• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > BitTorrent signe avec quatre nouveaux studios et Guba signe avec (...)

BitTorrent signe avec quatre nouveaux studios et Guba signe avec Sony

Le marché du téléchargement de vidéo sur le Net se cherche encore avec des studios qui signent avec des sites de partage - YouTube, Guba...- et souvent les mêmes -Warner- qui proposent les mêmes contenus basés sur le Peer to Peer.

BitTorrentBiTorrent signe un gros coup avec quatre studios indépendants qui vont mettre à disposition de la plate-forme peer to peer plus de 1600 films. La nouveauté, c’est que ces contenus seront disponibles par abonnement, et non plus seulement à l’acte, comme dans le cadre de l’accord déjà signé avec Warner.Une brèche évidente dans le modèle de paiement au film, et peut-être un pas vers la notion de licence légale.

Classic Westerns
Les quatre studios qui ont signé, Hart Sharp Video, Egami Media, Koch Entertainment et The Orchard fourniront des documentaires, des courts-métrages, des concerts, des films et des programmes TV.

GUBADe son côté, Guba vient de signer une accord non exclusif avec Sony Pictures. Avec les différentes annonces de sites de partage de vidéo, Google vidéo et dernièrement Metacafe, il devient urgent pour les leaders de marquer le terrain et de devenir rentables rapidement.

Sur ce dernier point, Guba a de l’avance puisqu’il est déjà rentable. Après un premier accord avec Warner qui a mis sur le site 200 films à disposition, c’est au tour de Sony Pictures de proposer 100 de ses longs métrages. Guba joue donc la course en tête dans le téléchargement légal sur Internet. Ses concurrents actuels tirent pour la plupart leurs revenus de la publicité mais Guba est le seul à offrir pour le moment, en plus, une offre payante. Il est vraisemblable que les autres sites de partage copient ce modèle, car l’accord de Sony n’est pas exclusif.

Les films récents seront proposés à 19,99 $ et les plus anciens à 9,99 $. Aucune indication pour le moment sur les délais entre la sortie en salle et l’offre en ligne, mais comme le disait récemment le patron de Sony Picture, les consommateurs ne sont plus prêts à aller payer cher une place dans un cinéma pour marcher sur des pop corns et sentir l’odeur de hamburger (sic !).

Articles en relation :


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (32 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès