• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Énergie : connaissez-vous « L’arbre à vent ® » ?

Énergie : connaissez-vous « L’arbre à vent ® » ?

François Hollande a fait de la « transition énergétique » l’une des priorités de son quinquennat. C’est dans le cadre de cette ambition présidentielle que la ministre de l’environnement Delphine Batho a lancé le jeudi 29 novembre un grand débat sur ce thème en vue de l’adoption d’une loi en juillet 2013. Différentes pistes d’action sur le développement des énergies renouvelables seront étudiées. Parmi les innovations évoquées pourrait figurer un nouveau venu : « L’arbre à vent ®  »...

Originale sur le plan esthétique et ingénieuse sur le plan technique, cette innovation sera-t-elle appelée à jouer un rôle dans l’avenir énergétique de notre pays ? On peut le penser tant elle est séduisante et potentiellement de nature à répondre à de nombreux besoins énergétiques d’usage local. L’arbre à vent ® a été mis au point à Paris par le cabinet d’études New Wind, spécialisé en recherche et développement dans la récupération d’énergie cinétique. Pour en comprendre le principe, le mieux est de s’en remettre à ses concepteurs :

 « L’arbre à vent ® est un système éolien innovant de production d’électricité en forme d’arbre, avec un tronc, des branches et des feuilles mobiles conçues comme autant de mini-éoliennes capables d'assurer puissance et autonomie (3kW correspondant aux besoins d’un foyer de 4 personnes hors chauffage).

Sa disposition à 360° et ses turbines très légères lui permettent d’exploiter les vents les plus faibles (seuil de démarrage abaissé à 2 m/s de vent) comme les vents plus turbulents (vents coulis, vortex, et autres courants d’air ignorés par les autres machines).

 Ses turbines étant dissimulées dans la forme même de l'arbre, il est en mesure de s'implanter partout, en ville comme à la campagne, sans choquer personne. Mieux : parce qu’il a été voulu beau, L’arbre à vent ® entend réconcilier Nature et Technologie, Environnement & Besoins Énergétiques. »

 Dans le mensuel Côtes d’Armor Magazine, le créateur du projet, le scénariste et écrivain Jérôme Michaud-Larivière, insiste sur la capacité de L’arbre à vent ® à produire de l’électricité avec un flux inconstant et faible : 2 m par seconde, c’est l’assurance de pouvoir « produire de l’électricité 200 à 230 jours par an, contre 100 jours pour une éolienne traditionnelle », affirme-t-il. Une éolienne qui, précise-t-il encore, « nécessite un vent de 4 à 5 mètres par seconde pour fonctionner. »

 Jérôme Michaud-Larivière croit en cette innovation née d’une inspiration littéraire. Il n’est pas le seul car, nous apprend Côtes d’Armor Magazine, New Wind vient d’obtenir un prix de la création et surtout 250 000 euros de l’association d’investisseurs Armor Angels en vue de l’installation d’un projet industriel en pays de Saint-Brieuc. L’arbre à vent ® sera donc développé en Bretagne dès l’été 2013 avant, peut-être, de s’étendre dans d’autres régions françaises et étrangères s’il parvient à convaincre les élus et les populations.

JPEG - 47.3 ko

Décliné en deux modèles de taille raisonnable (8 et 12 mètres de hauteur) susceptibles de produire respectivement 2,5 et 3,5 kW, L’arbre à vent ® dispose pour s’imposer dans l’avenir comme un incontournable vecteur de production de micro-électricité d’atouts très sérieux. Á commencer par celui d’être éco-responsable du fait, d’une part de son absence totale de rejet de CO2, d’autre part de son indépendance vis-à-vis des réseaux de transport d’énergie.

 Sur le plan esthétique, L’arbre à vent ® a les moyens de séduire les décideurs, tant en ville qu’à la campagne : avec son tronc en acier et ses feuilles de plastique, il s’inscrit en effet sans problème dans l’environnement, qu’il soit urbain ou campagnard, sans susciter le même rejet que les éoliennes.

 Sur le plan de la pertinence industrielle, L’arbre à vent ® semble également très bien placé pour répondre à de nombreux usages locaux. Cela va de l’éclairage public et de l’alimentation des bornes de recharge des véhicules électriques à l’éclairage des vitrines de commerces ou aux besoins d’énergie électrique d’une habitation, un seul arbre pouvant répondre à la consommation d’une famille.

 New Wind va désormais aborder la phase de test de ses prototypes, et l’on en saura plus dans quelques mois. L’arbre à vent ® se présente donc comme une aventure industrielle à suivre. Au trio majeur de New Wind, le gérant fondateur Jérôme Michaud-Larivière, le chef de projet R&D Nicolas Ruiz et le responsable de la conception des générateurs Benoît Dupuich, l’on ne peut souhaiter qu’une chose : bon vent !

 

Lien vidéo : L’arbre à vent ® New Wind


Moyenne des avis sur cet article :  3.97/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

177 réactions à cet article    


  • Reivax Nemo Reivax Nemo 2 décembre 2012 15:37

    interessant !

    mais je suis déçu je pensais que l’arbre à vent était une metaphore de Hollande, parce qu’il est très efficace pour faire du vent !


    • Fergus Fergus 2 décembre 2012 16:16

      Bonjour, Reivax Nemo.

      Pas sûr que ce vent-là, politique, soit de nature à produire beaucoup d’énergie, malheureusement ! Attendons toutefois la fin de la première année d’« exploitation » pour évaluer la qualité de la production.


    • jacques lemiere 2 décembre 2012 16:01

      huh 3000 w ? 1 arbre avec combien de vent ??? 2 mpar seconde ? vous êtes certain ?

      des feuilles mobiles comme autant de petites éoliennes ?
      ben mon colon...faut bien limiter les frottements....
      2mpar seconde...une eolienne de 8 m de haut...
      disons que l’on a 10 m2 de surface utile. ;si on récupérait toute l’énergie cinétiquede l’air passant par cette surface en une seconde ça nous ferait la moitité du produit de la masse d’air par la vitesse au carré
      soit masse d’air vitessexsurfacexdensité de l’air soit 2x10x1,2kg/m3= 24 kg

      l’energie cinétique totale de l’air traversant le bidule en une seconde à 2m/s est 0,5x24X4=48J
      soit une puissance de 48 watt... en récupérant toute l’énergie cinétique !!!!
      je dois avoir fais une erreur, mes cours de physique sont loin...non franchement...où est mon erreur ?
       
       



      ça vous arrive de croire après avoir vu ???????

      Et vont suivre des tas de commentaires disant qu’un système que personne n’a encore vu devrait être plus encouragé....


      • Fergus Fergus 2 décembre 2012 16:27

        Bonjour, Jacques.

        Nul en maths et nul en physique, je me garderai bien d’entrer dans une polémique sur la productivité d’une telle innovation. D’autres lecteurs, pointus dans ce domaine, ne manqueront pas de nous appporter d’utiles précisions.

        Je note toutefois que : d’une part, Jerôme Michaud-Larivière s’est entouré d’ingénieurs experts pour mettre au point ce projet au sein de New Wind ; d’autre part, ce projet a d’ores et déjà été reécompensé par un prix dans le cadre du concours Créer, co-organisé dans les Côtes d’Armor par différents organismes et associations, publics et privés, en charge de l’innovation et du développement.


      • Leonard K Leonard K 2 décembre 2012 16:29
         
        Où est votre erreur ?
        On vous dit que le seuil de démarrage correspond à un vent ayant une vitesse de 2 m/s. Et vous vous basez sur cette vitesse de 2 m/s (seuil de démarrage) pour en conclure que l’arbre ne produit pas la puissance annoncée de 3000 w... Il est bien évident que la puissance produite augmentera quand le seuil de démarrage sera dépassé (avec un vent à 5 m/s, ou 10 m/s, ou etc).
         


      • joletaxi 2 décembre 2012 16:35

        Je compte proposer un système fait des centaines de milliers de petits canards qui seraient lâchés dans les rivières, et qui à chaque mouvement généreraient de l’électricité, transmise par onde .Une fois en mer, ils continueraient à générer de l’électricité ,mais par leur présence empêcheraient la formation de vagues destructrices.
        En instaurant des classes de mer pour nos jeunes de banlieues difficiles, ceux ci repêcheraient les canards, rapportés chez eux et remis en rivière.
        Bien sur il faudra subsidier cette filière au départ, mais d’ici quelques années , on serait moins cher que le nucléaire, obsolète, honteusement financé par le peuple contre son gré,dont on aura les dechets au moins pour un milliard d’années.

         Je suis certain que ce promoteur de ces arbres éoliennes, nouveau délire de la boboitude va trouver un politique écosocialiste pour financer son bidule abscons


      • Fergus Fergus 2 décembre 2012 16:35

        Merci, Léonard.

        Effectivement, cette vitesse de 2 mètres par seconde est le seuil de mise en oeuvre, et non une vitesse d’exploitation constante.

        Bonne journée.


      • jacques lemiere 2 décembre 2012 16:56

        mais l’article laisse à croire que ce système que l on a pas encore vu, qui est décrit assez sommairement peut alimenter en électricité des maisons avec un vent faible..et il joue sur le flou quand il parle de puissance....


        Ce calcul grossier veut juste dire que c’est bizarre...
         

        premier point ..à chaque fois qu’on parle de renouvelable, les promoteurs cachent l’intermittence dans le flou sur la production, d’énergie, ma puissance moyenne et la puissance nominale...
        non...un système de production électrique doit être à même de donner puissance que le consommateur demande...
        deuxième point vous allez lire 100 posts disant c’est formidable alors que on a rien de concret... ce qui rend d’ailleurs la critique malaisée !

      • Fergus Fergus 2 décembre 2012 17:00

        Bonjour, Joletaxi.

        Et si ce « bidule abscons » fruit des délires de la « boboïtude » n’était ni abscons, ni en voie d’être développé par des bobos ?

        Quoi qu’il en soit, le projet, soutenu par des techniciens réputés non rêveurs, intéresse en Bretagne. Et la participation financière des investisseurs d’Armor Angels montre que l’on dépasse le cadre d’un soutien... socialiste.


      • jacques lemiere 2 décembre 2012 17:03

        un tronc, des branches et des feuilles mobiles conçues comme autant de mini-éoliennes capables d’assurer puissance et autonomie (3kW correspondant aux besoins d’un foyer de 4 personnes hors chauffage).


        la puissance pourquoi pas si il y a assez de vent... l’autonomie ??? il faut bien fournir de l’electricité constamment...
        ou alors l’autonomie dans quel sens..

         

      • Croa Croa 2 décembre 2012 17:09

        Jacques a raison le rendement d’une hélice d’avion est égal à 1/2 fois le produit de la masse d’air déplacé par sa vitesse sur l’énergie consommée dans le même temps en prenant pour base la puissance du moteur sauf que dans le cas d’une éolienne c’est exactement le contraire. Ce rendement est au maximum théorique de 1 (en pratique au maximum de 0,8 environ valable ce, pour une seule vitesse en cas de pas fixe, pour les pas variables il faut que la vitesse périphérique reste subsonique.)


      • jacques lemiere 2 décembre 2012 17:11

        eh...ne confondez pas le fait que les gens soient prêt à acheter et le fait que ce soit « efficace ou écolo »...

        le commerce équitable est il équitable ?
        les voitures électrique sont elle écolo ?
        etc...

        Il faut faire des bilans...

        Pourquoi vous vous emballez toujours dès qu’une idée sort ?????

        Ce machin qu’on a pas vu peut il avoir un seuil de mise en route plus bas qu’une éolienne classique ? pourquoi pas ? mais ça ne veut rien dire...je montrais juste qu’à faible vent..vous n’aurez pas beaucoup d’énergie à récupérer....

        Mais bon...on ne sait pas comment ça marche...on ne sait rien Moins on en sait...plus on doit y croire, ils ont fait une vidéo..et sont ingénieurs...enfin j’imagine...
         

      • tf1Goupie 2 décembre 2012 20:16

        Le vent dépasse rarement les 20 m/s (70 km/h), soit 10 x 2 m/s.
        Même avec ça on est alors à moins de 500W, l’erreur est donc ailleurs.


      • Croa Croa 2 décembre 2012 20:36

        Il n’y a pas « erreur » mais arnaque. D’évidence nous avons affaire à des communicants et pas à des ingénieurs.


      • Croa Croa 2 décembre 2012 22:55

        Sinon pour ce qui est de l’erreur physique il faut savoir que ça augmente avec le carré de la vitesse en fait nous disposons de presque 5kW à 70m/s.


      • Croa Croa 2 décembre 2012 22:56

        Heu... smiley

        à 20m/s


      • jacques lemiere 3 décembre 2012 09:24

        mais non...mon calcul est idiot..sauf que..il n’est pas plus idiot que l’article...

        on ne sait tout bonnement pas ce qu’est son machin...
        je m’amuse donc juste avec la phrase que ces gens veulent récupérer l’énergie cinétique du vent...
        Mais critiquer ce que je dis revient à faire un aveu d’ignorance de la part de l’auteur.


        On ne sait rien.on a aucun chiffre, on a rien mesuré mais on annonce déjà que deux machins rendraient une famille autonome en énergie électrique sauf chauffage...on a toujours l’impression que le principe de l’autonomie dans le renouvelable c’est que la demande s’accorde à l’offre....
        eh ! attachez des petits ressorts mobiles dans un solénoïde placez le qui sur la queue de votre chien qui sur vos jambes , vous produisez assez d’électricité pour vous éclairer la nuit...

        POURQUOI PARLER D’UN TRUC DONT ON NE SAIT RIEN.... ????
        Parce que peu importe que ce soit une blague ou non, c’est doux à vos oreilles...


         
         

      • Fergus Fergus 3 décembre 2012 10:07

        Bonjour, Jacques.

        Je n’ai pas critiqué ce que vous avez écrit, mais simplement souligné que des gens a priori compétents et des investisseurs semblent croire au projet. N’étant pas physicien, je me borne à relayer l’information sans m’avancer sur la faisabilité du projet.


      • lebreton 3 décembre 2012 21:12

        Je plaisante ,je n’ai pas de connaissance dans ce domaine ,je suis sur les bords de la méditeranée avec une petite éolienne ,je peux vivre ,sans lave linge sans lave vaiselle avec une tele pour écouter ,les débats copé fillon ,et les résultats de la connar ,c’est bien non ? et bien non ,je suis un délinqnant primaire pour EDF ’ Eculer De France dixit je leur doit de me fournir du courant qui ne leur appartient pas merde chercher l’erreur ,le vent appartient à l’état !et ça continue de souffler en hollande ,je met deux ailes ça va plus vite !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ai je tort ,,,, ?


      • Le printemps arrive Le printemps arrive 3 décembre 2012 21:27

        @jacques lemière.

        Je ne sais pas si vos calculs sont justes ou faux, mais comme vous, mon intuition me dit que ces arbres à vents ont des allures d’avions renifleurs et sentent l’arnaque à plein nez : en tout cas, ils sont excellents en marketing.
        un site internet avec une seule page sans lien ni explication, et que des images de synthèse sur la vidéo disponible...

        Maintenant, souhaitons-leur bon vent quand même !


      • bnosec bnosec 4 décembre 2012 07:51

        On nous cache déjà les chiffres de l’efficacité réelles des éoliennes, ainsi que le réel prix de revient de l’électricité produite par celles-ci.
        Alors permettez moi de douter de ces arbres gadgets.

        Voir l’article :
        http://www.contrepoints.org/2012/09/09/96674-allemagne-de-nouvelles-centrales-a-charbon-pour-compenser-les-echecs-eolien-et-solaire


      • Fergus Fergus 4 décembre 2012 09:15

        Bonjour, Bnosec.

        Merci pour ce lien. Cela dit, les controverses vont bon train et les études chiffrées partent dans touss les sens. En l’absence de travaux sérieux et totalement indépendants des lobbies politiques et industriels, il ilmporte, à mon vis, de ne pas se faire une religion définitive.

        Mais une chose est sûre : l’avenir n’est pas dans les centrales à charbon.


      • bnosec bnosec 4 décembre 2012 11:08

        Il est hélas effectivement impossible d’avoir une opinion définitive sur le sujet. Mais la faute à qui ? Que nous cache cette absence de transparence ? Qui nous cache les chiffres et pourquoi ?
        Probablement pour continuer dans la mouvance actuelle : encore et toujours plus d’énergies alternatives. De gros enjeux économiques sont en jeu ; certains s’en mettent plein les fouilles, et le citoyen, mal informé, paye la facture.


      • Sofia de New Wind Sofia 4 décembre 2012 17:15

        Bonjour, 


        Je suis Sofia et suis community manager pour New Wind. C’est avec intérêt que j’ai suivi vos discussions sur l’Arbre à Vent. Avant toutes choses, je tiens à préciser que notre concept d’éolienne a fait l’objet d’études réalisés par des ingénieurs compétents. Ce n’est donc pas un simple gadget mais une innovation qui a fait l’objet de plusieurs mois de recherches et de développement. 

        De plus, nous avons commencé à communiquer certaines caractéristiques techniques qu’à partir du moment où elles avaient été validées par des tests effectuées en laboratoire et en soufflerie. 

        Quant au site Internet, il n’est constitué que d’une page parce qu’il est encore en phase de conception. D’ici quelques semaines, un nouveau site contenant plus d’informations sur l’Arbre à Vent sera mise en ligne.

        Sofia
        Community manager pour New Wind

      • Fergus Fergus 4 décembre 2012 18:09

        Re-Bonjour, Sofia (je viens de poster un commentaire sur une autre de vos interventions un peu plus loin sur ce fil).

        Un grand merci d’être intervenue ici pour nous apporter ces informations.

        Comme vous l’avez constaté, L’arbre à vent suscite de nombreux commentaires et soulève de légitimes questions. Parmi celles qui ont été évoquées sur ce forum, vous est-il possible de répondre à celles-ci :

        La vitesse d’exploitation minimum étant de 2 m/s, quelle est la vitesse maximale ?

        Les rendements de 2,5 kW et 3,5 kW sont-ils une moyenne réaliste ou quelque peu optimiste ?

        Comment réagirait l’arbre à vent au givre et à la neige ?

        Est-il prévu un système se stockage de l’énergie produite ?

        Si l’expérimentation des prototypes se révèle positive en vue d’une exploitation future, pensez-vous produire les machines en France ?

        Une réponse à ces questions serait la bienvenue.

        Cordialement. Fergus.


      • dixneuf 2 décembre 2012 16:28

        Cela me rappelle « Le Palmier en Zinc » de Djibouti !

         smiley

        • Fergus Fergus 2 décembre 2012 16:40

          Bonjour, Dixneuf.

          « Le Palmier en Zinc », n’était-ce pas le nom d’un bistrot de Djibouti ? Je crois avoir lu cela sur la pochette d’un vinyle de musique africaine, naguère.


        • Croa Croa 2 décembre 2012 16:28

           smiley Sommes-nous le deux décembre ou le premier avril ?  smiley

          Pour voir débarquer un dimanche, alors qu’AgoraVox ne publie rien ou presque, une telle farce ?

          Relativisons, ces éoliennes fantaisie peuvent marcher... L’arnaque c’est cette prétention à faire mieux que les modèles classiques à hélice et la super-arnaque c’est de prétendre à une rentabilité en des zones peu ventées.

           


          • Fergus Fergus 2 décembre 2012 16:45

            Bonjour, Croa.

            Je n’ai pas les compétences techniques pour estimer si ce projet a un réel avenir industriel. J’observe cependant qu’il a d’ores et déjà été récompensé, et qu’il a séduit la ville de Saint-Breuc ainsi que le conseil général qui s’est empresser de relayer l’information sur l’implantation de New Wind en terre bretonne dans son magazine.


          • Croa Croa 2 décembre 2012 17:19

             smiley « et qu’il a séduit la ville de Saint-Breuc » smiley

            Rien de plus facile pour un marchand que de séduire un édile ! Cela me rappelle les années 80 où une bande d’escrocs avait réussi à vendre des paratonnerres radio-actifs soit disant plus efficaces à plein de villes Françaises et je pense qu’il doit y avoir encore des maires emmerdés avec ces trucs sur la mairie et l’église ! 


          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 2 décembre 2012 16:38

            J’préfère les vrais arbres avec des zozieaux dedant .....Ca me réchauffe le coeur,ce qui économise l’électricité .


            • Fergus Fergus 2 décembre 2012 16:52

              Bonjour, Aita Pea Pea.

              Amateur de balades en forêt, je préfère moi aussi, et de très loin, les vrais arbres. Mais tant qu’à devoir produire de la micro-électricité propre, autant que cela se fasse par les moyens les mieux acceptés par la population, et cette innovation a de bonne chances de l’être pour des usages locaux dans des lieux adaptés.


            • cevennevive cevennevive 2 décembre 2012 17:05

              Bonjour Fergus et tous,

              Moi j’aime les arbres, les vrais... Que vont-ils penser les arbres (les vrais) à se voir ainsi moqués ?

              Bon, c’est dimanche, alors j’ai une idée farfelue pour faire de l’énergie pas chère, et en économiser par-dessus le marché.

              Voilà :

              Au lieu de faire pédaler les coureurs du Tour de France sur des vélos ultra performants et tout au long des routes de campagne, pourquoi ne leur ferait-on pas faire de l’électricité ?

              Une centaine de machines à pédaler, celui qui a créé le plus d’énergie en une journée est le gagnant de l’étape

              C’est pas une bonne idée cela ?


              • joletaxi 2 décembre 2012 17:16

                bah, déjà si on récupérait toute l’énergie de nos bobos dans les salles de fitness.
                En plus on pourrait permettre aux anti écolos de venir les fouetter aux heures de point


              • Fergus Fergus 2 décembre 2012 17:19

                Bonjour, Cevennevive.

                Pour ce qui est des vrais arbres, je partage d’autant mieux votre goût que je suis un fervent admirateur des châtaigniers, si nombreux et si beaux dans votre région.

                Faire des coureurs du Tour des producteurs d’électricité, voilà qui les rendrait utiles et permettrait de faire un peu oublier leurs dérives en matière de dopage. Un problème toutefois : que faire de la si polluante caravane qui les accompagne ?


              • aimable 2 décembre 2012 18:30

                en plus le dopage sera autorisé, voir conseillé !!!!!!!


              • amipb amipb 2 décembre 2012 21:44

                Récupérer toute l’énergie anti-bobo de joeletaxi permettrait certainement d’illuminer quelques grandes villes à moindre frais, avec discours sur Fukushima ou Fessenheim les jours de fête, pour les différentes attractions électriques.

                Bonne soirée à toutes et tous.


              • Micka FRENCH Micka FRENCH 3 décembre 2012 06:13

                De l’Ecossaise, électrisée...

                J’adore ce commentaire apportant enfin de nouvelles idées.
                L’EPOpower ! Monsieur Armstrong est-il dispo pour pédaler ?
                Il devrait nous faire dans les 20/30 KWh à lui seul...

                Micka FRENCH, hilare sur le Web...
                http://mickafrench.unblog.fr


              • Fergus Fergus 3 décembre 2012 10:11

                Bonjour, Micka.

                Merci pour la visite.


              • aspic aspic 3 décembre 2012 14:50


                Bonjour Cevennevive,

                je ne sais pas si tu pensais à ceci :

                http://www.youtube.com/watch_popup?v=yEH4Yum4nN4

                 smiley

                Maintenant un plus plus sérieux :
                j’ai eu la mauvaise idée d’installer une petite éolienne (par un copain, c’était made in China)ici en Cévennes sous les causses, à un endroit ou les vents sont souvent assez violents:résultat :

                4/5 fois tout en miettes, même le métal à finalement cèdé...
                Je veux donc bien (re)planter un arbre à vent (copyright), mais d’abord les preuves de robustesse !
                 smiley
                Puis n’oubliez pas le point faible dans cette technologie : le prix des batteries et leur faible durée de vie.


              • cevennevive cevennevive 3 décembre 2012 15:33

                Bonjour Aspic,

                Je ne connaissais pas. Merci pour l’info, bien que notre eau de source soit meilleure, et que, personnellement, je ne pédalerais pas pour voir cela. Boff !

                Finalement, la bêtise, la vacuité intellectuelle et l’appât du gain peuvent avoir de bonnes idées que nous pourrions exploiter ! La preuve !

                Cependant, Aspic, les coureurs du Tour de France ne boivent pas que de l’eau de Contrex. L’on peut donc imaginer que leur rendement serait bien plus performant.

                Au fait, à propos d’arbre à vent : imaginez un de ces arbres couvert de plusieurs centimètres de neige. Ses « feuilles » résisteraient-elles ?

                Cévenolement vôtre.


              • Fergus Fergus 3 décembre 2012 16:12

                @ Cevennevive.

                Je me suis également posé la question du poids de la neige sur les « feuilles ». J’avoue ne pas avoir la réponse. Mais il est des régions où la question est primordiale avant d’installer quelque équipement que ce soit en extérieur.

                Bonne journée.


              • Micka FRENCH Micka FRENCH 4 décembre 2012 06:23

                De l’Ecossaise....

                Merci monsieur Fergus.

                Virée du HUFFINGTON POST, rappelée à l’ordre par RUE89, mon site sur UNBLOG.FR censuré et fermé manu-militari pour cause de subversion massive de ma part contre la connerie et le « politiquement correct », je continuerai à user de mon humour écossais et corrosif sur AGORAVOX tant que...................

                Micka FRENCH (plus sur le Web du coup).....


              • Fergus Fergus 4 décembre 2012 09:18

                Bonjour, Micka.

                Ce n’est pas moi qui m’en plaindrai. L’humour, même (et surtout) lorsqu’il est corrosif ou caustique joue souvent un rôle essentiel dans la prise de conscience.

                A titre personnel, je soutiens complètement votre démarche.


              • Fergus Fergus 4 décembre 2012 09:21

                Bonjour, Micka.

                L’humour, surtout lorsqu’il est corrosif ou caustique, joue souvent un rôle essentiel dans la prise de conscience. C’est pourquoi je soutiens totalement votre démarche.


              • Micka FRENCH Micka FRENCH 4 décembre 2012 09:59

                De l’Ecossaise...

                Thanks Mr Fergus !!!!

                Be seeing you.....

                Micka FRENCH (sans domicile-blog fixe) !!!!!!


              • Sofia de New Wind Sofia 4 décembre 2012 17:29

                Bonjour, 


                Je comprends les inquiétudes de certains, je tiens à vous rassurer et à vous dire que les concepteurs de l’Arbre à Vent commercialiseront un produit qui répondra aux caractéristiques annoncées et qui sera testé dans les différents environnements où il pourra être installé.

                Sinon en attendant le site Internet, suivez-nous sur Twitter (@NewWind_RD) ou sur notre page Facebook (www.facebook.com/arbre.a.vent) afin d’avoir plus d’informations.

                Sofia
                Community manager pour New Wind

              • Fergus Fergus 4 décembre 2012 17:48

                Bonjour, Sofia.

                Merci pour cette mise au point et pour le lien

                J’espère, en écrivant cet article, ne pas avoir dénaturé l’esprit de votre projet. Personnellement je trouve l’idée sympathique, même si j’attends encore les expérimentations pour être totalement convaincu.


              • oncle archibald 2 décembre 2012 17:20

                Moi je verrai assez bien deux lacs de barrage avec un bon dénivellé entre les deux et une conduite forcée, dispositif très classique de production d’hydroélectricité ..L’innovation serait que l’eau moulinée par les turbines et donc récupérée dans le barrage « d’en bas » serait remontée dans des seaux jusqu’au barrage d’en haut par les innombrables chômeurs dont nous disposons... 

                Plus il y a de chômeurs et plus il y a d’électricité produite ... Tous ces braves gens se forgent des mollets d’acier sur le sentier entre les deux lacs et par la même le soir ils ont sommeil parce qu’ils sont fatigués .. D’ou une baisse considérable de la consommation de somnifères, et on diminue conjointement le trou de la sécu ... 

                Finalement je ne vois que des avantages à ce système et je m’étonne que nos brillants énarques ainsi que les polytechniciens protecteurs de la nature que l’on voit camper en nombre dans les bocages vendéens à proximité de Notre Dame des Landes n’y aient pas pensé avant moi ... 

                • Fergus Fergus 2 décembre 2012 17:42

                  Bonjour, Oncle Archibald.

                  Résoudre en même temps les problèmes d’énergie et d’emploi, voilà une solution brillante. Bref, une idée à soumettre d’urgence au gouvernement car je me suis laissé dire qu’il en cherche dans les deux domaines.


                • Le péripate Le péripate 2 décembre 2012 17:36

                  C’est un gag ?


                  • Fergus Fergus 2 décembre 2012 17:46

                    Bonjour, Le Péripate.

                    Même pas. Du très sérieux au contraire.


                  • pissefroid pissefroid 2 décembre 2012 17:37

                    J’étais dubitatif, l’info d’origine peut être vue ici :
                    http://cotesdarmor.fr/outils/le_magazine.html
                    n° 115.


                    • Fergus Fergus 2 décembre 2012 17:54

                      Bonjour, Pissefroid.

                      Merci pour le lien.


                    • Le péripate Le péripate 2 décembre 2012 17:42

                      J’ai compris : le socialisme brasse de l’air.


                      Au moins c’est rafraichissant.

                      • Pyrathome Pyrathome 2 décembre 2012 19:50

                        Pour toi, on peut créer un modèle à ta mesure, l’arbre à cons.....qui écrit tout seul des centaines de posts ineptes sur AV....
                        Sinon, si tu préfères les paradis artificiels, il y a aussi l’arbre à came....


                      • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 3 décembre 2012 08:07

                        Bon, je sais que ça ne sert à rien, mais je signale cet imbécile de Péripathetique en abus.
                        Marre des cons.


                      • Fergus Fergus 3 décembre 2012 10:14

                        Bonjour, Pyrathome.

                        Bien vu, « l’arbre à cons ». Dommage qu’il ne produise qu’une énergie négative.


                      • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 3 décembre 2012 10:49

                        Tiens, la modération a réagi ; merci.


                      • Le péripate Le péripate 3 décembre 2012 12:11

                        « La modération a régi »... on se croirait à l’école primaire.




                      • Romain Desbois 3 décembre 2012 12:54

                        « la modération a régit »

                        C’est un régi cide smiley


                      • Le péripate Le péripate 3 décembre 2012 15:07

                        Je savoure particulièrement d’ailleurs que maintenant que ce fil est nettoyé il ne reste que des insultes.


                        La gauche bête et sectaire.

                      • Fergus Fergus 3 décembre 2012 16:22

                        @ Le Péripate.

                        Vous avez suffisamment d’arguments à faire valoir sur les thèmes abordés dans les articles pour débattre plus sereinement, fût-ce avec fougue. Dès lors, pourquoi systématiquement cibler la gauche comme « bête » ou « sectaire » sans développer le propos ? Vous avez évidemment raison parfois, ne serait-ce que sur le plan statistique. Mais ne croyez-vous pas que le spectacle actuellement montré par la droite illustre avec éclat le fait que les défauts que vous prêtez à la gauche sont au moins partagés avec l’autre camp ?

                        Bonne journée.


                      • Le péripate Le péripate 3 décembre 2012 17:41

                        Même pas une excuse sur le fait que on est autorisé à me cracher dessus dans votre salon. Donc non seulement vous êtes de la gauche bête et sectaire mais de plus vous n’avez aucun sens de l’hospitalité et pas plus de sens moral.


                        Je vous fait remarquer, petit monsieur, que mon post « modéré » faisait simplement allusion à un soucoupiste notoire et à un petit entonnoir.

                        Le reste, votre merde, est encore là sur ce fil, et témoigne.

                        Tout mon mépris.

                      • kemilein 2 décembre 2012 18:01

                        c’est une blague
                        pour faire un « arbre a vent *propriété privé du mot* » il faut plus de matière première que pour une éole traditionnelle et mieux cette merde produit moins même annuellement.

                        encore une fois, quand on appel les cons, une armée se déverse.


                        • Fergus Fergus 2 décembre 2012 18:15

                          Bonjour, Kemilein.

                          Ce forum est ouvert à toutes les opinions. Merci d’avoir donné la vôtre. Quoi qu’il en soit, nous serons fixés dans les prochains mois sur la faisabilité du projet.


                        • Romain Desbois 3 décembre 2012 12:56

                          Faut faire gaffe des fois les vents produisent du méthane smiley

                          Et c’est pas bon pour le climat le gaz de pschittt smiley


                        • alinea Alinea 2 décembre 2012 18:09

                          J’ai vu plus haut, je suis d’accord : moi j’aime le bruit du vent dans les arbres, et je veux bien lire à la bougie !
                          Quand à l’idée de cevennevive, ça fait longtemps que j’y ai pensé mais sous une autre forme ( du reste je ne suis pas la seule parce que j’ai vu ça aussi ailleurs mais je ne sais plus où !) ; à chaque carrefour de ville, plutôt que d’attendre que le feu passe au rouge bêtement, à chaque arrêt de bus, plutôt que d’attendre bêtement : on pédale ! Santé, violence défoulée, feux de carrefour autonomes en électricité, éclairage d’abri de bus itou.
                          Sinon, c’est... le meilleur des mondes ?
                          Après tout, je m’en fous ! je ne vais jamais en ville !!!


                          • Fergus Fergus 2 décembre 2012 18:21

                            Bonjour, Alinea.

                            C’est bien, les idées fusent. Commentaire après commentaire, ce forum se transforme en brainstorming. Qui sait ? peut-être en sortira-t-il l’idée qui sortira la France de son isolement nucléaire en mettant le doigt sur l’innovation géniae en termes de développement durable...

                            Entre nous, la ville ce n’est pas si mal que ça. A condition, comme l’alcool, de la consommer avec modération.


                          • JL JL 2 décembre 2012 18:16

                            Cette idée d’arbres à vent, si ce n’est pas un gag, n’est pas sérieuse.

                            Où donc, ces choses pourraient-elles trouver leur place, sinon en ville ? Or, en ville, entre les pâtés de maisons, il n’y a généralement pas de grands vents.


                            • Fergus Fergus 2 décembre 2012 18:27

                              Bonjour, JL.

                              Permettez-moi de vous contredire. Cet arbre à vent peut trouver sa place en ville, et il en est de très venteuses, notamment sur les gandes dalles urbaines, mais également dans les villages pour assurer l’éclairage de la voirie, ou à la campagne chez des particuliers qui pourraient préférer l’arbre à une éolienne pour assurer leur indépendance énergétique.


                            • alinea Alinea 2 décembre 2012 21:01

                              Fergus : c’est à vérifier, mais je crois que cette « chose » existe aux États-Unis ; je ne suis pas sûre sûre que ce soit un arbre à feuilles qui veut se faire croire vrai, mais j’ai vu une photo d’avenues avec ces « dynamos » !!
                              Personnellement, comme je n’aime guère le travestissement, je me contenterais d’éoliennes, un peu « design » ne serait-ce que pour l’éclairage public...


                            • amipb amipb 2 décembre 2012 21:50

                              @JL : vous vous trompez, les villes sont de véritables couloirs pour les vents, et le chauffage des villes crée de nombreux courants.

                              Les forêts, elles, ont plutôt tendance à freiner les différents vents.

                              Nous l’avons appris à nos dépends en 1999, tout comme les égyptiens qui, en détruisant les forêts pour construire leurs pyramides, ont créé un désert et les vents qui vont avec...


                            • Fergus Fergus 2 décembre 2012 23:07

                              Bonsoir, Amipb.

                              Pour aller dans votre sens, concernant les courants aériens dans les villes, il faut savoir que le nombre de mini-éoliennes installées sur les toits augmente sans cesse.


                            • Romain Desbois 2 décembre 2012 23:57

                              Et je peux vous confirmer que dans le plupart des entrées de métro parisien, il y a constamment une vent qui ferait turbiner de quoi éclairer la station.

                              Projet proposé à ma RATP il y a deux ans et qui malgré les réponses polies ne semblent pas les intéresser.

                              Au japon ,ils testent déjà l’éclairage des stations par le poids des piétons qui marchent sur des tapis sous lesquels des milliers de petites dynamos alimentent la station en électricité.

                              On pourrait à l’avenir couvrir les routes de produits photovoltaïques et sous le revêtement mettre un même système qui fonctionnerait à chaque passage de véhicules.

                              Le seul frein dans ce domaine n’est limité que par notre imagination.


                            • Fergus Fergus 3 décembre 2012 08:54

                              Bonjour, Romain.

                              Merci pour ces différentes idées qui rejoignent, n’en doutons pas, les réflexions engagées ici et là pour produire de l’énergie.

                              Concernant la RATP, je ne sais pas si c’est le cas pour récupérer l’energie des courants d’air présents, non seulement à l’entrée des stations, mais aussi dans certains couloirs de stations de correspondance (exemple spectaculaire : celui qui mène à Châtelet sur les quais de la lign 14). Cela dit je sais que les ingénieurs y ont toujours été à la recherche de solutions, et cela depuis fort longtemps comme en témoigne le déjà ancien système de récupération de l’énergie de freinage des rames.


                            • Romain Desbois 3 décembre 2012 09:24

                              ho oui la ligne 14 !!!!! c’est en allant à l’ugc bercy que j’ai eu l’idée , il y a à la sortie un vent qui doit bien faire 90km/m heure !!!!


                            • Fergus Fergus 3 décembre 2012 11:01

                              @ Romain.

                              Le fait est que les courants d’air à Cour Saint-Emilion sont par moments impressionnants. La Prudence de Brassens doit, comme sur le pont des Arts, y prendre garde à son jupon et à son chapeau.


                            • Romain Desbois 3 décembre 2012 13:05

                              Oui il y aurait un film à la Lelouch à faire dans cette station smiley


                            • Stof Stof 2 décembre 2012 18:44

                              Si ça peut convaincre les vieux cons, heu, les électeurs séniors, d’implanter une éolienne dans leur quartier...


                              • Fergus Fergus 2 décembre 2012 19:12

                                Bonsoir, Stof.

                                Si le choix est entre ce genre d’innovations et la poursuite du programme nucléaire, nul doute que de nombreux vieux cons, euh... électeurs séniors, choisiront la première voie.


                              • Fergus Fergus 2 décembre 2012 19:16

                                Bonjour, Démosthène.

                                « Wait and see », effectivement...

                                Pour ce qui est du « registered », on peut y voir la marque du marketing, mais aussi tout simplement la protection d’un nom qui, sans protection, pourait être brocardé ou détourné à des fins diverses. Bref, il n’y a rien là de choquant.


                              • xana 2 décembre 2012 19:27

                                Cet article montre surtout que les escrocs ont encore de beaux jours devant eux. Les gogos et (pour une fois je suis d’accord avec joletaxi) les bobos sautent sur ce genre de nouvelle ; ils se feront plus discrets quand elle s’avèrera impraticable ou sans intérêt réel, comme Jacques Lemière a commençé à vous le démontrer. En attendant pas mal d’argent aura changé de mains, le conseil général des Côtes d’Armor ou d’ailleurs aura dilapidé l’argent des contribuables et des « industriels » sans scrupule se seront rempli les poches.


                                • Fergus Fergus 2 décembre 2012 19:40

                                  Bonjour, Xana.

                                  Je ne sais rien de la faisabilité du projet et moins encore de son éventuelle pérennité, aussi me garderai-je d’émettre un avis tranché sur la question.

                                  Ce n’est pas votre cas. C’est pourquoi j’aimerais savoir sur quoi vous appuyez cette condamnation quelque peu péremptoire, et de surcroit doublée d’un soupçon d’incurie chez les élus des Côtes d’Armor et de malversation ches les dirigeants de New Wind ?


                                • alinea Alinea 2 décembre 2012 21:03

                                  Fergus : et de connerie chez les bobos d’Agoravox !!


                                • Fergus Fergus 2 décembre 2012 23:01

                                  @ Alinea.

                                  En quoi pouvez-vous avoir la certitude que les bobos sont impliqués et que la boboïtude soit en cause ? Et si tout simplement il y avait là une bonne idée de production d’énergie ?

                                  Bnne nuit.


                                • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 3 décembre 2012 08:10

                                  Rien de tel apparemment pour certains, que de fabriquer une opposition taillée à la mesure de leur propre débilité... Dans le genre, pas mal l’évocation du bobo.


                                • Fergus Fergus 3 décembre 2012 08:36

                                  @ Emmanuel.

                                  Eh oui, le bobo est une sorte de bouc émissaire universel que l’on peut stigmatiser sur la plupart des sujets. Pratique !

                                  Bonne journée.


                                • Romain Desbois 3 décembre 2012 08:56

                                  oui accuser les bobos ou les bo no bos, ca casse pas trois pattes à un connard smiley


                                • foufouille foufouille 2 décembre 2012 19:37

                                  faut attendre pour voir
                                  surtout vu le nombre d’eoliennes vendus en puissance maxi


                                  • Fergus Fergus 2 décembre 2012 20:38

                                    Salut, Foufouille.

                                    « Faut attendre pour voir ». Entièrement d’accord. Et dans l’intervalle, ni optimisme béat, ni condamnation a priori.


                                  • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 3 décembre 2012 08:12

                                    hum... Fergus (bonjour !) dans ce cas, ce site n’est « à priori » pas forcément l’endroit le plus recommandé pour en discuter !


                                  • Fergus Fergus 3 décembre 2012 08:31

                                    Bonjour, Manu.

                                    Bah, il en va d’AgoraVox comme de nombreux autres forums du net : on y trouve tout à la fois des gens raisonnables et prêts au débat, et d’autres qui le sont beaucoup moins et qui ne cessent d’asséner des commentaires aux relents de haine recuite. Mais globalement, ce site est plutôt au dessus de la moyenne de l’offre du net en matière de qualité d’échanges.


                                  • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 3 décembre 2012 10:52

                                    Eh oui... je sais, je sais... mais j’ai l’épiderme sensible, je suis né comme ça, et ça ne s’arrange pas !

                                     smiley
                                    Évidemment, je suis d’accord, ma présence ici l’atteste. Mais des fois je re-craque.


                                  • BOBW BOBW 2 décembre 2012 20:44

                                    Et pourquoi pas des arbres "à faillots’ pour fabriquer du méthane récupérable dans des bonbonnes comme le camping-gaz  ? smiley


                                    • Fergus Fergus 2 décembre 2012 23:03

                                      Bonsoir, Bobw.

                                      Pourquoi pas, en effet ?


                                    • Hijack Hijack 3 décembre 2012 00:48

                                      Lol ! Je croyais à une blague ... Merci pour l’info.
                                      J’ai vite constaté sur le net, qu’il n’y a pas grand chose sur le sujet ...
                                      .
                                      Une question : que seront les rues avec pleins d’arbres métalliques avec des feuilles en plastique !!! ... Et les oiseaux ??? et les insectes ??? Et les autres autres ???
                                      Il ne faudrait surtout pas nous priver d’arbres pour des économies ... à moins de mettre ces arbres dans très peu d’endroits spécifiques ... qui amène à la question : Combien d’arbres pour alimenter un immeuble ??? Pire ... une tour ???
                                      .
                                      Quoi qu’il en soit, l’idée est intéressante ...


                                      • Fergus Fergus 3 décembre 2012 08:40

                                        Bonjour, Hijack.

                                        Cela peut sembler une blague a priori, mais ce n’est pas le cas, et le fait est que l’on va devoir trouver des solutions enmatière d’énergie renouvelable.

                                        Il ne faudrait évidemment pas que l’implantation de ces arbres à vent se fasse au détriment des vrais arbres. Mais il existe beaucoup de lieux où vrais arbres et arbres factices pourraient cohabiter.


                                      • Hijack Hijack 3 décembre 2012 15:33

                                        Bonjour Fergus,
                                        .
                                        Oui ... ce serait la solution, que nos arbres cohabitent avec ces nouveaux immigrés en plastoche et métal... je suppose que les oiseaux vont vite faire la différence.
                                        .
                                        Quoi qu’il en soit, merci pour ton billet ... car au moins, on ne tombera pas des nues quand ils parleront de ces arbres ... dommage qu’il n’y ait pas encore d’images ou films ... mais ça ne devrait pas tarder.
                                        .
                                        J’oubliais ... le bruit ??? Je suppose que ces feuilles seront presque silencieuses ... ce serait la moindre des exigences.


                                      • Fergus Fergus 3 décembre 2012 16:05

                                        @ Hijack.

                                        Je présume que la question du bruit a été étudiée. Si ce n’est pas le cas et que ces arbres, appelés à se trouver près des habitations ou des bureaux, créent des nuisances sonores, il ne fait pas de doute qu’ils seront rejetés.

                                        Bonne journée.


                                      • Prometheus Jeremy971 3 décembre 2012 03:56

                                        Si je peux me permettre d’expliquer avec mes faibles moyens ce qu’est le principe de l’arbre à vent. Cette invention fait parti de ce que l’on appelle le bio-mimétisme. c’est-à-dire on observe la nature pour concevoir des solutions technologiques. Cette idée de copier les capacités des arbres a déjà été brevetée par un enfant de 13ans.

                                        Cet enfant au cours d’une randonnée s’est rendue compte que les branches des arbres suivaient une certaine logique. Cette logique est celle de la suite de Fibonacci où chaque branche s’écarte suivant une constante qu’on appelle le nombre d’or.

                                         Il s’est donc demandé si en créant un arbre artificiel suivant cette logique et en y implantant des panneaux solaires à la place des feuilles. On obtiendrait pas un panneau solaire plus performant. L’arbre solaire semble donner une meilleure performance, et capter mieux le soleil en hiver, et par temps nuageux.

                                        Voici l’article :
                                        http://inhabitat.com/13-year-old-makes-solar-power-breakthrough-by-harnessing-the-fibonacci-sequence/

                                        Quant à la suite de Fibonacci et le nombre d’or, il faut comprendre que lorsqu’on fait du biomimétisme, ce sont des éléments incontournables. Il a été démontré par exemple que les fleurs tournent leurs pétales toujours en suivant cette règle car elle capte plus facilement le soleil ainsi.

                                        http://www.lenombredor.free.fr/nature.htm

                                        Bref cette idée de l’arbre à vent est une petite révolution qui changera la vie de beaucoup de gens. La nature est la meilleure quand il s’agit de nous expliquer les énergies renouvelables car elle transforme et crée de l’énergie depuis des milliards d’années.


                                        • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 3 décembre 2012 08:19

                                          Très intéressant, certes, mais c’est quoi au final le nombre d’or ? Pas trouvé dans votre passionnant lien...


                                        • Fergus Fergus 3 décembre 2012 08:45

                                          Bonjour, Jeremy.

                                          Merci pour ces liens et pour ces très intéressantes explications. J’observe toutefois que dans le cas de votre enfant, ce n’est pas l’énergie cinétique qui est en cause mais l’énergie solaire. Le concept de L’arbre à vent est donc sensiblement différent.


                                        • Hijack Hijack 4 décembre 2012 01:00

                                          Oui, c’est ce que j’allais dire ... exactement. Intéressants liens, mais le sujet traité est différent !
                                          .
                                          Mais c’est à étudier.


                                        • brieli67 3 décembre 2012 08:16

                                          Bravo et merci à l’auteur pour cet article d’avenir.

                                          signé EW

                                          in

                                          Il faut conquérir nos toits !
                                          nb : Eugène l’expat des biscuits ( Bredele) et de l’Alsace déci/dément !!

                                          • Fergus Fergus 3 décembre 2012 09:06

                                            Bonjour, Brieli.

                                            Merci pour ces liens. Si j’avais lu l’article d’Eugène Wermelinger sur le lectorat d’AV, celui de Rcoutouly sur l’utilisation des toits m’avait échappé, et c’est dommage car il met le doigt sur une tendance qui ne va certainement pas se démentir dans l’avenir. Un peu plus haut, j’évoque dans un commentaire les éoliennes de toit dont le nombre ne cesse d’augmenter, mais il est également un fait que les toits sont également de plus en plus utilisés comme espace de jardin, ici d’agrément, là potager, et cela participe non seulement au bien-être des résidents mais aussi au renforcement des liens de voisinage.


                                          • Romain Desbois 3 décembre 2012 08:22

                                            On peut aussi créer une dépression connue dans les cheminées d’usine. Cousteau en a fait un mât creux pour son Alcyon.


                                            • jacques lemiere 3 décembre 2012 09:38

                                              Une question...vous savez comment marchent ces arbres à vent.... ?

                                              On ne sait pas si ce sont des éoliennes....
                                              Une voile aussi permet d’exploiter l’énergie du vent...
                                              On a aussi d’autres machins pour exploiter non pas le vent mais profiter de la machine thermodynamique de l’atmosphère. des tours je crois qui devaient marcher au poil...et bien sur révolutionner etc....

                                              Soyez un peu sceptique quand une annonce va dans le sens de vos convictions.
                                              Je ne comprend pas qu’on puisse faire la promo de types qui selon moi veulent exploiter ’la fibre écolo des gens"..

                                              On a un système électrique qui marche bien, de l’électricité pas chère..c’est bien sur le moment de faire la révolution...


                                            • Romain Desbois 3 décembre 2012 10:28

                                              Mais je me fous de ces arbres à vent, ils sont aussi efficaces que vous pour troller !

                                              Où avez vous vu que je parlais des arbres à vents ?


                                            • brieli67 3 décembre 2012 10:46

                                              du Léon et pas de Charles pas de Michel ni de JP : le pendulum  depuis 1851

                                              à moins de préférer Sylvain R et ses hommages angéliques

                                              Ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent. 


                                            • Fergus Fergus 3 décembre 2012 23:12

                                              Bonsoir, Parkway.

                                              Le problème en matière d’évaluation des coûts est effectivement que, concernant le nucléaire, on ne prend pas en compte les énormes coûts à venir en termes de traitement des déchetset de démantèlement des centrales.


                                            • brieli67 3 décembre 2012 08:57


                                              « L’arbre à vent ® » NON NEIN NADA

                                              ah non ! mais avec bougies svp !

                                              est connue la couronne de l’ Avent 
                                              le dérivé hamburger du Sapin de Noël

                                              Cette tradition venue d’ Alsace a été mentionnée pour la première fois à Sélestat, en 1521, dans un livre de compte de la ville.

                                              à chacun sa Pub n’est ce pas ?


                                              • brieli67 3 décembre 2012 10:08

                                                allons allons restons sur le plancher des vaches.

                                                allons voir le rotor de Savonius
                                                et ce qu’il faut pour fixer cette éolienne verticale... de poche !

                                                Xynthia, Lothar, Klaus, Martin...

                                                élaguée ratiboisée une bouchée !!


                                                • brieli67 3 décembre 2012 10:24

                                                  tiens !!

                                                  essayez de négocier avec votre assureur !!

                                                  après ce reportage local sur LOTHAR 

                                                  il y en a eu d’autres depuis.


                                                  • rocla (haddock) rocla (haddock) 3 décembre 2012 10:53

                                                    Faut pas seulement mettre des arbres avant , faut en mettre pendant , après 

                                                    ensuite aussi à l’ arrière puis sur les côtés . 

                                                    Les arbres il faut en mettre partout .

                                                    Il y en a un que l’ on voit souvent sans jamais savoir sa dénomination . 

                                                    Il s’ agit du très grand narbre qui cache la forêt .

                                                    Et dans la forêt qu’ entend-t-on ? 

                                                    Le son du cor au fond des bois .

                                                    Bois exotiques dont on fait les plus belles flûtes .

                                                    Pffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff  quel  vent ...

                                                    • Fergus Fergus 3 décembre 2012 11:12

                                                      Bonjour, Capitaine.

                                                      « Le narbre qui cache la forêt », un grand classique de la com’. Rien à voir : en breton New Wind se traduit par Avel Nevez, et c’est précisément le nom d’un groupe très sympa, à écouter ici dans un titre traditionnel « La belle de Josselin ».


                                                    • brieli67 3 décembre 2012 12:00

                                                      ne variatur

                                                      y (s) étaient 4 pôvres diables

                                                      y n’avaient rien pour se chauffer

                                                      y (s) ont tous ch..... sur la table

                                                      et se sont chauffés à la fumée.

                                                      y ont des chapeaux ronds 

                                                      vive la Bretagne 

                                                      y ont les couil..... en plomb

                                                      vive les Bretons

                                                      tsouin ! tsouin !



                                                    • Romain Desbois 3 décembre 2012 13:06

                                                      Vous avez raison mon petit arbre à pain smiley


                                                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 décembre 2012 13:26

                                                      L’arbre à pain existe ,et en Océanie on le plante automatiquement sur le térrain ou l’on veut construire sa maison ,c’est une sorte d’assurance anti famine ....
                                                      En tahitien ,te uru .......http://fr.wikipedia.org/wiki/Arbre_%C3%A0_pain.


                                                    • Fergus Fergus 3 décembre 2012 15:46

                                                      Bonjour, Aita Pea Pea.

                                                      Merci pour ce lien sur ce végétal nourrissier qu’est l’arbre à pain

                                                      Il existe aussi l’arbre à perlimpinpin, planté dans la plupart des cours ministérielles.


                                                    • hunter hunter 3 décembre 2012 10:57

                                                      Pour emmanuel !

                                                      le nombre d’or  : http://fr.wikipedia.org/wiki/Nombre_d%27or

                                                      Suite de fibonacci : http://fr.wikipedia.org/wiki/Suite_de_Fibonacci

                                                      H/


                                                      • Fergus Fergus 4 décembre 2012 09:26

                                                        Bonjour, Hunter.

                                                        Désolé, j’ai complètement oublié hier de vous remercier pour ces liens. Je le fais aujourd’hui.


                                                      • Surya Surya 3 décembre 2012 11:47

                                                        Bonjour Fergus,

                                                        Merci beaucoup pour cet article qui relaye l’information. Je trouve l’idée très intéressante et j’espère que le projet est viable. Il mérite vraiment qu’on s’y intéresse et qu’on le teste. J’espère simplement que tant que l’on n’a pas l’assurance de la viabilité du projet, de sa rentabilité, ils ne vont pas piocher dans les impôts locaux des gens pour le mettre en place. Je dis ça car je n’ai aucune idée de la façon dont ces projets sont financés si les municipalités s’y intéressent et décident de les tester chez elles.

                                                        Ce doit donc être des arbres à vent disposés sur l’esplanade de La Défense, que l’on voit sur la photo de votre article ? Savez vous de quand date cette photo ?


                                                        • Surya Surya 3 décembre 2012 11:56

                                                          Ou alors c’est une photo montage ?


                                                        • brieli67 3 décembre 2012 12:06

                                                          mah non ! du vrai de vrai 

                                                          ce sont ce des faux-acacias ( des robiniers) 

                                                          et des tilleuls à feuilles caduques et véronèses

                                                          devant l’Arche.


                                                        • Surya Surya 3 décembre 2012 12:24

                                                          Je me demande s’il s’agit d’une photo montage ou non car il y a très souvent des animations sur l’esplanade, des expositions de sculptures par exemple -non, non, je ne bosse pas pour Defacto !  smiley-, et il n’est donc pas impossible que ces arbres factices (il n’y a aucun arbre sur cette partie de l’esplanade, il faut descendre plus bas pour en voir, là où il y a la fontaine Wallace par exemple, et si les arbres de la photo étaient réels, ils seraient dans des pots) aient été, ou soient actuellement, exposés dur l’esplanade.


                                                        • Surya Surya 3 décembre 2012 12:47

                                                          C’est bon, c’est bon, j’ai trouvé le site internet d’où provient cette photo. smiley (Et celle de Paris aussi, à laquelle je n’avais pas prêté attention)

                                                          Ah mince, je me suis trompée, c’est   smiley


                                                        • Fergus Fergus 3 décembre 2012 13:13

                                                          Bonjour, Surya.

                                                          Le projet va être mis en phase d’expérimentation des prototypes. Il faudra voir après quel sera son avenir au terme de cette phase de test. Je ne sais rien de la suite envisagée, mais il est probable qu’il y aura des investissements publics pour des implnatations locales en Côte d’Armor si les essais ont été concluants.


                                                        • Fergus Fergus 3 décembre 2012 13:23

                                                          @ Brieli.

                                                          A propos de robinier, sais-tu que le plus vieux de France a été ramené d’Amérique et planté à Paris en 1601 par Jean Robin, jardinier du roi ? Cet arbre de plus de quatre siècles s’est mis à pencher et a dû être étayé par une structure en ciment. L’arbre est visible à deux pas de Notre-Dame, au coeur du square Viviani. Fermant le square au sud, l’église Saint-Julien-le-Pauvre, rendez-vous des grecs melkites de la capitale. Tout proche également, le caveau des Oubliettes rue Galande : on peut y entendre de l’excellent jazz et y découvrir une véritable... guillotine de la Révolution.


                                                        • gaijin gaijin 3 décembre 2012 12:09

                                                          si ça marche c’ est super
                                                          mais il risque d’y avoir un pb : l’ entretien
                                                          si j’ai bien compris ça va faire un tas de petits mécanismes ......CAD un tas d’ emmerdes
                                                          l’arbre solaire parait plus prometteur ( et lance armstrong dans une cage d’écureuil aussi )


                                                          • Fergus Fergus 3 décembre 2012 13:26

                                                            Bonjour, Gaijin.

                                                            Il est incontestable que la phase d’expérimentation sera déterminante. C’est pourquoi il est urgent d’attendre avant de louer béatement cette innovation ou, a contrario, de la vilipender.


                                                          • joletaxi 3 décembre 2012 12:55

                                                            vous fumez quoi au juste ?
                                                            en tout cas , c’est de la bonne.

                                                            je vous signale que la seule énergie renouvelable certifiée kascher ,par le grand Merluchon sacré,grand vichnou de l’écosocialisme(c’est nouveau, ça vient de sortir)c’est la géothermie.
                                                            alors basta avec ces dissidences hein.

                                                            viva la revolution,
                                                            hasta la libertatd,
                                                            fraternité


                                                            • Laulau Laulau 3 décembre 2012 13:25

                                                              Petits rappels de physique à l’usage de l’auteur :

                                                              - L’énergie du vent est une énergie cinétique. En conséquence elle varie avec le carré de la vitesse du vent. Par exemple, une éolienne qui fournit 10KW de puissance avec un vent de 40 Km/h ne donnera plus que 250 W avec un vent de 10 km/h (à la louche 3 m/s). Donc, le fait qu’une éolienne démarre à 3 m/s ne sert donc pas à grand chose vu qu’elle ne produira que des clopinettes.
                                                              - L’énergie fournie par une éolienne est proportionnelle à sa surface dans le plan perpendiculaire à la direction du vent. Ceci est vrai quelle que soit la forme de l’éolienne, en hélice, en arbre, en pot de fleur et même en statue votive à notre ministre de l’écologie.

                                                              En conclusion, une éolienne n’est jamais qu’un moulin à vent et je n’ai pas souvenance que cette invention séculaire ait provoqué une révolution industrielle.


                                                              • Fergus Fergus 3 décembre 2012 13:32

                                                                Bonjour, Laulau

                                                                Merci pour ces précision sur les éoliennes. A noter qu’elles produisent effectivement des « clopinettes » à 3 m/s, et c’est pourquoi le gérant de New Wind évoque leur démarrage à 4 ou 5 m/s. D’où l’intérêt de « L’arbre à vent » qui, lui, serait efficace dès 2 m/s. Sans perdre de vue toutefois que l’on parle là de micro-électricité et de réponse à des besoins locaux réduits,du type éclairage public (1 arbre = 25 lampadaires).


                                                              • joletaxi 3 décembre 2012 14:39

                                                                on devient fou ma parole

                                                                le plus stupéfiant, c’est qu’il va y avoir des gens pour y croire et pour dilapider de l’argent pubblic à ces conneries.
                                                                cela me fait penser à ce mirifique projet de l’énergie des vagues, un « machin » complètement débile, qui a trouvé un financement et qui s’est soldé par un fiasco, les « serpents » générateurs ayant été balayés à la première tempête.
                                                                Ou cet autre imbécilité, de bouée munies par une petite hélice et qui a aussi trouvé un crétin pour signer le chèque
                                                                Ou cet autre « avancée » de bache dans un ria , avec aussi sa petit hélice, qui a eu pour seul résultat de bétonner un coin charmant.

                                                                Mais ce qui est encore plus inouï, c’est qu’il se trouverait un « décideur » pour dilapider de l’argent public qui comme chacun le sait, coule à flot, alors que les fermes éoliennes sont remises en question, leur utilité très controversée et leur subsidiation contestée.
                                                                fermes éoliennes dont ,malgré le choix minutieux des emplacements, les meilleures technologies, les régulations les plus pointues, ont un taux d’utilisation proche de 18 %

                                                                comment on est-on arrivé à un tel point de déliquescence ?


                                                              • ecophilopat 3 décembre 2012 15:02

                                                                Impressionnant la quantité d’énergie que vous êtes capable de dépenser pour dénigrer tout ce qui n’est pas nucléaire ou gaz de schiste, heu pardon shale gas.


                                                              • Fergus Fergus 3 décembre 2012 15:39

                                                                @ Joletaxi.

                                                                De tous temps, il y a eu des innovations qui ont suscité la moquerie, voire les attaques les plus virulentes. Certaines ont pourtant fonctionné et sont entrées dans nos vies, d’autres sont tombées dans les oubliettes. Sur quoi vous basez-vous pour être a priori aussi négatif ?

                                                                 


                                                              • Le péripate Le péripate 3 décembre 2012 15:47

                                                                C’est que les choses se passent différemment selon que le marché est libre ou ne l’est pas.


                                                                Premier cas, marché libre.
                                                                L’idée loufoque est mise sur le marché par un entrepreneur. Le produit marche, il fait fortune, le produit ne marche pas, il est ruiné.

                                                                Deuxième cas le marché publique.
                                                                L’idée loufoque est mise sur le marché largement subventionné, aidé par la réglementation, elle marche, l’entrepreneur fait fortune. Mais, et c’est là la grande différence, elle ne marche pas et il fait fortune quand même.

                                                                C’est pourquoi les idées loufoques aiment bien les marchés publics.

                                                              • joletaxi 3 décembre 2012 15:51

                                                                soyons sérieux 2 minutes

                                                                je vous ai cité des exemples de trucs farfelus, mais qui ont trouvé preneur, alors qu’à vue de nez, cela ne pouvait pas marcher.
                                                                dans ce cas-ci, vous imaginez pouvoir être plus rentable que des éoliennes industrielles, placées dans les meilleurs endroits et implantées de façon optimale ?
                                                                pourquoi croyez-vous que les industriels construisent des machines de plus en plus gigantesques ?

                                                                et malgré cela,l’exemple allemand le démontre, on ne fermera pas une seule centrale classique, et en cas d’arrêt des tarifs préférentiels,et de la subsidiation, cette filière est vouée à la faillite.
                                                                En plus, voyez plus bas, le surcoût au consommateur va exploser, et ce n’est qu’un début.

                                                                Rien que l’optimisation de la con,sommation du courant de nuit, nous ferait faire de grosses économies, et éviterait de devoir augmenter nos capacités de production.

                                                                Mais il est vrai que quand on aime on ne compte pas


                                                              • Laulau Laulau 3 décembre 2012 18:44

                                                                Mille excuse, j’ai commis une erreur !
                                                                La puissance d’une éolienne varie avec le cube de la vitesse du vent (et non avec le carré) et si elle a une puissance de 10 kW avec un vent de 40 km/h cela donnera 64 fois moins lorsque le vent tombe à 10 km/h. L’éolienne aura donc une puissance de 156 w.
                                                                Vachement intéressant d’avoir une éolienne qui tourne par vent faible !


                                                              • Croa Croa 3 décembre 2012 19:47

                                                                à Joletaxi « cela me fait penser à ce mirifique projet de l’énergie des vagues »

                                                                Il y a une différence entre des systèmes parfaitement connus et des recherches fondamentales.

                                                                 Les éoliennes ne sont que des moulins à vent optimisés et transformés en générateur électrique pour lesquels il est illusoire de faire mieux que le modèle normal déjà inventé depuis des lustres. Donc l’« Arbre à vent » ne peut être qu’une arnaque.

                                                                Nous savons que la houle constitue un autre gisement d’énergie. Par contre tout reste à inventer. En ce domaine il est impossible de ne pas prendre quelques risque mais ça vaut la peine par exemple d’essayer ça. 
                                                                Même que si ça casse, smiley on refait les calculs, c’est pas grave ! De toutes façons plusieurs équipes d’ingénieurs se sont lancés là dedans et il y en a une qui va gagner, forcément ! 
                                                                (Les systèmes les plus avancés récupèrent l’énergie de la houle sous forme hydraulique avant turbinage.)


                                                              • Fergus Fergus 4 décembre 2012 09:39

                                                                Bonjour, Croa.

                                                                Je ne comprends toujours pas sur quoi vous appuyez votre affirmation selon laquelle « L’arbre à vent » est une arnaque. Mais nous serons fixés dans quelques mois.

                                                                Pour ce qui est de l’énergie de la houle marine, il reste encore à inventer les systèmes de production qui l’utiliseront de manière efficace et rentable.

                                                                A noter, à propos de l’élément marin, l’existence d’usine marémotrice d’importance plus ou moins grande (à l’image de celle de la Rance). Si les éoliennes sont des déclinaisons des moulins à vent, ces usines marémotrices sont, quant à elles, des déclinaisons des moulins à mer qui, depuis des siècles, ont utilisé, les courants de marée pour faire tourner les meules. Il en existe encore quelques-uns en excellent état en Bretagne, notamment à Ploumanac’h et Bréhat.


                                                              • Jr.Bupp Jr.Bupp 4 décembre 2012 14:15

                                                                Impressionnant ce qu’on peut lire ici !!!!!

                                                                Quand on va inventer l’arbre à cons... Il y aura beaucoup d’acheteurs !


                                                              • Ruut Ruut 3 décembre 2012 15:32

                                                                En cas de tempête, ces arbres résisteraient ils ?
                                                                Comment fonctionnent ils en cas de neige et de glace ?
                                                                A quelle vitesse de vent cassent ils ?
                                                                Sont ils fabriqués en France ou en Chine ?
                                                                Comment est stockée l’énergie non utilisée ?


                                                                • Fergus Fergus 3 décembre 2012 15:42

                                                                  Bonjour, Ruut.

                                                                  Je suis actuellement incapable de répondre à ces questions, toutes pertinentes. Peut-être contacterai-je New Wind pour en savoir plus, auquel cas je donnerai une suite à cet article.


                                                                • joletaxi 3 décembre 2012 15:42

                                                                  Impressionnant la quantité d’énergie que vous êtes capable de dépenser pour dénigrer tout ce qui n’est pas nucléaire ou gaz de schiste, heu pardon shale gas.

                                                                  encore plus impressionnante est la quantité d’articles et de commentaires pour vanter des « bidules » coûteux et inutiles voire nuisibles,que votre mouvance tente de promouvoir pour tenter de se sortir de cette impasse :
                                                                  fermer les centrales nucs ou classiques, et assurer la production d’énergie électrique

                                                                  ma dernière note

                                                                  355 euros pour la fourniture d’énergie
                                                                  48 euros pour soutenir les renouvelables
                                                                  quote part du renouvelable dans la production totale:1.5 %

                                                                  quand vous aurez des arguments pour me justifier cette petite équation, on en reparlera


                                                                  • Prometheus Jeremy971 3 décembre 2012 16:19

                                                                    La solution serait peut etre de rouvrir les centrales au charbon de couper tous les arbres et de les remplacer par des arbres a vent ?


                                                                  • ecophilopat 3 décembre 2012 16:26

                                                                    Il est vrai que sur mes factures il n’a jamais été fais mention de la part qui a servi a développer la filière nucléaire (et qui sera encore nécessaire pour traiter les déchets, démanteler les vieilles centrales, financer les futures EPR), je ne peux donc pas me servir de cela comme argument.


                                                                  • gaijin gaijin 3 décembre 2012 16:38

                                                                    et sur notre facture combien pour payer les innombrables jo le taxi pour désinformer a tout va ?
                                                                    combien pour remplacer l’argent investi stupidement avant la crise ?
                                                                    combien pour faire en sorte qu’ aucune autre solution ne puisse voir le jour ?
                                                                    combien pour les dégats futur et a venir ?

                                                                    savez vous que si on devait provisionner le cout réel du démantèlement des centrales nuc l’énergie éolienne serait rentable ?
                                                                    ( parce que tôt ou tard il faudra bien démanteler ........)

                                                                    ah il en manque des choses sur ces factures .........


                                                                  • Fergus Fergus 3 décembre 2012 16:50

                                                                    Bonjour, Ecophilpat.

                                                                    Le fait est que l’on n’évoque jamais le coût du traitement des déchets nucléaires et celui du démantèlement des centrales. Et pour cause : on sait que cela va coûter des fortunes dans l’avenir, d’où l’omerta économique sur le sujet. Ayant habité à 25 km de la centrale de Brennilis en Bretagne, j’ai pu constater à quel point l’on est incapable de venir à bout de ce chantier. Cela n’augure rien de bon, ni sur le plan de la sécurité, ni sur celui contraintes financières à venir.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès