• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > C’est quoi un OS ? Windows Vista sans virus, et un pan industriel (...)

C’est quoi un OS ? Windows Vista sans virus, et un pan industriel s’effondre

Windows Vista sort prochainement pour les particuliers, il est déjà sorti pour les entreprises. Windows Vista est le software pour lequel le PDG de Microsoft, Steve Ballmer, déclare sans rougir se préparer à dépenser des sommes colossales en publicité. Oui, mais Windows Vista, c’est avant tout le système d’exploitation (OS, pour operating system) qui va équiper tous les prochains ordinateurs achetés dans tous les supermarchés.

Mais c’est quoi, exactement, un système d’exploitation ? Y a-t-il une définition précise ? Ok, c’est Windows, Linux, Mac, mais ça, ce sont les exemples. Mais peut-on le définir autrement que par l’exemple, parce que sinon, ça ne vaut rien.... Windows Vista va sortir pour les particuliers, avec un système de firewall plus élaboré, des protections anti-spyware, etc. Et voilà que les développeurs de logiciels annexes à Windows (McAfee, Kaspersky, mais il y en a beaucoup, c’est toute une niche économique) se plaignent du monopole Microsoft. J’ai d’abord été tenté de crier avec les loups, et d’un seul coup, j’ai réalisé qu’accepter leurs arguments, c’est accepter qu’un OS doive avoir des failles de sécurité, accepter les spywares, ne pas avoir de firewall... ce qui, on peut le noter avec humour, enlèverait à GNU/Linux la qualité d’OS, puisque les différentes distributions embarquent par défaut toutes ces qualités.

Si sur la "vente liée" (on vend l’OS directement avec l’ordinateur, ce qui permet à l’acheteur de ne pas se préoccuper d’installer un OS, mais étouffe toute concurrence), on peut critiquer la position monopolistique de Microsoft, lorsqu’on s’avance sur le terrain des outils informatiques liés au système d’exploitation, il faut avouer que la frontière entre ce qui est OS et ce qui ne l’est pas est ténue. Et pourtant, c’est sur cette frontière qu’il faut se pencher avant tout.

Les différentes distributions de GNU/Linux incluent par défaut des navigateurs Web, des navigateurs PC, des logiciels de comptabilité, de rédaction, des dictionnaires, etc. Et personne ne s’en plaint ; c’est probablement peut-être parce que c’est gratuit, mais c’est aussi peut-être parce que ce sont des outils essentiels, indispensables à toute personne souhaitant exploiter son ordinateur. Un ordinateur sans traitement de texte ? Qui pourrait en vouloir ? Windows Vista, sans MS-Office, semble dès lors un OS incomplet. Et poursuivant toujours cette logique, il est nécessaire d’inclure autant de logiciels que possible, pour se rapprocher au maximum d’une couche logicielle à l’ordinateur qui lui permettrait d’être pleinement utilisé.

Kaspersky et Lavasoft - respectivement antivirus et antispyware - doivent-ils faire partie de ce wagon d’entreprises numériques appelées à disparaître ? Si toute le monde se mettait à Linux, certainement. Mais Vista aurait déjà fait l’objet de certaines attaques virales et autres joyeusetés, il semblerait donc que l’avenir de ce type de service ne soit pas - encore - en péril. Mais s’il l’était, les consommateurs auraient-ils vraiment le droit de se plaindre ? Est-ce le rôle des associations de consommateurs que de militer pour la promotion des trous de sécurité sur les OS ?

Continuons encore un peu : Firefox a-t-il dès lors vraiment une raison d’exister ? Est-ce qu’après tout, la fonction *principale* d’un ordinateur (en sus du traitement de texte) n’est pas de surfer, de nos jours ? Un navigateur Internet devrait par conséquent être implémenté par défaut sur tout système d’exploitation qui se respecte. Peut-on imaginer un ordinateur sans logiciel pour explorer ses disques durs, et gérer ses fichiers ? Évidemment que non. Alors est-ce vraiment plus normal de ne pas avoir par défaut un navigateur Internet ?

Je n’appelle pas de mes voeux la disparition de Firefox, ni d’aucun autre logiciel libre. Depuis que je suis passé moi-même au libre (Ubuntu), j’ai l’occasion de tester des dizaines de logiciels, et de garder celui qui me convient le plus. Lorsqu’un me plaît plus qu’un autre, j’essaie de modestement participer à son développement. L’approche est bien différente de ce qu’elle était quand j’étais sous Windows.

Mais peut-être que faire du libre sur Windows, hormis l’aspect propagandiste de l’affaire (aspect qui m’a tout de même personnellement fait venir sur GNU/Linux) est biaisé dès le départ, et que ces éternelles attaques contre Microsoft sur l’abus de monopole sont déplacées. Quand leur OS est perméable aux malwares, c’est Redmond-la-passoire. Lorsque leur OS se sécurise, c’est Redmond-l’abus-de-monopole. Quoi que fasse Microsoft, les voilà embarqués dans tous les imbroglios du monde. Je n’aime pas les monopoles, mais avant de les critiquer, il faut réfléchir sur ce qu’on critique.

Il va falloir suivre prochainement les développements juridiques du contentieux entre Microsoft et l’Union européenne, mais aussi l’accueil qui sera réservé à Windows Vista. Il semble pour le moment que personne ne parle de sérieusement laisser tomber Windows (hormis quelques particuliers soucieux de leur liberté, et le Parti communiste français), et si celui-ci commence à être sécurisé, et empêche les "petites malhonnêtetés", c’est tant mieux.

Quant à moi, je reste fidèle à mes idéaux libertaires, m’interdisant d’installer un OS qui sait quel programme je lance, si j’ai les droits pour le faire, et fonctionne en mode restreint dans le cas contraire. Parfois, j’ai l’impression que si on proposait à la population de mettre une webcam aux toilettes, en lui faisant miroiter qu’elle peut économiser 3,95 euros par mois, tout le monde m’insulterait en m’expliquant que je suis un intégriste idéaliste. Le capitalisme a ceci d’extraordinaire qu’il se fait accepter précisément là où le communisme faisait peur : c’est tout de même incroyable. Mais je suis tout de même satisfait de voir un système plus fiable progressivement se développer.


Moyenne des avis sur cet article :  4.06/5   (297 votes)




Réagissez à l'article

80 réactions à cet article    


  • eresse (---.---.144.226) 26 décembre 2006 13:04

    Une vision differente de vista par les chantres du logiciel libre avant de succomber au « chant des sirenes » de Micro$oft.

    http://badvista.fsf.org/

    Et un petit dessin humoristique

    http://linuxfr.org/images/dessins/le_piege_vista.jpg


    • eresse (---.---.144.226) 26 décembre 2006 13:26

      « Mais c’est quoi exactement un Système d’Exploitation ? Y a-t-il une définition précise ? »

      La definition communément admise pour un système d’exploitation est la suivante : « un ensemble de programmes responsables de la liaison entre les ressources matérielles d’un ordinateur et les applications de l’utilisateur (traitement de texte, video, jeux, etc...) »

      Des programmes dits « applicatifs » sont souvent fournis en supplement avec l’OS et ce depuis la nuit des temps (cf. awk, grep, ed, ... sur les unix) calculatrices, editeurs de texte, ... sous les environnements graphiques.

      Tout le debat est de savoir si des applications completes (metier) de production de texte font vraiment partie d’un OS.

      « Un ordinateur sans traitement de texte ? Qui pourrait en vouloir ? »

      Tous les gamers purs, tout PC destiné à de la production en milieu industriel, toute personne qui en règle générale veut être libre de ses choix, ....


    • dégeuloir (---.---.90.44) 26 décembre 2006 15:15

      A mort windows ! vive linux ,bordel !!!!


    • dégeuloir (---.---.90.44) 26 décembre 2006 15:23

      avec vista, Microsoft se met des balles dans les pieds,je leur en donne pour 2 ans max.............lol smiley


    • paul (---.---.100.253) 26 décembre 2006 13:35

      personne ne trouve curieux qu’il n’existe en fait que deux systèmes. le premier, windows, s’occupe des pc et le deuxième, mac, à son système complet. nous sommes là devant deux monopoles, de taille différente, mais monopole. le troisième, linux, qui en plus est gratuit, libre, et accessible à tous est ignoré par manque de communication. l’on peut se poser la question suivante : pourquoi tous les gouvernements, hormis bien entendu les usa, acceptent ces deux monopoles américains au détriment de leurs concitoyens. l’europe et le reste du monde sont ils nuls à ce point ou aux ordres ??? la troisième voie s’appelle « pot de vin » et je n’ose croire que les politiques s’engagent dans ce sens. ils nous le disent à longueur de discours : « faites moi confiance, je ne pense qu’à votre bonheur ».


      • dégeuloir (---.---.90.44) 26 décembre 2006 15:26

        la NASA ,le JPL, ...méme notre assemblée nationnale a opté pour Linux.......lol


      • Goldy Goldy 26 décembre 2006 17:01

        Plutôt que pot de vin, je pense simplement à Impôts. Les activités de microsoft en france rapportent certainement plus à l’état que celles de mandriva. C’est d’ailleurs une tendance générale que de soutenir politiquement les grands groupes industriels au détriment des « autres ».


      • bourgpat (---.---.147.149) 26 décembre 2006 18:45

        Pour les impôts et microsoft, il y a déja eut des commentaires pour se demander si réelement microsoft payait des impôts (des plateformes comme dell installent les logiciels sur les chaines de montage en irland, pourquoi alors croire que microsoft paie des impôts sur ces licences en france en dehors de la TVA.

        La question était de savoir si des societés qui se développent à coté du logiciels libre pour le suivi et la maintenance ne rapporteraient pas plus en impôts et en emplois en france.


      • Erik (---.---.175.115) 27 décembre 2006 00:46

        Bonjour,

        libre ne signifie pas gratuit...

        Cordialement


      • Moise (---.---.204.99) 26 décembre 2006 14:07

        Je suis du avis que l’auteur sur cet article. La majorité de ceux qui critiquent a longueur de journée l’OS de Microsoft sont ceux qui n’utilisent que celui-ci. J’ai eu l’occasion de me former sur les systemes d’information dit « gros systemes » et le formateur nous faisait bien comprendre qu’il n’etait pas anti-microsoft a travers des comparaisons sur ce qui peut en etre fait, et qui de ce fait défini sa place dans le reseau général. Je pense au systeme client, mais aussi a certaine fonction de leur systeme SERVER qui fonctionne parfaitement(DHCP, DNS...). Certaines fonctions sont meme plus simplifiés comme la distribution de certificats dans un environnement reseau sécurisé.

        Je suis moi meme passé au logiciel libre a la suite de ces semaines de formation sur les systemes UNIX, et UNIX libres(Comme linux mais aussi solaris !) sous licences GNU/GPL. C’est vrai que ubuntu a un certain succés en ce moment comme l’as eu Mandrake en son temps. Mais aujourd’hui çà va plus vite, les lignes adsl n’ont plus le meme debit, ce qui nous permet de tester plus de systemes(il faut cependant un temps d’adaptation, rienque le nom des logiciels par exemple ; mais c’est aussi le cas avec l’interface sous chaque nouvelle version de windows !, même si on retrouve toujours a peu pres les meme choses aux mêmes endroits depuis windows 95). Puis, il y a les systèmes dit « Live CD », ou quand vous mettez le Cd dans le lecteur optique et que vous demarrez en bootant sur celui-ci, il charge un systeme dans la RAM, et c’est comme si vous aviez installé mais sans endommageer votre disque dur ! A ma connaissance, ce fut l’allemand « Knopper » et sa distribution knoppix qui me fit decouvrir ce genre de systeme transportable. D’ailleurs Microsoft utilise le meme type d’outils aujourd’hui pour installer vista, puisque je lisais un dossier vista l’autre jour sur le site francophone clubic, qui nous détaillait que le lancement du programme d’installation ne se fait plus de la meme manière(vous savez le demarrage sur un ecran bleu ou il faut tout faire au clavier et apuyer sur la bonne touche sous peine d’endommager des données d’une autre partition !) puisqu’il utilise « WINPE » qui fonctione sur le meme principe que Knoppix et s’installe dans la ram.Ce qui a l’avantage de permettre les manipulation a la souris, et je trouve çà plutot pratique et simple pour les novices. Mais par dessus tout, ce qui est appreciable sur Ubuntu, c’est l’hyper-activité de la communauté de ce systeme. Personnellment, j’ai toujours trouvé ce que je cherchais dans les forums ou les documentations, voir les wiki.Car il ya toujours qu’lqu’un qui a rencontré le meme problème que vous. Seul bemol avec les logiciels libres, le problème des drivers.Je n’ose meme pas imaginer celui qui veut installer un modem adsl sur sur son PC, alors lmeme que les fabricants ne dévellope que rarement les drivers pour linux. çà s’est amélioré avec les drivers graphique du coté de chez Nvidia qui a joué le jeux du dévelloppement des drivers pour ses Geforces, mais ATI, ne joue pas le jeu du tout !et pour faire de la 3d sous linux c’est nécesaire.Je pense a Beryl, l’interface 3D qui est la depuis plus longtemps que celle de vist nommée aero.

        En clair, je pense qu’il est interessant d’installer un systeme libre pourvu que l’on ai pas envie de jouer a une jeu qui ne focntionne qu’avec DIRECT X. La aussi c’est un scandale et en meme tyemps comprehensible.Les dévelloppeur de jeux travaillent sur et pour des plateformes micosoft car ce sont les plus répandue et qu’il ont plus de chances de rentabiliser leur investissement.

        Donc si vous voulez continuer a jouer, garder windows sur le disque dur, mais cela ne vous empêche pas d’installer un systeme linux, il vous faudra cependant penser aux transferts de fichiers car NTFS pose pas mal de PB a linux puisqu’il est interdit par le copyright d’ecrire dessus sauf a aprtir d’un systeme dit NT.Bref, faudra du FAT, et donc moins de sécurité !

        A vous de choisir mais pour comparer, il faut avoir vu les deux !


        • Jaimz (---.---.101.8) 26 décembre 2006 17:21

          Bon commentaire lié à l’article, en effet il est facile de critiquer négativement quand on sature des (petits) défauts d’un OS utilisé tous les jours.

          Personnellement les premières fois que j’ai utilisé un Mac, une interface UNIX, une SUN et même une LINUX, j’ai vite pété un plomb : aucun standard, souvent des commandes en ligne avec des instructions propriétaires (vrai aussi pour Linux), difficultés de compatibilité matériel et/ou logiciel, et le pire c’est que un an plus tard j’apprenais que telle ou telle fonctionnalité n’était plus supportée et que je devais la repenser (ou rechercher une alternative).

          Pour un inculte informatique (comme mon père), comme pour un responsable IT (comme moi) qui a autre chose à faire que bidouiller ses OS, la solution Windows offre l’avantage de l’ergonomie, la simplicité et surtout la longévité !

          Donc OUI aux logiciels intégrés par défaut, c’est aux autres constructeurs de proposer un produit plus performant ou plus riche en fonctionnalité et surtout à la portée du commun des mortels que nous sommes en majorité...


        • FrihD (---.---.81.30) 27 décembre 2006 00:26

          « Personnellement les premières fois que j’ai utilisé un Mac, une interface UNIX, une SUN et même une LINUX, j’ai vite pété un plomb : aucun standard, souvent des commandes en ligne avec des instructions propriétaires (vrai aussi pour Linux), difficultés de compatibilité matériel et/ou logiciel »

          Ca dépend de ta distribution, je sais que la slackware a des standards pour ces paquettages (c’est vrai dans d’autres distribution bien entendu mais je parle avec mes maigres connaissances). Et quand il n’y avait pas de paquet à jour, c’est très rarement que le trio « ./configure » ,« make » et « make install » a échoué.

          Enfin, pour les problèmes de compatibilité matérielle, doit-on remettre la faute au développeur libre ou au vendeur de matériel qui vend un matériel soit pas standard, soit sans support ? J’imagine que pour Mac qui vend son propre matoss et OS prévu pour son matoss (c’est moins vrai maintenant) tu n’as pas eu de soucis pour faire tourner ton matériel.


        • Patrick Ferner (---.---.49.15) 29 décembre 2006 11:08

          Il est vrai que la question de la configuration des drivers sur Linux est un frein à son développement auprès du grand public ; toutefois, en ce qui concerne Internet et étant donné, d’une part que les FAI proposent désormais des modems qui fonctionnent aussi bien en USB qu’en ethernet, et d’autre part que les carte-mères des ordinateurs récents comportent une carte ethernet , la connexion sur Linux ne pose plus aucun problème, puiqu’il ne s’agit plus pour l’OS de reconnaître le modem mais la carte elle-même, ce que font toutes les distributions. Et pour ceux qui n’ont pas de carte ethernet, rien n’est plus facile que d’en installer une dans leur ordinateur (coût moyen : une dizaine d’euros)


        • popov de kerl (---.---.2.207) 26 décembre 2006 14:15

          peut être simplement qu’un monopole est préférable dans ce domaine, je sait que je vais me faire huer, mais pensez donc a ca immaginons que microsoft arrête de produire windows, une dizaine de systemes se developpent pensez au travails des developpeurs si il fallait adapter un logiciel sur 5 ou 10 OS différents, les sociétés ne le ferait pas, et au final il resterait un ou deux systèmes (et pas les meilleure mais les sociétés les plus solides financièrement) donc retour a la position actuelle et a nouveau des plaintes parceque XXX c’est de la daube ca plante tout le temps et caerta...

          Microsoft à certe imposer un standart, mais je trouve que c’est plutot une bonne chose par certain coté, cela permet de developper des applications qui peuvent tourner sur plusieurs million de machines dans adaptations systematiques


          • Jaimz (---.---.101.8) 26 décembre 2006 17:25

            Il ne faut pas oublier que l’OS Windows repose sur plus de 20 ans de développement, recherche, évolution, utilisation... il s’agit souvent d’un monopole d’évolution et non pas de contre-concurrence.


          • Moise (---.---.204.99) 26 décembre 2006 19:09

            Vous avez bien fait d’ajouter le mot souvent, parce que si microsoft améliore ses programmes c’est souvent(a mon tour je l’utilise mais pour vous affirmer l’inverse) parce que la concurrence s’est adaptée aux programmes de grosoft, et qu’ils commencet a prendre un marché trop gros aux yeux de grosoft


          • Moise (---.---.204.99) 26 décembre 2006 19:21

            J’oubliais, les formats propriètaires complique dans bien des points les choses, et ne croyez pas que tous ce qu’il y a dans windows aujourd’hui est le resultat d’une évolution pour chaque programme. Prenez la fenetre de copie, ppour ceux qui connaissent le logiciel « super copier » ou encore « total commander », on se demande pkoi microsoft n’a pas faire evolué cete fenetre depuis windwos 3.0 ! Elle a légèrement evoluée dans vista, mais juste avec l’afficage du debit, avec super copier vous pouvez mettre en pause, changer l’ordre de copie, copie une seul fichier a la fois, mais faire une liste !

            C’est justement cela que R.StallMann a voulu denoncer quand il a créer le projet GNU. Certains logiciels tres pratique ont été délibérement mis a l’ecart il y a quelques années tout simplement pour favoriser la consommation du nouveau produit qui avait couté trop cher pour se permettre de subir une concurrence de la version inférieure !

            Prenez WIndows XP, il est dans bien des cas le meilleur concurrent de windwos Vista qui sort en fevrier. Et comment fait micosoft pour nous imposer son nouveau systeme qu’ils ont mis quatre ans a le dévellopper avec finalement un evolution plutôt mediocre par rapport a ce qui etait promis ? Allez travailler dans un service informatique d’entreprise vous comprendrez tres vite !


          • Goldy Goldy 26 décembre 2006 14:24

            Les éditeurs d’anti-virus et autre anti-machin ont assis leur buziness sur le monopole de microsoft. La roue tourne comme on dit. Ils ont soutenu un monopole, ils s’en mordent maintenant les doigts. Et pourtant, n’importe quel économiste vous dira que le monopole, ça craint.


            • Ratatouille (---.---.124.203) 26 décembre 2006 16:33

              C’est comme Stacker qui faisait de la compression automatique de fichiers. Quand Microsoft a intégré cette fonction à MS-DOS leur produit ne s’est plus vendu. Et Quaterdeck qui faisait un gestionnaire de mémoire, ajouté dans MS-DOS aussi, ça a tué au passage leur système Desqview concurrent de Windows 3... Il est légitime que Microsoft améliore leur OS, ça n’empêche que des fois ça craint de dépendre d’eux.

              Ce n’est pas lié au monopole en soi. Même quand Microsoft était moins dominant ça craignait déjà de dépendre d’eux. Après, s’ils ont effectivement un monopole, le problème est plutôt de se retrouver obligé de dépendre d’eux.


            • Goldy Goldy 26 décembre 2006 16:45

              Développer un logiciel uniquement sous windows, c’est assoir le monopole de microsoft. C’est ainsi.

              Si les éditeurs ne veulent plus dépendre de ce monopole, qu’ils soutiennent des solutions alternatives en développant leurs produits sur d’autres OS.


            • Ratatouille (---.---.124.203) 26 décembre 2006 21:35

              Un éditeur de logiciel n’a pas le choix : s’il veut que son produit se vende, il doit le faire sous Windows. C’est vrai, en faisant ça il entretient le monopole de Microsoft et s’expose à des ennuis à long terme. Mais de nos jours les entreprises semblent raisonner uniquement à court terme. C’est pourquoi la plupart ne se donnent même pas le mal de faire une version Linux en plus de la version Windows de leur produit : ça permettrait à l’alternative de se développer et rendrait leur situation moins précaire à long terme, mais le long terme ils s’en fichent, et à court terme ça coûte de l’argent.


            • bourgpat (---.---.220.124) 26 décembre 2006 14:38

              Plutôt que d’avoir un monopole sur windows comme vous l’indiquez il faudrait revenir sur un bon nombres de brevets déposés et acceptés à la légere et construire des systèmes interopérables sur des bases communes et sécurisée. Les différentes distributions linux biens qu’ayant des bases proche sont différentes et demandent des adaptations des logiciels plus légéres qu’un changement complet de système.


              • (---.---.174.244) 26 décembre 2006 15:12

                Il y a a mon avis une erreur de définition :

                Unbutu, redhat, suse ne sont pas des OS ce sont des distribution Linux, composée d’un OS libre( Linux ) et de programmes Libres ( FireFox, OpenOffice, GIMP etc,etc...).

                L’OS n’est que le kernel et ses modules, tout le reste ne sont que des applications. Microsoft quand a eux n’ont pas cette définition, et certains programme comme IE font partis du kernel. C’etais a mon avis une erreur qu’ils corrigent dans Vista, en revenant vers un kernel et des applicatifs, compartimentés.


                • dégeuloir (---.---.90.44) 26 décembre 2006 15:21

                  Un bon conseil,laisser tomber Windows c’est de la deaube ! opter pour Linux bien meilleur et bien plus fiable,toutes les solutions logiciels existent méme l’émulation pour faire tourner des softs windows....... !! lol ...il faudrait étre con pour continuer à galèrer sur le systéme merdique à Bill.......ESSAYER LA DIFFÉRENCE ET EN PLUS C"EST GRATOS..........lol smiley


                • (---.---.162.15) 26 décembre 2006 15:47

                  Oui, Degueuloir, on a compris, mais avec ton surnom, ta façon de t’exprimer, tes interventions trop répétées, tu dessers la cause que tu crois défendre.

                  Am.


                • dégueuloir (---.---.53.118) 7 janvier 2007 20:23

                  WINDOWS THROUGHT THE WINDOWS .........GROSSE MERDE !!!


                • dégueuloir (---.---.53.118) 7 janvier 2007 20:27

                  CONTINUEZ À VOUS PIGNOLER AVEC WINDOWS BANDES DE NAZES,RAQUEZ BANDE DE CRÉTINS INCULTES, BILL SE FEND LA POIRE AVEC SA DEAUBE DE VISTA.............LOL..................LOL.............LOL............ ......LOLOLOLOLOLOLOL smiley


                • Ratatouille (---.---.124.203) 26 décembre 2006 15:44

                  « Firefox a-t-il dès lors vraiment une raison d’exister ? »

                  Dans votre raisonnement non, mais vous oubliez un détail : Microsoft a un monopole de fait sur les OS d’ordinateurs de bureau. Sans Firefox tout le monde utilise IE. Ce qui pose au moins deux problèmes :

                  - Tous les ordinateurs ont les mêmes failles de sécurité. Un virus exploitant une telle faille peut contaminer tous les ordinateurs de la planète.

                  - Microsoft ajoute des extensions spécifiques à IE, les sites les utilisent parce que c’est plus facile/joli et finalement le web ne marche plus avec les autres navigateurs qu’IE. Microsoft utilise son monopole sur les OS pour s’en faire un sur le web.

                  Dans un monde idéal où une dizaine d’OS se partageraient équitablement le marché, vous auriez raison, on pourrait se demander à quoi sert Firefox. Dans la réalité Microsoft a un monopole et Firefox a toutes les bonnes raisons d’exister.


                  • (---.---.162.15) 26 décembre 2006 16:00

                    Je suis d’accord avec cet article nuancé. Je n’ai d’ailleurs jamais compris pourquoi la Commission européenne a bataillé contre Microsoft à propos du multimédia, alors qu’il me semble effectivement naturel qu’un OS propose un lecteur par défaut, bien intégré à l’ensemble. Ca ressemble à une diversion.

                    Par contre la commission laisse faire Microsoft et ses comparses sur deux points fondamentaux qu’elle devrait pourtant prioritairement combattre :

                      — obliger les vendeurs d’ordinateur à ce qu’ils vendent des machines avec le choix du système d’exploitation (y compris de vendre sans) (et cela obligerait les constructeurs de périphériques à faire des pilotes pour Linux)

                      — obliger à l’inter-opérabilité. Notamment, obliger Microsoft a donner les infos pour écrire sur les disques NTFS.

                    Am.


                    • Jaimz (---.---.101.8) 26 décembre 2006 17:30

                      Il y a une loi en France pour ça, comme citée l’interdiction de la Vente Liée. Seulement les distributeurs ne respectent pas toutes nos lois, et le gouvernement n’assume pas sa responsabilité de l’application des lois.

                      Pourtant rien n’empêche un distributeur de vendre un Pc « vide d’OS » et un CD d’installation « easy setup » de tout ce que l’on veut. Ca existe bien pour les imprimantes...


                    • Patrick Ferner (---.---.83.101) 27 décembre 2006 10:38

                      Effectivement, rien n’empêche un distributeur de vendre un ordinateur sans OS ; c’est ce que fait Dell qui vous le propose à condition que vous soyez professionnel, auquel cas le prix de l’OS est logiquement déduit du prix de vente de la machine. Par contre, si vous êtes un particulier et que vous ne voulez pas de Windows, Dell vous fera généreusement payer (sauf erreur de ma part) 75 euros pour « frais de désinstallation »...


                    • Jean (---.---.61.99) 26 décembre 2006 16:25

                      Article interressant dont je partage le point de vue.

                      Pour donner une definition rigoureuse un OS est avant tout un « noyeau » qui assure l’interface Hardware/logiciels et sur lequel vient se greffer une interface graphique (Windows pour Microsoft, KDE ou Gnome pour linux).point a la ligne.

                      le role de ce noyeau est de s’assurer que le hardware peux etre utiliser par les logicielles que l’on compte y installer.

                      Tout ce qui concerne les « navigateur, traitement texte, messagerie etc... » ce ne sont que des logiciels il ne sont en rien une partie de l’OS, c’est un pack fournis avec l’OS. A ce sujet la commission Europeenne , serait bien inspirée de rendre plus transparant pour l’acheteur ce fameux « Pack logiciel » qui est fournis avec l’OS, plutot que de se perdre dans des procedures qui au final embrouilleront plus l’acheteur qu’elle ne l’aideront.

                      Dans votre article vous oubliez simplement une chose extremement importante, c’est que le premier temps d’utilisation d’un PC, chez un particulier, c’est le jeu video, qui viens avant le surf , le tchat, et meme le telechargement !

                      Hors à ce sujet, tant que Linux ne sera pas capable d’emuler correctement DX, Microsoft peut esperer etre tranquille sur le marché des PC « maison ».

                      Ce n’est pas CEDEGA ou whym’s qui sont en mesure actuellement de renverser la vapeur, je viens de l’installer sur ma Mandriva2007, et audela des quelques soirées de recherches sur les forums, les changement en mode VI, la selection des bons rpm, on arrive au final avec un logiciel d’émulation qui possede des bugs rendant les jeux penibles a jouer (WOW dans ce cas precis).

                      Personnellemnt je ne compte pas passer sur Vista, pour tout un ensemble de raisons, qui vont des DRM jusqu’au fait que je n’utilise plus XP que pour jouer sur internet, et ma partoche XP suffit largement pour cela.

                      Pour le reste Linux a suffisament fait de progres pour commencer a etre utilisé comme OS de particulier, et etre vendu / diffusé a des utilisateurs pas specialement feru d’informatique.


                      • (---.---.174.244) 26 décembre 2006 16:44

                        petite correction : L’interface graphique dans le cas de linux ne fait pas partis du noyau ( kernel ) d’ailleur il existe plusieurs serveurs graphique ( XGL, XORG...) et plusieurs gestionnaires de bureau ( Gnome, KDE openmotif ...) donc plein de combinaison au choix : XGL-KDE, XORG-GNOME, XORG-KDE. Tous ces Programmes n’ont pour le kernel Linux aucun privilèges particulier et notement : pas d’accès direct au hardware.

                        L’interface graphique pour Linux en tout cas ne fait donc pas partis de l’OS.


                      • Jean (---.---.61.99) 26 décembre 2006 17:08

                        C est un peu pour cela que j ai ecris « SUR LEQUEL viens se greffer une interface graphique »... faut lire mon ami , car aucun moment je n ecris que linterface graphique fait partis des constituants de l os... enfin je citais juste Gnome KDE comme example, faut pas non plus souler tout le monde a la Linux leet, parceque les futurs utilisateurs, bah en fait on les fait fuir...

                        De meme que je vais pas parler ici du parametrage de sysconfig-eth0 en mode VI pour creer une connexion, parceque sans ça les gens ils restent chez crosoft.

                        ya juste a leur dire qu’il existent aujourd’hui deux environements graphiques pour linux (sur 90% des distrib) c’est ou KDE ou gnome. Si tu commences a rentrer dans les sources et les bases de l’interface, ca ne produit qu’un seul resultat faire fuir les gens, et c’est le reproche number one que l’on peux faire a la communauté linux...


                      • chinscan (---.---.153.114) 26 décembre 2006 17:17

                        désolé les gars je suis sur mac et je vous avoue que j’aurais du mal à migrer vers windows ou linux ,l’habitude qu’est ce que voulez ;pour ce qui est des virus sous mac ou bien des spywares je n’ai pas eu le malchance d’en rencontrer ,vous me direz tant mieux pour moi. A vrai dire ce qui m’a attirer sur mac c’est sa simplicité,(pas de tour) on branche la prise on met le dvd d’installation et hop c’est parti .d’ailleurs j’ai rarement vu switcher des mac users vers windows ,a mon avis il doit y avoir une raison. vous allez encore me dire que mac c’est cher :aujourd’hui ce genre d’argument ne tient plus.la force d’apple c’est qu’ils font le software et le hardware. c’est qu’a leur niveau c’est une forme de monopole mais bon.


                        • Jaimz (---.---.101.8) 26 décembre 2006 17:34

                          Je veux bien le croire, de même à l’époque des Comodore, Thomson, Amstrad,... (Pc+OS proprio). Microsoft à su faire la différence en intégrant les outils logiciels indispensables par défaut. Apple a bien rebondi mais à une époque (y’a une dizaine d’année) il était au bord de la faillite ! Comme quoi...

                          Perso j’ai un Routeur, donc les problèmes de virus je connais pas...


                        • Jean (---.---.61.99) 26 décembre 2006 18:58

                          Heu sans vouloir te facher un routeur ne t’empechera jamais d’avoir des virus, tout au plus stopera t’il certain type de vers...

                          Un routeur ca dirige les pacquets tcp/ip sur les bonnes ip et rien d’autre.


                        • Moise (---.---.204.99) 26 décembre 2006 19:44

                          Oui mais comme le dit plus haut un cmmentateur, les jeux , c’est sur direct X la pluupart du temps ! Or, sur Mac, les jeux faut etre patient ! Sur le « switchage » des utilisateurs de MAC qui ne bascule pas sur Windows, je te repondraisque l’inverse est tout aussi vrai.

                          Sur le prix, tu me fera une statistque des tes amis qui ont payé leur windows, et aprs tu pourra dire que l’OS et compris dans le prix du MAC.

                          MAC c’est cher c’est tout, et parce qu’ils ne produisent pas assez en volume et des technologies bien differentes...

                          Le seul truc, a mes yeux qu’ils font bien, et encore cela ne depend plus d’eux, c’est tout ce qui concerne l’image et les logiciels de retouche d’image. Si vous allez dans une entreprise de publicité, la majorité du parc c’est du mac, mais pour le particulier, c’est bien trop cher et pas adapté !


                        • bourgpat (---.---.147.149) 26 décembre 2006 19:57

                          J’ai un amis partisans de mac de longue date qui est passé au pc pour les portables suite à des soucis de service après vente avec son ancien mac.

                          Sinon les mac sont toujours bien tu peut faire tourner tous les os dessus (on peut aussi faire tourner mac os sur PC) et depuis qu’ils ont abandonnés leurs connectiques propriétaires pour de USB et du firewire tu peut quasiment utiliser des périphériques PC. Surtout lorsque tu y installe une distribution linux.


                        • Alex leman (---.---.178.68) 26 décembre 2006 17:17

                          Pour l histoire des antivirus, des fois c est a se demander si ce n est pas eux qui creent eux memes les virus.. Il n y a plus comme dans le temps du bon virus qui te detruit ta machine, comme le fameux tchernobil qui m avait detruit ma carte mere en allumant mon pc le jour de l anniversaire... Desormais les virus sont plus des programmes espions etc.. Concernant le reste des logiciels, je trouve que de les rendre libre est bien.

                          Notament pour firefox qui a un succes grace a ses qualités , the gimp est aussi excelent pour le graphisme... Le probleme ce sont les rumeurs comme quoi c est plus compatible avec microsoft.

                          Microsoft a joué pendant des années sur son avance et son enorme potentiel financier. C est sur que de vendre une copie de logiciel, soit le prix de l impression CD et du packaging a des millions d exemplaire, pour des centaines d euros est rentable...

                          Mais aujourd hui, grace a des outils de developpement libres on peut deja faire des merveilles, et avec la vente directe sur internet cela a permis a des millions de PME de se developper a travers le monde et non seulement aux etats unis.

                          Je ne donne rarement raison a microsoft, mais la menace de chute n a jamais été grand pour cet empire du logiciel. Si vista est un echec, microsoft commencera a sombrer, de plus avec la x360, ce n est pas vraiment un succes comparé a la ps3 qui a été vendue a deux fois plus d exemplaire en 3 semaines que la x360 en un an. Donc Microsoft a raison d avoir une nouvelle strategie pour corriger ses erreurs passées.

                          Car les 2 gros defauts de windows sont le virus et les plantages. Et un probleme qui devient de plus en plus grand est la difficulté d’utilisation pour les novices (virus,firewall,installation drivers,reseau). Une vrai competition va pouvoir commencer entre microsoft et linux et le consommateur en sera sans doute gagnant... De plus qu une nouvelle grosse menace se profile sur les deux : les OS en ligne.Ca commence et microsoft n est pas pionnier pour une fois.


                          • bourgpat (---.---.147.149) 26 décembre 2006 19:02

                            pour les ventes de consoles fait un petit tour ici.

                            Si la Wii, va peut être bientôt talonner la 360 partie avec un ans d’avance, pour la ps3 il semble que le prix et la disponibilité de la console et de jeux ne lui soit pas en faveur.

                            http://www.pcinpact.com/actu/news/33637-Xbox-PlayStation3-Wii.htm


                          • Alex leman (---.---.217.38) 26 décembre 2006 19:54

                            tu as raison pour la xbox, j ai confondu avec un article qui parlait des chiffres au japon.


                          • Zamenhof (---.---.246.122) 26 décembre 2006 18:22

                            « Le capitalisme a ceci d’extraordinaire qu’il se fait accepter précisément là où le communisme faisait peur »

                            Oui ! c ’est là sans doute le résumé le plus dense le plus tertinent et le plus central du problème de la société actuelle, et de la nature totalitaire (et sournoise ! c’est comme dans la parabole de la granouille) du néo-llibéralisme.


                            • Zamenhof (---.---.246.122) 26 décembre 2006 18:27

                              regardez par exemple les caméras de vidéo-surveillance : on aurait évoqué l’dée d’en mettre dans les rues d’une ville à quelqu’un dans les années 60, il aurait tout de suite pensé qu’on lui parle de l’Union Soviétique, il aurait sans doute réagit par : « ah oui ! ces communistes ! ils ne savent pas quoi inventer !! c’est vraiment un régime barbare et totalitaire !! » Et il n’aurait jamais même seulement imaginé qu’il pourrait en être question dans un pays d’Europe occidentale.

                              c’est épouvantable ce qui se passe actuellement. Et ce qui est peut-être encore plus épouvantable c’est qu aparemment les gens ne réagissent même pas .... smiley


                            • (---.---.73.149) 30 décembre 2006 17:04

                              Lâchez nous les baskets, les cocos...

                              On cause OS ici, pas d’exploitation de l’homme par l’homme ou de son contraire...


                            • (---.---.12.89) 26 décembre 2006 19:15

                              Sauf que 1 seul OS sur le marché + tout les logiciels intégrés a cet OS imposé par l’éditeur = 1 seule société qui à tout les droits dans le domaine de l’informatique, qui prend le controle de l’information (avec ses formats, etc), qui impose ses conditions d’utilisation et ses prix. Donc NON le monopole n’est pas une bonne chose loins de la. Je préfere largement que plusieurs OS se partagent le marché (ce qui est loins d’être le cas actuellement malheureusement) que un seul avec tout ses softs imposés comme c’est le cas avec ms. Si le seul argument de la défense du monopole est la simplicité pour l’utilisataur, les « noobs » n’ont qu’a apprendre a se servir d’un ordinateur et le problème sera reglé !

                              Bref que microsoft devienne un concurent comme les autres et c’est tout !


                              • ni-ni (---.---.121.68) 26 décembre 2006 19:18

                                bah il y a AUCUN risque que ms de faire disparaitre les applications complémentaires, pour se faire il faudrait qu’ils ne sorte pas des softs complètement buggés ... et comme cela ne leur est jamais arrivé on peut raisonnablement penser que cela ne sera pas le cas sur vista (bah taper vista et faille sur google et rigoler un coup ) smiley


                                • rock.marshall41 (---.---.47.157) 26 décembre 2006 19:34

                                  Linux, rien de mieut et plus simple, meilleur alternative à windows pour le grand public.

                                  LiveCD voir maintenant LiveDVD pour PC Portable ou Pc Fixe, c’est vraiment génial, l’installer peut s’avérer plux complexe selon les distributions.

                                  Si vous débutez sous linux, je vous reccomande : Unbutu.


                                  • (---.---.162.15) 26 décembre 2006 21:11

                                    Personnellement, en provenance de Windows, plutôt Mandriva ou Kubuntu. Et Vmware (pour fenêtrer Windows) si on doit vraiment garder des programmes Windows.

                                    Am.


                                  • (---.---.70.25) 26 décembre 2006 20:45

                                    salut à tous

                                    vista ?

                                    A l’heure actuelle, chacun peut faire comme il veut.

                                    perso, ubuntu edgy

                                    Bonnes fêtes


                                    • VxD (---.---.40.231) 27 décembre 2006 00:47

                                      si je me sent aussi bien et que l’on se sent si libre sous linux c’est grace à l’existence de windows. donc merci microsoft.


                                      • Forest Ent Forest Ent 27 décembre 2006 02:09

                                        La question n’est pas de savoir si windows est bien ou pas.

                                        Le fait est que c’est un monopole, et que cela a de lourdes conséquences sur les matériels en amont (dont il est difficile de trouver d’autres drivers), et sur les logiciels en aval (dont il est difficile de trouver d’autres versions).

                                        Un standard logiciel est une très bonne chose. C’est ce qui a permis de sortir des matériels propriétaires. Il est maintenant temps de passer à la suite.

                                        Le préambule de 46 de notre Constitution de 58 affirme que « tout bien qui devient un monopole de fait doit appartenir à la collectivité ». La vente de windows par une société privée est tout bonnement ANTICONSTITUTIONNELLE. Illégale, quoi ...


                                        • Internaute (---.---.203.206) 27 décembre 2006 09:48

                                          La principale caractéristique de Windows Vista est de gérer correctement les machines 64 bit et, entre autre, de permettre l’installation de mémoire centrale jusqu’à 8.192 péta-octets.

                                          Les virus et autre chevaux de troie ne sont que des exploitations de portes ouvertes pré-programmées par MicroSoft dans ses logiciels, particulièrement Word, Excel, Outlook et tout ce qui est à base de macro visual basic. Sans ces portes ouvertes il n’y aurait pas de virus. Le dernier en date, à ma connaissance, a été exploité en janvier 2006. Il s’agit d’une possibilité pour une image méta-file d’appeler un programme qui se trouve lui-même caché dans l’image. Ce genre de pièges est prévu et mis en place par MicroSoft. Dans la pratique on n’a jamais besoin d’exécuter du code situé dans une image.

                                          Pour info, les pare-feu MicroSoft ne marchent pas pour MicroSoft. Autrement dit, ils filtrent les autres sites mais n’empêchent pas votre machine d’envoyer des informations à votre insu sur demande de MicroSoft. Utilisez le parefeu Sygate logiciel gratuit sur Windows (et oui il n’y a pas que Linux qui a du gratuit). Bloquez absolument tout y compris les services systèmes de Windows et autorisez uniquement votre navigateur. Vous serez beaucoup plus tranquile.

                                          La solution la plus équitable pour la vente de logiciels serait de vendre des machines nues et de vendre séparément le système sur CD. Bien entendu, l’installation serait alors à la charge du client mais on pourrait imaginer que le vendeur vous installe le système. On serait alors dans le même cas de figure que maintenant à la grande différence que le client ne serait pas lié de force à un système.


                                          • bourgpat (---.---.105.232) 27 décembre 2006 10:37

                                            Il faut quand même arrêter de faire croire que l’installation d’un os à partir de cd de restauration est compliqué. Aujourd’hui cela doit être aussi compliqué que de faire son plein d’essence à une pompe automatique (et pourtant personne aujourd’hui penserai à aller voir son garagiste pour faire le plein même si la mécanique reste par ailleurs compliquée.)

                                            Pour linux les points qui restent compliqués sont le partitionnement correct du disque dur si on souhaite garder windows, l’installation de programmes non pris en charge par des dépôts, l’installation de matériels non pris en charge.

                                            Maintenant l’installation de windows depuis une version cd normale sans connaître les drivers du matériels peut aussi parfois se montrer compliqué. Pour les drivers on peut aussi avoir des problèmes car lors des chargements de versions, les fabricants ne font pas toujours evoluer les drivers des matériels vers les nouvelles version de windows (imprimante fonctionnant sous 98 et non reconnue par xp, drivers des scanners logitech).


                                          • kiri (---.---.171.81) 27 décembre 2006 10:19

                                            Bonjour,

                                            1 - Microsoft n’a jamais rien inventé au niveau informatique. Cela a commencé par DOS qui vient d’IBM et ensuite L’interface graphique qui vient d’apple.

                                            2 - Si Microsoft a le monopole des systèmes d’exploitation c’est parce qu’un contrat a été établit avec les constructeurs. Ca a été la premiére société a faire cela et aujourd’hui on connait le résultat. C’est donc grâce à sa stratégie commerciale et non à une quelconque évolution (il n’y en a pas eu chez eux).

                                            3 - Je ne pense pas que le problème soit le monopole mais plutôt le cloisonnement du marché. Un monopole ne veut pas dire forcément dire que l’on cloisonne le marché et microsoft a opté pour cette derniére. La différence est simple :

                                            => Si je fait un nouveau moteur de recherche beaucoup plus performant que Google sur tous les points j’aurai de grande chance d’atteindre le monopole. Le marché n’est donc pas cloisonné.

                                            => Si je fait un nouveau systéme d’exploitation beaucoup plus performant que Windows sur tous les points il ne sortira pas de mon ordinateur.

                                            En cloisonnant le marché des systèmes d’exploitation microsoft à en quelquesorte ralentie le développement des OS pour grand public :

                                            - Le système de fichiers (NTFS ou FAT) n’équivant pas les systèmes de fichiers Unix existants depuis 1970.

                                            - l’interface graphique est celle d’apple (en tout point) et aucune évolution n’a eu lieu excepté une couche 3D (si on peut appeler cela une évolution) pour vista.

                                            - Windows fonctionnait exclusivement sur Intel qui n’est pas l’architecture de PC la plus évolué et cela leur a permis grâce à Windows d’avoir un monopole.

                                            - [...]

                                            On peut faire une comparaison avec le domaine des consoles de jeux vidéo. Il y a bien eu des monopoles mais aucun cloisonnement de marché, la concurrence a permis une évolution constante. S’il y aurait eu un cloisonnement de marché on serait toujours avec notre super nintendo.

                                            Il ne faut pas oublier que Windows est un système grand public et le seul point important pour le grand public n’est pas de savoir si le système de fichier est performant ou que la pile TCP/IP est bien conçu mais de savoir si le système est intuitif, graphiquement beau et facile d’utilisation. Autre chose qu’il ne faut pas oublier Microsoft c’est commercial on est dans une économie de marché. Windows développe que lorsque ça rapporte de l’argent, la sécurité aujourd’hui fait vendre donc microsoft met en avant ces composants de sécurité (performant ou non).

                                            Une derniére chose que je voulait ajouter c’est que les développeurs chez Microsoft ne sont pas des cruches mais la technologie Windows c’est de la « récupération » et de « l’intégration », ce n’est pas dans leur intêret de faire évoluer leur système d’exploitation ou d’apporter une innovation.


                                            • Patrick Ferner (---.---.83.101) 27 décembre 2006 12:13

                                              Le DOS ne vient pas d’IBM qui n’avait pas d’OS à mettre dans son PC, et c’est Bill Gates,qui, non sans un certain culot, affirma aux dirigeants de cette firme qu’il disposait d’un OS, alors que ce n’était pas le cas ; avec Paul Allen, ils allèrent trouver un informaticien qui bricolait des ordinateurs dans le garage de sa villa, Tim Paterson ; ce dernier avait réalisé un programme qu’il avait baptisé QDOS (Quick and Dirty Operating System : Système d’exploitation vite et mal fait) ; il le revendit à Microsoft 50000 $ qui l’embaucha pour développer ce programme qui allait devenir le DOS. Pour le reste, vous avez raison : Microsoft n’a rien inventé sur le plan informatique à la différence d’Apple dont les innovations ont largement profité au PC (Interface graphique, glisser-déposer, USB, etc.) ; il a toujours « emprunté » ses solutions ailleurs à tel point qu’Apple lui fit un procès à propos de Windows qui se termina en 1997, laisant Apple épuisé financièrement, Microsoft ayant fait traîner la procédure pour conclure un accord à l’amiable. Contrairement à une idée reçue, Windows ne s’est pas imposé parce que personne n’a cherché à le concurrencer, bien au contraire : Il y a eu BeOS, un autre enfant d’UNIX qui n’a pas pu s’imposer car Gates fit un chantage aux fabricants d’ordinateurs en les menaçant, soit de ne pas leur vendre Windows, soit de ne pas le faire au prix préférentiel pour les constructeurs s’ils proposaient BeOS ; c’est un exemple parmi d’autres pratiques anticoncurrentielles qui valurent à Microsoft un procès intenté par l’Etat fédéral dans le cadre de la la loi antitrust et qui dura 4 ans ; à cette occasion, le juge Jackson proposa en juin 2000 la scission de Microsoft en deux sociétés distinctes, ce qui n’eut pas lieu (les arcanes de la justice américaine sont souvent impénétrables). Il faut bien avoir à l’esprit que, dès le départ, Bill Gates a recherché le monopole ; il faut lui reconnaître cette intelligence qui lui a fait comprendre que l’OS était plus important que la machine qui l’abrite et son sens du marketing. Mais il faut aussi reconnaître qu’il a usé de méthodes « borderline » pour imposer son Windows.


                                            • Internaute (---.---.201.83) 28 décembre 2006 19:26

                                              @Patrick Fermer

                                              Pour la petite histoire Apple a inventé l’Apple II. Le Macintosh, machine qui assura le succès de la firme a été inventé par Xerox dans ses laboratoires de Palo Alto. C’était la machine Lisa.

                                              Xerox devrait recevoir la médaille des bienfaiteurs de l’humanité. Voilà une société qui a inventé un tas de choses fantastiques qui ont révolutionné nos vies et qui n’en a jamais tiré profit. La photocopieuse lui a échappé des mains, le PC commode avec souris et interface graphique a fait le succès d’Apple et le réseau Ethernet ne leur a rien rapporté non plus.


                                            • Tenval Ael (---.---.193.253) 27 décembre 2006 11:21

                                              Article très intéressant et aussi neutre que peut l’être un article sur un sujet aussi générateur de troll. Juste une petite précision sur l’aspect « monopole de Microsoft » qu’on peut lui reprocher. Le problème n’est pas d’inclure d’office certains outils (Paint, browser internet, etc...), ça ne me choque pas et est assez logique, les autres OS et distributions Linux le font également. C’est fort dommageable pour toute une population qui s’en contentera mais c’est un autre problème... Que se passe-t-il si je veux remplacer ces outils par défaut par un autre outil assurant les mêmes fonctionnalités (propriétaire ou libre) ? Je dois pouvoir par exemple installer Thunderbird à la place de Outlook Express et celui-ci doit pouvoir le remplacer de manière transparente : les choses changent petit à petit mais ce n’est pas encore le cas, impossible de réellement désinstaller Outlook Express ou IE de manière simple.


                                              • U.S. Air Force (---.---.113.30) 27 décembre 2006 11:34

                                                Dans la Intel_mémoire volatile Vista[a.k.a. _Longbow_] : Quelques organismes nuisibles se trouvent ici :« terminated stay resident » ; « Je me suis intéréssé à MS-Windows NT, mais plus je l’étudie plus ce système m’apparaît comme un MS-Windows traditionnel, avec un noyau plus stable. »Vista ? « Je n’y vois rien d’intéressant techniquement. Je pense que la société Microsoft a bien plus de réussite avec ses schémas lucratifs qu’avec la programmation de ses systèmes d’exploitation - ils sont mauvais »[Intel Corporation 82371AB/EB/MB PIIX4 ISA Linus Torvalds]. L’entreprise Microsoft a essayé souvent de développer des « chips » de mémoire et réalise prochainement une telle tentative.


                                                • eresse (---.---.144.226) 27 décembre 2006 12:41

                                                  Enfin une bonne prediction du Gartner Group

                                                  « We feel that Vista will be the last major release of an operating system...we’ll see more incremental releases coming along. »
                                                  - Daryl C. Plummer, GVP & Chief Gartner Fellow

                                                  Ce qui pourrait etre interprete aussi comme. Vista n’apporte rien de revolutionnaire et les utilisateurs vont s’en apercevoir.


                                                  • Pilux (---.---.65.201) 27 décembre 2006 14:27

                                                    Je ne comprend pas la discution au sujet d’un antivirus pour windows par microsoft. Microsoft n’a pas à faire d’antivirus !!! C’est totalement absurde, il faut que son systéme soit suffisament sécurisé pour par qu’il y est besoin d’un antivirus. Il me semble qu’un OS sécurisé avec quelque failles vaut mieux que de faire tourner un OS et un antivirus parfait. Imaginez un maçon qui fait une maison qui penche et vous propose bien gentillement de la remettre droite gratuitement (ou qui vous a fait payer plus cher au départ) ce n’est pas gentil, c’est normal mais ça fait pas de lui un bon maçon. Des tas d’entreprise font ça tel nos fournisseurs d’accés qui nous propose de la hot-line en cas de probléme qui viendrai de leur matos. En clair microsoft fairait mieux de sécurisé son OS que de rajouter un logiciel qui le sécurisera, ça on peut le faire nous même. Sur ce je retourne à mon travail en vous souhétant une bonne journée.


                                                    • Radnor (---.---.31.27) 29 décembre 2006 19:15

                                                      Un virus est un programme

                                                      Comment un utilisateur non averti pourrait il le détecter avant de l’installer ?

                                                      Si je fais un programme avec un troyen, il n’y a quasiment personne qui le remarquera.

                                                      Idem avec Linux : on peut toujours faire des troyens parce que la plupart des gens installent tout en root et travaillent en mode root.

                                                      Et avec les troyens il y a moyen de s’amuser si on est vache.

                                                      Donc, pour la plupart des gens, un antivirus est nécessaire.

                                                      Pour d’autre c’est inutile : à la limite, ils l’ont programmé eux même.

                                                      Un des problèmes de Microsoft est d’avoir voulu faire un système d’intercommunication entre tous leurs programmes via visual basic : c’était ouvrir la porte à tous les mauvais plaisantins ...


                                                    • eresse (---.---.144.226) 27 décembre 2006 16:27

                                                      Une analyse (une de plus) sur les impacts de la dérive sécuritaire à la mode Micro$oft sur Vista.

                                                      En anglais : http://www.cs.auckland.ac.nz/ pgut001/pubs/vista_cost.txt


                                                      • PhilZIM (---.---.95.128) 27 décembre 2006 18:13

                                                        Non, libre n’a jamais voulu dire gratuit ! Par contre, un logiciel libre payant cela n’aurais pas vraiment de sens, c’est pourquoi on ne devrait pas trouver de logiciel libre payant.

                                                        Philippe


                                                        • OpenBSD (---.---.7.32) 28 décembre 2006 00:34

                                                          3 points :

                                                          Primo : GNU/Linux n’est pas gratuit ! ne pas confondre libre et gratuit !

                                                          Secundo : On ne reproche pas à Microsoft sa position dominante mais son abus de position dominante ! Amalgamer les 2 est un échappatoire rapide et facile pour balayer d’un revers de la main les problèmes soulevés par l’abus de position dominante de Microsoft

                                                          Tertio : Si tu veux un vrai OS orienté sécurité, tu prends un BSD, OpendBSD étant LA référence, pas un GNU/Linux...


                                                          • truie (---.---.63.161) 28 décembre 2006 01:21

                                                            Et ton openbsd, il sait faire de la zouli 3d avec les dernières cartes gfx ? Non, alors remballe-le un peu et pense à autre chose qu’à la perfect-security dont le pékin se fout royalement tant qy’il peut patcher ça sans trop de problème et profiter du reste. T’es gentil mais les slogan type « ma crèmerie sert gratis le jeudi » quand l’autre est ouverte 24h/24, y a pas photo... je préfère la dispo quand il faut.


                                                          • OpenBSD (---.---.7.32) 28 décembre 2006 11:38

                                                            Quels rapports entre la sécurité d’un OS et ses effets 3D ?? Quand l’auteur de l’article nous affirme que la qualité d’OS de GNU/Linux est dû à ses qualités en matière de sécurité, c’est une absurdité monumentale !

                                                            Et quant à tes paraboles complètement foireuses (autant sur le fond que sur la forme), elles montrent bien ton manque d’arguments sur le sujet...


                                                            • ZEN zen 30 décembre 2006 12:46

                                                              @ Le Furtif

                                                              En tant que membre d’une génération technologiquement déphasée mais néanmoins active, je partage ton désarroi...J’ai les mêmes problèmes avec mes fils ,qui court-circuitent sans pitié les explications.Qu’est-ce que cela va être avec mes petis-fils !...

                                                              Bonne année à tous !


                                                            • pingouin perplexe (---.---.251.206) 30 décembre 2006 14:02

                                                              Au furtif. Un certain agacement est perceptible dans votre propos. Linuxien convaincu que je suis, je considère qu’il est important d’y prêter attention, ne serait-ce que pour exprimer le souci que les avancées technologiques matérielles et logicielles ne cessent pas d’être démocratiques. Disons, pour tenter de faire au plus clair, qu’avec des OS (ce qui sert à utiliser votre PC) tels que Linux et BSD, vous gardez pleine et entière possibilité de vous assurer que votre PC se limite à faire ce que vous voulez qu’il fasse. Ceci, en raison du principe du code dit ouvert (open source), quoique l’on trouve également des supports pour du code propriétaire dit « fermé », notamment pour les pilotes (gestionnaires d’éléments matériels), mais il est toujours possible d’utiliser ou non ces derniers. Windows est en code fermé, et son fonctionnement demeure pour l’essentiel opaque à l’utilisateur, quand bien même les subtilités de ce que l’on appelle « la base de registre » ne lui seraient pas inconnues. C’est une question de choix. Pour aller vite, disons que vous utilisez ce que l’on appelle une « distribution » (distro). Celles qu’il est le plus aisé d’installer se présentent en « live cd ou live dvd », de telle sorte que vous puissiez les essayer, vérifier si elles vous intéressent, avant de les installer sur votre disque dur. Une distro contient, outre le système d’exploitation, un package d’applications diverses, qui contient souvent la suite bureautique openoffice, plus ou moins d’utilitaires multimédia, des utilitaires internet (navigateur, messagerie, client chat, etc). Pour une utilisation courante, on peut très bien se satisfaire d’installer une distribution généraliste en livecd/dvd (Aurox, Suse, Fedora Core, Ubuntu, etc). On peut également opter pour des distributions plus spécialisées : domaine scientifique, sécurité, maintenance système, etc. Ceci, en sachant, par exemple, qu’il existe aussi bien du coté de Linux que de BSD des distributions plus orientées « sécurité » que d’autres. J’ai fait « au plus clair », mais il n’en demeure pas moins que ces questions demandent, au moins dans un premier temps, un certain investissement en matière d’apprentissage. Celui-ci n’a a mon avis rien de superflu, compte tenu du fait que notre liberté dépend aussi de la capacité qui serait la notre à déterminer, parmi les informations qui se trouvent sur nos PC, celles que l’on souhaite accessibles ou non et selon quelles modalités (pas à notre insu si possible). On peut toujours s’interroger sur ce qui, techniquement, favorise la démocratie, ou tend à s’y opposer. Enfin, il importe de surmonter les impressions de mythologies ou de terminologies d’initiés, en sachant que la plupart des possibilités d’autoformation à ces questions sont disponibles sur internet. Les obscurités stylistiques, quant à elles, peuvent bien, parfois, n’être destinées qu’à passer le relais à l’esprit et à la réflexion critique qui en procède vu que c’est un peu « chaud » comme époque.

                                                              Salutations. A vous, à Zen, et bonne année à tous.


                                                            • ZEN zen 30 décembre 2006 18:06

                                                              @Pingouin

                                                              Merci, j’ai tout pigé ,ou presque...Je vais maintenant me cultiver.C’est bien de voir l’informatique sous son angle politique , ou de manière citoyenne.Bonne Année !


                                                            • Madeba (---.---.7.212) 30 décembre 2006 22:37

                                                              Hello,

                                                              à noter que Linux Pratique propose en ce moment (Décembre-Janvier) un hors série détaillé sur Linux et les logiciels libres, très didactique :) « Gnu Linux et les logiciel libre en 80 questions »


                                                            • Luc D. (---.---.223.115) 30 décembre 2006 14:27

                                                              Il semble pour le moment que personne ne parle de sérieusement laisser tomber Windows (hormis quelques particuliers soucieux de leur liberté, et le Parti communiste français)...

                                                              C’est vraiment n’importe quoi. Pas mal d’administration publiques, universités, etc... passent progressivement sous Linux, à commencer par la Défense Nationale (histoire peut-être de savoir ce qui se passe dans leurs machines qui traitent des infos secrètes ?). Et ce n’est pas seulement en France. En Belgique, tous les PC des fonctionnaires du Ministère de la Justice sont passé au « libre » depuis plusieurs années.


                                                              • OpenBSD (---.---.68.47) 30 décembre 2006 15:57

                                                                « Je serais curieux que de voir citée la partie oùe j’ai pu écrire que le succès de de GNU/Linux était dû à ses qualités sécuritaires »

                                                                @Psykotik , je te cite ton article : « J’ai d’abord été tenté de crier avec les loups, et d’un seul coup, j’ai réalisé qu’accepter leurs arguments, c’est accepter qu’un OS doive avoir des failles de sécurité, accepter les spywares, ne pas avoir de firewall... ce qui, on peut le noter avec humour, enlèverait à GNU/Linux la qualité d’OS »

                                                                PS : GNU/Linux est déjà un succès ! Même si ça te fait mal aux fesses, le site sur lequel tu es actuellement tourne sous GNU/Linux, tout comme l’immense majorité des sites web...


                                                                • OpenBSD (---.---.68.47) 30 décembre 2006 16:00

                                                                  Et confirmation que l’Assemblée Nationale tourna sous GNU/Linux en 2007... -_- C’est lourd les MS-Fanboy smiley


                                                                • bourgpat (---.---.11.113) 31 décembre 2006 13:47

                                                                  Un suisse à écrit un article sur vista et la protection des fichiers multimédia en essayant de voir les implications de la protection des médias sur le cout et la résistance d’un ordinateur. http://chl.be/vista/

                                                                  "Déni-de-Service par l’intermédiaire de la révocation de pilote

                                                                  ou

                                                                  « Avec l’introduction des » tilt bits ", toute la tolérance prévue s’en est allée. Chaque petit problème (normalement non décelable) est désormais signalé parce qu’il pourrait être un signe d’une attaque. L’effet que cela aura sur la fiabilité du système ne devrait exiger aucune autre explication.

                                                                  Les « fonctionnalités » de protection de contenu comme les « tilt bits » ont aussi d’inquiétantes implications dans le déni de service. C’est probablement une bonne chose que le malware moderne est créé par des programmeurs avec des intérêts commerciaux de phishing et de l’industrie du Spam à l’esprit plutôt que juste créer autant de ravage que possible. Avec le nombre de goupilles de grenade aussi facilement accessible que la protection de contenu de Vista fournit, n’importe quel morceau de malware qui décide de tirer quelques unes d’entre elles causera des dommages considérables. Les implications de sécurité de la patrie semblent tout à fait sérieuses, à partir du moment qu’un minuscule morceau et facilement dissimulable de malware est suffisant pour rendre une machine inutilisable, tandis que la nature même de la protection de contenu de Vista rendrait presque impossible de déterminer pourquoi le déni de service est apparu. En outre, les auteurs de malware, qui tirent profit des périphériques de « protection de contenu », en seraient protégés par le DMCA contre les tentatives de rétro ingénierie ou la désactivation des fonctionnalités de protection de contenu dont ils abuseraient.

                                                                  Même sans abus délibéré d’un malware, les implications de sécurité pour la patrie d’un agent externe pouvant arrêter votre infrastructure suite à une fuite de contenu découvert dans un certain jeu de puces dont il s’avère que par coïncidence vous employez justement est une préoccupation profonde pour les utilisateurs potentiels de Vista. Les gouvernement non US sont déjà assez nerveux au sujet d’employer un OS fourni par les USA sans avoir ces possibilités de Deni de service à distance établies dans l’OS. Et comme pour la question de dégradation d’image médicale, vous ne découvrirez rien de cela avant qu’il ne soit trop tard, transformant les PC tournant sous Vista en bombes à retardement si cette fonctionnalité de révocation est utilisée un jour."


                                                                  • Psykotik Psykotik 31 décembre 2006 15:04

                                                                    Je n’ai pas les capacités techniques pour tout comprendre, et la qualité de la traduction laisse à désirer.

                                                                    Mais tout ce que j’ai pu comprendre de cette traduction *belge*, me conforte dans l’idée que l’installation ou non de vista sera un vrai choix de société. Merci pour le lien.


                                                                  • Chl (---.---.31.231) 9 janvier 2007 14:20

                                                                    Petite correction, je ne suis pas suisse, mais français.


                                                                  • Patrick Ferner (---.---.143.105) 5 janvier 2007 20:09

                                                                    Windows et Linux font l’objet de deux philosophies et donc de deux conceptions diamétralement opposées :

                                                                    1. Windows : un OS propriétaire à noyau fermé, c’est-à-dire incluant en son sein tous les modules constituant un OS (interface graphique, module de reconnaissance des pilotes, navigateur Internet, etc.). Cette conception monolithique s’inscrit dans la logique d’un OS propriétaire que son éditeur a tout intérêt à verrouiller. On comprendra aisément qu’elle est aberrante d’un point de vue informatique, puisqu’elle constitue un facteur d’instabilité et de vulnérabilité, et donc une faiblesse structurelle sur le plan de la sécurité ; dans ces conditions, modifier Windows s’apparente à un jeu de mikado (qui consiste à faire bouger une baguette sans faire bouger les autres) qu’on retrouve dans les services pack qui se limitent à des corrections et quelques menues améliorations. En revanche, Windows n’est pas évolutif : quand Microsoft veut faire progresser son OS, il est obligé de le refondre pour en faire une nouvelle version.

                                                                    2. Linux : un OS gratuit et open source, (c’est-à-dire dont les codes source sont publiés, ce qui permet aux informaticiens de le faire évoluer) à noyau ouvert, dont l’action est relayée par des modules externes (beaucoup sont également en open source). On peut donc modifier le noyau et les modules indépendamment les uns des autres, cette adaptabilité étant particulièrement prisée des professionnels qui représentent 85% du marché pour le PC.

                                                                    Microsoft, avec la sortie de Vista, est à la croisée des chemins, en essayant de prouver que son bébé peut rivaliser en sécurité avec les OS concurrents, ce qui est impossible, vu sa conception monolithique. Je ne sais pas, si comme il est dit dans un commentaire, Microsoft n’en a pas pour deux ans avec Vista mais il est probable que le géant de Redmond sera amené tôt ou tard à des révisions déchirantes. Mais derrière ces arguments techniques, se cache une autre remise en cause : c’est celle du logiciel propriétaire : le logiciel libre gagne tellement de terrain auprès des professionnels qu’il est en train de générer des emplois chez les SSII :

                                                                    http://www.01net.com/editorial/336266/emploi/informaticiens-passez-en-zone-libre-./

                                                                    En fait une évolution (une révolution ?) est en train de se produire dans le monde de l’informatique qui cesse peu à peu de se polariser autour des grands éditeurs de logiciels propriétaire au profit des SSII et des DSI.


                                                                    • chris (---.---.187.98) 19 janvier 2007 00:09

                                                                      « Les différentes distributions de GNU/Linux incluent par défaut des navigateurs Web, des navigateurs PC, des logiciels de comptabilité, de rédaction, des dictionnaires, etc. Et personne ne s’en plaint ; c’est probablement peut-être parce que c’est gratuit »

                                                                      Non c’est très différent ! sous linux tous les éléments sont indépendant, vous pouvez mettre le navigateur web que vous voulez, essayez de retirer internet explorer de windows !

                                                                      Windows est un ensemble intégré sur lequel vous ne pouvez pas intervenir.


                                                                      • loloemr (---.---.74.84) 22 février 2007 12:01

                                                                        Pour les gens interesses, aller voter sur cette etude de marche Dell (en anglais)

                                                                        http://www.dellideastorm.com/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès