• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Arrivée de la 5G en France : quels impacts dans notre vie ?

Arrivée de la 5G en France : quels impacts dans notre vie ?

Formidable avancée technologique pour les uns, l’arrivée de la 5G en France s’apparente à une catastrophe sanitaire et écologique pour les autres. Le réseau sans fil de cinquième génération relance le débat du fragile équilibre entre progrès et éthique. Son déploiement offrira un débit dix fois plus élevé que la 4G, grâce à l’utilisation de nouvelles fréquences. Au-delà des téléphones, les objets connectés vont se multiplier, proposant toujours plus de fonctionnalités et offrant de multiples opportunités aux secteurs industriels et agricoles. Pourtant, elle soulève des inquiétudes. Les risques d’une exposition aux ondes radioélectriques émises sur les fréquences utilisées par la 5G sont flous. Que va-t-elle apporter à notre quotidien ? Représente-t-elle un danger pour notre santé et notre environnement ? Bon nombre d’études sont menées par des scientifiques et tentent d’apporter des réponses.

Arrivee-5G-en-France {JPEG}

 

Déploiement de la 5G en France, des enjeux économiques

La cinquième génération promet une révolution des réseaux mobiles, mais pas seulement. Si son but premier est d’éviter l’engorgement possible d’une utilisation exponentielle de la 4G, d’autres objectifs sont visés. La société moderne, de plus en plus connectée, tend vers une numérisation globale de ses activités. De l’éducation en e-learning à la médecine à distance, les bénéfices d’un tel type de technologie sont nombreux. La connectivité des objets du quotidien devient l’un des enjeux de cette nouvelle impulsion technologique.

Sur le territoire français, plusieurs villes servent déjà de sites d’expérimentation. En 2025, deux tiers de la population devraient avoir accès à la 5G, ainsi que les réseaux de transports principaux.

Ce développement se fera progressivement, par la multiplication d’antennes-relais. Dans un premier temps, seules celles exploitées par la 4G seront remplacées. Par la suite, de plus petites, proches des émetteurs wifi actuels, pourront être implantées à grande échelle, dans les lieux de forte concentration tels que les centres commerciaux ou les gares.

Les objets connectés se diversifiant, la 5G va s’imposer dans notre quotidien. Les prémices de cette évolution se font déjà sentir. Commander le chauffage ou les volets de sa maison à distance ne relève plus de la science-fiction. Le futur qui se dessine paraît réjouissant, apportant des innovations technologiques pour nous faciliter le quotidien. Cependant, de telles avancées ne se font pas sans risques.

Effets de la 5G sur la santé, des risques étudiés par les scientifiques

Le développement de la 5G inquiète la communauté scientifique mondiale qui mène de nombreuses études. Si depuis plusieurs années, la probabilité d’un risque cancérigène lié à l’émission des ondes de nos Smartphones fait débat, la peur d’effets néfastes amplifiés sur la santé est à l’ordre du jour. C’est donc une mise en garde que formulent les scientifiques. Leurs inquiétudes portent désormais sur les dommages dont pourrait souffrir les systèmes reproducteurs et neurologiques, ainsi que les répercussions cellulaires.

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) mène en France une analyse des conséquences d’une exposition aux champs électromagnétiques, émis massivement par la 5G. Son expertise porte, entre autres, sur l’étude des nouvelles fréquences utilisées et les effets biologiques qui en découlent. De son rapport préliminaire d’octobre 2019, il ressort que l’ANSES se confronte à un manque de données conséquent quant aux fréquences visées par la 5G (fréquences 3,5 GHz et hautes fréquences entre 20 et 60 GHz). Par ailleurs, les renseignements relatifs aux effets sanitaires sont quasi inexistants.

Les informations quant aux effets des fréquences d’émission sont aujourd’hui trop pauvres pour permettre de fournir des hypothèses. Les scientifiques redoutent des effets, mais n’ont pas la documentation nécessaire pour fonder leurs craintes. Malgré l’incapacité des savants à nous assurer des conséquences liées à cette avancée, le déploiement massif est lancé.

Conséquences de la 5G sur l’environnement, l’impact écologique

Le déploiement de la 5G entraînera l’obsolescence de nos appareils actuels. Une production massive de nouveaux téléphones compatibles sera donc lancée pour répondre à cette nouvelle demande. La première conséquence sera l’utilisation, à plus grande échelle encore qu’aujourd’hui, de métaux rares, indispensables à la fabrication des batteries de nos appareils connectés. La seconde sera l’augmentation de la consommation d’énergie des opérateurs mobiles, fournisseurs de cette nouvelle technologie.

Cependant, l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse (ARCEP) semble penser que la 5G pourrait avoir des effets positifs sur l’environnement. Sa vision s’appuie sur l’impact favorable d’un trafic constant, optimisant l’efficacité énergétique et réduisant ses dépenses dans divers secteurs.

Selon plusieurs études, les radiofréquences auraient des effets néfastes sur notre environnement naturel. Elles tendent à démontrer que si ces ondes touchent les cellules humaines, tout organisme vivant, qu’il soit animal ou végétal, en subira également les effets. Sans étude complète et sans données avérées, il est pour l’instant difficile d’en mesurer les conséquences. Nous ne saurons donc que plus tard, si nos denrées alimentaires sont elles aussi susceptibles d’être impactées par les émissions d’ondes.

 

L’arrivée de la 5G en France est bien réelle. Le futur de la technologie est assuré. On ne peut que déplorer l’absence d’études quant aux risques potentiels liés à son utilisation et regretter que la course à la technologie se fasse aux dépens d’une sécurité sanitaire et environnementale.

 

Sources :

Rapport octobre 2019 - Exposition de la population aux champs électromagnétiques liée au déploiement de la technologie de communication « 5G » et effets sanitaires associés

Article mis à jour le 03/02/2020 - Déploiement de la 5G - ANSES

Dossier du 26/02/2020 La 5G par l’Agence Nationale des communications


Moyenne des avis sur cet article :  2.42/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

63 réactions à cet article    


  • V_Parlier V_Parlier 9 mai 11:59

    Critiques assez pertinentes mais la 5G n’est qu’une goutte d’eau de plus parmi toutes ces raisons de gaspillages (renouvellement incessant des appareils), et parmi toutes les sources d’hyperfréquences à bien plus forte pénétration dans l’organisme que la 5G (900MHZ, 1800MHz, 2100MHz, 2450MHz, autrement dit : GSM/3G/4G/Wifi). Les risques essentiels de la 5G (qui lui seront propres) seront, quant à eux, surtout encourus par les gadgetomanes trop pressés de se couvrir le corps d’objets « intelligents » et d’en remplir leur maison.


    • chantecler chantecler 9 mai 12:04

      @V_Parlier
      Le souci c’est que nous en partagerons tous les effets .
      Mais comment éviter le « progrès » ?
      C’est qu’il y en a du pognon en jeu !


    • V_Parlier V_Parlier 9 mai 15:40

      @chantecler
      On le partagera plutôt moins que ce qu’on partage déjà même sans en profiter (et que je cite plus haut). Et quand j’en vois créer des groupes « Whatsapp » contre la 5G, là je rigole bien et je leur souhaite même : Bonne 5G !.


    • babelouest babelouest 9 mai 20:14

      @V_Parlier
      N’y a-t-il pas incohérence ?
      Vous dites que déjà il y a des générations de fréquences supérieures à celles de la 5G : il me semble que non.
      (900MHZ, 1800MHz, 2100MHz, 2450MHz, autrement dit : GSM/3G/4G/Wifi)

      La 5G, en France pour le moment c’est déjà 3500MHz, dans d’autres pays non européens c’est déjà 30 000 MHz soit des ondes millimétriques — la France en est encore pour l’instant aux ondes centimétriques, de l’ordre d’une longueur d’ondes de 30 cm — et par conséquent c’est déjà plus sachant que déjà, pour la Wifi domestique il est prévu de monter à 6000 MHz.
      .
      L’ANSES se « plaint » qu’il n’y ait pas d’études, mais parmi « les officiels » il semble bien qu’aucun n’ait entrepris d’en lancer : auraient-ils peur de ce qu’ils vont trouver ?
      .
      Certes, il n’y a pas d’études officielles, mais les faits sont là : de plus en plus de personnes chez qui des ondes pulsées ont été installées à leur insu, se sont révélées avoir soudain une vie d’enfer au bout de quelques jours. Nausées, palpitations, maux de tête, évanouissements.... ce n’est pas rien. Il sera donc nécessaire de clarifier tout cela. En tout cas, des mesures officieuses avec du matériel très cher ont déjà révélé des niveaux d’électromagnétisme très au-delà de normes pourtant laxistes en France (environ cent fois moins par exemple en Autriche, mille fois moins dans le canton de Salzbourg).
      .
      A chacun de prendre ses responsabilités, mais il semble, à la vue de ce qu’on remarque dans d’autres domaines, que certains ne se rendent pas compte de ce facteur pourtant déterminant en politique.


    • V_Parlier V_Parlier 11 mai 14:00

      @babelouest
      Vous avez mal lu, je ne parle pas de fréquences supérieures mais d’un taux de pénétration supérieur. En effet, d’une part : A partir de 900MHz (voire moins) l’absorbtion par les tissus vivants commence à être significative. Mais d’autre part : Au delà de 5GHz même si l’absorbtion existe toujours l’atténuation est plus grande lors de la pénétration dans l’organisme, si bien que ça s’arrête en surface (un peu comme les radiations solaires). Et 30GHz alors là ça me fait beaucoup moins peur que tout ce qu’on utilise actuellement. Pour que ça arrive au cerveau et aux organes il faudrait déjà vous rôtir en surface. Ca ferait désordre commercialement parlant.


    • Cyril22 11 mai 18:18

      @babelouest
      « de plus en plus de personnes chez qui des ondes pulsées ont été installées à leur insu » [ont des intolérances]
      Le problème n’est pas seulement chez soi, où on peut y remédier (par exemple mettre une cage de Faraday autour du compteur Linky, si c’est de ça dont il est question), mais dans les lieux publics, au boulot, etc. Reste à savoir quelle est la proportion des cas avérés, hormis les concours de circonstances et aversions psychologiques.


    • jako jako 9 mai 12:26

      En Belgique plusieurs antennes ont été détruites.


      • sls0 sls0 9 mai 15:22

        @jako
        En Hollande et en Angleterre aussi, ça impacte le prix des abonnements dans ces pays, c’est tout.


      • La G5 nécessité du lithium. le lithium sert à soigner la maniaco-dépression. Le patient est comme neutralisé, endormi. Ses émotions sont sous contrôle. Plus rien ne le touche.....Autant savoir,....


        • sls0 sls0 9 mai 15:05

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
          Merci pour l’info, j’ai des piles et des batteries au lithium chez moi.
          Quand je me sent pas en forme il suffit que je me colle une pile derrière l’oreille tel une cigarette ?


        • Un des P'tite Goutte Un des P’tite Goutte 9 mai 15:09

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
          C’est la première fois ou presque, il me semble que je vous adresse un commentaire : ne réfléchissez-vous pas ? Le lithium est interne aux batteries et éventuellement à d’autres appareils connectés. Il reste extérieur au corps et à ma connaissance aucunement radioactif ! Le lithium utilisé pour les troubles maniaco-dépressifs et/ou bipolaires est ingéré comme médicament, à faible doses. Aucun rapport. Note, car je trouve dommage qu’un commentateur d’AVox se décrédibilise à ce point, sans vérification d’info.


        • Francis JL 9 mai 15:24

          @Un des P’tite Goutte
           
           on voit que vous ne connaissez pas Mélusine. Continuez de l’ignorer, ça vaudra mieux.


        • V_Parlier V_Parlier 9 mai 15:42

          @Un des P’tite Goutte
          Même des aspirateurs sans fil ont des batteries au lithium. L’aspirateur Dyson anti-dépressif, voilà un argument publicitaire smiley


        • @Un des P’tite Goutte Je ne suis pas physicienne. C’est mon ORL qui m’a montré des statistique de l’influence des GSM sur le cancer. Surtout avec l’échauffement du corps. Aux experts de vérifier. On déconseille toujours mettre des piles au soleil,...


        • sls0 sls0 10 mai 01:56

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
          Et elle persite à démontrer qu’elle parle de choses qu’elle ne maitrise pas.
          En laboratoire la puissance maximale que la circulation sanguine de la peau évacue sans problème c’est 4W/kg.
          Le DAS max autorisé c’est 2W/kg. Votre ORL vous a parlé de fours à micro-ondes ?
          Plus on monte en fréquence moins c’est pénétrant, il faut aussi que les molécules d’eau entrent en résonnance, c’est pour cela que les fours à micro-ondes ont à peu près tous la même fréquence.
          On ne met pas les piles au soleil, qu’est-ce que ça à voir ? Il y a plein de choses qu’on met pas au soleil, 1200W/m2 c’est qu’il chauffe l’animal.
          On ne met pas de crème glacée au soleil, donc on se fout par de crème glacée dans l’oreille.
          En parlant de crème glacée, vous qui êtes du coin, Verdonck à la Panne ça existe toujours, j’y ai mangé la meilleur crème glacée en juillet 73.


        • @sls0 C’est assez simple. Les maladies résultent d’accouplements chimiques contre-nature. Exemple : Nous citerons pour exemple certains composés organométalliques tels que, les corps organozinciques : Zinc-éthyle, (C2H5)2Zn, Zinc-méthyle, (CH8)2Zn, Mercure-éthyle, et les composés organomagnésiens résultant de l’accouplement d’êtres aussi dissemblables que le Zinc, le Mercure, le Magnésium et l’Hydrogène, le Carbone et l’Azote.


        • Les « scientifiques » sont des apprentis sorcier qui se prennent pour dieu et tentent des assemblages impossibles. Comme les couples dysharmonieux qui un jour finissent par divorcer. La stérilité (excepté réelle malformation) n’existe pas. C’est le couple qui est mal assorti.


        • JC_Lavau JC_Lavau 10 mai 11:58

          @Mélusine ou la Robe de Saphir. Pour l’écriteau qui avait soulevé les foules, « Le sapeur a été mangé », Christophe avait délivré un premier prix d’orthographe à l’élève Camember.
          Dans ces conditions, on ne saurait te refuser un quatorzième accessit en chimie et biochimie.


        • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 9 mai 14:11

          On parle beaucoup (peut être trop) des problèmes sanitaires et écologiques engendrés par cet avancée technologique et pas suffisamment des conséquences sur l’organisation de la société qui auront des effets tout aussi néfastes.


          • V_Parlier V_Parlier 9 mai 15:43

            @Florian LeBaroudeur
            Certes. Notons que selon les pays l’importance accordée à cet autre phénomène est plus ou moins grande.


          • sls0 sls0 9 mai 15:15

            Qui a lu le rapport de l’Anses ? Personne ? Ben on ferme sa gueule.

            Le sage sait mais ne parle pas. L’imbécile ne sait rien mais il faut toujours qu’il donne son avis.

            Dans la hiérachie des études, la méta-analyse c’est le top. Avec 174 études étudiées cette analyse préliminaire ressemble assez bien à une méta-analyse.

            Tout est une histoire d’offre et de demande, si on ne veut pas de la 5G il suffit de diminuer la demande.

            Mettre l’abonnement à 100-200€ irait dans le sens de la baisse de la demande.

            Certains vont dire que c’est abusif, c’est vrai mais qu’on me donne une autre méthode.

            Eternelle histoire du beurre et de l’argent du beurre, en plus on veut le sourire de la crémière.


            • JPCiron JPCiron 9 mai 17:49

              Toujours plus d’efficacité, de performance, de services, de facilité...

              La 5G c’est beurre et confiture. Et puis c’est cool et branché !

              .

              Maintenant, c’est aussi augmenter la dépendance technologique.

              Système complexe et intégré = risque augmenté ( Entreprises).

              .


              • zygzornifle zygzornifle 9 mai 17:58

                Encore du fric de dépensé pour ceux qui voudront avoir un tél 5G

                Dire qu’il y a encore pas mal d’endroits ou la 3g et l’ADSL ne passent meme pas ...


                • Carburapeur Carburapeur 9 mai 18:35

                  Est-ce qu’on inverse pas les choses en créant un besoin qui n’existe pas encore ?

                  5G pour faire quoi ?


                  • sls0 sls0 9 mai 19:09

                    @Carburapeur
                    Normalement une personne existe par ses actes et/ou son intelligence.
                    Le branleur croit exister par le paraitre.
                    Le branleur ce n’est pas une denrée rare, la sélection naturelle n’intervient plus trop.
                    La 5G est donc indispensable pour paraitre.
                    Pour certains pas trop dans le paraitre ça veut aussi dire une évolution technologique. Depuis quelques décennies, l’évolution technologique est assez bien corrélée au chômage et la paupérisation associée.
                    Une corrélation n’est pas une causalité, il faudrait approfondir de ce coté.


                  • chantecler chantecler 9 mai 20:00

                    @Carburapeur
                    C’est la base de la politique de l’offre !
                    Avec son corollaire : inonder les médias de spots publicitaires pour créer le besoin .


                  • tobor tobor 10 mai 12:49

                    @Carburapeur
                    « 5G pour faire quoi ? »
                    La 5G poussée à 95GHz fait une arme de dispersion assez radicale contre qui n’a pas envie de finir saignant ou à point... Les équipements offriraient un champs possible de 2 à 100GHz soit un potentiel destructeur absolu depuis un centre de contrôle !
                    Mais la 5G est avant tout promue pour pérenniser les e-gadgets, compteurs et villes intelligentes, véhicules sans chauffeurs, la surveillance généralisée etc.


                  • Allexandre 9 mai 19:40

                    Et les hommes vont devenir de plus en plus accros à ces merdes liberticides. !


                    • Dr Destouches Dr Destouches 9 mai 19:57

                      La 5 G affaiblit le système immunitaire, tue les oiseaux, probablement les abeilles

                      Il faut bruler les antennes (très inflammables)

                      Des antennes 5G incendiées à cause d’une fake news liée au coronavirus au Royaume-Uni

                      https://www.youtube.com/watch?v=c9zZo7z8SK8


                      • Djam Djam 9 mai 20:31

                        Tout le vivant est vibration, ondes, informations. Balancer depuis des décennies des ondes électriques, puis électromagnétiques et bientôt - pourquoi s’arrêter en si bon chemin plasmatique, perturbe le subtile fonctionnement du corps humain, lequel contient 70 % d’eau, laquelle entre en résonance et pas avec ces flux artificiels extérieurs.

                        Les conséquences sont avérées depuis des années. Les centres de recherche et d’expérimentation européens et américains en connaissent l’impact néfaste depuis toujours. Ils ont d’abord étudier ses effets délétères sur les soldats... comme pour les vaccins et autres drogues testés sur ces derniers aussi.

                        Et ensuite, on se les prend dans la tronche parce que notre société à produit une masse de soumis fascinés par la techno et ce n’est pas demain que le pecus vulgum renoncera à ses jouets...

                        L’humanité dégénérée n’a que ce qu’elle mérite. Tout va bien.


                        • Esprit Critique 9 mai 20:56

                          Un peu de technique pour bien comprendre !

                          La 5G dans Paris fonctionnera grâce des moteurs Diesel. La solution nucléaire était possible, mais Hidalgo a tranché. C’est dans le métro qu’il y a le plus de microparticules , pour que l’égalité socialiste règne il faut augmenter le taux en surface.

                          C’est Bill Gattes qui a inventé la 5G qui permet de communiquer avec les nano-puces électroniques que nous aurons tous bientôt dans le cul ; injectées avec le vaccin du Covid 19 !

                          Heureusement la 6G arrive, sont rayonnement détruira les écolos et les socialos, et plus si des cons sont demandeurs.


                          • babelouest babelouest 10 mai 05:19

                            @Esprit Critique
                            Des moteurs Diesel ? Et placés où, grands dieux ? Il faudra bien que les antennes (à Paris, sans doute tous les 50 mètres) soient branchées sur le réseau électrique normal pour être alimentées. J’avoue mal comprendre.


                          • Esprit Critique 10 mai 08:44

                            @babelouest
                            Les antennes sont tous les 5 mètres pour la 5 G parisienne !
                            Une solution électrique avec des Ecolos socialos pédalant sur de Dynamos est a l’étude. Le problème c’est qu’il faut les nourrir Vegan et sans Gluten. Et tout ça sans stigmatiser les Homos.


                          • Dr Destouches Dr Destouches 9 mai 21:45
                            Apocalypse 5G : l’extermination, un film de Sacha Stone en français

                            https://www.youtube.com/watch?v=HyVQkqZNP0k

                            L’âge de la 5G ou plutôt « L’apocalypse 5G » arrive. C’est du moins ainsi que l’appelle Sacha Stone dans son documentaire particulièrement émouvant et angoissant « Apocalypse 5G ». La technologie 5G était déjà utilisée comme arme militaire pendant la Seconde Guerre mondiale. Est-ce qu‘on nous dit la vérité sur la 5G ? L’âge de la 5G ou plutôt « L’apocalypse 5G » arrive. C’est du moins ainsi que l’appelle Sacha Stone dans son documentaire particulièrement émouvant et angoissant « Apocalypse 5G ». La technologie 5G était déjà utilisée comme arme militaire pendant la Seconde Guerre mondiale. Est-ce qu‘on nous dit la vérité sur la 5G ?

                            Appel urgent à se réveiller : la 5G est un danger pour le corps et la vie !

                            https://www.kla.tv/13859


                            • Dr Destouches Dr Destouches 9 mai 21:46

                              Appel urgent à se réveiller : la 5G est un danger pour le corps et la vie ! www.kla.tv/13859
                              15.02.2019

                              Les soi-disant médias de qualité donnent un rapport enthousiaste sur la nouvelle génération de téléphonie mobile 5G. D’après eux, l’Allemagne serait « à la traîne » en termes de couverture de téléphonie mobile et, en tant que site économique important, elle aurait absolument besoin d’une couverture de téléphonie mobile homogène. D’après eux il ne devrait plus y avoir de zones blanches. La 5G devrait permettre une conduite autonome, elle nous avertirait automatiquement lorsque la bouteille de lait serait vide et elle serait existentielle pour notre avenir. Nous vous interpellons vivement aujourd’hui avec un appel urgent à se réveiller. Voici maintenant les dangers essentiels de la 5G :

                              1. La 5G : Danger pour notre intégrité physique ! Quiconque pense que passer de la 4G à la 5G est une prochaine étape, comparable au saut de la 3G à la 4G, s’expose à une énorme erreur. Parce que la 5G représente un gigantesque saut quantique et la plus grave intervention humaine dans la nature et dans toute l’histoire de l’humanité ! Pour installer la 5G dans toute l’Allemagne, il faut environ 800 000 nouveaux émetteurs. La 5G nécessite un développement d’infrastructures d’une ampleur jamais vue auparavant. Pour la 5G, les opérateurs des zones urbaines doivent installer une antenne de téléphonie mobile à fort rayonnement tous les 100 mètres environ. Quelle forêt d’antennes, quel « tsunami de rayons » ! Pour que la 5G ait un pouvoir de pénétration suffisant malgré le rayonnement à ondes courtes, la puissance d’émission doit être augmentée jusqu’à 1 000 fois. La 5G signifie donc deux choses : 1. Des antennes à micro-ondes omniprésentes 2. Une augmentation dramatique de l’intensité du rayonnement

                              Cette augmentation exponentielle de l’irradiation forcée de toute la population, est une expérience irresponsable sur la santé humaine ! Dès 2011, l’OMS a classé la téléphonie mobile dans la catégorie 2B, celle des substances « probablement cancérogènes ». Sur la base des études scientifiques les plus récentes, des scientifiques renommés exigent même la classification au niveau 1 comme « cancérigène ». Les dangers de la technologie 5G sont devenus évidents à la fin du mois d’octobre 2018 à La Haye au Pays-Bas : Au cours d’un test de la 5G, au moins 298 oiseaux sains sont tombés morts du ciel. Des témoins oculaires ont signalé que les canards se comportaient également de façon étrange et essayaient constamment de garder la tête sous l’eau. Au parc de Huijgen à La Haye, environ une semaine après la mort des premiers oiseaux, plus d’une centaine d’étourneaux sont tombés morts des arbres lors d’un autre test de la 5G. CONCLUSION 1 : la 5G représente une menace considérable pour l’intégrité physique des humains et des animaux !

                              2. La 5G : Danger pour la vie et pour notre liberté Cette forêt mondiale d’antennes à micro-ondes et les puces RFID qui doivent être intégrées dans tous les objets, permettent que tout soit mis en réseau et que tous les objets communiquent entre eux. On parle des « objets connectés ». Tom Wheeler, ex-Président de la Federal Communication Commission (FCC), (abrégé FCC : est une autorité américaine qui régule les canaux de télécommunication, la radiodiffusion, le satellite et le câble),.....]) le résume comme suit : « Des centaines de milliards de micropuces fixées sur des produits allant du flacon à pilules aux arroseurs automatiques de pelouse. Nous devons mettre de côté l’idée que l’avenir de la 5G sera réservé aux zones urbaines. La révolution 5G touchera tous les coins de notre pays ! Si quelque chose peut être connecté, ce sera connecté ! » L’ordinateur, le microphone et la caméra de l’ordinateur doivent aussi être connectés, et ainsi un système de surveillance totale entre dans nos maisons. Le réseau 5G peut voir à travers les murs et les maisons et conduit à un contrôle digital de chaque personne. Cependant, cette surveillance ne s’étendra pas seulement à notre propre maison, mais la 5G permettra également une surveillance complète de l’ensemble du paysage, puisque la 5G rend possible le réseau mobile. Chaque point mobile peut être surveillé. Nos maisons doivent devenir des prétendues « smart homes » [explication : maison intelligente] et les villes doivent devenir des « smart cities ».(Villes intelligentes) Tout est connecté digitalement par micro-ondes et nous sommes prisonniers d’un réseau de micro-ondes qui nous paralyse spirituellement, psychologiquement et physiquement. Au cours de cette « folie de la digitalisation », l’argent doit aussi être digitalisé, c’est-à-dire qu’on cherche à convaincre les citoyens avec de faux arguments, que l’argent liquide est « dépassé ».

                              Dès que TOUT sera digitalisé et que l’Internet des Objets sera connecté au monde réel, on aura créé un contrôle total sur chaque être humain ! CONCLUSION 2 : La 5G ouvre la voie à une « dictature de la surveillance » dont même George Orwell n’aurait pu imaginer l’ampleur.

                              Chers téléspectateurs, les médias de masse ayant jusqu’à présent caché ces contre voix à la population, cette émission n’est pas seulement un signal d’alarme, mais aussi un appel. Car au printemps 2019 les fréquences seront mises aux enchères par l’Agence fédérale des réseaux. L’objectif est que 98 % des ménages soient connectés au réseau 5G d’ici fin 2022. C’est pourquoi nous vous prions de soutenir notre appel au réveil en envoyant cette émission MAINTENANT au plus grand nombre possible de vos amis et connaissances par le biais du lien ! Pour en savoir plus sur la technologie 5G, consultez notre série sur la 5G. De cette façon, vous pouvez aider activement à réveiller votre environnement immédiat et à créer un puissant contre-mouvement commun.


                              • vesjem vesjem 12 mai 15:08

                                @Dr Destouches

                                là, tu cumules : destouches qui bouffe un ananas : ch’te plusssssse


                              • vesjem vesjem 9 mai 21:59

                                la 5G permettra à terme, de « gérer » les drones et les bagnoles avec une grande réactivité par un flux de données numériques très important ;

                                l’impact sur les cerveaux ne sera pas anodin


                                • Julot_Fr 10 mai 07:26

                                  @vesjem

                                  Parmis les effets sur la sante j’ai vu que les ondes electromagnetiques font durcir les ovaires (comme le fait le spermatozoide) rendant les jeunes filles particuliere sujet a la sterilisation du fait de leur petit volume resultant dans un plus forte penetration des onde. Cest bien pour big pharma qui veut faire du business avec la GPA pour tous


                                • tobor tobor 10 mai 12:27

                                  @Julot_Fr
                                  les rayonnements électromagnétiques détruisent les ovocites donc diminuent la fertilité de la mère potentielle et surtout de sa progéniture !


                                • vesjem vesjem 12 mai 15:03

                                  @Julot_Fr
                                  ils vont donc cumuler les avantages : rendre stériles les femmes, détruire les cerveaux, gagner du pèse ; de quoi se plaint-on, dans ce monde radieux ?


                                • Old Dan Old Dan 10 mai 01:34

                                  (Pour résumer)

                                  Vu la majorité des commentaires, la 5G rend con ! (C’est probable)

                                  .

                                  [Mais on en connait tous qui n’ont pas attendu la 5G. Déjà avec la 3G... ]]


                                  • vesjem vesjem 10 mai 15:46

                                    @Old Dan
                                    à commencer par toi


                                  • Old Dan Old Dan 12 mai 05:59

                                    @vesjem
                                    (Rires) Comme vous avez raison !
                                    .
                                    [... mais moi (et d’autres) on le sait et on y fait gaffe autant que possible.
                                    D’autres encore, qui ne doutent jamais, l’ignorerons toute leur vie éternelle, héhé ! ]


                                  • Julot_Fr 10 mai 07:32

                                    Bruxelle a rejete l’installation de la 5g. Israel qui a developpe la technologie ne l’installera pas en israel.. Ce qui montre que nos maitres sionist n’ont pas l’intention de se faire irradier.


                                    • hans-de-lunéville 10 mai 18:31

                                      @Julot_Fr
                                      des sources ?


                                    • Julot_Fr 10 mai 20:04

                                      @hans-de-lunéville
                                      J’ai juste « google »
                                      https://www.takebackyourpower.net/brussels-first-major-city-to-halt-5g-due-to-health-effects/

                                      Pour israel
                                      http://themillenniumreport.com/2019/03/heres-why-5g-is-not-allowed-in-israel-where-it-was-developed/
                                      J’ai aussi vu des articles sugerant qu’Israel va installer de 5G, ils seraient seulement 1 a 2 ans en retard par rapport au reste du monde.. pour le pays qui a developper la technologie.. ca semble tout a fait normal


                                    • vesjem vesjem 12 mai 15:06

                                      @hans-de-lunéville
                                      des sources ?

                                      t’as qu’à chercher toi même


                                    • julius 1ER 10 mai 09:14

                                      Ce développement se fera progressivement, par la multiplication d’antennes-relais. Dans un premier temps, seules celles exploitées par la 4G seront remplacées.

                                      @l’auteur,

                                      Comme d’habitude, quand le sage montre la lune,l’imbécile regarde le doigt !!!!

                                      la vraie raison qui pousse les « promoteurs /opérateurs » de la 5G a appuyer sur le champignon c’est que passer de la 4G à la 5G en changeant quelques antennes -relais représente un coût minime par rapport au câblage numérique (fibre optique) où il y a de gros travaux d’enfouissement des lignes .....

                                      et finalement on oblige le consommateur a passer de plus en plus par le Smartphone .... exit les ordis tradis !!!

                                      même plus la liberté de choisir son mode de fonctionnement, on passe sous les « fourches caudines »des « providers » qui continueront à se gaver avec des investissements à minima .... ce n’est pas une bonne nouvelle que la généralisation de la 5G !!!!!!


                                      • Cyril22 11 mai 18:32

                                        @julius 1ER
                                        « finalement on oblige le consommateur a passer de plus en plus par le Smartphone .... exit les ordis tradis !!! »
                                        Pas vraiment, puisque la « fibre » est en cours de large déploiement pour les réseaux fixes. De manière générale, les débits augmentent désormais de manière simultanée entre fixe et mobile, pour assurer une continuité avec des applis très voraces en bande passante, notamment vidéo 3D en streaming, etc.
                                        Prendre l’exemple de la domotique n’est pas très convaincants, car même avec de la 3G on pouvait piloter un volet électrique, mais les bagnoles autonomes seront voraces en données contextuelles.
                                        Des pays comme la Chine, pilotes de cette techno,l’utiliseront pour la surveillance voire l’espionnage, donc la généralisation dans le reste du monde crée des réticences ...et des fantasmes comme un supposé impact sur l’épidémie du coronavirus.


                                      • tobor tobor 10 mai 12:24

                                        @ l’auteur :
                                        Le sens premier de formidable est justement l’inverse de ce qu’on pense aujourd’hui : il s’agit en fait de catastrophique  !


                                        • Carburapeur Carburapeur 10 mai 12:43

                                          La 5G va utiliser des fréquences autour de 6-800MHz et 2à3GHz.

                                          Pour le premier groupe, ça ne change pas trop des téléphones actuels tandis que pour le second groupe, la pénétration des ondes dans le corps est moindre ; environ 1 à 2cm ce qui fait que les organes vitaux du corps seront épargnés.

                                          Mais qui met encore son smartphone tout près de l’oreille ?

                                          A oui, les inconscients...


                                          • tobor tobor 10 mai 12:56

                                            @Carburapeur
                                            La pré-5G actuelle fonctionne entre 2,4 et 2,6 GHz (comme la 4G) et la full 5G est supposée se lancer en fin d’année entre 10 et 24 Ghz. Les installation permettraient de monter à 100GHz. Au plus on monte en fréquence, au plus on se rapproche des infra-rouges donc de la chaleur pure, la 5G signe le passage d’ondes radio à ondes pénétrantes.


                                          • vesjem vesjem 10 mai 15:50

                                            @Carburapeur
                                            tes gonades sont assez petites, aux sens propre, sale et figuré, pour subir l’irradiation, je me trompe ? d’eustache


                                          • babelouest babelouest 10 mai 16:05

                                            @Carburapeur
                                            Actuellement les essais se font en général aux alentours de 3500 MHz


                                          • Carburapeur Carburapeur 10 mai 23:40

                                            @vesjem

                                            Toi par contre, tu as un déficit évident de neurones.
                                            Ne pas se reproduire comme les lapins ne perturbe pas plus que ça a planète, par contre étaler ses conneries, ça fait chier tout le monde.
                                            Remet toi.


                                          • V_Parlier V_Parlier 11 mai 14:08

                                            @tobor
                                            Je lis : « la 5G signe le passage d’ondes radio à ondes pénétrantes »
                                            => Complètement faux, des fréquences aussi élévées pénètrent beaucoup moins que celles qu’on utilise déjà. (Comme plusieurs intervenants l’ont déjà écrit).


                                          • tobor tobor 12 mai 00:04

                                            @V_Parlier
                                            Ce sont effectivement des rayonnements pénétrants et pas des ondes pénétrantes (voir le tableau au bas de cette page : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ultra_haute_fr%C3%A9quence
                                            Mais essentiellement, on passe d’ultra-hautes fréquences à super-hautes-fréquences (de 3GHz à 300GHz) et on se rapproche des infra-rouges.

                                            Il ne s’agit pas de traverser un mur épais mais d’agir au plus profond de la structure moléculaire et atomique. Elles pénètrent les interstices de la matière la où les ondes plus longues bousculent la matière. Ce rayonnement SHF s’essouffle plus vite que le UHF puisqu’il s’agite beaucoup plus frénétiquement en avançant.


                                          • robert68 12 mai 19:57

                                            @tobor
                                            la 5G fonctionnera dans la bande de 3,6Ghz. On trouvera ensuite la bande de 26 Ghz. Plus on monte en fréquence moins les ondes pénètrent ,la 5G restera à la surface du corps . On trouvera toujours des attardés mentaux pour dire que la 5G doit tuer les gens sans en apporté la moindre preuve. Les radars aux bords des routes fonctionnent sous 24 Ghz depuis 30 ans , le seul mal que cela apporte se situe au niveau du porte-feuille. Toutes les villes de France ( grandes ou petites) sont équipées d’antennes qui fonctionnent entre 10 et 80 Ghz et cela depuis une vingtaine d’années (la plus proche de chez moi travaille sous 77Ghz Tout ceci ne pose aucun problème sinon depuis le temps que c’est posé ça se saurait Ces fréquences sont utilisées depuis longtemps ,pourquoi en faire un problème qui n’existe pas . La 5g en France a déjà ete testé par l’Arcep et l’Anfr ( voir son site)


                                          • tobor tobor 12 mai 23:52

                                            @robert68
                                            Qui dort à proximité de vos radars autoroutiers ?
                                            Ici on parle de relais tous les 50m pour couvrir la surface des terres, villes, campagnes, forêts, trous perdus ... et de dizaines de milliers de satellites à envoyer dans l’espace. C’est d’office un projet mégalomaniaque, pervers et dangereux.

                                            Les ondes, qu’elles soient SHF ou UHF pénètrent plus ou moins la matière en fonction de la puissance pulsée relativement à leur fréquence d’oscillation. On nous installe un matériel en s’engageant à respecter des normes en matière de fréquence et de puissance mais on sait déjà que des fréquences beaucoup plus élevées (jusque 100GHz) pourront être générée par ce même matériel. Il en va certainement de même pour la puissance qui reste aujourd’hui aux normes alors qu’en réalité, il suffit de « tourner un bouton » !

                                            Il est connu que les opérateurs radar souffrent de migraines, ils sont aussi soumis à des rayons-X produits par les magnétrons ou les klystrons (amplificateurs de micro-ondes utilisés depuis les année 1930s) et de toute façon, l’électro-sensibilité est devenue une réalité contemporaine sous 3G et 4G.


                                          • robert68 13 mai 11:22

                                            @tobor
                                            <Qui dort à proximité de vos radars autoroutiers ?

                                            >Dans de nombreuses villes on retrouve les radars identiques à ceux installés au bord des routes La 5g ne sera jamais installée dans les trous perdus ou à la campagne la 4G restera pour prendre le relais Dans les villes ces petites antennes qui seront installées l’a ou il faut sont de l’ordre du watt c’est à à dire autant qu’un téléphone ni plus ni moins Les antennes principales de plusieurs dizaines de watts doivent se trouvées en hauteur sinon cela ne marche pas .J’ai noté plus haut que dans toutes les villes de France des antennes sont installées avec des fréquences de l’ordre de 1 à 80 Ghz et ceci depuis vingt ans et bien sur 24 h sur 24 ( j’en ai installé) personne n’a signalé quoique ce soit . je précise les signaux sont du numériques pulsés. Toutes les normes sont respectées et vérifiées par l’Arcep et l’Anfr . Le matériel est calculé pour une puissance nominale et une fréquence nominale , augmenté sa puissance du simple au double c’est cramé le matériel .Les radars militaires ont des puissances de plusieurs dizaines de kws ,les antennes télép. sont de l’ordre de quelques dizaines de watts on change de domaine .Les micron -ondes domestiques travaillent avec les fréquences du domaine télép. je vous au défi de cuire un steack avec votre téléphone ,il y a bien une histoire de puissance qui fait la différence. Quand à l’électro-sensibilité c’est devenu une spécialité française qu’on ne retrouve tres peu dans les autres pays l’Anses l’a prouvé


                                          • Le Sudiste Le Sudiste 11 mai 08:48

                                            Je ne retrouve plus le lien mais une étude américaine faite par trois prix Nobel démontre qu’avec un masque FFP2 sur la tête, la 5G n’est absolument pas nocive et serait même bénéfique puisque cela pourrait soigner le tétanos. En revanche, l’étude montre que l’association avec la chloroquine pourrait causer une liquéfaction de la partie tétale.


                                            • Cyril22 11 mai 18:34

                                              @Le Sudiste
                                               smiley


                                            • adrien 7 juin 16:15

                                              un des problèmes sanitaires des ondes électromagnétiques supplémentaires de la 5G, c’est qu’ elles vont voir multiplier très fortement leurs usages et se rajouter à toutes celles déjà émises à la maison (wi-fi, multiplications des objets connectés, …) , avec des risques potentiels donc majorés par ces effets cumulatifs de « brouillard électromagnétique » pernicieux : La prévention des risques des champs électromagnétiques est prise en compte par les professionnels exposés : https://www.officiel-prevention.com/dossier/protections-collectives-organisation-ergonomie/rayonnements/la-prevention-des-risques-professionnels-des-champs-electromagnetiques

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

ALMA Rédaction

ALMA Rédaction
Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité