• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Voyage en Franticie : Grosses données et compteurs Lientel

Voyage en Franticie : Grosses données et compteurs Lientel

Les dirigeants de ce pays ont réussi ce formidable tour de force d'allier des méthodes quasi stalinienne à une économie ultra-libérale. Cet exemple, certains diront de peu d'importance, mais justement c'est là qu'il est intéressant car relativement discret, montre comment les élites et l'état profond œuvrent en ce sens pour priver le citoyen des choix qui lui reviennent y compris dans des questions qui ne semblent relever, dans un premier abord, que de la consommation et en l'occurrence de celle de l'électricité.

Après un lobbying forcé et l'obtention de l'appui de l' État ( ou plus exactement de l'état profond ) les Franticiens seront tous tenus d'accepter le remplacement de leur compteur électrique par un de ces fameux compteurs dits "intelligents" (Lintel) sous peine de ... sous peine de quoi d'ailleurs ?

On connait la peine encourue par l'acceptation d'engins de ce genre : remontée des données mais surtout analyse et, qui plus est, analyses croisées qui permettra de les « marquer à la culotte ». Mais ensuite quoi ? une fois qu'on aura essayé de leur vendre à peu près tous les produits imaginables liés à « leurs habitudes de consommation » ou à leur « niveau socio-économique » voire à leurs « désirs réels ou inconscients » à quoi serviront ces données ?
Comme disait l'autre : « C'est une bonne question et je vous remercie de me l'avoir posée. »
Mais en vérité l'accumulation de données sur les individus ou les groupes n'a jamais eu qu'un débouché final : les contrôler. Que ce soit par l'intermédiaire soft de l'ingénierie sociale ou par le biais un peu plus rugueux de la coercition. Ici on verra qu'en Franticie on fait un usage plutôt efficace et simultané des deux. Et évidemment si on peut gagner de l'argent en plus... Autrefois on appelait cela la technique de « la carotte et du bâton » mais évidemment là aussi il faut bien se montrer moderne.

Bien sûr ce n'est pas ce qu'on leur présente du tout aux Franticiens. Voici donc, in extenso, quelques morceaux de bravoure de la promotion d'Energion, la société chargée de la distribution de l'énergie en Franticie. (Il est écrit sur leur site que leur nouveau nom provient de la contraction des mots énergie et distribution, quel talent !) ainsi que quelques contre-arguments d'un ami franticien dont je tairai le nom pour sa sécurité.


« Le compteur communicant est une nouvelle génération de compteur. Il transmet des données de consommation et reçoit des ordres à distance. Il répond au besoin de modernisation des réseaux d’électricité en France. Pour maintenir notre niveau d’exigence, nous remplaçons un matériel devenu obsolète et qui, dans certains cas, peut avoir été installé il y a plus de 40 ans. »

Analyse : en gros c'est une exigence de modernisation, et ceux qui mettraient en cause la sacro-sainte modernisation ne seraient que des arriérés et des pisse-froid. Pour autant serait-il totalement réactionnaire et passéiste, proposent certains de remplacer les vieux compteurs par les mêmes ou leurs équivalents neufs si, comme ils le disent, ils sont trop vieux ?

Mais reste la question du pourquoi « communicant » ?

Quand aux « nouveaux besoins énergétiques » lesquels ? Il nous faut toujours de l'électricité pour faire fonctionner nos machines, on ne voit pas bien ce qu'il y a de nouveau là-dedans (même si les machines peuvent changer, le fond ne change pas).
Si par contre il s'agit de savoir à quelle heure et selon quel cycle nous utilisons tel ou tel appareil alors là oui c'est nouveau. Mais pas pour nous car par définition, à moins d'être neuneu, nous le savons.
Je ne doute pas ici qu'un certain nombre de bénis de la crèche trouveront « praaaatiqu' » qu'une entreprise leur explique ce qu'ils sont en train de faire au moment où ils sont en train de le faire, mais là on frise la lobotomie.

La suite des justifications d'Energion :

« 
Pour moins consommer

Une maîtrise de ma consommation facilitée : j’ai accès à mes données de consommation électrique sur mon espace personnel. Je peux aussi adapter la puissance de mon compteur. »

T'as un « espace personnel » Putain de toi comme disait Brassens en voilà une chose qu'elle est bonne et qui fait baisser la consommation.
Et bien sachez Monsieur Energion qu'on en a raz-la-cacahuète des « espaces personnels » et autre « bureaux virtuels » qui ne servent qu'à nous fliquer à pas cher et avec notre aide en plus. On en a tous au boulot, à la mutuelle, à la banque, à Pôle Emploi des « espaces personnels »etc.
Et puis d'abord c'est pas notre espace personnel c'est votre espace pour nous enfermer tous et dans la connerie nous lier pour paraphraser Tolkien et son fameux Seigneur de anneaux.

Donc tu mets ta machine à laver en marche, tu sautes sur ton « espace personnel » et tu constates que ta machine consomme tant ou tant selon le programme choisi et alors tu peux ... tu peux ... tu peux ... Ah oui tu peux continuer de laver ton linge, arrêter de laver ton linge, ou descendre au lavoir pour ... Y' a plus de lavoir ? Merdalors ! Tu peux rien alors ? Juste tu regardes le « tableau de bord » de ton « espace personnel » comme le chat regarde tourner le tambour de la machine. T'es devenu complètement con en fait ! Beau progrès !

La suite :

« 
Pour simplifier mes démarches

Le relevé du compteur s’effectue à distance, sans rendez-vous et sans action de ma part. »

On s'en fout, ça ne simplifie pas nos démarche mais le travail d'Energion et ça permet en outre de se passer d'un certain nombre d'emplois, du coup c'est plus rentable, du coup on devrait payer moins cher l'électricité non ? L'abonnement ? Non plus. Bon. Donc rien pour nous.

Bon je vous fais grâce des autres arguties sur la réparation des pannes avec comme (mauvais) exemple la tempête Hurt de 2017 où là on est carrément dans l'histoire à dormir debout, car, évidemment, pour réparer des lignes tombées il faut :
1. avoir un accès physique à ces lignes ;
2. avoir assez de personnel qualifié ;
3. avoir assez de matériel ;
4. respecter un ordre de remise en fonction.

Le compteur communiquant n'a évidemment rien à voir là-dedans à moins qu'il ne se transforme en un des robots humanoïdes d'Asimov.

Enfin bref un tissu d'arguments ou plutôt, comme c'est devenu la mode, d'éléments de langage sans aucun intérêt pour les consommateurs que nous sommes.

Mais alors, une fois ces fausses raisons écartées on est quand même en droit de se poser la question à quoi ça sert ? Et comme on n'a aucune réponse, pas plus intelligente que compréhensible, on refuse ces compteurs qui génèrent de nombreux problèmes, et dont la mise en place en provoque d'autres encore. De la menace verbale, à la menace physique, du mensonge à l'intimidation, on aura tout vu dans l'histoire qui se poursuit de ces compteurs dits intelligents, ce qui est loin d' être le cas de ceux qui les imposent.

En fait la seule chose vraie à retenir de ce charabia de communicant est la suivante :
« Il transmet des données de consommation et reçoit des ordres à distance. »

Et demain lorsque surgira la crise énergétique, car elle arrivera, inévitablement, à quoi servira Lintel ? Hein ? À quoi ?

Et ça, ça a de quoi inquiéter et énerver ! Le consommateur et le citoyen !


Voilà ce que mon ami franticien en dit de cette « modernisation ». Certains pourraient penser qu'il s'agit là d'une « peur de la modernité et de l'avenir ». Ils auraient bien tort ! C'est juste une chose qui date de vieux dans ce vieux pays, un certain Descartes, qui les poussent souvent à douter, surtout des trop grandes évidences ou des choses présentées comme telles, et les soumettre à l'épreuve des faits.

Asaln.

En corollaire, en France, une conférence de Stéphane Lhomme à propos de Linky (en France ça s'appelle Linky et Enedis, selon le même principe...) et comment les refuser ainsi que le site dédié :

 http://refus.linky.gazpar.free.fr

https://youtu.be/7W41yI5MMgg


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • Rincevent Rincevent 30 décembre 2017 22:17

    Quand aux « nouveaux besoins énergétiques ». C’est (volontairement ?) mal formulé. Ce ne sont pas les besoins qui seront nouveaux mais les énergies. Dans le schéma de l’après pétrole, de l’après charbon et de la réduction du nucléaire, il faudra jongler au plus juste avec d’autres sources qui ne seront pas toujours continues : solaire, éolien, biomasse, etc. Ça s’appelle Smart Grid. Wiki fait un bon résumé de l’ensemble du problème : https://fr.wikipedia.org/wiki/Smart_grid . Avec nos ‘’vieux’’ compteurs passifs ce ne serait pas possible. Ça, c’est pour le côté strictement technique.

    ‘’Je peux aussi adapter la puissance de mon compteur’’
    . Ouais, là aussi il faut lire entre les lignes. Avec les compteurs actuels, si on dépasse (un peu et pas trop longtemps) sa puissance d’abonnement, il ne se passe rien. Avec Linky ça ne sera plus possible, ça disjonctera, il est trop précis : https://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/pourquoi-10-millions-de-menages-risquent-d-etre-penalises-par-linky_1345556.html

    ‘’ça permet en outre de se passer d’un certain nombre d’emplois’’.
    Bien évidement ! Une liaison électronique ça n’a pas d’arrêts de maladie (quoique que…) ça ne discute pas avec le client et ça ne fait pas grève...


    • vesjem vesjem 30 décembre 2017 23:06

      @Rincevent
      le compteur sert à compter, pas à délester ni à disjoncter
      seul un système indépendant de linky, et appartenant à la maison, permet de disjoncter et de délester (ces systèmes existent depuis fort longtemps) ; linky ne sait pas faire disjoncter ni délester le circuit électrique de la maison
      il ne sait pas non plus , évidemment, faire des économies d’énergie ; il sait simplement emmerder les gens et enrichir des connard(e)s actionnaires et (ou) décideurs


    • pemile pemile 30 décembre 2017 23:23

      @vesjem « le compteur sert à compter, pas à délester ni à disjoncter »

      La puissance du disjoncteur peut être modifiée à distance, cela permet des écrêtements de puissance.


    • Basile Rainwash Basile Rainwash 31 décembre 2017 00:20

      @Rincevent

      « Ça s’appelle Smart Grid »

      Wikipedia n’est plus une source d’informations fiable depuis longtemps.
      Ce que tu sais de la Smart Grid c’est la partie émergée de l’iceberg, la description officielle.

      La partie immergée c’est la collecte de données et le contrôle des populations par l’intelligence artificielle.

      La réalité dépasse la fiction et ce n’est pas de faute, j’aurais bien aimé vivre dans un monde où ceux qui nous dirigent ont à coeur le bien-être de tout le monde mais ce n’est pas le cas, au lieu d’écouter les discours les gens feraient bien de regarder la réalité.


    • Rincevent Rincevent 31 décembre 2017 14:26

      @vesjem

      ’’le compteur sert à compter, pas à délester ni à disjoncter’’. Formellement oui, mais en fait il peut se comporter comme un disjoncteur : https://forum.quechoisir.org/compteur-linky-t19122.html


    • Rincevent Rincevent 31 décembre 2017 14:49

      @ Basile Rainwash

      C’est effectivement une crainte à avoir, mais pas par Linky seul, surtout par le croisement avec d’autres données venant d’autres administrations. Ça a commencé il y a longtemps (à notre naissance) par notre n° national de sécu. Le vrai changement tient à la puissance de traitement de l’informatique, capable maintenant de fusionner rapidement des données éparses là où avant il fallait éplucher des dossiers papiers pendant des mois.

      Maintenant, d’un point de vue strictement technique, la fiche de Wiki est exacte. Les conséquences, craintes ou interprétations, ce n’est pas vraiment leur tasse de thé, d’autant plus qu’ils ont déjà été échaudés par des articles de contributeurs contestables (des révisionistes, entre autre).


    • Basile Rainwash Basile Rainwash 31 décembre 2017 16:08

      @Rincevent

      salut Rincevent,
      « mais pas par Linky seul »

      non en effet c’est un ensemble si tu en es conscient tant mieux.

      "Les conséquences, craintes ou interprétations, ce n’est pas vraiment leur tasse de thé, d’autant plus qu’ils ont déjà été échaudés par des articles de contributeurs contestables (des révisionistes, entre autre)."

      Les créateurs de Wikipédia ont été évincés du projet parce que Wikipédia est devenu ce qu’ils combattaient : une parole officielle indiscutable.

      Tu as bien choisi ton exemple en parlant des révisionnistes, il y aurait une histoire indiscutable et elle ne saurait être remise en question ?

      Pourtant presque tout ce qu’on apprend en histoire à l’école est faux suis-je un révisionniste parce que je réfléchis et fais des recherches personnelles ?


    • babelouest babelouest 31 décembre 2017 16:13

      @Rincevent, déjà, c’est le président du directoire d’Enedis qui l’affirme : ces Linky ne sont plus des compteurs, mais des capteurs. C’est plus qu’une nuance, c’est carrément un nouveau matos avec d’autres usages, dont celui très accessoire de « relever l’index » pour nous faire payer les consos et surtout les abonnements et taxes de plus en plus nombreuses.

      Linky n’est pas « plus précis », il est seulement plus sensible (parfois il fait de grosses erreurs, et il n’est pas homologué par Qualité France). En même temps il calcule non la puissance réellement utilisée, mais celle de l’ensemble, y compris les pertes électromagnétiques (oh, rien un soupçon, 20 à 30% en plus au hasard, parfois davantage) :le cosinus Phi a du bon !

      Se passer d’un certain nombre d’emplois ? Ah oui, c’est certain, quelque dix mille releveurs, certes employés par des sous-traitants, cela se voit moins, mais aussi environ deux à trois mille agents EDF qui risquent de terriblement manquer un jour de coup dur imprévisible.

      J’ajoute que nos Pieds Nickelés des voitures en bleu espèrent beaucoup, justement, de nouvelles consommations (pas des besoins, ce sera plus ou moins imposé) : les voitures électriques. Ces machins qui polluent au moins autant que les classiques, pas en roulant, à la fabrication ! Rien que pour ces engins roulants à l’autonomie fort courte, il faudra ajouter des centrales nucléaires, du type de celle qui ne marche toujours pas, à Flamanville, et qui risque de nous éclater à la figure au démarrage. D’ailleurs, pour que ces bidules à roulettes fonctionnent, il faudra installer à prix d’or des prises de courant partout. Qui va payer ? Je regarde à droite, à gauche... nous sommes tous concernés !


    • babelouest babelouest 31 décembre 2017 16:31

      @Rincevent, sauf si on examine le montage, on s’aperçoit alors qu’il y a bien un interrupteur, mais sur une seule phase, ce qui à pleine charge peut provoquer des arcs électriques et des courts-circuits, en particulier si phase et neutre sont inversés. Or immanquablement c’est à pleine charge qu’interviendra le distributeur.


    • Rincevent Rincevent 31 décembre 2017 17:44

      @Basile Rainwash

      Wiki, comme n’importe quelle institution aujourd’hui, n’échappe pas à l’atmosphère ambiante. A savoir une certaine frilosité face à un juridisme omniprésent (un procès ça coûte cher et pas qu’en argent). et des lois qui figent l’histoire, c’est évident.

      Les recherches historiques personnelles, je pratique aussi. Avec le souci de ne pas trop me laisser entrainer par le piège classique : ne retenir et valider que ce qui irait dans le sens de mes préoccupations du moment. Historien, c’est un métier.


    • vesjem vesjem 31 décembre 2017 19:43

      @Rincevent
      certainement pas ; le fournisseur d’élect ne va pas prendre le risque de couper (ni de réduire le courant s’il y a des appareils à risque dans la maison
      idem pour le gaz, gdf ne peut couper le gaz ; il y a trop de risques (à la remise en service)


    • vesjem vesjem 31 décembre 2017 19:48

      @Rincevent

      « Formellement oui, mais en fait il peut se comporter comme un disjoncteur : »

      Mais tu racontes n’importe quoi car tu n’y connais ni ne comprends rien au système linky
      Tu es un danger pour la compréhension et le bon sens ; apprends l’électricité !


    • goc goc 1er janvier 10:56

      @vesjem

      Grosse erreur

      EDF peut couper quand bon lui semble, sans prévenir, et même quand il se trompe de compteur (j’en ai été la victime). Et en plus EDF se permet de facturer la remise en service du dit compteur coupé auparavant par leurs soins, sans oublier que la remise en service est faite selon le bon vouloir d’EDF et à la date qu’il jugera opportun.

      Mais EDF ne s’arrête pas là dans le délire de justice. Par exemple, si vous n’avez pas reçu votre facture à temps (retard de courrier voir courrier perdu par la POSTE), et donc que vous n’avez pas payé à temps, EDF s’arroge le droit de vous infliger une amende de 7.50€, sans prendre le soin de prouver que c’est vous qui avez volontairement payé en retard, alors que la loi exige que le plaignant apporte la preuve du fait (le retard volontaire) et interdit qu’un plaignant se fasse justice lui-même, mais visiblement EDF se situe au dessus des lois.

      Quand à moi, j’ai reçu début décembre, une facture dans laquelle EDF arrive à me compter 14kwh de moyenne, en heures creuses pendant 10jours d’affilé, avec un compteur calibré à ... 6kw.
      La correspondante du service client, m’a expliqué que je confonds tout, que des kwh n’ont rien à voir avec le compteur qui est calibré en KVA (kiloVoltampere), et donc qu’il n’y a rien d’anormal qu’un compteur puisse consommer 14kw par heure (en moyenne sur 10jours) alors qu’il est sensé être limité à 6kva (en courant alternatif,1 kiloWatt= 1kiloVoltAmpere x CosPhi). Je précise qu’a l’époque de la dite consommation, c’est à dire en Septembre, le chauffage n’était pas allumé, et que le seul élément à consommer fortement, était le chauffe-eau de 2kw.

      Alors imaginez ce qu’il se serait passé si j’avais accepté le prélèvement automatique (que j’ai refusé dès le départ et malgré plusieurs essais infructueux par la suite, pour essayer de me l’imposer en toute discrétion).

      Dernier point et le plus important : comme je l’ai déjà dit dans un autre post, les compteurs actuels avec afficheur digital, disposent d’une sortie 2 fils, permettant de recevoir divers infos en permanence, une recherche vous permettra ainsi de savoir, ce qu’EDF sait déjà sur vous, avant même les nouveaux compteurs.
      tout sur votre compteur
      ou
      http://www.planete-domotique.com/blog/2010/03/30/la-teleinformation-edf/


    • pemile pemile 1er janvier 12:09

      @vesjem "certainement pas ; le fournisseur d’élect ne va pas prendre le risque de couper (ni de réduire le courant s’il y a des appareils à risque dans la maison"

      C’est pourtant l’expérience réalisée dans ma région (SOLENN Lorient) l’année dernière, l’écrêtement de puissance..


    • Alren Alren 1er janvier 12:39

      @pemile

      « La puissance du disjoncteur peut être modifiée à distance, cela permet des écrêtements de puissance. »

      « Les écrêtements de puissance » cela signifie que l’abonné à qui une certaine puissance électrique est due selon le contrat établi entre lui et EDF (je dis EDF car ces contrats sont souvent très anciens) ne pourra pas faire fonctionner à son gré ses appareils électriques, notamment de chauffage.
      Malades, âgés ou pas, tous les membres de la famille devront grelotter ... ou faire brûler du gaz avec un dangereux appareil mobile (monoxyde de carbone, incendie) ou du bois s’il possède une cheminée dans une zone où son fonctionnement est autorisé. Bravo le progrès !

      Ce rationnement à partir d’une « pénurie » invérifiable par les consommateurs, permettra aux intermédiaires privés du genre Enron, rendus obligatoires entre le producteur réel d’électricité et le consommateur, de « moduler » le prix du kilowatt heure en augmentant son prix pendant les périodes de fortes demandes.

      Ces intermédiaires privés parasites sont imposés à terme par l’UE au-dessus de la volnté des Français, (méthode stalino-ultralibérale) pour remplir toujours plus la poche de rentiers au détriment du peuple.

      Elles finiront par obtenir un doublement du prix de l’électricité sur vingt ans, ou moins si les électeurs persistent à élire des Macron.


    • vesjem vesjem 1er janvier 16:57

      @goc
      OK, GOC ; ton problème n’est pas une « régulation » d"edf ; c’est plusieurs erreurs et abus de pouvoir ;
      Imagine que tu as 5 congélateurs pleins de caviar (mauvais exemple, mais bon) et qu’edf décide de modifier la puissance de ton contrat alors que ta consommation ne dépasse pas la valeur nominale de ce contrat ;
      Là, ton caviar tu peux le donner aux chiens, puis traduire edf en justice pour plein de motifs
      Le simple fait de modifier la valeur nominale de ta puissance contractuelle ( W , VA , ou VAR ), peux détruire ou stopper certains appareils électriques avec des dégâts collatéraux éventuels
      Edf s’arroge le droit, toutefois de couper le courant à celui qui n’a pas payé (dans certaines limites non abusives quand même)
      Edf ne peux non plus délester certains appareils en fonctionnement dans ta maison ; il existe des systèmes de délestage (de nuit par exemple), mais ils appartiennent à l’installation de la maison et dépendent uniquement de ta volonté


    • pemile pemile 1er janvier 17:47

      @Alren "Malades, âgés ou pas, tous les membres de la famille devront grelotter ... ou faire brûler du gaz avec un dangereux appareil mobile (monoxyde de carbone, incendie) ou du bois s’il possède une cheminée dans une zone où son fonctionnement est autorisé. Bravo le progrès !"

      Quel besoin de faire dans ce genre de caricature dramatique ? smiley

      L’écrêtement de puissance testé c’est de passer de 9 à 6 Kilo pour ceux qui n’utilisent pas de chauffage électrique et de 12 à 9 kilo pour ceux là.


    • pemile pemile 1er janvier 17:54

      @vesjem "Le simple fait de modifier la valeur nominale de ta puissance contractuelle ( W , VA , ou VAR ), peux détruire ou stopper certains appareils électriques avec des dégâts collatéraux éventuels"

      Comme toute coupure quelle que soit la raison, non ?

      En cas de pénurie de production, cela vaut mieux qu’un black out concernant toute une région, non ?

      Et du fait que chaque linky est pilotable de façon distincte, cela permet de protéger certains clients ou services (soin hospitalier à domicile et autre cas prioritaires)


    • goc goc 1er janvier 17:58

      @vesjem

      tu n’as pas bien compris mes histoires.

      il n’y a aucun lien entre mes problèmes actuels avec EDF et la coupure de courant volontaire faite par erreur, sur la base d’un « non paiement de facture » associé à un mauvais compteur, (le mien) ce qui prouve bien qu’EDF s’arroge le droit de couper le courant a qui il veut, sans rien vérifier, et quelque soit l’équipement du « client » contrairement à tes propos.

      Quand à la modification de puissance, c’est encore plus flou, puisqu’ils ont du envoyer un technicien pour calibrer mon compteur sur 9kw (correspondant au contrat que j’ai passé avec eux) , donc quelle était la puissance disponible auparavant ? en sachant que la facture fait apparaitre un abonnement à 6kw avant la modification du compteur, tout en facturant une consommation moyenne de 14kw/h durant les 10 jours, soit durant 80 heures (ce qui sous-entendrait qu’il y aurait pu y avoir des pointes bien supérieures à 14kw).


    • pemile pemile 1er janvier 18:14

      @goc "Quand à moi, j’ai reçu début décembre, une facture dans laquelle EDF arrive à me compter 14kwh de moyenne, en heures creuses pendant 10jours d’affilé, avec un compteur calibré à ... 6kw. "

      Si vous avez un détail par jour, c’est que vous êtes équipé d’un linky, ENEDIS vous a fourni les relevés détaillés par heure pour justifier cette consommation ?

      Vous penserez à nous donner les suites de cette histoire ?


    • vesjem vesjem 1er janvier 23:37

      @permile
      y’a qu’en amerloques qu’on voit des black-out
      tu veux continuer à avoir raison ...avec des arguments qui t’arrangent...si çà te fait du bien....continue...


    • pemile pemile 1er janvier 23:46

      @vesjem « tu veux continuer à avoir raison ...avec des arguments qui t’arrangent »

      Rhooo ! Toujours à nier les tests d’écrêtement de puissance en bretagne ? smiley


    • goc goc 2 janvier 09:58

      @pemile
      Si vous avez un détail par jour, c’est que vous êtes équipé d’un linky, ENEDIS vous a fourni les relevés détaillés par heure pour justifier cette consommation ?

      non je n’ai pas un compteur Linky, mais un Sagem CR13MM11, et je me base sur le « relevé » indiqué sur ma facture (valeur du compteur à t0, valeur à t1, consommation en kw/h).

      En plus je ne l’ai pas indiqué, mais pour la même période, la consommation en heures pleines pour les 10 jours était de 857 kwh soit une moyenne de 5.3kw par heure, et ce pendant 16h de chaque jour (avec un compteur calibré à 6kw). Je précise que le chauffage électrique était à l’arrêt.

      Enfin, suite à cette facture, j’ai surveillé mon compteur (qui m’indique la valeur des compteurs HC/HP et la puissance instantanée), et il n’y a rien d’exceptionnel dans la consommation.

      Par exemple, sur le mois de décembre, ma conso est normale : 400kwh pour chaque tranche et pour 31 jours, soit 1,6kw par heure en HC (chauffe-eau et chauffage inclus) et 0.8kw par heure en HP (chauffage et ordinateurs/tv inclus).


    • goc goc 2 janvier 10:15

      @pemile
      Vous penserez à nous donner les suites de cette histoire ?

      j’ai écrit au service clientèle pour contester la facture. Ce dernier m’a répondu par téléphone (donc sans trace écrite) pour affirmer l’infaillibilité de ses relevés. pour prouver ma bonne foi, j’ai envoyé un chèque correspondant à ma consommation (taxes comprises). bien que le dit chèque a été encaissé, EDf continu d’exiger la totalité de la facture (sans prendre en compte le montant du chèque) et m’explique que le paiement même partiel d’une facture entraine l’acceptation totale, de la dite facture, et donc je suis sous l’épée de Damoclès d’une coupure de courant (en hiver, alors que j’ai un chauffage électrique).

      Je vais donc passer à la phase 2, à savoir contacter le médiateur de la République, ainsi que mon avocat. Perso, je serais pour un dépôt de plainte pour fausse facture, mais est-ce réalisable ??


    • Alren Alren 2 janvier 13:04

      @pemile

      "L’écrêtement de puissance testé c’est de passer de 9 à 6 Kilo pour ceux qui n’utilisent pas de chauffage électrique et de 12 à 9 kilo pour ceux là."

      Merci de confirmer ce que je dis : Linky va servir à rationner l’électricité aux particuliers sans baisse des tarifs pour non respect de contrat !

      ÉLECTRICITÉ QUE LA FRANCE AURAIT LES MOYENS DE PRODUIRE DAVANTAGE pour faire face à une demande toujours croissante si on veut réduire la part des combustibles fossiles pour la production d’énergie.

      Il aurait fallu développer les centrales au thorium, métal fissile bien plus abondant que l’uranium, et aucunement dangereux puisque la réaction s’arrête spontanément si elle n’est pas entretenue, se fait à pression atmosphérique et produit des déchets très peu dangereux.


    • zygzornifle zygzornifle 31 décembre 2017 14:47

      Quand le compteur est tout noir et tout fumant il a disjoncté ? 


      • babelouest babelouest 31 décembre 2017 16:15

        @zygzornifle Bah oui, comme ça on en est sûr ! Mais parfois la maison y passe aussi, donc c’est difficile à voir !


      • goc goc 1er janvier 11:00

        @zygzornifle
        Quand le compteur est tout noir et tout fumant il a disjoncté ?

        Pas évident, le seul moyen pour en être sur, c’est de mouiller ses deux doigts, et les mettre dans la prise la plus proche.


      • goc goc 1er janvier 11:01

        @goc
        heu....
        attendez, je précise c’est une blague à ne pas faire !!

        des fois qu’un neuneu passe par là.....  smiley smiley


      • jjwaDal jjwaDal 1er janvier 12:06

        Ce que je retiens de ce compteur c’est que liés à un unique gestionnaire de réseau on nous fait de la vente forcée. Il est bien entendu que quelqu’un paiera le remplacement prématuré de 35 millions de compteurs fonctionnels, Enedis ne focalisant pas sa « com » (on le comprend) sur le côté écologique de la chose. Ce ne sera pas les actionnaires de cette Société Anonyme puisque l’objectif majeur affiché du compteur est de nous faire faire des économies (le tout se ferait au détriment des actionnaires, une hypothèse farfelue).
        Donc, ce sera en partie l’emploi chez les sous-traitant faisant les relevés et le client (frais de raccordement au réseau, tiens ça a augmenté...).
        On se doute bien que le côté communiquant se fera en quasi totalité plutôt dans un sens que l’autre (à savoir transfert de données vers Enedis), même si l’entreprise avoue la capacité de son compteur à couper le jus chez nous (mais juste en cas de surtension on vous dit...). Et donc, quelqu’un rentrant chez lui et allumant la lumière indiquera à son distributeur qu’il y a quelqu’un chez lui (une information bien sûr sans valeur pour tous les téléprospecteurs de France et de Navarre).
        Entre notre banque via la carte bleue, notre FAI (via la rétention des communications internet) notre fournisseur de téléphonie mobile et le compteur, notre vie privée est en train de partir en lambeaux dans une large indifférence. Cela pourrait nous coûter un jour bien plus chez qu’un compteur fluo.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Asaln


Voir ses articles







Palmarès