• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Voiles, turbans et dérives laïcistes

Voiles, turbans et dérives laïcistes

La société française donne depuis quelques années un spectacle assez triste en ce qui concerne la laïcité.

Fière de cette particularité (qui n’en n’est pas vraiment une puisque tous les états qui n’ont pas de religion d’état sont des états laïques, Etats-unis compris) notre nation a choisi de s’engoncer dans une laïcité de rupture avec le reste de l’occident.

C’est à mon avis dans la législation sur le port des signes religieux qu’elle a commis ses plus évidentes dérives, atteignant des sommets récemment avec la polémique burqa.

Plusieurs pays ne nous comprennent pas. Bien-sûr, on sait que les Etats-unis ont, sur le plan de la liberté religieuse au moins, une approche beaucoup plus tolérante et protectrice de ce droit fondamental. Mais nos voisins les anglais ont cette approche aussi. Il ne viendrait pas à l’idée du gouvernement anglais de vouloir empêcher un enfant de porter les vêtements traditionnels hindous lorsqu’il se rend à l’école. Il existe outre-manche un grand respect de la religion de l’autre, inscrit dans les fondements de la démocratie anglaise.

Il est sûr que chacun fait ce qu’il veut (dans une certaine mesure, car les pays signent aussi des conventions internationales sur les droits fondamentaux) et qu’il existe la souveraineté des pays.

Mais la France a-t-elle vraiment à gagner à vouloir interdire tout particularisme religieux dans les lieux publics ? D’abord, vouloir interdire un particularisme quel qu’il soit c’est risquer de prendre la voie du parti national socialiste en 33, ou celle de l’URSS qui voulait un monde "tout le monde pareil, sauf les chefs". A trop vouloir lutter contre les différences et les choix de communauté, on risque de créer une haine du particularisme qui entraîne chez les communautés marginalisées une rupture avec la société.

Je pense qu’il y aurait beaucoup à gagner, si nos enfants pouvaient se côtoyer avec tous leurs particularismes. Si un enfant sikh enturbanné pouvait s’asseoir dans la salle de classe aux cotés d’un camarade qui pour ressembler à son père porte la cravate, et que leur voisine porte le voile à coté à coté d’une néo-punk à tendance gothique, tandis que d’autres portent la kippa ou la croix du christ, les enfants et les ados apprendraient la tolérance, le droit à la différence et le dialogue.

Car la laïcité, c’est le droit de chacun de croire et de pratiquer ce qu’il veut croire et pratiquer, s’il veut croire et pratiquer. Accepter le port du signe religieux, c’est aussi tolérer que l’autre puisse croire différemment de soi, et c’est un premier pas vers l’apprentissage et la compréhension de l’autre.

La burqa, qui arrive dans le même sillage (avec les mêmes instigateurs de polémique), a réussi à prendre chez des politiques qui pourtant ne sont pas des idiots, grâce à un syllogisme erroné.

Certains musulmans portant la barbe obligent leur femme à porter la burqa. Ahmed est un musulman barbu. Donc Ahmed oblige sa femme à porter la burqa... Aristote, que je n’aime pas beaucoup par ailleurs, se retourne dans sa tombe !

Car s’il est louable de vouloir protéger les femmes qui sont battues, ou obligées de porter la burqa, la conclusion et l’orientation de la polémique est tout sauf intelligente et résulte plus d’une propagande stalinienne que d’un raisonnement logique.

A moins que ces politiques aient un chiffre caché disant que 99% des femmes qui portent la burqa sont forcées de le faire, ils sont en train de se diriger vers un précédent dangereux de violation des droits fondamentaux, qui fera de nous le plus intolérant des pays occidentaux.

L’argument de la dignité humaine ne tient pas la route. Certaines femmes portant le voile intégral ou la burqa se sentent parfaitement en accord avec leur dignité de femme. C’est un choix. Vouloir légiférer dessus sur des critères arbitraires ouvre la porte à un véritable pouvoir de l’arbitraire. Un jour quelqu’un déclarera que croire en dieu, c’est contraire à la dignité humaine.

Et si moi je déclarais que le port de la cravate est un symbole d’esclavagisme pour l’homme ? La cravate nouée autour du cou est un signe distinctif qui rapproche l’homme du chien qu’on peut tenir en laisse. Serait-il temps de créer une commission parlementaire sur le port de la cravate, qui concerne quand même beaucoup plus d’hommes que de femmes portant la burqa ? Cette cravate que les hommes sont OBLIGES de porter pour se rendre au bureau.

La tolérance nait de l’acceptation des différences de l’autre. Accordons-lui le droit de pratiquer sa religion, même si nous pensons qu’il erre. Lui aussi pense de son coté que nous errons. Aimerions-nous qu’il nous oblige à ne pas errer ?

Certains ont même été jusqu’à dire que le fait de ne pas offrir son visage à l’autre était contraire aux valeurs de la République. Arbitraire ! (Je ne parle pas de l’aspect sécurité qui est un autre problème, qu’on peut facilement résoudre.) Copé, s’adressant à une femme portant la burqa, lui reprochait de ne pas offrir son sourire (un peu mielleux sur ce coup-là). Et si je décidai que celui qui ne me montre pas son épaule me refuse un droit fondamental. Et je m’en suis tenu à l’épaule... On nage dans le monde de l’arbitraire érigé en art de la propagande.

Les guerres sont le produit des intérêts privés de fous. Même dans les guerres de religions, les religions n’ont été qu’un prétexte pour que quelques malades s’enrichissent sur les dos des combattants.

Le refus du particularisme mène à la guerre. Qu’elle soit interne, morale ou qu’elle soit une vraie guerre entre pays avec son lot de morts inutiles et vaines.

La France a tout à gagner à offrir à ses concitoyens et au monde entier une république de tolérance, de diversité et de convergence des efforts pour la résolution des vrais problèmes.

 
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  2.25/5   (51 votes)




Réagissez à l'article

99 réactions à cet article    


  • COLONEL KURTZ 1er février 2010 10:22

    Nous constatons que c’est sous les coups de l’islamisme qui veut propager son idéologie que ce débat fait débat.
    Il serait intéressant de pouvoir ouvrir ce même débat dans les pays sous tutelle islamique.

    Qui veut détruire les particularismes sinon les barbus et les burqisées...internationalo-islamiques


    • Big Mac 1er février 2010 10:25

      Inutile de commenter ce monument de banalité éculées, de diversions, de dénis de réalité, rien de constructif dans ce jacassement stérile.

      Une seule phrase traite du sujet mais pour immédiatement l’occulter avec une affirmation aussi péremptoire que mensongère : "Je ne parle pas de l’aspect sécurité qui est un autre problème, qu’on peut facilement résoudre".

      Je mets au défi l’auteur de préciser comment le problème de sécurité serait facilement résolu, mais gageons que j’obtiendrais au mieux une bouillie insipide de mots creux au pire une occultation complète de la question.


      • sisyphe sisyphe 1er février 2010 10:54

        Très grave problème de sécurité posé par la burqa !!
        Des hordes d’êtres indéfinis, cachés sous leurs chappes de tissus, envahissent tous les centres stratégiques de la République !!

        Vite, une guerre civile !

        Détruisons toutes celles qui portent des burqas au lance-flamme ; la patrie est en danger !!

        Par la même occasion, interdiction des passe-montagne, des cache-cols, des cagoules, des chapeaux, des lunettes de soleil ; halte à la dissimulation !

        Et, puisque les terroristes islamiques cachent leurs explosifs sous leurs vêtements, dans leurs chaussures, une seule solution ; TOUS LES BRONZES A POIL !!

        En attendant, n’oubliez pas de vous armer solidement !
         smiley


      • Big Mac 1er février 2010 11:03

        Que vous disais-je : au mieux une bouillie insipide de mots creux au pire une occultation complète de la question.


      • sisyphe sisyphe 1er février 2010 11:13

        Belle autocritique !

        Il y manque juste la stratégie de la peur et de la haine, et voilà ton portrait tout craché, mon brave !


      • Nobody knows me Nobody knows me 1er février 2010 11:15

        Je mets au défi l’auteur de préciser comment le problème de sécurité serait facilement résolu

        Bonjour D’Artagnan, toujours à fond sur les défis à ce que je vois.
        Toujours dans l’espoir d’intimider les intervenants.
        Et bien, tout simplement, il suffit d’exiger de la personne qu’elle montre son visage au fonctionnaire de police, ou à toute personne assermentée qui doit l’identifier, comme c’est déjà prévu dans la loi il me semble...
        Pour les autres, il me semble que nous sommes encore dans un pays libre, et qu’il n’est pas obligatoire que le premier citoyen venu soit capable de vous reconnaître.

        Et virez-moi tout de suite ces lunettes de soleil qu’on vous reconnaisse !!
         smiley


      • Big Mac 1er février 2010 11:21

        à toute personne assermentée ? Et les banques ? les écoles ? Les administrations ? La poste ? Les commerces ? Faudra-t-il mettre partout des femmes assermentées pour satisfaire à la lubie de mesdames les emburkées ? Qui va payer la facture de tous ces efforts ?

        Un peu légère NKM votre argumentation, réessayez ! 



      • sisyphe sisyphe 1er février 2010 11:25

        Par Big Mac (xxx.xxx.xxx.227) 1er février 10:25

        Inutile de commenter...

        dit-il, en écrivant post sur post !! smiley smiley smiley


      • Nobody knows me Nobody knows me 1er février 2010 11:29

        On parlait bien de sécurité non ??
        Depuis quand les banques et les assurances sont-elles garantes de l’ordre public ??!!!


      • Nobody knows me Nobody knows me 1er février 2010 11:31

        les écoles ? Les administrations ?

        D’ailleurs, pour ces deux éléments, je crois que ce sont bien des fonctionnaires de l’Etat non ?


      • Big Mac 1er février 2010 11:32

        NKM vous arrivez à faire un retrait ou virement au guichet d’une banque sans décliner votre identité ?

        Vous n’en avez pas marre de faire le clown ?


      • Nobody knows me Nobody knows me 1er février 2010 11:42

        Vous faîtes le malin mais l’argument dont je discutais et sur lequel vous avez tenté de me reprendre était bien l’argument de la sécurité, de l’ordre public et non les guichets de banque alors votre critique tombe à l’eau.
        On répète après moi, sé-cu-ri-té.


      • Big Mac 1er février 2010 11:54

        Vous êtes donc incapable de comprendre qu’on ne peut rentrer masqué dans une banque sans soulever des problèmes de sécurité ? 

        Je répète : vous n’en avez pas marre de faire le clown ?


      • Nobody knows me Nobody knows me 1er février 2010 12:02

        Si vous voulez parlez des banques, allons-y, changeons de sujet. Mais ce n’est pas le sujet du début qui était l’ordre public. MAis continuez de feindre de ne pas comprendre, « en bon clown ».
        Les établissements privés doivent organiser leur sécurité comme ils l’entendent.
        Si les banques veulent conserver leur clientèle, qu’elles s’adaptent. C’est la loi du marché.


      • adeline 1er février 2010 17:55

        Bien sysyphe, n’oubliez pas les motards, les pompiers les robokops etc


      • K K 1er février 2010 18:41

        justement, les motards doivent enlever leur casque avant de prendre de l’essnce ou avant d’entrer dans une banque. 


      • chams 1er février 2010 10:42

        « Si un enfant sikh enturbanné pouvait s’asseoir dans la salle de classe aux cotés d’un camarade qui pour ressembler à son père porte la cravate, et que leur voisine porte le voile à coté à coté d’une néo-punk à tendance gothique, tandis que d’autres portent la kippa ou la croix du christ, les enfants et les ados apprendraient la tolérance, le droit à la différence et le dialogue. »


        Oulalah !
        Roseau, tu as encore pris trop de prozac... On t’as deja dis de ne pas depasser les douze cachets par jour.

        • Plus robert que Redford 1er février 2010 11:04

          Pour en rajouter dans le commentaire, il me semble que le ce « Royaume Uni » si Tolérant est un des pays d’europe où les écoliers continuent d’aller à l’école EN UNIFORME !!
          Y aurait-y pas comme un semblant de contradiction ? Mais l’auteur(e) ne voit que ce qui l’arrange...


        • Shaytan666 Shaytan666 1er février 2010 12:13

          Effectivement dans certaines « public school » les petites filles peuvent suivre les cours voilées, assorti à leur uniforme mais en même temps elles sont obligées de suivre les cours de religion anglicane et d’anoner des prières à la gloire de la vierge marie (vu dans un reportage TV)
          On ne peut jamais comparer la Grande-Bretagne avec un pays du continent, ils ont leur mentalité typiquement « british », cela ne les dérange pas de travailler avec un sikhs mais ils ne vont jamais l’inviter chez eux, on ne se fréquente pas hors boulot.
          Encore quelque chose que l’on ne voit qu’en Angleterre, le petit-fils de la reine va se pavaner en uniforme SS dans un bal masqué, cela fait un mini scandale, une page dans le « SUN », imaginez une seconde la même scène en France, un des fils de Sarkozy ou d’un autre homme politique d’importance fait la même chose, c’est le tollé général, des démissions sont demandées, et bien chez les « roast-beef » cela passe.



          • Shaytan666 Shaytan666 1er février 2010 11:55

            Mon bon cœur me perdra  smiley


          • A. Nonyme A. Nonyme 1er février 2010 18:27

            Sisyphe, elle est pas très catholique ta burqa !




          • COLONEL KURTZ 1er février 2010 11:08

            Si l’auteur ne voit aucune différence entre une cravate et une burqa...


            • Nobody knows me Nobody knows me 1er février 2010 11:22

              Certains ont même été jusqu’à dire que le fait de ne pas offrir son visage à l’autre était contraire aux valeurs de la République.

              Oui, c’est assez cocasse cette recrudescence de « valeurs républicaines ». Il nous en sort une par semaine... J’ai peur d’en voir une sortir de mon trou de balle !
              Curieusement, les vraies valeurs républicaines effectivement pratiquées et souvent contestables sont peu évoquées : corruption, maintien de la pauvreté, hypocrisie, mensonges, ...

              Cdlmt


              • Rounga Roungalashinga Ier du nom 1er février 2010 11:26

                tous les états qui n’ont pas de religion d’état sont des états laïques, Etats-unis compris

                Sauf qu’aux Etats Unis on porte parole sur la Bible au tribunal, si je ne m’abuse. Et sur leurs billets de banque on peut lire « In God we trust ».

                Je pense qu’il y aurait beaucoup à gagner, si nos enfants pouvaient se côtoyer avec tous leurs particularismes. Si un enfant sikh enturbanné pouvait s’asseoir dans la salle de classe aux cotés d’un camarade qui pour ressembler à son père porte la cravate, et que leur voisine porte le voile à coté à coté d’une néo-punk à tendance gothique, tandis que d’autres portent la kippa ou la croix du christ, les enfants et les ados apprendraient la tolérance, le droit à la différence et le dialogue.

                Ô le mielleux prêche poncif ! Arrêtez de nous bassiner avec ce genre de conneries. Votre article vante un monde idéal, qui serait l’Angleterre, où chacun arborerait son identité ethnique ou religieuse au vu de tous les autres, qui seraient sommés de la tolérer. Un tel monde ne peut mener au contraire qu’à la dissolution des identités individuelles dans des caricatures d’identité collectives qui se confronteraient et se haïraient. Le rêve du métissage mondialiste destructeur de toute identité véritable, de toute racine profonde, de toute culture authentique.


                • coudjouac 1er février 2010 13:24

                  Article VI de la constitution américaine, et premier amendement. Les Etats-unis sont un pays laïc avec séparation des églises et de l’état, ne vous en déplaise...


                • ZEN ZEN 1er février 2010 11:28

                  Encore une diversion..
                  Et pendant ce temps , les pauvres dérouillent
                  1 million de chomeurs arrivent en fin de droit et 60% seront pratiquement sans ressource
                  Mais c’est sans importance smiley


                  • ASINUS 1er février 2010 11:55

                    d accord , zen sauf que vous feignez d ignorer qu’ils sont aussi le resultats d une immigration non controlée non regulée voulue conjointement par les patrons et leur alliées objectifs boboiste bienpensant

                    quand a l auteur er sa vision idylliques du milieu scolaire je l invite a envoyer sa progeniture dans les lycé a 8 /12 langue ou vas la mienne


                  • ZEN ZEN 1er février 2010 12:09

                    immigration non controlée non regulée voulue conjointement par les patrons et leur alliées objectifs boboiste bienpensant

                    Non, je sais très bien, Asinus


                  • faxtronic faxtronic 1er février 2010 13:48

                    ben il faut que les chomeurs mettent une burqa alors


                  • PhilVite PhilVite 1er février 2010 11:35

                    « Le refus du particularisme mène à la guerre »

                    C’est vrai, la laïcité est un particularisme français.

                    L’attaquer sans relâche, pourrait bien nous mener à la guerre.


                    • coudjouac 1er février 2010 13:25

                      Ce battre pour qu’elle soit comprise et appliquée sans stupidité et intolérance, c’est DEFENDRE la laïcité, pas l’attaquer.


                    • ASINUS 1er février 2010 11:41

                      derives laicistes !
                      yep dans un etat qui recule sur tout avec des ediles allant a canossa « ou a Lille »
                      pour obtenir des votants dans un etat ou le president vante le curé sur l instit, rien que votre titre releve de la mauvaise foi , la laicité ne se negocie pas elle est offensive parce que le propre d une religion c est de contester son confinement au privé , croyez vous que nous ne sachions pas que chaque coup de boutoir de la plus offensive est applaudi en sourdine
                      par les deux autres que nous avons mis des siecles a co,finer dans les lieux de cultes et les maisons.Par ailleurs vous feignez de ne pas voir que l islam sert de drapeau identitaire a qui veut profiter de la republique mais ne pas en respecter ni les lois ni les usages ,Je
                      ne partegerais pas ce territoire si mes referents et ceux des miens ne priment pas !les autres collaboreront s’ils veulent moi je suis le BON conseil de sysiphe« je me suis armé ».
                      quand au modele anglosaxons cette foutaise est imposé par leur conception liberale /clienteliste
                      de la société tot ou tard le couvercle sautera la bas comme ici.
                      viennent des temps ou nous deciderons que le vote n est pas l ultime épée


                      • Bertrand Damien Bertrand Damien 1er février 2010 11:44

                        Voiles, turbans, et dérives religieuses.

                        Fière de cette particularité (qui n’en n’est pas vraiment une puisque tous les états qui n’ont pas de religion d’état sont des états laïques, Etats-unis compris)

                        Il vous faudrait prendre un cours de droit, et de philosophie. Il ne suffit pas d’être un pays sans religion d’Etat pour être un pays laïque. La laïcité n’est effective que lorsqu’elle est inscrite dans le Droit, c’est à dire qu’elle légifère sur son champ d’action réel sur la société.

                        Quant aux USA, c’est sûr que le fait d’être obligé de jurer sur la bible en témoignant à un procès, c’est une grande preuve de laïcité (sans compter que la référence à Dieu est inscrite dans leur constitution).


                        • coudjouac 1er février 2010 13:29

                          C’est vous qui devriez prendre un cours de droit. La laïcité est inscrite dans la constitution américaine. Article VI et Premier Amendement. Ils ont juste un cran d’avance sur nous en ce qui concerne la tolérance religieuse.


                        • Bertrand Damien Bertrand Damien 1er février 2010 16:58

                          Vilistia : je vous donne raison sur celui-là. Mr Reboul est un prof de philo, normal qu’il en parle infiniment mieux que moi. Moi, je n’ai fait qu’un DEUG de philo, mais ça me permet au moins d’essayer de réfléchir avant de parler. Vous auriez dû en faire un peu.


                        • Bertrand Damien Bertrand Damien 1er février 2010 17:04

                          Coudjouac
                          Un certain nombre d’auteurs, dont Richard Dawkins, ont très bien montré, notamment par une étude historique des lettres des Pères Fondateurs, qu’ils ont écrit la constitution américaine en ayant bien à l’esprit des considérations de politique. Ils étaient presque tous agnostiques (faut lire certains passages de leur lettres pour se rendre compte qu’on pourrait presque dire athée pour un Jefferson), mais que simultanément, ils ne devaient pas s’aliéner les électeurs, d’où la référence simultanée à Dieu.
                          Tout ça pour dire que je pense que vous allez en fait dans le sens de ce que j’ai écrit : la laïcité n’est rendue effective que dans la législation (plutôt que par la déclaration constitutionnelle), et là, force est de constater que la société américaine n’est pas laïque.


                        • Roseau Roseau 1er février 2010 17:26

                          Références à dieu des pères fondateurs, mais evincée de la constitution dès le 18ème, pour faire place à une constitution qui affirme le principe de laïcité, effectivement dans le premier amendement et le 6ème article. Les états-unis sont laïcs, quoiqu’en disent vos essayistes.


                        • Bertrand Damien Bertrand Damien 1er février 2010 18:20

                          Pas dans les faits. Les Lois évoluent tous les jours et sont le reflet de la société des hommes qui les ont voulu comme règles de vie commune. La constitution est un texte de principe fondateur qui fixe des grandes lignes, et la nature réelle d’une société, c’est par les lois et l’organisation sociale concrète. Et les USA sont un pays où il vaut mieux être noir ou homosexuel qu’athée, comme le montre par l’exemple Richard Dawkins.

                          De toute manière, ils sont tous dans l’erreur. Seuls les croyants en l’Eglise Orthodoxe de la Vache d’Or sont dans le vraie. Tout le reste n’est que foutaises de mécréants et arguties pseudo philosophico-juridiques.


                        • Roseau Roseau 2 février 2010 00:23

                          Sauf que dans votre poste d’origine, vous disiez : « sans compter que la référence à Dieu est inscrite dans leur constitution »... Vous avez vite occulté et changé d’avis. Ceci dit je m’en fiche. Vous devriez regarder l’avis de la CNCDH : http://www.sapientia-portail.net/Avis-sur-le-port-du-voile-integral-par-la-CNCDH_a1170.html


                        • meschiottes meschiottes 1er février 2010 11:57

                          article traitant de la conception turque de la laïcité.

                          la loi constitutionnelle du 29 octobre 1923 :
                          « la religion de l’État turc est l’islam » (Türkiye Devletinin dini, Dîn-i İslâmdır).

                          Rien à voir avec la laïcité en France et plus généralement en occident, voir dictionnaires et livres d’histoire.


                          • Nobody knows me Nobody knows me 1er février 2010 12:07

                            Ouah, la constitution de 1923...
                            Dîtes, vous êtes à jour dans vos données, vous au moins...


                          • Nobody knows me Nobody knows me 1er février 2010 12:07

                            1928 : Adoption de l’alphabet latin. L’école primaire devient gratuite et obligatoire. La référence à l’islam comme religion officielle dans la constitution est supprimée.


                          • Christian Delarue Christian Delarue 1er février 2010 23:20

                            National : ne pas jeter le bébé avec l’eau (sale) du bain.

                            Certes, il y a pas mal de lois anti-sociales et pro-bourgeoises dans ce qui apparait comme national. C’est bien là tout le problème. Pour autant ne jetons pas le bébé avec l’eau sale du bain !

                            Les biens de caractère national qui sont aussi positifs pour le peuple-classe sont grosso modo les services publics, la sécurité sociale, les renationalisations, un vrai statut du fonctionnaire, le code des pensions. Tout ce qui relève de l’économie non marchande à commande politique et démocratique.

                            Pour le reste ce qui apparait comme national est surtout social et à vocation transnationale comme le pôle public national bancaire et financier (PPNBF) qui doit être étendu au niveau européen, une nouvelle RTT pour les salariés français mais aussi européens, un code du travail protecteur du monde du travail des nationaux et résidents et migrants temporaires, des salaires augmentés et indexés sur les prix, mais pas pour ceux d’en-haut . Il faut baisser drastiquement les salaires de ceux d’en-haut public et prive en passant à un écart de 1 à 5 soit de 1500 euros par mois à 7500 euros.

                            Il peut être difficile de faire la part entre l’aspect national et social : le PPNBF par exemple doit permettre de réorienter les flux vers « l’économie réelle » qui reste capitaliste et donc vers les entreprises privées surtout donc vers les patrons et les travailleurs. Jusque là il s’agit d’une institution nationale qui joue contre la finance mais qui peut bénéficier aussi à la bourgeoisie productive conçue comme les « bons capitalistes » par la droite et le PS. Mais c’est oublier la collusion entre le monde de la finance et celui du patronat. Par ailleurs l’objectif est surtout social : il s’agit donc d’orienter les flux financiers et bancaires vers le salariat et notamment vers les prolétaires. Tout dépend ici de la politique menée donc de qui la mène. Tenir un propos abstrait sans cette précision ne dirait que la moitié de la vérité.

                            Christian Delarue

                            MOINS DE PROPRIÉTÉ PRIVEE, PLUS DE PROPRIETE PUBLIQUE ET DE PROPRIETE COMMUNE.
                            Une dynamique essentielle pour se réapproprier l’avenir du monde au plan environnemental, social et démocratique.
                            http://amitie-entre-les-peuples.org/spip.php ?article928

                             Les résistances au modèle de l’entreprise dans l’Administration
                            http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/les-resistances-au-modele-de-l-67470



                          • Christian Delarue Christian Delarue 3 février 2010 13:51

                            La résistance contre la mauvaise mondialisation doit se faire par l’adhésion à la bonne mondialisation.

                            La commission « mondialisation » du MRAP reprend à son compte cette formule d’Edgar Morin

                             

                            La commission « mondialisation » a sa dynamique propre liée au MRAP et indépendante d’ATTAC mais aussi une dimension liée au fait que le MRAP est membre co-fondateur d’ATTAC France.


                            La mauvaise mondialisation élève des murs la bonne les casse. Soyons nombreux à briser les murs ethniques, les murs religieux et le sexo-séparatisme.

                            La mauvaise mondialisation suscite les discriminations racistes, la bonne pousse à l’égalité des droits et à la reconnaissance de tous.

                            La mauvaise mondialisation ignore la laïcité dans de nombreux pays la bonne la défend là ou elle existe officiellement et souhaite son implantation ailleurs, notamment au sein des Etats à religion officielle . La laïcité mondialisée est une condition de la paix des consciences dans le monde. La commission Mondialisation projette d’avancer sur cette question durant l’année 2010.

                            La mauvaise mondialisation génère des crispations identitaires et ethniques débouchant sur un communautarisme et un nationalisme nuisibles à l’amitié entre les peuples, la bonne s’appuie sur le meilleur de chaque nation pour généraliser l’émancipation de tous et toutes.

                            La mauvaise mondialisation se montre incapable de résoudre la question migratoire autrement que par la répression et la xénophobie, la bonne propose des solutions de citoyenneté de résidence, d’égalité et d’ouverture qui font de la fraternité un mot porteur de sens. Lire ici "Pour une politique ouverte d’immigration" (ATTAC)

                            La mauvaise mondialisation est source d’inégalité et de guerre, la bonne met en avant les conditions nécessaires de la paix économique, politique et militaire.

                            La mondialisation accroît la marchandisation du monde, la bonne plaide pour des biens communs mondiaux, pour la généralisation des services publics nationaux.

                            La mondialisation accroît les inégalités entre le nord et le sud mais aussi de façon transversale, la bonne pose la réduction des inégalités au plan mondial comme au plan de chaque Etat.

                            La crise financière mondiale est celle de la gouvernance mondiale, du G20, de l’oligarchie financière internationale et des dirigeants des transnationales, la solution doit alors venir de la solidarité des peuples-classe du monde.

                            La mauvaise mondialisation méprise l’environnement, la bonne y prête attention.

                            CD (document à amender)

                            Adhésion MRAP cochez la case mondialisation

                            http://secure.mrap.fr/

                            Pour débattre : L’AUTRE MONDIALISATION DES PEUPLES-CLASSE :

                            Construire un monde commun vivable, divers, laïque, pluriel et sans sexo-séparatisme.

                            http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=10324


                          • Martin D 1er février 2010 11:58

                            bravo à l’auteur de l’article pour cette clairvoyance que très très peu de gens ont, tellement ils sont manipulés par les médias et l’ignorance et l’absence de reflexion...

                            ne voyez-vous pas que la diversité est combattu dans la vie de tous les jours ? qu’il faut qu’on rentre dans le moule ?

                            au départ, je pensais que c’était de l’islamophobie, mais je me suis trompé, ce n’est pas de l’islamophobie...ces gens veulent « juste » nous formater le cerveau pour qu’on pense comme ils veulent qu’on pense, et pour cela, ils doivent gommer toute diversité, toute façon de penser contraire à leur façon de penser !

                            ne voyez-vous pas leur manière de penser ? ==> sexe, argent, biens matériels, athéisme, etc...


                            • Bertrand Damien Bertrand Damien 1er février 2010 17:10

                              J’adore ce genre d’amalgame qui révèle ignorance et absence de réflexion : athée + sexe + matérialisme !
                              Les athées sont tous des pornographes matérialistes et cupides. Celle-là, on me l’a déjà faite.

                              Vous avez le cerveau bien formaté par une belle morale judéo-chrétienne, vive la lobotomie !


                            • Barrous Barrous 2 février 2010 01:15

                              Vous le faites exprès, d’être aussi con ? Allez, on va dire que c’est la bouteille pour cette fois smiley


                              @Martin D
                              Assez d’accord avec vous, mais sous réserve d’une petite nuance : ils n’ont pas peur de l’Islam en tant que religion mais en tant qu’obstacle au formatage des peuples. Ça a l’air d’être le dernier rempart au nouvel ordre mondial smiley

                            • Barrous Barrous 2 février 2010 23:50

                              @ vilistia

                              Content qu’on partage le même avis smiley

                            • projetX projetX 1er février 2010 12:02

                              @ l’auteur


                              Votre texte est basé sur des « preuves » et des définitions fausses !

                              L’amérique et le royaume uni ne sont pas des pays laics.
                              La réligion a bcp d’importance en angletterre, de plus par sa tolérance exacerbée ( à la limite du jm’enfoutisme) l’angletterre a de nombreux problemes à cause des communautés (notamment terrorisme et preches islamiques radicales).

                              L’amérique est un pays résolumment croyant (plus pour la forme), et donc respecte l’affichage des religions sur son sol sous pretexte de liberté totale.
                              Je met cependant au défi tout fan de burqua et exité anti-américain d’aller s’exiber dans l’amérique profonde ou à coté du world trade center.
                              Je ne lui donne pas longtemps à vivre.
                              Le nationalisme américain est réel, personne n’oserait siffler l’hymne là bas !

                              De meme votre définition de laicité ne vaut pas tripette !
                              Oui il y a une liberté de culte dans un pays laic, mais il y a surtout séparation des religions (le spirituel) et de l’état (et donc l’espace partagé par chaque citoyen).
                              Le proselytisme n’a pas lieu d’etre, ni l’affichage de signe religion ostentatoire !
                              De meme nul besoin, dans un pays moderne et libre digne de ce nom, d’afficher des femmes voilées de la tete aux pieds, soumises à des dogmes radicaux et qui sont en désaccord total avec nos coutumes, notre art de vivre et nos lois !
                              Et cela, sans compte le mepris evident pour le pays d’accueil et les autres habitants.

                              Encore une fois les islamistes veulent utiliser la « tolérance », la « laicité » et les « droits de l’homme » à géométrie variable pour n’en retenir que ce qui les arrange !

                              Mais l’arnaque ne prend plus désormais.
                              Donc les burquas et l’islam, c’est soit chez soi, soit en iran !



                              • coudjouac 1er février 2010 13:32

                                Eh non, vous vous trompez, les Etats-Unis sont laïcs (Article VI et premier amendement de la constitution américaine). Et la Laïcité traite effectivement de la séparation de l’Eglise et de l’Etat, mais n’interdit absolument pas (et heureusement) l’expression de ses convictions et de ses pratiques religieuses dans l’espace public (à ne pas confondre avec l’état).


                              • Arafel Arafel 1er février 2010 17:48

                                En Angleterre, le 1er ministre doit être anglicans ?
                                Si ce n’est pas le cas, auriez vous des exemples ?

                                Et aux USA, le président doit preter serment sur la Bible, il me semble.


                              • Arafel Arafel 1er février 2010 17:49

                                Et j’ai oublié d’ajouter ; croyez vous qu’un membre de la famille royale anglaise pourrait de marier à un musulman par exemple ?


                              • Shaytan666 Shaytan666 1er février 2010 17:58

                                Et j’ai oublié d’ajouter ; croyez vous qu’un membre de la famille royale anglaise pourrait de marier à un musulman par exemple ?

                                Je ne voudrais pas relancer la polémique mais il me semble que la mère des deux princes dont un héritier, fréquentait de très près un musulman, tout le monde sait où elle a fini, dans le tunel de l’Alma !


                              • Reinette Reinette 1er février 2010 12:17


                                très bonne propagande islamique ! bravo le gus !

                                tenez un message d’amourrrrrr !

                                ... quiconque soutient les mécréants, qu’il soit travailliste, etc... etc...(...)... devient un mécréant comme eux.... quiconque s’allie avec ces infidèles est un mécréant...
                                pour eux c’est la gehenne... les flammes de l’enfer
                                ... les musulmans ne votent pour personne... nous avons notre propre charia et notre propre religion... nous avons notre propre mode de vie... nous ne suivons personne en dehors du message de Mahomet...
                                ... que les mécréants aillent en enfer... smiley smiley smiley

                                http://www.youtube.com/watch?v=wBcbFAMTRrc


                                • Arafel Arafel 1er février 2010 17:46

                                  L’islam, religion de paix et d’amour, on connait le refrain.
                                  Attendez encore 20 ans, vous allez voir ce que c’est l’amour et la paix dans la bouche de certains.


                                • Bertrand Damien Bertrand Damien 1er février 2010 17:51

                                  Mécréants que vous êtes tous !
                                  Tous dans l’erreur !!
                                  Seule l’Eglise Orthodoxe de la Vache d’Or professe la Vraie Foi !

                                  Lisez donc ce texte importantissime Communication de vulgarisation religieuse à l’usage des Agoravoxiens, rédigée par Ziggourat Le Cornu, du Service de Presse Apostolique de l’Église Orthodoxe de la Vache d’Or.

                                  Reinette, spéciale dédicace à toi à la fin de ce texte.


                                • Reinette Reinette 1er février 2010 20:28


                                  crôa crôa Hérésie contre Grenouille 

                                   smiley smiley smiley


                                • Reinette Reinette 1er février 2010 21:00


                                  Il est écrit dans le Livre Sacré de la Vache d’Or que les hérétiques pourriront dans les flammes du méthane enflammé. Car c’est le Pet Divin de la Vache d’Or qui est à l’origine du monde. Il n’est bien sûr pas né de la bouche de grenouille, blasphème !!!

                                  Krrrôôôaaaa ! c’est qui cette vieille Vache d’Or ... ? une sectaire !

                                  Que la sagesse de Grenouille soit libéralement partagée
                                  Car cette sagesse est salut et protection ultime
                                  Le Psautier du Marais


                                • ddacoudre ddacoudre 1er février 2010 13:44

                                  bonjour rosseau

                                  il y a peu de démocratie laïque, l’Amérique étasunienne, son président prête serment sur la bible et il y a encore des royautés parlementaires en Europe. les nouveaux pays de l’ex URRSS, sont je pense Laïque, je ne suis pas allé vérifier leur constitution, cela me parait découlé de leur émancipation, et je ne pense pas qu’il aient fait reposer leurs républiques sur un fondement religieux ou royal quel qui soit.

                                  nous somme dans une période de phase d’accommodements « fascisant », dont un des cinq critères nécessaire est la désignation d’un ennemi, ceci repose obligatoirement sur une réalité généré par l’appauvrissement et la peur des classes moyennes.

                                  il n’y a pas grand chose à faire contre cela, puisque c’est l’organisation économique qui en fourni le développement. la solution reste le keynésianisme, ou une forme moderne adapté au monde d’aujourd’hui, mais nous ne prenons pas cette voie là malheureusement. seul les paradigmes changent. les discours de certains nous pouvons les lire dans les journaux de l’époque.

                                  nous n’avons pas sombré dans le fascisme ambiant de l’époque grâce à la laïcité, mais force est de constaté qu’aujourd’hui elle est assailli de tous les côtés.

                                  mais il ne faut pas désespérer même dieu deviendra Laïque si nous ne faisons pas une gigantesque autodafé.

                                  cordialement.


                                  • Arunah Arunah 1er février 2010 13:47

                                    Visiblement l’auteur n’a rien compris à l’offensive de l’Islam politique...
                                    et quant à la pseudo-tolérance britannique, ce n’est qu’une manière de tenir à distance tous les bronzés qui ne feront jamais partie du club. En d’autres termes, la quintessence du racisme et de l’apartheid social... 


                                    • oncle archibald 1er février 2010 14:27

                                      « Visiblement l’auteur n’a rien compris à l’offensive de l’Islam politique » tu parles Charles ! Il participe, maladroitement certes, mais il essaye, de nous convaincre à la « tolérance » de ses amis ! Assez de toutes ces conneries. En France il faut pouvoir se sourire face à face, c’est cela la tolérance. Les masques c’est au carnaval et c’est pour pouvoir rire entre copains.

                                      Les crispés de la barbouze et les emprisonnées, volontaires ou pas, derrieres leurs burkas doivent se rendre compte qu’ils ont demandé à vivre en France, pas dans les pires pays intolérants de la planète qui leurs semblent si chers qu’ils ne peuvent même pas changer leurs habitudes vestimentaires lorsu’ils veulent vivre ailleurs que dans ces paradis. Assez de ces discussions stériles. Interdiction et c’est tout. Ceux qui se plient pas sont libres de repartir, pourquoi pas en Angleterre, c’est pas loin et les roosbeefs paraissent s’en accomoder. 

                                    • Nobody knows me Nobody knows me 1er février 2010 14:34

                                      La tolérance, ce serait de pouvoir soit se sourire face à face, soit se faire la gueule face à face, soit ne pas montrer qu’on sourit face à face, soit ne pas montrer qu’on fait la gueule face à face...
                                      Il faudrait rajouter la tolérance de faire tout ça « de dos » pour les 2 personnes, soit une de dos qui fait la gueule et une de face qui sourit........
                                      xD


                                    • Nobody knows me Nobody knows me 1er février 2010 15:01

                                      Maintenir les religions par essence incontestables éloignées de la sphère publique est le seul moyen d’obtenir qu’elles coexistent

                                      Je pinaille, mais si on tiens les religions éloignées les unes des autres, hors de la sphère publique, alors il n’y a aucune coexistence, puisqu’elles sont séparées.


                                    • ASINUS 1er février 2010 15:11

                                      bonjour nkm , et vous pinaillez a tord « sorry » pourquoi vouloir faire coexister sur ce qui
                                      desunis par essence « les religions » plutot faire coexister parce qui uni par essence 
                                      la LEX REPUBLICA


                                    • Nobody knows me Nobody knows me 1er février 2010 15:38

                                      Bonjour asinus,
                                      Je crois simplement qu’on peut trouver autant de cas de discorde/d’entente entre 2 religieux qu’entre 2 républicains... Et vice versa dans tous les sens entre religieux et républicains.
                                      Cdlmt


                                    • Bertrand Damien Bertrand Damien 1er février 2010 17:14

                                      Absolument, Trolléon.
                                      Poubelle.


                                    • Big Mac 1er février 2010 17:54

                                      Je dirais même plus : poubelle !


                                    • colza 1er février 2010 13:50

                                      Non, pas de différence entre cravate et burqa...
                                      Si vous êtes employé de banque, cadre ou vendeur à Darty (par exemple) essayez d’aller au boulot sans cravate, ce sera IMPOSSIBLE, car cet attribut de l’esclavage vestimentaire masculin est obligatoire.
                                      Chaque culture a ses obligations et ses interdits qui ne valent pas mieux les uns que les autres.


                                      • Arafel Arafel 1er février 2010 14:40

                                        Lorsque je lis ce genre « d’article », il me revient à l’esprit ce que me disait un avocat de mes amis, il y a quelques jours, à propos du continent ( j’habite en Corse, et c’est comme ça que l’on appele la métropole) : la France ? « elle est foutue avec son repentir perpetuel et son anti racisme de bobo à la noix. »
                                        Corse eternelle !!


                                        • srobyl srobyl 1er février 2010 15:37

                                          A l’auteur : pas de panique : la France n’interdira pas le port d’insignes religieux dans les lieux publics, parce qu’en l’état actuel de la constitution, elle ne le PEUT pas. Par contre, ça me paraît normal au sein de l’Ecole publique. On peut très bien être adepte d’une religion sans être obligé de l’afficher ostensiblement envers ses petits copains de classe. Je ne pense pas qu’un telle neutralité oblige au port de l’uniforme, il me semble que dans certaines écoles, ce serait plutôt l’inverse qui conduirait à l’iuniforme...religieux ! Je ne vois pas non plus en quoi un chrétien, par exemple, se sentirait frustré de porter une croix sous ses vêtements au lieu de l’arborer. Vos arguments ne tiennent pas la route, et s’il est vrai que cette histoire de niqab ou autre fait beaucoup de bruit pour pas grand chose et tombe bien pour occulter des problèmes autrement plus urgents à traiter, il n’en demeure pas moins qu’une telle tenue vestimentaire, qu’elle soit ou non imposée, qu’elle soit ou non dictée par des principes religieux reste une entrave à la communication entre les êtres humains. Ou alors expliquez moi le contraire...


                                          • oncle archibald 1er février 2010 16:21

                                            Srobyl n’a toujoirs pas compris que la religion dans cette affaire n’est qu’un pretexte, que ce qu’ils veulent les barbus afgans et iraniens c’est foutre la merde dans les démocraties pour faire avancer leur intolérance.. et quelques pauvres femmes qu’on a bien conditionnées pour assurer cette « promotion » en font les frais. Ne nous laissons pas avoir ! Ras le bol de la « repentance » mal placée. Eexigeons une Interdiction totale du port de ces oripeaux en public. 


                                          • Bertrand Damien Bertrand Damien 1er février 2010 17:17

                                            Scrobyl, je prend les paris que le Conseil d’Etat va aller dans le sens de la Commission parlementaire sur le voile intégral (qui ne préconise pas l’interdiction dans tous les lieux publics, mais dans les services publics). En cela il ne fera que rappeler ce qui est déjà inscrit dans la loi.


                                          • srobyl srobyl 1er février 2010 20:32

                                            Oncle Archibald
                                            Je serais ravi que le souhait exprimé par votre dernière phrase soit exaucé. Mais seul l’argument « sécuritaire » pourrait alors servir d’appui au législateur, qui ne peut en aucun cas utiliser les arguments qui précèdent. On ne peut user du procès d’intention,ça ne vaut pas plus que d’accuser quelqu’un de « ne pas comprendre ». Bien que ce soit délicieux, en certaines occasions...


                                          • Nobody knows me Nobody knows me 2 février 2010 10:08

                                            En cela il ne fera que rappeler ce qui est déjà inscrit dans la loi.

                                            En cela, tout ce bordel ne fera que nous rappeler l’incompétence et le manque d’idées de notre classe politique chargée de légiférer.
                                            Ils créent des lois redondantes, rien de plus.


                                          • COLONEL KURTZ 1er février 2010 16:37

                                            J’ai remarqué que bien souvent les femmes ou filles voilées étaient plutôt voir carrément moches et grosses
                                            Au dela de tous leurs arguments qui ne tiennent pas la route voila peut être le pourquoi de la chose.
                                            La burqa a peut être du bon, aprés tout.
                                            Et puis elles économisent le prix des vêtements et des chaussures à la mode, le savon et le shampoing, les frais de coiffeur, le maquillage...les lunettes de soleil, le vernis à ongles...bref tout ce qui fait la différence entre une femme et un sac à patates !


                                            • Martin D 1er février 2010 16:40

                                              ah oui, vous avez des lunettes spéciales qui permet de voir tout ça ??? smiley


                                            • Nobody knows me Nobody knows me 1er février 2010 17:07

                                              J’ai remarqué que bien souvent les femmes ou filles voilées étaient plutôt voir carrément moches et grosses

                                              Jacob, toujours le mot pour rire. Qui nous dit que vous n’êtes pas vous-même plutôt voire carrément gros et moche ??
                                              Ainsi débute le mépris de la différence...
                                              Amen, Jacob fait le tri entre ce qui devrait être caché et ce qu’on devrait voir...
                                              D’ailleurs, votre description montre bien votre méconnaissance du sujet, car j’ai vu nombre d’interviewées portant la burqa affirmant porter jeans Diesel, petits hauts, talons aiguilles, sous leur burqa...


                                            • COLONEL KURTZ 1er février 2010 16:46

                                              AHAHAH non, j’ai du nez !


                                              • COLONEL KURTZ 1er février 2010 17:21

                                                AHAHAH NKM...y’en a même qui fument sous la burqa...


                                                • Arafel Arafel 1er février 2010 17:43

                                                  Pour régler le problème, il y a une seule solution : revenir à la religion d’Etat.
                                                  Le Christianisme, bien sur.
                                                  La laïcité sert de cheval de Troie à l’islam.
                                                  Au moins, les choses seront clair, comme dans la plupart des payx arabe, ou l’Islam est religion d’Etat.
                                                  J’entend déja les chialeuses qui vont venir pousser leurs petits cris habituels.


                                                  • COLONEL KURTZ 1er février 2010 18:01

                                                    et puis quoi encore...

                                                    La laicité permet la liberté de pensée, de conscience, de culte...dans un cadre définit par la loi citoyenne, républicaine.
                                                    Aux élus de la république d’être un peu plus courageux.


                                                    • Arunah Arunah 1er février 2010 18:48

                                                      @ Colonel Kurtz

                                                      Vous avez raison ! Le voile intégral camoufle tout et - croit-on - plus particulèrement l’absence de cervelle... Les points noirs, la couperose, les imperfections... toutefois pour camoufler poches et cernes sous les yeux, rien ne vaut une belle burqa en synthétique bleu, à l’afghane... Mais le point fort du voile intégral, c’est qu’il nivelle par le bas et sert avant tout de cache-misère... ce que mentionnent toutes les porteuses de voile intégral ( celles qui l’ont choisi plus ou moins volontairement ). Il suffit de comparer les costumes traditionnels dans les pays musulmans, où les couleurs, les broderies, le belles étoffes étaient la norme pour se rendre compte que le voile intégral n’est que l’aveu d’une frustation mal vécue devant l’impossible accès à la consommation. Les Chinois révolutionnaires avaient réglé le problème avec le costume mao, pitoyablement uniforme en gris ou en bleu. Dans les deux cas, il s’agit de la réaction de pauvres et d’opprimés - voire d’esclaves - qui ne sauraient tolérer que quiconque vive mieux qu’eux... 
                                                      Quant aux françaises converties qui portent le voile intégral, ce sont des cas qui relèvent de la psychiatrie, des complexées bas de gamme qui cherchent à acquérir une supériorité illusoire, suscitant au mieux une pitié gênée. Les Frères qui les manipulent, eux, sont une autre paire de manches. 


                                                      • Traroth Traroth 1er février 2010 19:14

                                                        La laïcité a surtout bon dos ! Avant que la droite ne détourne le sens de ce mot pour en faire un synonyme d’islamophobie, c’était la neutralité religieuse de l’Etat, chargé de faire respecter la liberté religieuse de chacun, y compris d’ailleurs les athées et agnostiques. Ce que le gouvernement actuel appelle « laïcité » est au contraire une instrumentalisation des lois et principes dérivés de celle-ci au service du catholicisme. La laïcité n’est qu’un prétexte pour laisser se répandre des idées tout simplement racistes, tant il est vrai que c’est toujours la même religion qui est visée. Celle des gens ayant fréquemment une peau plus sombre...
                                                        Autre prétexte invoqué, la défense des droits de la femme, contradiction que j’avais relevée dans le forum d’un récent article :

                                                        http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/denoncons-la-perte-de-virilite-68936?debut_forums=200#forum2414032

                                                        Étrangement, ceux qui veulent interdire la burqa sont les mêmes qui haïssent les féministes. Paradoxal, à première vue, non ? Sauf si on part du principe que ces détestations ont la même origine : un bon vieux conservatisme ! « Les femmes à la cuisine, les Arabes dehors », pour faire (très) simple ! Et là, le paradoxe disparait comme par enchantement ! On comprend subitement ce que sont ces commentateurs.

                                                        Des réacs.


                                                        • Big Mac 1er février 2010 19:56

                                                          Bla bla bla islamophobe bla bla bla arabes bla bla bla.

                                                          Pas un argument que des imprécations !


                                                        • Bertrand Damien Bertrand Damien 1er février 2010 21:01

                                                          Génial, encore un magnifique raccourci qui généralise et amalgame à tout va.
                                                          Je suis ardent supporter de l’émancipation féminine, de gauche, anti-raciste militant, et athée.

                                                          J’ai donné mes arguments ici,
                                                          http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/burqa-pitulation-ou-pas-68563
                                                          et en synthèse, ici :
                                                          http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/pour-une-synthese-sur-le-debat-de-68801

                                                          Cela m’a valu d’être traité d’islamophobe, de misogyne, d’intolérant, d’athée dégénéré moral et sexuel, de russophobe, et j’en passe. Maintenant, j’apprends que je suis réac. Woooohhh, le pieds !


                                                        • Reinette Reinette 1er février 2010 23:31


                                                          Bertrand,

                                                          je viens de parcourir le bêtisier de votre site

                                                          morte de rire ! smiley smiley smiley


                                                        • Bertrand Damien Bertrand Damien 2 février 2010 10:16

                                                          Je ne pleurniche pas, je suis absolument mort de rire devant tant de bêtise !!
                                                          Plus c’est bête, intolérant, injustifié, non argumenté, illogique et spécieux, et plus les gens censés qui lisent ces commentaires se rendent compte de la bêtise obscurantiste et des raisonnements foireux à 2 balles. C’est uniquement pour ça que je passe du temps à répondre à ces conneries, les insultes ne me touchent absolument pas, elles servent mon propos pour les gens qui m’intérfessent, ceux qui réfléchissent rationnellement. Plus les excités lobotomisés du clavier sont cons à bouffer du foin, plus c’est efficace. Je pense que vous êtes assez intelligente vilestia pour comprendre ce que je veux dire.


                                                        • Traroth Traroth 2 février 2010 10:49

                                                          @Bertrand Damien : et donc vous pensez que le problème de discrimination envers les femmes va se régler à coup de lois anti-burqa ? Au mieux, vous rêvez !


                                                        • Traroth Traroth 2 février 2010 10:53

                                                          Je veux dire : il y a un précédent. sous prétexte de lutter contre la discrimination sexuelle, on a interdit le voile à l’école. Résultat ? On soutient la déscolarisation des filles musulmanes. Bravo pour l’aide à l’émancipation !!!


                                                        • Bertrand Damien Bertrand Damien 2 février 2010 13:33

                                                          Votre précédent n’est pas argumenté statistiquement. On devrait faire une enquête statistique pour savoir combien de jeunes filles musulmanes ont été déscolarisées (ça m’étonnerait qu’il y en ait beaucoup puisque la scolarisation est obligatoire et que c’est correctement surveillé par des procédures administratives parfaitement appliquées), et tant qu’à faire, enquêter statistiquement par des interviews qualitatives et représentatives statistiquement sur le vécu réel des jeunes filles qui n’ont plus à porter le voile à l’école.


                                                        • Christian Delarue Christian Delarue 1er février 2010 23:18

                                                          National : ne pas jeter le bébé avec l’eau (sale) du bain.

                                                          Certes, il y a pas mal de lois anti-sociales et pro-bourgeoises dans ce qui apparait comme national. C’est bien là tout le problème. Pour autant ne jetons pas le bébé avec l’eau sale du bain !

                                                          Les biens de caractère national qui sont aussi positifs pour le peuple-classe sont grosso modo les services publics, la sécurité sociale, les renationalisations, un vrai statut du fonctionnaire, le code des pensions. Tout ce qui relève de l’économie non marchande à commande politique et démocratique.

                                                          Pour le reste ce qui apparait comme national est surtout social et à vocation transnationale comme le pôle public national bancaire et financier (PPNBF) qui doit être étendu au niveau européen, une nouvelle RTT pour les salariés français mais aussi européens, un code du travail protecteur du monde du travail des nationaux et résidents et migrants temporaires, des salaires augmentés et indexés sur les prix, mais pas pour ceux d’en-haut . Il faut baisser drastiquement les salaires de ceux d’en-haut public et prive en passant à un écart de 1 à 5 soit de 1500 euros par mois à 7500 euros.

                                                          Il peut être difficile de faire la part entre l’aspect national et social : le PPNBF par exemple doit permettre de réorienter les flux vers « l’économie réelle » qui reste capitaliste et donc vers les entreprises privées surtout donc vers les patrons et les travailleurs. Jusque là il s’agit d’une institution nationale qui joue contre la finance mais qui peut bénéficier aussi à la bourgeoisie productive conçue comme les « bons capitalistes » par la droite et le PS. Mais c’est oublier la collusion entre le monde de la finance et celui du patronat. Par ailleurs l’objectif est surtout social : il s’agit donc d’orienter les flux financiers et bancaires vers le salariat et notamment vers les prolétaires. Tout dépend ici de la politique menée donc de qui la mène. Tenir un propos abstrait sans cette précision ne dirait que la moitié de la vérité.

                                                          Christian Delarue

                                                          MOINS DE PROPRIÉTÉ PRIVEE, PLUS DE PROPRIETE PUBLIQUE ET DE PROPRIETE COMMUNE.
                                                          Une dynamique essentielle pour se réapproprier l’avenir du monde au plan environnemental, social et démocratique.
                                                          http://amitie-entre-les-peuples.org/spip.php ?article928

                                                           Les résistances au modèle de l’entreprise dans l’Administration
                                                          http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/les-resistances-au-modele-de-l-67470



                                                          • DESPERADO 1er février 2010 23:28

                                                            Un bon article pour rassembler nos psychotiques habituels.
                                                            Vous êtes trop droles les non racistes qui detestez les musulmans .
                                                            Faudrait penser à serieusement consulter.
                                                            Pathétique.


                                                            • logan 2 février 2010 13:57

                                                              En france, nous avons une histoire avec la religion très riche en enseignements. La laîcité française n’est pas le fruit du hasard ou de volontés arbitraires, mais d’une longue construction qui trouve ses sources dans notre histoire.

                                                              La France a subit une longue, très longue période, d’obscurantisme religieux, qui non seulement permettait à des individus de maintenir le reste de la population dans la servitude, mais qui en plus a empéché la France de se développer pendant des centaines d’années.

                                                              Nous avons pu constater que la forme de ce pouvoir religieux était double, elle était d’abord individuelle, la religion ayant un pouvoir intellectuelle sur l’individu, et elle était aussi étatique, la religion était une religion d’état, elle contrôlait alors le pouvoir politique.

                                                              Et il est inutile de rappeler tous les crimes, tous les génocides, toutes les dérives, dont ce pouvoir religieux s’est rendu coupable.

                                                              La laïcité justement est la solution à cette situation, son but est clairement de supprimer tout pouvoir à la religion, qu’il soit étatique ou individuel, de manière à protéger notre liberté.

                                                              Et ces solutions consistent très clairement à d’un côté séparer strictement et totalement la religion et l’état, et de l’autre côté à limiter la portée de la religion à la seule sphère privée, à la soumettre aux lois républicaines.

                                                              En clair, la laicité c’est la séparation de la religion et de l’état, et c’est la supériorité de la citoyenneté sur la religion.

                                                              Il est évident que le voil, ou n’importe quel costume, quand il est utilisé nonpas pour pratiquer la religion ou dans un cadre privé, sont des tentatives de la religion de regagner un pouvoir sur les individus et d’augmenter sa portée au-delà de la sphère privée à laquelle la laïcité tente de la confiner, il va de soit que les accepter à l’école ou dans des lieux liés à l’état, que d’accepter des liens politiques entre telle religion et l’état, ce sont des tentatives pour la religion de briser la séparation de la religion et de l’état.

                                                              Amon avis il faut être ferme, et réaffirmer la supériorité de la citoyenneté sur la religion, réaffirmer cette séparation avec l’état.

                                                              Il n’est pas question d’accepter toutes ces dérives, qui n’ont rien d’étonnantes, toutes les religions chercherons toujours à accroitre leur pouvoir, c’est un phénomène universel qui concerne n’importe quel pouvoir.

                                                              A l’école, on doit apprendre la citoyenneté, notre tolérance vis à vis des signes religieux doit être extrêmement réduite.
                                                              Il faut dénoncer toutes les dérives contre la laicité pratiquées par le gouvernement et par Sarkozy, le nouveau « chanoine de latran » ...
                                                              Il y a notamment la réforme des universités qui fait la part belle à la religion en faisant en sorte que tous les diplomes issus des instituts religieux soient reconnus sans que notre république n’ait le moindre controle sur le contenu de ces diplomes.
                                                              Et les bétises comme le voile ou la burka, il faut arrêter, qu’on ne nous parle pas de liberté de choix quand tout lemonde comprend bien qu’on est bien plus dans des cas terribles d’endoctrinement religieux.


                                                              • Roseau Roseau 2 février 2010 17:04

                                                                La laïcité induit effectivement une séparation de l’état et de la religion. Mais cette idée de limitation de la religion à la sphère privée est inventée de toutes pièces, justement par des obscurantistes adeptes de la guerre contre la religion. Trouvez dans la loi de 1905 une quelconque référence à cela. Il n’y en a pas. Et pour cause, la manifestation et la pratique de sa religion en public est un droit fondamental constitutionnel, garanti par toutes les conventions européennes et internationales sur les droits de l’homme.


                                                              • Nobody knows me Nobody knows me 3 février 2010 11:16

                                                                En effet, la laïcité n’a jamais été conçue pour limiter la portée des religions, mais pour permettre à toutes d’être sur un pied d’égalité et de ne pas permettre que la loi soit régie par une « loi divine » mais par des lois humaines, votées au Parlement.
                                                                Et encore, je me demande comment on ferait pour s’assurer que chaque député/sénateur/président n’est pas croyant et ne prêchera pas pour sa paroisse.
                                                                Peut-être avec des signes reconnaissables qu’on leur imposerait...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès