme sont des salauds en puissance, des violeurs en puissance, des « integirstes » en puissance, et que l’homme était l’ennemi universel des femmes.
                                                                      Sauvegarde à : http://deonto-famille.info/index.php?topic=27.msg50#msg50

                                                                      Toujours sur feu le forum à Michèle Dayras et Françoise d’Eaubonne, ce sarcasme était banal : « C’est parce que vous êtes enceinte que vous êtes aussi confuse ? »

                                                                      Etc.


                                                                    • zygzornifle zygzornifle 17 février 2015 12:57

                                                                      mon dieu comme je la comprend.....il aurait pu devenir président .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès