• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Ils ont tué la voiture électrique

Ils ont tué la voiture électrique

La voiture électrique est une vieille histoire qui s’est terminée aussi vite qu’elle avait commencé. La « jamais contente » avait pourtant atteint les 105,882 km/h bien avant les voitures à essence.

Les premiers pas de la voiture électrique étaient faits en 1835, grâce à un nommé Sibrandus Stratingh.

Elle a subi des améliorations en 1865 avec les travaux de Gaston Plante, puis de Camille Faure en 1881. Gustave Trouvé en a présenté une à l’exposition internationale d’électricité, en novembre 1881.

C’est alors qu’est arrivé la « jamais contente ».

C’était un premier mai, en 1899. lien

Le pilote était belge et s’appelait Camille Jenatzy.

Son père, Constant, était fabricant de pneumatiques.

C’est le carrossier Rothschild qui avait construit le prototype, composé d’un alliage d’aluminium, de tungstène, et de magnésium laminé.

Elle avait deux moteurs électriques, placés entre les roues arrière, d’une puissance de 68 chevaux.

Aujourd’hui, elle s’ennuie dans un musée de l’automobile, à Compiègne.

Que s’était-il donc passé ?

Le pétrole a dû être un facteur déterminant.

Avec l’électricité, l’énergie était moins chère, et à l’époque, comme aujourd’hui, on préféra peut-être vendre des barils de pétrole, sur lequel en France on prélève aujourd’hui 66% de taxes.(56% pour le Gazole).

La France arrive en 9ème position question prix de l’essence, loin derrière les Pays Bas, la Belgique, le Danemark, la Finlande, l’Italie, le Portugal, l’Allemagne, et la Suède. lien

Pourtant en 1990, le Groupe Général Motors avait fait un formidable coup de marketing en relançant la voiture électrique.

Elle était proposée en leasing et s’appelait EV1.

Son autonomie variait entre 80 et 140 km.

Elle se rechargeait en 180 minutes pour atteindre la recharge maximum.

Sa vitesse pouvait atteindre 290 km/h. lien

Et puis, un beau jour, sans que l’on en connaisse la raison exacte, GM a décidé de retirer toutes ses voitures de la circulation.

Pourtant ceux qui l’ont utilisé pendant des années en étaient satisfaits et en redemandaient.

Mais comme il s’agissait de leasing, ils n’ont rien pu faire pour empêcher la décision de GM.

Bien sûr, il y a en France des voitures électriques, mais elles sont souvent réservées aux collectivités territoriales (La Poste, par exemple)

D’après Frédéric Marillier, chargé de campagne énergie pour Greenpeace France, « sur plus de 2 millions de véhicules particuliers neufs immatriculés en 2006 en France, seuls 14 sont électriques »

Or, aujourd’hui, la voiture électrique semble refaire surface.

La disparition un jour prochain du sacro saint pétrole, et le réchauffement planétaire en sont peut-être la raison.

L’Inde produit depuis 2001 la Reva, Toyota va faire tester par EDF une nouvelle voiture hybride en vue d’une future commercialisation.

En octobre 2008, Michelin a présenté son système de motorisation électrique « Active Wheel  », et Tesla Motors vend depuis 2008 la Tesla Roadster, au prix de 100 000 dollars.

Elle a une autonomie de 350 km peut atteindre les 200 km, et se recharge en quelques heures.

Fiat a sorti en mai 2008 un prototype de voiture électro solaire.

En France, la Lumeneo Smera a été dévoilée au salon de Genève 2008 : autonomie de 150 km, pour 24 500 €.

Il y a aussi du nouveau en Allemagne :

En effet, la nouvelle smart fortwo electric drive sortira de la chaîne dès la mi-novembre.

Elle ne produira bien sûr aucune émission locale, mais il ne faut jamais oublier que l’électricité chez nous est hélas surtout d’origine nucléaire.

Ceci dit, rien n’empêche le futur propriétaire de la voiture électrique de la recharger sur une installation photovoltaïque.

La recharge de la batterie coûtera 2€ et permettra de faire 115 km. lien

Elle sera tout d’abord proposée en leasing pour la ville de Berlin. L’engagement sera de 4 ans, pour un kilométrage maximum de 60 000 km.

Par la suite, elle sera commercialisée dans les grandes villes européennes, et aux Etats-Unis.

Et puis n’oublions pas qu’Obama a décidé de lancer un ambitieux projet de voitures électriques en leasing. lien entre 100 000 et 200 000 stations de recharge rapide de batterie devraient bientôt naître dans la région de San Francisco.

L’avenir nous dira si la voiture électrique retrouvera un jour le succès qu’elle n’aurait jamais dû perdre, à moins que la voiture hybride, à hydrogène, ou méthane ne lui brûle la politesse, car comme disait un vieil ami africain :

« ne pile pas ton mil avec une banane mure »


Moyenne des avis sur cet article :  4.54/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

188 réactions à cet article    


  • JL JL 14 septembre 2009 10:08

    Bonjour Olivier, le pb de la voiture électrique c’est évidemment les batteries et la manière de les recharger. On peut espérer que l’Etat va faire avancer la question :

    « L’Etat commandera 40 000 véhicules électriques »


    • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 11:18

      JL
      bien sur le problème des batteries est un problème récurrent
      il faut condamner les batteries au lithium, dangereuses en terme environnemental,
      d’après le livre blanc du méridian international research, les batteries zinc-air ou zebra
      voir le


    • Croa Croa 14 septembre 2009 23:31

      Laisse moi douter de cette info.

      A ce jour l’administration bazarde massivement son parc automobile, un bon tiers via les ventes des Domaines, le reste partant directement à la ferraille... Choses inconcevables au XXe siècle ! (De Gaulle doit se retourner dans sa tombe !)

      L’administration n’est pas démunie pour autant puisqu’elle loue les véhicules dont elle a besoin (ça doit faire plaisir aux copains du Président !)

      Dans un tel contexte acheter des véhicules électriques ?

      Alors qu’elle n’a même plus de garages ???


    • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 23:34

      Croa,
      de quelle information doutez vous ?
      donnez nous plus de détails sur le « bazardement » du parc français.
      et des liens si possible,
      merci d’avance.


    • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 11:22

      Chantecler
      il s’agit je crois dans le projet de voitures electrique de privilégier son utilisation en ville,
      bonne solution pour résorber une partie de la pollution,
      et une autonomie de 100 km n’est pas négligeable.
      le probleme des batteries est réel,
      la solution lithium est contestée par beaucoup, car dommageable a l’environnement,
      il vaut mieux choisir la solution zebra, ou zinc-air
      quand aux recharges pourquoi ne pas préférer des bornes alimentées par des panneaux photovoltaïques ?


    • Le matou 14 septembre 2009 13:15

      Le photovoltaïque qui servira à recharger des batteries d’auto ne servira pas à autre chose. Donc il faudra du nucléaire, du charbon ou toute autre solution à la place.
      En bref, la voiture électrique ne fait que déplacer le problème de la production d’énergie et en crée un nouveau puisqu’il faut des batteries supplémentaires (et du gros calibre).

      Rappelons que le photovoltaïque représente peut-être 0,01 % de la production d’électricité. Même avec un plan Marshall du photovoltaïque, on n’atteindra pas 10 % avant 20 ans.
      Bref, un doux rêve.

      Autant dire que pour le futur, le cheval est une solution moins technologique mais 1000 fois plus réaliste que la voiture électrique :)


    • Croa Croa 14 septembre 2009 23:41

      Olivier ne répond pas ! 
      à « Penses-tu que le photovoltaïque puisse fournir rapidement et suffisamment d’électricité pour recharger les accus ? » il est bien gêné le pauvre !

      Parce que demander à des panneaux photovoltaïques de recharger la bagnole pendant qu’on dort,
       c’est à dire la nuit,  smiley
       smiley est très difficille ! smiley


    • olivier cabanel olivier cabanel 15 septembre 2009 06:23

      Croa,
      moi géné ?
      non, pas le mpins du monde,
      je découvre à l’instant votre commentaire.
      savez vous le nombre de toits d’immeubles dans nos villes ?
      imaginez que des centrales photovoltaïques soient déployées sur tous ces toits,
      imaginez aussi que sur les bordures de protection, les murs anti bruits, bordant les autoroutes on y installe des panneaux photovoltaiques,
      cela existe d’ailleurs déjà...
      et les projets de développement aussi,
      je vous assure qu’il y a de quoi recharger des millions de batteries.
      et puis rien n’empeche d’y ajouter d’autres sources d’énergie propre, et illimitées :
      l’hydraulique (je pense plutot au développement des micro-centrales (j’ai développé ce thème dans un article récent « l’imagination au pouvoir »,
      n’oublions pas le méthane : il peut faire tourner des « totem »’, lesquels produisent de l’eau chaude, et de l’électricité.
      ajoutons y l’éolien que vous semblez prendre pour partie négligeable, et le tour est joué.
      savez vous combien nous consommons de pétrole par an ?
      87,5 millions de tonnes.
      or le potentiel méthane français est de 90 millions de tonnes équivalent pétrole.
      rien n’empêche donc de réver,
      mais il faudrait un président non-pronucléaire.
      hélas nous avons un inprésident.
      dans le sens négatif (comme in-connu)
      et ce mot nouveau que je viens d’inventer permet bien des jeux de mots.
      vous l’avez découvert ?


    • Deneb Deneb 14 septembre 2009 10:23

      Ai-je payé l’assurance ?
      Ai-je de l’essence ?
      Ou suis-je garé ?
      Ou vais-je me garer ?
      Ai-je bu ?
      La route est-elle encombrée ?
      Ma voiture est-elle correctement entretenue ?
      Ai-je payé les traites ?
      Mais où diable ai-je mis les clés ?
      ETC...

      Voilà la check-liste que les heureux posseseurs de voitures individuelles doivent passer en revue chaque fois qu’ils s’asseyent sur le siège conducteur. Sans parler de la part du budget occupé par la bagnole cherie. Je trouve ça assez encombrant et singulièrement stressant. Qu’elle soit electrique, ça ne change pas grand chose, à part qu’elle ne pollue pas directement, mais indirectement - pour la charger, on utilise en france l’electricité d’origine nucléaire. La voiture est le symbole le plus fort de la propriété dans notre société croyant religieusement au paradis economico-mercantile. Se défaire de cette croyance, en utilisant les transports en commun et en faisant appel à la location quand strictement necessaire, libère l’individu de l’emprise mentale. Qu’est-ce que l’on est tranquille quand on n’a pas de bagnole !


      • Fergus Fergus 14 septembre 2009 11:11

        Il est vrai, Deneb, que l’on est tranquille lorsque l’on n’a pas de bagnole. Cela a longtemps été mon cas lorsque j’habitais à... Paris. Depuis, j’ai passé 10 ans dans le Finistère. Et là, bien que ce département ait mis en place des transports (de surcroît très bon marché), impossible de vivre sans voiture. Sauf à adopter le style de vie d’un moine ! 


      • Deneb Deneb 14 septembre 2009 11:21

        Fergus : Marre de la ville ? Envie de campagne ? Mais c’est un luxe, de vivre à la campagne. Moi, je pourrai me le permettre bientôt, lorsque je pourrai faire mon travail uniquement par Internet. Aujourd’hui il m’arrive de devoir encore aller sur le terrain, visiter un chantier ... Lorsque j’arriverai à deleguer mes déplacement et tout recevoir par internet, à moi les prés verts ! En attendant j’habite en ville, et ce n’est pas si mal, finalement. Très pratique, en tout cas.


      • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 11:23

        Deneb,
        et pourquoi ne pas envisager des voitures-lib, qui comme les vélibs sont a disposition de tous, à n’importe quel endroit de la ville, sans problème d’assurance, de clefs, d’entretien, etc
        c’est ce qu’envisage Obama


      • oncle archibald 14 septembre 2009 11:27

        Olivier, sais tu que dans les grosses entreprises de camionage ils affectent chaque camion à un chauffeur, toujours le même, sinon chacun s’en fout d’abimer le matos ... C’est désesperant d’accord, mais pas près de changer !


      • Deneb Deneb 14 septembre 2009 11:51

        Olivier : vu que la voiture soit surtout un symbole emblematique de propriété individuelle, il aurait fallu surtout changer completement les mentalités pour que ça marche. Ca marche avec les vélos, parce que plus personne fait le beau avec son beau vélo. Par contre, avec son beau bolide, qu’est-ce que l’on est fier et content ! Imaginez qu’un architecte s’emmene sur un chantier important avec une petite Smart de location ? On dirait un clodo ! Il n’est absolument pas crédible s’il n’a pas une BMW à 50 000 €, et n’a de ce fait aucune autorité sur les entreprises, dont les patrons se croient obligés à comparer sans cesse leur cylindrés. L’idée de location facile est bonne, mais elle ne marchera pas avant 30 ans.


      • oncle archibald 14 septembre 2009 12:22

        Deneb il est excellent votre récit de l’archi qui vient sur les chantiers avec une petite voiture, vielle de 7 ou 8 ans de surcroit, alors que les entrepreneurs arrivent avec des « cheyennes » (c’est ca le super 4x4 de chez porsche ? ) flambant neuf et renouvellé avant les 12 mois ... 


        Imaginez l’archi qui plus est expert judiciaire garant sa vieille citroen entre un cheyenne et une jeep cheerokee véhicules chéris des avocats quand ils ne sont pas en saab décapotable ... Alors le mec descend de sa vielle xsara et les entrepreneurs, promoteurs, syndic véreux, etc qui attendent avec leurs avocats devant le cadavre de l’immeuble raté se disent entre eux « qui c’est celui là » avec une moue dégoutée .. sauf un .. un qui me connaissait déjà et qui pouffe en disant à son confrère « c’est l’expert judiciaire, il t’ a entendu, il va te saquer !!! » C’est vraiment marrant et jouissif je trouve .. Avec ma casquette d’archi je ne vaux à peu près rien (sauf en fin de mois pour viser les situations de travaux !), avec ma casquette d’expert dont le rapport aura un impact considérable sur l’issue du procès je deviens « respectable » malgré un véhicule « hors normes » pour ces Messieurs ... Si ca ne consommait pas autant je me racheterait bien une de-deuche ... mais non je déconne, ça fait snob maintenant une de-deuche !! Et ca consomme comme une grose bagnole en plus !!

      • gpaug 14 septembre 2009 13:47

        Sauf que pour utiliser les transports en commun, il faut des transports en commun....

        Ma réponse est stupide vous ne trouvez pas ?
        Ici, en centre Bretagne, on nous fait un hôpital en bordure de 4voies, alors voici comment on devra y aller :
        - automobile
        - bicyclette
        - cheval
        - diligence.

        Si quelqu’un a une autre idée, qu’il me la souffle.

        Mais Bolloré est là pour sauver son ami noci en proposant les automobiles à la locationj. Comme ça on n’a plus le problème de « symbole de propriété ».


      • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 14:01

        Calmos,
        épater n’est rien.
        surtout quand c’est sur le mode humoristique.
        mais au lieu de gloser sur l’obama, pourriez vous envisager secrètement que les choses sont en train de changer durablement ?
        aux Amériques pour commencer ?
        j’ai volontairement élargi le champ des réflexions.


      • L'enfoiré L’enfoiré 14 septembre 2009 17:03

        Deneb bonjour,
         Rien ne vaut l’hélico. On gagne la 3ème dimension. La voiture, ce sera un jour bien obsolète. A quand des hélicoptères low cost ? Personne n’y a encore pensé ?
         Comme c’est étrange.


      • Le matou 14 septembre 2009 18:48

        3pourquoi ne pas envisager des voitures-lib, qui comme les vélibs sont a disposition de tous, à n’importe quel endroit de la ville, sans problème d’assurance, de clefs, d’entretien, etc"
        Il me semble que Delanoé voulait instaurer un tel système aussi. Mais si ça fait comme pour les vélibs : dégradations, destructions, vols...sauf qu’une voiture électrique coûte beaucoup plus cher qu’un vélo...
        Pis si c’est vraiment en libre accès, n’importe quel voyou pourra l’utiliser comme d’une arme..


      • L'enfoiré L’enfoiré 14 septembre 2009 21:30

        Le Matou,
         « des voitures-lib, »
        Quoi, vous n’avez pas cela en France ?
        Nous en avons à Bruxelles, mais en cherchant je trouve aussi Paris.


      • Croa Croa 14 septembre 2009 23:53

        « La voiture, ce sera un jour bien obsolète » Tout à fait... mais pas au profit de l’hélico ! ( Ce n’est pas que personne n’est pensé à l’hélico à bas coût, c’est surtout que personne n’y arrivera malgrès la détaxe du kérozène !)


      • olivier cabanel olivier cabanel 15 septembre 2009 10:10

        non, je ne suis pas pour l’interventionnisme américain
        mais vous n’etes pas sans ignorer qu’Obama n’est pas du même bord que son prédécesseur,
        il a des projets bien plus socialistes, il veut assurer la sécurité sociale pour les plus démunis, et tant d’autres choses,
        il se passe quelque chose de nouveau aux USA.
        je lui souhaite de tout mon cœur la réussite dans ses projets.


      • krolik krolik 14 septembre 2009 10:23

        L’éternel problème de l’autonomie de la voiture électrique en sus de celui du chauffage dudit véhicule, et ceci sans parler de la clim...
        Lorsqu’une voiture électrique pourra faire Paris-Orléans par -10°C sans que les passagers ne soient frigorifiés, l’affaire sera gagnée.
        Mais les batteries pourraient être échangées dans des stations services de rechargement. On arrive et zoom on remplace la batterie vide par une batterie chargée.
        Mais pour une fois je suis d’accord avec Mr Cabanel.

        Pour l’allégorie un document ancien sur le sujet des commandes d’Etat dans le domaine des véhicules électriques. :
        http://www.servimg.com/image_preview.php?i=6&u=12174312
        @+


        • Fergus Fergus 14 septembre 2009 11:17

          Au delà de ce problème de chauffage, la principale difficulté de la voiture électrique réside dans son manque d’autonomie.

          En l’état actuel des batteries (en terme de place et d’autonomie), elle sera donc réservée à la ville. Ce qui est pour le moins paradoxal car en ville, la solution ne réside certainement pas dans la voiture, qu’elle soit électrique ou non, mais dans les transports en commun !


        • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 11:25

          Krolik,
          je pense que le projet de voiture électrique concerne surtout les villes,
          l’idéal recherché est plutot des voitures de petite taille, faciles a garer, peu énergivores, se rechargeant sur des bornes alimentées par des panneaux photo-voltaïques,
          et pourquoi pas imaginer des voiturlib, qui tout comme les vélibs, pourraient etre à disposition de tous ?


        • faxtronic faxtronic 14 septembre 2009 12:29

          mais cela existe deja des les voitures libs.... C est pratique.

          Comme dir Krolik, il faut principalement ameliorer les transport en commun en ville. la voiture electrique n a aucun avenir. trop cher, batteries trop chere et de capacite reduite, Inutile a la campagne, Inutile en Ville. En banlieue peut etre ??


        • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 14:03

          faxtronix
          rien à redire,
          pour une fois que je peux trouver des convergences avec krolik, je ne vais pas m’en priver,
          mais au fil des commentaires, je pense que le photovoltaïque opposé au nucléaire ne va pas lui plaire ;


        • Mmarvinbear mmarvin 14 septembre 2009 22:57

          Pareil.

          Je suis surtout surpris qu’il n’ai pas écrit d’âneries cette fois...

          Comme quoi, tout arrive !

          Continue Oli !


        • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 23:20

          Mmarvin,
          il n’y a que ceux qui ne font rien qui ne font pas d’âneries,
          ...comme disait peut-etre un vieil ami africain.


        • Halman Halman 14 septembre 2009 10:52

          Krolik, déjà par 0° le système routier français est paralysé par le gel, la neige, les carambolages.

          J’imagine les bricolos du dimanche qui ne pourront se retenir de trifouiller sous le capot.

          Les électrocutions vont devenir la principale cause de mortalité automobile.


          • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 11:28

            Halman,
            vous voyez tout en noir,
            on aurait pu, il y a un siècle, faire le même procès d’intention aux voitures essence,
            j’imagine les bricolos du dimanche venir trifouiller le moteur et exploser suite aux vapeurs d’essence,
            soyons sérieux, prendre « une pèche » avec une batterie de voiture entrainera rarement la mort du bricoleur...


          • manusan 14 septembre 2009 10:57

            "Elle ne produira bien sûr aucune émission locale, mais il ne faut jamais oublier que l’électricité chez nous est hélas surtout d’origine nucléaire."

            Il y a un non sens dans cette phrase il me semble. c’est plutôt une bonne chose que l’électricité qui sert a rouler ne soit pas produit pas des combustibles fossiles genre du fioul, non ?

            Le nucléaire c’est un autre débat il me semble.

            pour revenir à l’article, Renault va proposer des voitures électrique en louant les batteries chargée avec forfait à 100 euro le mois (genre appelez moi TOTAL-RENAULT désormais). heu ca fait un peu chères non ? bon moi j’ai pas de voiture alors je demande.


            • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 11:14

              Manusan,
              c’est une bonne chose que l’electricité ne soit pas produite par des combustible fossile genre fioul,
              bien sur,
              mais n’oubliez pas que l’uranium est aussi une énergie fossile,
              ce n’est donc pas une bonne chose que l’électricité soit produite avec du pétrole, ou de l’uranium, ce qui condamne la solution nucléaire, bien sur.
              pour moi le nucléaire est une énergie désuette, pas propre, dangereuse, et non renouvelable, elle ne nous permet pas une indépendance énergétique, puisque les 3/4 de nos besoins d’uranium viennent d’Afrique et d’ailleurs.
              le non sens est malheureusement dans votre commentaire, puisqu’uranium et pétrole ne sont pas des énergies renouvelables,
              il vaut mieux charger les batteries avec des installations photovoltaïques.
              non ?


            • oncle archibald 14 septembre 2009 11:24

              Certes certes cher confrère mais nous aurons du boulot à faire pour intégerer toute cetteinstrumentation dans le paysage et l’architecture, car pour l’instant ... beurk !!

              Les moulins de don quichotte sur la ligne d’horizon des chateaux cathares ... des champs entiers couverts de cellules photovoltaiques. C’est en effet la nouvelle trouvaille de reconversion des prétenduement agriculteurs qui ne sont en fait que des industriels de l’agro alimentaire jouant au mieux sur les primes et les subventions, se moquant comme d’une guine de leur production de merde et des terres dévastées qu’ils laissent derriere eux ...

            • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 11:31

              oncle archibald
              vous aussi, vous voyez tout en noir,
              pourquoi aller couvrir des champs entiers de panneaux photovoltaïques ?
              il suffit déjà d’en mettre sur le toit des immeubles...
              il y a de la place,
              il existe meme des tuiles photovoltaïques,
              et il n’y a pas si longtemps, un député suisse, max schneider, avait mis au point une petite voiture électrique, qu’il vendait avec sa station de recharge photovoltaïque.
              vous voyez, ce n’est pas si irrationnel< ;


            • oncle archibald 14 septembre 2009 11:57

              La plus grande ferme photovoltaïque au monde est entrée en production dans les Vosges du Nord.

              « Depuis fin avril, en à peine quinze jours, nous avons produit plus de 300 mégawatts, envoyés sur le réseau d’Électricité de Strasbourg, ce qui est supérieur de 15 % à nos estimations », explique Jean-Luc Westphal, l’agriculteur du Pays de Hanau devenu énergiculteur. Installée sur les toits de cinq bâtiments, d’une longueur cumulée de 1,4 km, sa ferme photovoltaïque aura à l’arrivée une capacité de 4,5 mégawatts. Les deux tiers, soit 2,8 mégawatts, sont en place et ont été couplés au réseau électrique fin avril.

              A titre d’exemple .. produire du lait ou des KW ils s’en foutent ces « agriculteurs » la .. Vu mon grand age j’ai connu l’installation de quelques « agriculteurs » pieds noirs du même tabac .. Ils ont planté des pommiers en masse dans l’aude en empochant la prime pour arracher les vignes et la prime pour la plantation des pommiers .. Puis ils ont empoché les proimes pour arracher les pommiers et celles pour planter des oliviers .. demain ils planteront du photovoltaque et des éoliennes à la place des vignes et nous conseilleront de boire du coca cola si on les subventionne pour cela.


            • manusan 14 septembre 2009 12:36

              « il vaut mieux charger les batteries avec des installations photovoltaïques. »

              Et bien en fait pas vraiment si on fait le bilan, puisqu’en fin de compte fabriquer du silicium est extrêmement polluant, pire, l’énergie produite par un panneau photovoltaïques pendant toute sa vie (15 ans) est inférieure à l’énergie nécessaire pour le fabriquer. Je parle uniquement du silicium, rien à voir avec les centrales type « chauffe eau ».

              Quand je parlais de non sens, c’est que si l’électricité est fabriquée à partir d’une centrale nucléaire, elle ne rejette pas de gaz contrairement à la voiture essence.

              Bon maintenant fabrication de électricité à partir de l’atome, ou autre chose c’est un autre débat, mais avec notre mode de vie actuel, il faut hélas choisir entre la peste et le Choléra. J’habite en Chine, c’est franchement l’horreur, 80% de l’électricité au charbon, quand on se mouche les crottes de nez sont toujours noires, bref imaginez ce qui rentre dans l’organisme. Et l’annonce de l’éolien en Chine qui fournirait 30% de la production c’est franchement une plaisanterie vu d’ici.


            • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 14:07

              oncle archibald,
              toujours en négatif.
              une fois de plus, pourriez vous imaginer une alternative ?
              laissons les exploitations agricoles,
              laissons les verges, les vignes, et le reste.
              contentons nous d’utiliser les espaces libres.
              toit des immeubles et le reste.
              savez vous que le photovoltaïque est si souple qu’il peut même s’incorporer aux carroseries des voitures ?


            • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 23:25

              oncle archibald,
              comme disait <voltaire, les égoïsmes, la soif de l’argent, et cette volonté de gagner à tout prix n’est pas moralement acceptable, mais pourtant elle fait avancer la machine,
              il ne l’a pas dit comme çà, mais c’est l’idée globale.
              alors, dans le fond, même si je n’y souscris pas, je ne porte pas de jugement sur ceux qui arrachent les vignes, ou les pommiers, ne serait-ce que pour s’enrichir un peu plus,
              c’est à eux de faire avec leur conscience.
              sans aller jusque là, si on mettait sur le toit de tous les immeubles construits dans notre pays, des centrales photovoltaïques, on éviterait beaucoup de solutions énergétiques sales et désuettes comme la solution nucléaire par exemple,
              et tant pis si çà fâche krolik.


            • krolik krolik 14 septembre 2009 11:01

              @Halman,
              Je ne pense pas que l’électrocution soit le principal danger, par contre les batteries qui gonflent comme par exemple sur les Iphones quitte à briser l’écran. Avec la batterie de mon nokia je rencontre un problème très similaire de gonflement de la batterie lors du rechargement, impossible d’ouvrir le boitier en glissière..
              Les batteries qui explosent et qui brûlent ça c’est récurrent, qu’elles soient au plomb ou Li-ion. Il y a encore beaucoup de progrès à faire pour régler ce genre de problème.
              Etudions...Mais sujet délicat.

              Les bricolos du dimanche se font de plus en plus rare sur les voitures. Tout est fermé, clos, impossible d’opérer sans outillage spécifique, impossibilié d’un diagnostic sans la « bonne valise » d’électronique du constructeur.
              J’ai une vieille Nissan, ancienne école, on me propose régulièrement de me la racheter pour l’envoyer en Afrique car elle est réparable par des moyens classiques, ce qui n’est plus possible avec les voitures de moins de 5-7 ans.
              @+


              • Croa Croa 15 septembre 2009 00:21

                Pareil ! smiley

                J’ai aussi de vieux véhicules qui devraient bien encore durer jusqu’à la fin des carburants bon marché ! 

                ... Et ne produisent pas plus de gaz carbonique que ceux, hi tech, des pigeons car je peut ménager ces montures, en plus ! Eux n’y ont pas intérêt car ils ont payé cher (« faut amortir », comme le leur a expliqué en toute honnêteté le représentant de la marque !) et parce que l’obsolescence, déjà programmée, est assurée venir dès la sortie du prochain modèle ; Ce, qu’ils aient beaucoup roulés ou pas !


              • kitamissa kitamissa 14 septembre 2009 11:16

                comme tous ceux qui ont évoqué cet handicap ,c’est l’autonomie ...

                si sur un trajet Paris Nice ,il faut s’arrêter toutes les deux heures pour recharger ,où est l’intérêt ?

                alors vous allez me rétorquer ,il n’y a qu’à prendre le train ou l’avion et louer une voiture sur place ,mais les y’a ka ,il faut ke ,y’aura k’a ,on connait ,mais dans la réalité rien n’est si rose
                sans compter les pertes d’emplois des mécaniciens,des garagistes,des professions lièes à la réparation automobile ..

                vous allez me dire :« ils zon ka devenir électriciens automobiles »...là encore c’est du y’a ka et y’aura ka !.....

                personne n’a tué la voiture élecrique,elle s’est condamnée d’elle même par encore une fois ce défaut ,manque d’autonomie ! 


                • Fergus Fergus 14 septembre 2009 11:21

                  Oui, Kitamissa, c’est exactement ce que je viens d’exprimer dans un commentaire concomitant à Krolik. Personnellement, je viens d’effectuer plus de 600 km avec le plein de ma petite 206 et il me reste environ 100 km d’autonomie. Ce n’est pas demain qu’un véhicule électrique m’offrira les mêmes performances dans ce domaine.


                • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 11:33

                  Kitamissa,
                  une fois de plus, le projet de voiture électrique est plutot destiné à circuler en ville,
                  comme je l’ai évoqué dans d’autres commentaires, rien n’empeche d’imaginer des « voiturlibs », qui comme les vélibs seraient à disposition de tous à tous endroits de la ville,


                • oncle archibald 14 septembre 2009 11:17

                  Ca freine des quatre fers ... même les voitures hybrides, qui réduisent la consommation de pétrole de 25 % et existent depuis au moins 5 ans (toyota) ne sont pas convenablement développées .. peugeot avait unprojet >>> mis aux oubliettes ... Les voiturettes tout électrique idem : boloré a pris des commandes bien audela de ses prévisions, mais les livraisons prévues en 2009 sont repoussées à 2010 ... Ah ils en ont du poids dans l’économie, les lobbies pétroliers !!


                  • armand armand 14 septembre 2009 11:40

                    La France se confirme comme un pays faussement conservateur mais en réalité arcbouté sur le ’moderne’ jusqu’à en faire un véritable fétichisme. Surtout quand ce moderne est synonyme de bagnole
                    On a été les premiers à décréter la conversion au tout-bagnole, dès 1910, on sera les derniers à enfin limiter les dégâts de cette invention maléfique, supposée incarner la liberté et l’individualisme.

                    Pour les déplacements de moyenne durée en dehors des villes il existe un moyen de locomotion qui se dirige tout seul, se nourrit de fourrage et produit de l’engrais naturel - le cheval.
                    Mais je n vois nulle part la moindre suggestion qu’on pourrait réintroduire les attelages, qui suffisent pourtant au bonheur des habitants de diverses îles - et de la Lancaster County en Pennsylvanie...


                  • ZEN ZEN 14 septembre 2009 11:52

                    @Armand
                    Un cheval, c’est sympa et ça coûte cher
                    Au lieu du moteur à crottin, je préconise le moteur musculaire
                    Pour mes déplacements dans un rayon de 50 km , je n’utilise plus que le vélo, exceptionnellement ma voiture, qui durera certainement plus de 20 ans
                    Je m’en porte mieux. Autour de 10000km par an
                    Pourvou que ça doure !
                    Bon, je suis retraité, ça aide...


                  • oncle archibald 14 septembre 2009 12:05

                    Pour tous ceux qui ne sont pas d’humeur pour monter à cheval ou pas capables de se durcir les mollets en vélo, la voiture électrique est au point et autonome sur des distances de quelques 150 à 200 km au minimum ... Combien d’entre nous utilisent leur voiture pour aller sur leur lieu de travail situé en général à moins de 50 km de leur domicile .. Une voiture électrique adaptée à cet usage urbain et semi urbain devrait etre en service depuis de très nopmbreuses années déjà si les lobbies pétroliers ne l’avaient empéché ...


                    Imaginons qu’une famille dotée de deux voitures, l’une pour l’usage boulot-dodo, l’autre pour les trajets plus importants avec toute la famille soit équipée d’une voiture tout électrique et d’une voiture hybride consommant 25 à 30 % de moins que les modèles les moins gourmands du marché .. quelle serait en tonnes de pétrole l’économie réalisée sur nos importations de ce précieux liquide ?? Allez les instits, collez ce pb à vos élèves et relevez les copies lundi prochain !

                  • armand armand 14 septembre 2009 13:21

                    Zen,

                    Comme toi - le vélo pour tout déplacement local. Sauf quand je peux consacrer une heure à me déplacer à pied.
                    Mais je reconnais qu’habiter Paris intra muros fait de moi un privilégié. Il n’empêche, la plupart des gens en province, même dans des villes « éco-friendly » comme La Rochelle, refusent de faire plus de 500 mètres sans prendre la bagnole. Or en Charente Maritime (comme dans le Nord Pas-de-Calais) les paysages plats sont particulèrement adaptés au vélo.

                    Je m’efforce d’être réaliste - les chevaux, il faut les loger, les nourrir, les soigner. Et il peut y avoir des accidents très graves (comme le pauvre Pierre Curie)... Mais je crois que l’opposition à l’hippotraction est surtout idéologique - on ne revient JAMAIS en arrière. Or on a démontré que pour les travaux en terrain boisé, le cheval était plus performant que tout véhicule à moteur.
                    Mais je trouve intéressant de rappeler que pour l’adoption et la généralisation de l’automobile, la France a été, de tous les pays, le plus fanatique, et ce dès les débuts. De même, à l’heure actuelle, imposer l’informatisation à tous les niveaux et supprimer l’accès à toute autre forme de communication ou de traitement de données semble aussi être un péché mignon. Alors parler du conservatisme français, ça me fait doucement rire...


                  • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 14:10

                    Armand,
                    j’aime les chevaux,
                    mais heureusement nous sommes au 21ème siècle,
                    et nous avons les moyens de les laisser brouter en paix, de ne plus les asservir aux travaux des champs.
                    c’est une bonne nouvelle pour eux de n’avoir plus a nous tirer.
                    surtout si nous pouvons les remplacer par des machines, à condition qu’elles soient propres.


                  • L'enfoiré L’enfoiré 14 septembre 2009 17:12

                    Armand,
                     Vous ne vous êtes jamais demandé pourquoi les vélos restent encore très marginaux dans une ville comme Paris ou Bruxelles d’ailleurs ?
                     Simple, c’est trop valonné ou trop pollué ou aussi, les pistes cyclables, trop peu protégées.
                     Allez aux Pays-Bas, là-bas, c’est le vélo qui a la priorité sur les véhicules motorisés. C’est un peu la même constation dans le Nord de la Belgique.
                     Et cela marche à fond. Pas besoin de vélibes. Chacun a son vélo. Faire du vélo, ce n’est pas faire du sport, c’est l’outil de déplacement par excellence dans les villes.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 20:13

                    zen,
                    bien sur le vélo,
                    mais c’est la diversité des choix qui permet le développement de toutes les techniques,
                    alors vive le moteur a eau (pantone ou hydrogène) vive le vélo, vive les voitures a air comprimé, électro solaire, vive la marche à pied, vive les transports en commun, et vive la liberté de choisir,
                    vive la liberté avant tout.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 22:40

                    oncle archibald
                    il n’est pas effectivement idiot d’imaginer deux véhicules par famille,
                    c’est déjà le cas pour beaucoup
                    ce qui me semble intéressant c’est de démocratiser un peu mieux le transport,
                    un véhicule gpl, ou méthane, ou hydrogène, électro solaire, ou autre... pour les longues distances,
                    et utiliser une voiture libre, ou les transports en commun pour les déplacements urbains,
                    ce qui réduirait le nombre de véhicule, et la pollution drastiquement
                    il ne manque que la volonté politique, et avec sarkozy, j’ai quelques doutes.
                    pour rester poli.


                  • Croa Croa 15 septembre 2009 00:29

                    « même les voitures hybrides, qui réduisent la consommation de pétrole de 25 % » FAUX : elles consomment autant ! (Bien que placés honorablement dans les classements.)


                  • oncle archibald 15 septembre 2009 16:55

                    Vous avez tort cher confrère .. n’oubliez pas que c’est Boloré qui a construit une voiture électrique et areva qui vend de l’électricité .. Ni l’un ni l’autre ne doivent être fachés de la présence de NS aux commandes de l’état susceptible d’orienter nos choix comme il le veut par le biais de primes fiscales ... Vous devez bien savoir du temps ou vous ne poussiez pas la chansonnette que l’état a voulu a un instant T du « tout électrique » et à un instant T’ du « tout gaz » en fonction de considérations qui ne sont pas les memes que celles des citoyens lambda ..


                  • olivier cabanel olivier cabanel 15 septembre 2009 19:38

                    Oncle Archibald,
                    je vous suis totalement sur ce terrain,
                    et 100% d’accord avec vous,
                    NS ne veut de l’électricité nucléaire,
                    le reste, c’est surtout de l’agitation médiatique,
                    c’est un pro de la communication, de la séduction.
                    pas sur que ce soit çà que les français attendent de lui, s’il faut en croire les sondages.


                  • morice morice 14 septembre 2009 11:36

                    Jamais content Cabanel... euh, non, vous avez raison !!! très bonne illustration en fait ... !! félicitations !


                    si sur un trajet Paris Nice ,il faut s’arrêter toutes les deux heures pour recharger ,où est l’intérêt ? 

                    vous faites ça tous les jours ? NON. 90% des trajets des gens sont des PETITS trajets.

                    • Fergus Fergus 14 septembre 2009 11:44

                      Oui, Morice, la plupart des déplacements sont des petits trajets, le plus souvent domicile-travail. Des trajets qui devraient, pour la majorité d’entre eux, pouvoir être pris en charge par les transports en commun. Sur ce plan-là, la position de Ségolène Royal est d’assez loin la plus réaliste du personnel politique.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 14:13

                      Morice,
                      évidemment, vous avez raison.
                      on ne fait pas Paris Nice tous les jours, et le probleme de la pollution est plutot limité aux grandes et moyennes villes,
                      voire aux petites.
                      alors laissons le ferroviaire nous permettre les grandes distances, avec la garantie d’avoir autre chose que les taxis pour nous permettre d’accéder aux lieux de destination.
                      non ?


                    • Asp Explorer Asp Explorer 14 septembre 2009 19:34

                      C’est vrai que 90% des trajets sont de « petits » trajets. Sauf que 90% des gens font occasionnellement des « grands » trajets, et achètent une voiture avec ce besoin en tête. Il circule à Paris des voitures dites « citadines », des smart, des punto, des choses comme ça. Elles roulent très bien et sont adaptées à leur milieu, et ce sont elles qui seront remplacées à terme par la voiture électrique, moins cher à l’usage. Toutefois, il suffit de les compter, et de comparer avec le nombre de voitures « routières » pour comprendre que la plupart des gens ont besoin d’une voiture capable de faire plus de cent kilomètres avant de recharger trois heures. Et on en revient au problème des batteries.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 19:41

                      morice,
                      et bien, nous voila d’accord,
                      la voiture électrique, telle que smart et d’autres l’ont conçue est effectivement destinée à la circulation en ville,
                      n’est-ce pas la l’occasion de se débarrasser une fois pour toute d’un bon paquet de pollution, a condition bien sur qu’elle soit rechargée par des panneaux photovoltaiques, et non par le nucléaire, car alors,ce serait retour à la case départ.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 19:44

                      asp explorer,
                      le problème de batterie n’en est pas un,
                      elles sont recyclables,
                      il faut bien sur éviter les batteries lithium, très nuisibles à l’environnement, et préferer l’optiion zebra ou les batteries zinc-air.
                      cela dit, il faut bien sur préferer la voiture electro-solaire, et la réserver pour l’usage urbain.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 20:14

                      Fergus,
                      la preuve une fois de plus s’il le fallait, que nous aurions été mille fois gagnant avec ségolène, et pourtant je ne suis pas socialiste,
                      mais c’est un autre débat.


                    • Asp Explorer Asp Explorer 14 septembre 2009 21:35

                      Bien sûr que les batteries sont un problème, et je me fous qu’elles soient recyclables. On ne fait pas un Paris-Nice dans une voiture électrique, c’est là et pas ailleurs qu’il se trouve, le problème de la voiture électrique.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 21:45

                      asp explorer
                      c’est pourtant important le recyclage,
                      notre civilisation produit des déchets que les générations futures ne seront pas gérer,
                      le recyclage total est la solution
                      c’est donc important de le prendre en compte, si l’on ne veut pas continuer d’agir égoïstement.


                    • Cascabel Cascabel 15 septembre 2009 05:53

                      Pour les longs trajets le TGV est nettement plus efficace. Et pour les très loooongs, on prend l’avion.
                      Il faudrait combiner voiture électrique et train en fait. Quand à la ville, la voiture posera toujours le pb de l’encombrement, qu’elle soit électrique ou pas.

                      Je me demande d’ailleurs en quoi la batterie est un pb. Il suffierait d’avoir des station service où l’on échange sa batterie contre une autre et le tour serait joué. Comme elles ont l’air encombrantes et lourdes il faudrait donc prévoir un système d’échange mécanique également.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 15 septembre 2009 06:05

                      cascabel,
                      globalement d’accord avec votre commentaire :
                      tgv pour longues distances,
                      sur place possibilité de se déplacer en voiturelib électro-solaire,
                      ou transports en commun,
                      la batterie est un problème suivant les produits utilisés : le lithium n’est pas acceptable écologiquement,
                      les techniques zebra ou zinc-air sont préférables


                    • Cascabel Cascabel 15 septembre 2009 08:05

                      Si on adoptait un système de batteries interchangeables à la « pompe électrique » il n’y aurait plus de problème écologique puisque le système fonctionnerait en circuit fermé. En d’autres termes la batterie ne serait plus sous la responsabilité du particulier mais sous celle du réseau.
                      Dés lors aucune batterie ne finirait dans la nature.

                      Quoi qu’il en soit, vu la pollution d’une voiture à essence on serait forcément gagnants à l’échanger contre une électrique.

                      J’ai bien aimé votre article article soit dit en passant.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 15 septembre 2009 08:46

                      Cascabel,
                      merci pour votre appréciation,
                      bien sur, pourquoi ne pas envisager des batteries interchangeables ?
                      lorsqu’un conducteur arrive dans la station, il donne sa batterie et en met une neuve...
                      élémentaire mon cher Watson.


                    • Asp Explorer Asp Explorer 15 septembre 2009 14:56

                      Je suis sûrement obtus, mais je ne vois toujours pas en quoi le fait qu’une batterie soit recyclable résout le problème de l’autonomie des voitures électriques...


                    • olivier cabanel olivier cabanel 15 septembre 2009 15:29

                      Asp Explorer,
                      bon résumons.
                      lorsque vous faites le plein d’essence ou de gazoil dans votre voiture, vous emmagazinez de l’energie ?
                      d’accord ?
                      je ne vois pas en quoi faire le plein d’une batterie change grand chose ?
                      la différence est le temps de chargement.
                      mais si on choisit la solution du remplacement de la batterie vide, par une batterie pleine, en fin de compte, faire le plein d’essence est plus long que changer une batterie.
                      non ?


                    • Asp Explorer Asp Explorer 15 septembre 2009 23:11

                      Ouais... Sauf qu’avec un plein d’essence, je fais 600 km. Il m’en faut donc deux pour rejoindre Nice (932 km). Supposons que je prenne mes précautions la veille, vu que je ne suis pas totalement stupide, ça me fait un arrêt en chemin.

                      - Sortir de Paris : 45mn
                      - Autoroute 900 km : 7h30 (sans me presser)
                      - Une pause de 20’ toutes les deux heures = 1h20
                      - Zut, j’ai oublié de faire le plein sur l’aire d’autoroute ! 10mn
                      - Rentrer dans Nice : allez, 30mn (jamais mis les pieds là-bas)

                      Total : 10h15.

                      Maintenant, prenons une voiture électrique dont l’autonomie est de 150 km, ce qui est supérieur à la moyenne de ce type de véhicule. Sauf que... ces 150 km sont mesurés dans des conditions idéales sur un circuit urbain, à 50 km/h, sans charge. Quid si on a une femme, trois gosse, cinquante kilos de valise et deux vélos à l’arrière ? On peut généreusement inférer, dans ces conditions réalistes d’un départ en vacances, que l’autonomie est trois fois moindre, soit, mettons, 50 km. Il faut donc recharger toutes les 25 minutes. L’opération de plein d’essence prend environ dix minutes (en comptant la queue, le remplissage du véhicule et le fait qu’il faut payer). Le changement de batteries étant une opération plus complexe que de remplir un réservoir de liquide, même avec un personnel diligent et compétent, on peut difficilement postuler qu’il prendrait moins de 15 minutes.

                      - sortie de Paris : 45 mn
                      - Autoroute 900 km : toujours 7h30
                      - rentrée dans Nice : 30 mn
                      - Oh, j’oubliais, dix-huit changements de batterie : 4h30
                      - Une pause toutes les 2 heures : 2h (eh oui, le trajet dure plus longtemps)

                      Total : 15h15

                      Outre le fait qu’on passe quand même 4h30 dehors à changer des batteries, à prier pour que les batteries tiennent jusqu’à la prochaine station-service et à se demander pourquoi on s’est lancé dans une telle galère, vous noterez qu’il y a une énorme différence entre les deux trajets. Dans le premier, on part à 7h pour éviter les bouchons, et on arrive à 17-18h à Nice. Dans le deuxième cas, on part à 7h pour éviter les bouchons, et on doit dormir à Marseille, parce que c’est pas faisable en une journée.

                      Notez, c’est pas plus mal de se reposer. 4h à trimballer des batteries, ça fatigue.


                    • Asp Explorer Asp Explorer 16 septembre 2009 13:20

                      Moyennant quoi, je ne vois pas quelle différence cela fait du point de vue opérationnel que les batteries soient recyclables ou non (pour autant que les batteries actuelles ne soient pas recyclables, ce dont je doute, c’est du brave plomb)


                    • morice morice 14 septembre 2009 11:39

                      Pourtant en 1990, le Groupe Général Motors avait fait un formidable coup de marketing en relançant la voiture électrique.

                      Elle était proposée en leasing et s’appelait EV1.

                      pour le lien y’a ça aussi...


                      • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 13:56

                        morice,
                        content de vous retrouver sur ce fil,
                        et merci de ce lien intéressant


                      • cortex le génie et minus l'abruti cortex le génie et minus l’abruti 14 septembre 2009 11:45

                        Sa vitesse pouvait atteindre 290 km/h. lien

                        Après vérification, le record semble bien avoir été établi, et voici quelques éléments d’explication (source : http://www.aa1car.com/library/who_killed_electric_car.htm ) :

                        -le véhicule était pourvu de 6 modules de batteries additionnels, portant le total de masse de batteries au plomb à environ 2,6 tonnes (!) (un module fait 840 lbs soit 381 kg à comparer à la masse initiale du véhicule de 1,4 t).

                        -l’aérodynamique du véhicule est particulièrement adapté pour une bonne pénétration dans l’air : Cx de 0.19 et 0.36 m^2 de surface frontale seulement, ce qui a pour conséquence de pouvoir atteindre de hautes vitesses avec moins de puissance mécanique. Les pneumatiques de série étaient des Michelins à fabile résistance au roulement. ( http://en.wikipedia.org/wiki/General_Motors_EV1#Technology_and_design )


                        • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 13:58

                          cortex et ses amis
                          ceci dit la vitesse n’est pas un argument que nous devrions retenir,
                          en amour, par exemple, la durée est plus intéressante,
                          la vitesse a quelque chose de vain,
                          comme si pour compenser la qualité, nous choisissions une autre piste ?
                          débat que je suis pret à ouvrir.


                        • kitamissa kitamissa 14 septembre 2009 11:48

                          c’est bien joli tout ça Cabanel ....

                          donc ,j’ai une voiture ,lorsque que j’ai de petites courses ( pain ,journal etc ...) je prends le vélo pour ne pas m’emmerder dans la circulation et pour trouver une place de stationnement ...

                          jusqu’ici ,c’est logique et c’est ce que je fais reellement ...

                          mais supposons que j’aie besoin de ma voiture pour faire les courses de la semaine ....

                           là ,je vais louer une bagnole éléctrique pour retrouver les mêmes emmerdements ?

                          donc ,je dépense et la location,et le stationnement ,et quand je rapporte la voiture de location,je rentre à pieds chez moi ! smiley

                          où est l’avantage ? ah oui !.....Euréka !. j’aurai fait un geste pour la planéte !....


                          • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 14:15

                            Kitamissa,
                            le bonheur de la démocratie, c’est celui de choisir
                            le vélo, la voiture électro solaire ?
                            c’est comme vous voulez.
                            l’essentiel n’est-il pas de ne plus polluer ?


                          • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 19:47

                            Kitamissa,
                            pourquoi n’imaginez vous pas des stations de voiturlibs, un peu partout dans les villes,
                            pour la mise en place des vélibs, il n’y a eu aucune difficultés,
                            quelle différence avec les voitures,
                            le risque de vol est même moins grand qu’avec les vélos, vu la courte distances que ces véhicules peuvent franchir,


                          • kitamissa kitamissa 14 septembre 2009 12:12

                            qu’est ce que c’est que ce truc en ce moment ?« pour voter il faut s’identifier » dit laconiquement la machine ..

                            mais nous sommes identifés nom de dieu !

                            il n’y aurait pas moyen de remèdier à ce machin ?


                            • ZEN ZEN 14 septembre 2009 12:24

                              Exactement, ça bug depuis trois jours
                              Déjà signalé plusieurs fois
                              Help !


                            • kitamissa kitamissa 14 septembre 2009 13:08

                              salut l’ami Calmos ...

                              ça m’étonnerai pas ça ...... à y voir de plus près !... smiley


                            • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 14:16

                              kitamissa
                              ah bon ?
                              je pensais que pour faire un commentaire ce n’était pas nécessaire,
                              mais au fond ne faut-il pas avoir le courage de nos opinions ?


                            • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 22:43

                              calmos,
                              ne tombons pas dans la parano,
                              mais a bien y réfléchir, napoléon le petit a le bras long.
                              çà ferait un bon titre d’article.
                              non ?


                            • Jurassix Jurassix 14 septembre 2009 12:19

                              Les véhicules électriques proposés actuellement à la vente ne sont pas à mon sens dignes d’interêt car :
                              - soit fabriqués par des constructeurs marginaux, et donc ne pouvant pas efficacement être commercialisées/distribuées, mais surtout avec des volumes de vente trop faibles.
                              - soit adaptés de véhicules existants, et donc ne tirant aucun avantage d’un changement de conception général du véhicule s’il est conçu uniquement pour l’electrique (architecture générale surtout).

                              Le seul projet actuel pouvant donner une vraie image de ce que sera un véhicule électrique, c’est la Nissan Leaf, conçu intégralement pour rouler uniquement electrique. La MieV de Mitsubishi est aussi dans ce cas, mais avec un tarif délirant.

                              Ne regardons pas trop Frankfurt, et ses protos de constructeurs pseudo écolos, attendons encore 2 ans...


                              • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 14:19

                                Jurassix,
                                attendre, attendre et toujours attendre.
                                n’est-il pas le moment de ne plus attendre son carrosse ?
                                comme dans la chanson d’yves montand.
                                au lieu de laisser se mettre en place des réformes d’un autre age, a coup de taxes carbones,
                                ne faut-il pas encourager les solutions propres ?


                              • Jurassix Jurassix 14 septembre 2009 15:24

                                Si, il est grand temps d’agir. Mais cet engouement médiatico-environnemental composé de voitures « innovantes » de fabricants sans capacité industrielle, de constructeurs enchaînant les proto et concept car aux côté de SUV V8 me fait doucement rigoler...


                              • Ecométa Ecométa 14 septembre 2009 12:23

                                @kitamissa, fergus et autres sceptiques....

                                « personne n’a tué la voiture électrique, elle s’est condamnée d’elle même par encore une fois ce défaut ,manque d’autonomie ! »

                                Il ne fait aucun doute que le lobby pétrolier à tuer la voiture électrique ; certes l’autonomie, par certains côté, pour qui veut parcourir occasionnellement une longue distance, est un sérieux handicap, mais qui fait plus de 100 km par jour ; mais qui parle de faire disparaître totalement la voiture à essence ou au gasoil voire hybride ?

                                Il est simplement question de limiter l’usage de l’essence, ou du gasoil, tout simplement de l’énergie carbone dans le monde, et, là, la voiture électrique est la meilleure solution pour les trajets urbains qui font la plus grande parie de la consommation d’énergie carbone et la pollution !


                                • faxtronic faxtronic 14 septembre 2009 12:35

                                  « mais qui fait plus de 100 km par jour  »

                                  LOL, la plupart des gens mon gars...


                                • Jurassix Jurassix 14 septembre 2009 15:34

                                  Non, jutement.
                                  Km annuel moyen : 17.000km, soit une moyenne de 46km par jour.

                                  CQFD


                                • faxtronic faxtronic 14 septembre 2009 16:40

                                  D accord avec le chiffre, pas d accord avec la conclusion

                                  C est une moyenne. Il ya en effer des gens qui ne bossent pas, et des gens qui sont pres de leur tafs et y vont en bus/rer/tram/velo/..... Les citadins et les paysans principalement.

                                  De plus peu de gens vont au boulot 7 jours sur 7. Il y a 225 jours de boulot par an, grosso modo.

                                  Donc je maintiens qu une majorite de personnes font plus de 100km par jours. D ou l utlite da voir au moins 150 km d autonomie, pour avoir de la marge.


                                • Jurassix Jurassix 14 septembre 2009 17:01

                                  225 jours de taf par an, celà fait toujours 75km. Sachant en plus que si les bornes de charge se développent dans les entreprises, on multiplie l’autonomie par 2.

                                  Pour ma part, je travaille « loin » du boulot, 45minutes aller, pareil pour le retour, soit 90km par jour. Autour de moi, tout le monde me dit : « mais t’es fou de bosser si loin » :)

                                  Je maintient : pour les urbains, et a part les gens d’ile de france qui parcourent 150km pour se rendre de l’oise à paris pour le boulot, et les métiers de la route, très peu de monde parcourt 100, voir 200km par jour (200 si je compte une recharge dans la journée).


                                • L'enfoiré L’enfoiré 14 septembre 2009 17:19

                                  Faxtronic,
                                   Prenez un contrat d’assurance CAS limité à 10.000 kms par an, vous allez voir, cela marche. On se limite d’office. C’est à dire 27 kms par jour.


                                • Cascabel Cascabel 14 septembre 2009 23:05

                                  Faxtronic,

                                  Renseignez sur la voiture Tesla. Elle a une autonomie d’environ 200 km et sa vitesse de pointe est de 200km/h.
                                  Il n’y a plus beaucoup de raisons pour s’acharner avec le moteur thermique si ce n’est d’évidents intérêts pétroliers.
                                  http://www.youtube.com/watch?v=SrdMXVAPMdk
                                  http://www.moteurnature.com/actu/uneactu.php?news_id=23782


                                • Cascabel Cascabel 14 septembre 2009 23:08

                                  Je me suis trompé : 250km, pour une recharge de 3 h


                                • Yohan Yohan 14 septembre 2009 12:24

                                  Je mise plus sur l’hybride que sur le tout électrique où je pressens la grosse arnaque. A quel prix va-t-on nous faire payer cette énergie issue du fossible encore une fois ?


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 23:31

                                    Yohan,
                                    c’est la diversité des sources énergétiques qui permettra de s’en sortir,
                                    je n’ai jamais prôné le tout électrique.
                                    l’éolien, le solaire thermique, ou photovoltaïque, la géothermie de grande profondeur, le méthane, l’hydraulique, j’en passe et des meilleures, sont l’avenir propre de citoyens responsables, qui voudront laisser la place propre aux générations qui arrivent,
                                    il faut consommer sur place l’énergie produite,
                                    le transport occasionne un énorme gaspillage de celle ci,
                                    et puis aussi améliorer l’isolation des bâtiments,
                                    cela nous permettrait d’économiser des millions de tonnes équivalent pétrole, sans pour autant se priver.


                                  • Fergus Fergus 14 septembre 2009 12:59

                                    Oui, Calmos, et les gens qui vont d’ouest en est (sens des vents dominants) peuvent soulager leur batterie en installant un spinaker sur le toit. Idéal pour un trajet entre Plounéour-Ménez et Niedermorschwir. Mais au retour, il faudra tirer des bords ! 


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 14:21

                                    Chantecler,
                                     a mon humble avis, meme la « fourrure » de l’être humain produira cette électricité.
                                    avez vous assez de poils pour en produire ?
                                    si c’est le cas, vous avez un capital intéressant.


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 19:52

                                    Calmos,
                                    utiliser l’énergie de la foudre est un sujet qui a tenté pas mal de chercheurs,
                                    c’est théoriquement possible, mais çà n’a pas été résolu,
                                    pourquoi attendre des solutions hypothétiques, et ne pas prendre ce qui est possible aujourd’hui ?
                                    la voiture électro solaire n’attend qu’une décision politique pour se mettre en place,
                                    et là, c’est pas gagné vu le fort attachement de sarkozy au nucléaire.


                                  • décurion 14 septembre 2009 12:57

                                    Le véhicule électrique à autonomie illimitée éxiste depuis de nombreuses années, en version citadine colective : le tramway , et ludique : l’auto tamponneuse.
                                    Il suffirait de transformer les trottoirs, pour qu’ils reçoivent deux conducteurs, et d’adapter deux perches lélescopiques sous la carosserie.
                                    Une autonomie de quelques mètres, de quoi changer de files et passer un carrefour, serait largement suffisante.


                                    • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 14:24

                                      Decurion,
                                      vous savez, les fils qui encombrent notre territoire ne sont pas un cadeau.
                                      pourquoi ne pas envisager simplement de produire et consommer l’énergie produite sans passer par des cables et des lignes à tht ?
                                      j’attends avec impatience les auto tamponneuses électrophotovoltaïques...


                                    • décurion 14 septembre 2009 15:41

                                      Je pensais plutot, à des bordures de trottoirs préformées, s’assemblant comme les rails d’un train électrique.
                                      Par ailleurs, je pense que le problème de l’autonomie, est un faux problème, car techniquement, il est tout à fait possible d’envisager un véhicule qui roulerait en produisant le « carburant » qui lui est nécessaire.
                                      Le probleme, c’est que les déplacements sont envisagés sous angle commerciale et économique, et il faut donc un compteur à sous partout, sur l’achat du véhicule, celui du carburant, sur l’entretien, etc, etc.....


                                    • Le matou 14 septembre 2009 19:00

                                      Décurion, je suis assez curieux de connaître ce concept de véhicule qui produit son propre carburant en roulant...


                                    • décurion 14 septembre 2009 19:59

                                      Tout objet se déplaçant dans l’espace, peut produire de l’énergie, il suffit de savoir la capter.
                                      La dynamo, l’alternateur, la turbine en sont des exemples.


                                    • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 22:46

                                      décurion,
                                      ce n’est pas idiot de suggérer une récupération de l’énergie produite par une voiture qui roule,
                                      pour le vélo, c’est déjà le cas,
                                      la dynamo récupérant l’énergie pour éclairer la route.
                                      ce qui est aussi le cas de la voiture,
                                      une batterie récupérant cette énergie pour booster la voiture électrique ?
                                      à mon avis, c’est déjà en route.


                                    • Le matou 15 septembre 2009 02:24

                                      « Tout objet se déplaçant dans l’espace, peut produire de l’énergie, il suffit de savoir la capter.
                                      La dynamo, l’alternateur, la turbine en sont des exemples. »
                                      Dans ce cas vous voulez parler d’une récupération de l’énergie fournie par le moteur. Cela existe déjà ce sont les voitures hybrides (récupération de l’énergie au freinage...). Et cela permet de prolonger l’autonomie du véhicule de peut-être 25 %. Mais le véhicule ne produit pas son propre carburant.
                                      Dans tous les cas, l’énergie récupérée reste toutefois faible comparée à l’énergie apportée.
                                      Je prends l’exemple d’une dynamo de vélo, on fait fonctionner avec une lampe de faible puissance, pas avancer le vélo lui-même. Dans l’absolu, supposons une dynamo qui récupère sous forme électrique l’intégralité (ou presque, car il y a toujours des pertes) de l’énergie du cycliste, cela signifierait que toute l’énergie cinétique du vélo est récupérée, autrement dit, que le vélo n’avance plus !
                                      Une turbine qui utiliserait l’énergie cinétique du véhicule serait comparable à une éolienne, cela induirait frottements, et donc perte d’énergie cinétique. Au final, on perd plus que ce qu’on gagne, car à chaque fois que l’on passe d’une forme d’énergie à une autre, on a des pertes par dissipation thermique (effet joule).
                                      Un véhicule qui produirait son propre carburant en roulant s’opposerait au principe fondamental de conservation de l’énergie. On ne peut pas récupérer plus d’énergie qu’on en a apportée. Après on peut imaginer d’autres capteurs d’énergie, par exemple photovoltaïques, mais on récupère alors de l’énergie qui provient de l’extérieur (soleil).


                                    • décurion 15 septembre 2009 11:41

                                      Le matou,

                                      Ce que vous dites est vrai, à l’heure, et à l’endroit ou vous le dîtes.Vous n’gnorez pas que la connaissance n’est pas figée et ce qui est vrai aujourd’hui sera faux demain.
                                      Nos arrières grands parents savaient tous q’un plus lourd que l’air ne pouvaient pas voler, celà étant contraire aux principes les plus élémentaires.
                                      Malgré celà, il a suffit de quelques passionnés pour faire évoluer les principes.
                                      Aujourd’hui, il suffirait d’un engagement politique, d’un cahier des charges précis, et d’un budget en conséquence, pour mettre au point des véhicules énergiquement autonomes et non polluants.
                                      Qu’en est il du moteur Stirling ? du Pantone ?
                                      Les premiers moteurs utilisaient la dilatation de l’eau transformée en vapeur d’eau, et il est aujourd’hui des gaz à effet de serre ayant une durée de vie de plusieurs dizaines d’années, des gaz qui se chauffent et se dilatent à l’infra rouge, qui pourraient etre utilisés dans de nombreuses applications concrètes, si l’intelligence humaine était utilisée autrement qu’à faire des pompes à fric .
                                      Rien qu’au niveau de nos connaissances, les chances d’aboutir sont plus que nombreuses.
                                      Le problème n’est pas technique, il se situe au niveau du cahier des charges.
                                      Lorsque les citoyens veulent se déplacer, les industriels veulent déplacer des consommateurs, et l’état des contribuables.
                                      Le frein est là !


                                    • olivier cabanel olivier cabanel 15 septembre 2009 13:44

                                      Le Matou,
                                      le stirling, je ne sais pas,
                                      pour le pantone, il semble avoir de beaux jours devant lui,
                                      bien sur, ce n’est pas réellement le moteur à eau, mais il permet d’économiser une grande partie de carburant,
                                      dans un article récent « l’imagination au pouvoir », j’évoquais ce moteur, entre autres innovations (si l’on peut dire, vu que cette trouvaille a déjà quelques années).
                                      j’ai meme proposé des liens afin que les lecteurs puissent à leur tour le réaliser.


                                    • jcm jcm 14 septembre 2009 13:06

                                      Curieux que personne n’ait cité le système « Better Place » qui se met aujourd’hui en place en Israel et dans divers pays (contrats signés) pour lequel un réseau de stations service d’une densité suffisante permet l’échange, plus rapide que d’effectuer un plein liquide, d’une batterie vide contre une batterie pleine.

                                      Ce qui signifie une halte tous les 150 à 200 km (salutaire pour se dégourdir les jambes ) et la possibilité de longs parcours sans grand handicap.

                                      Du point de vue énergétique le rendement global (de la source d’énergie brute au travail effectué) d’une voiture électrique est largement supérieur à celui d’une voiture à moteur thermique, le coût du kilomètre parcouru sera également plus que compétitif.

                                      Cet argument vaudra de l’or quand le baril aura subi quelques hausses, ce qui n’est pas à exclure dans les temps à venir.

                                      Pour un baril de pétrole très cher croyez bien que les heureux possesseurs d’un véhicule électrique, même avec 150 km d’autonomie, seront les rois... du pétrole !


                                      • Jurassix Jurassix 14 septembre 2009 13:24

                                        Bonne remarque oui, BetterPlace propose une vision plus globale de la voiture electrique, avec des « stations service » qui changent les batteries en moins de 5 minutes par un système automatisé (en voici un exemple).

                                        Israel a signé le contrat avec Renault, sur une base de Mégane tri-corps modifiée.

                                        Je ne sais pas à quelle échéance ce projet va fonctionner, mais il sera intéressant de le suivre.


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 14:27

                                        Jcm,
                                        ouf !
                                        merci de ces alternatives et de ces informations que vous nous proposez qui élargissent grandement le débat en cours.
                                        si d’autres commentateurs pouvaient réagir comme vous, au lieu de tomber dans le dénigrement facile, la vie y gagnerait des points.
                                        et notre planète aussi.


                                      • jcm jcm 14 septembre 2009 19:09

                                        Eh bien, Olivier, j’en remets une couche : il serait a priori possible de réduire grandement (de 10 à 40% au moins selon les modèles et les conditions) la consommation ET les émissions des moteurs à explosion (GO, essence, gaz...) grâce à un système largement utilisé dans certains pays et parfois désigné sous le nom de HHO (je ne vous donne pas de liens, désolé, je dois avoir une grippe cochonne et pas trop d’énergie !).

                                        Il s’agit de faire produite par une partie de l’électricité produite par le véhicule un mélange H2/O2 par une simple électrolyse et de l’injecter dans la pipe d’admission d’air.

                                        Je vois d’ici les connaisseurs du cycle de Carnot répondre, comme ils le font à l’habitude, que l’on consomme plus d’énergie à cette production gazeuse que son pouvoir calorifique ne permettra d’en récupérer.

                                        C’est peut-être oublier quelques points susceptibles de marquer la différence :

                                        - La diminution importante des rejets de particules a été constatée, le système permettrait donc une combustion de meilleure qualité

                                         - l’augmentation de puissance / réduction de consommation (tout dépend par quel bout de la lorgnette on regarde) est imputable non seulement à cette combustion supérieure mais au fait que l’on introduit dans chaque chambre de combustion 2 gaz qui vont se transformer en eau LIQUIDE à l’instant de la déflagration, cette eau étant immédiatement vaporisée et produisant donc une force motrice qui ne serait pas négligeable.

                                        On a largement évoqué la « taxe carbone » ici et là et je l’ai critiquée dans ces pages, car dans bien des cas nous n’avons pas le choix de notre mode de consommation et cette taxe ne nous le donnera pas, jamais.

                                        Elle est donc largement vaine, quel qu’en soit le montant et inutilement pénalisante s’il n’y a pas de choix possible.

                                        Nous avons donc été conduits vers cette taxe par divers groupes et nos politiques qui ont « manié toutes sortes de concepts » mais n’ont probablement jamais étudié la thermodynamique et bien d’autres disciplines au coeur desquelles il serait intéressant de fouiller.

                                        Groupes et politiques qui devraient bien avoir les moyens ici et là de se faire éclairer par quelques scientifiques et personnes ayant des connaissances techniques supérieures aux leurs, cela nous ferait le plus grand bien sinon à eux.

                                        Que l’on se souvienne des agrocarburants en France, projet mené tambour battant sur la foi d’une « étude » (Price waters quelque-chose comme ça, soutenue par divers lobbies et think tanks un peu faibles du neurone...) qui aujourd’hui ne donne pas les fruits annoncés, car il y a déjà du dégât et des inquiétudes dans cette filière pourtant toute jeune, et... dynamique si assez de subventions sont au rendez-vous !!!

                                        Ainsi le système de type « HHO » apparaît maintenant en France, je ne doute pas qu’il serait fort intéressant d’en valider l’efficacité avec le labo et les spécialistes adéquats, mais il fait de nombreux satisfaits ailleurs : que n’avons pas nous mis cette question sur la paillasse pour en avoir le cœur net !!!

                                        Alors certes cela ne réduira pas la consommation de combustibles fossiles à zéro mais cela pourrait nous conférer deux types d’avantages : une moindre pollution et une consommation réduite (=> balance du commerce extérieur, que l’on sait particulièrement florissante pour la France, enfin...).

                                        Un répit donc, salutaire, en attendant que le baril revienne à des sommets...


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 19:54

                                        merci JCM de cette nouvelle information,
                                        en effet, il est conseillé aux conducteurs de se dégourdir les jambes tous les 200 km,
                                        avec des stations photovoltaiques de rechargement tous les 200 km, çà ne devrait pas poser trop de problèmes,
                                        en attendant, je continue de penser que la voiture électrosolaire est plus adaptée aux courtes distances citadines.


                                      • jcm jcm 14 septembre 2009 20:20

                                        « en attendant, je continue de penser que la voiture électrosolaire est plus adaptée aux courtes distances citadines. »

                                        Nous serons d’accord sur ce point cependant comptons avec le temps de latence, qui pourrait être assez long, pour que la substitution se fasse de façon massive entre le thermique et l’électrique.

                                        Pour plus ou moins (éventuellement bien moins) de 1000 euros il serait éventuellement possible de faire diminuer assez largement la pollution et la consommation  : ne soyons pas dans le binaire (tout ceci ou tout cela) mais examinons sereinement ce qui pourrait nous être bénéfique, à très court, moyen ou long terme.

                                        Dans cette optique il est certain que le système « HHO », pour autant que son efficacité soit réelle avec des effets économiquement et environnementalement positifs, améliorerait nos conditions, économiques, de vie...

                                        N’oublions pas que le prix du baril ne sera peut-être pas éternellement abordable...


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 22:49

                                        Jcm
                                        comme toi, j’ai critiqué la taxe carbone qui n’est au fond qu’un impot de plus qui va défavoriser les plus pauvres et calmer les pseudo-écolos.
                                        la punition est une solution d’un autre age.
                                        je pense qu’il vaut mieux inciter, et ne pas tomber dans le piège sarkosyste qui veut simplement remplir les caisses de l’état, et ses poches, pour se payer encore des voyages en airbus, pour aller de Paris à Valence, (France) plutôt que d’utiliser le train.


                                      • Le matou 15 septembre 2009 02:34

                                        « en effet, il est conseillé aux conducteurs de se dégourdir les jambes tous les 200 km,
                                        avec des stations photovoltaiques de rechargement tous les 200 km, çà ne devrait pas poser trop de problèmes, »
                                        Sans vouloir casser votre enthousiasme, vous avez une idée de la puissance et de l’étendue de ces stations de rechargement photovoltaïques ?
                                        Le trafic sur les autoroutes peut allègrement dépasser les 30 000 véhicules par jour. Imaginez qu’une partie significative de ces véhicules se recharge aux bornes solaires. Je pense que vous n’avez pas idée des km2 que ces stations devraient couvrir pour satisfaire tout le monde. Sans compter que le jour où le ciel est un peu couvert, le soir ou la nuit et surtout, tout le monde reste en rade...


                                      • jcm jcm 15 septembre 2009 12:42

                                        « ...se recharge aux bornes solaires... » : mais qui a parlé de « bornes solaires » ???

                                        Il est question d’un échange instantané de batteries.

                                        Relisez !


                                      • décurion 14 septembre 2009 13:24

                                        Calmos,

                                        Si les poteaux électriques sont électrifiés, si les murs de votre appartement sont électrifiés, alors, vous avez surement raison, et j’ai évidemment écris une connerie.
                                        Et d’ailleurs, si votre cerveau est cuit, et votre pensée négative, Il y a forcement une explication.


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 14:29

                                        Bon, Calmos, un peu d’humour ne nuit pas au débat, même s’il est facile
                                        plus concretement, ne pourriez vous pas imaginer une alternative à ce pétrole que nous brulons pour faire avancer nos véhicules d’un autre age ?


                                      • rocla (haddock) rocla (haddock) 14 septembre 2009 13:16

                                        L’ ilictriciti c ’est pas l’ avenir ,

                                        depuis qu’ ils essaient la chaise électrique en Amérique , on a jamais vu la chaise du condamné se mettre à marcher .


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 13:54

                                          Haddock
                                          parce qu’on a pas essayé d’y mettre des roues.
                                          ais-je été assez clair ?


                                        • Gazi BORAT 14 septembre 2009 13:31

                                          Véhicules électriques..

                                          Ils revinrent en faveur peu avant la dernière guerre puis le phénomène s’amplifia comme alternative au gazogène.. et certains survécurent jusqu’aux années soixante dans les services de voirie et de ramassage des ordures ménagères de certaines villes..

                                          Parmi les plus connus, les camions de la SOVEL, fabriqués à Villeurbanne :

                                          http://www.routiers.com/sejtbases/routiers/741/r741p34.pdf

                                          gAZi bORAt


                                          • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 13:53

                                            Gazi Borat,
                                            merci d’apporter de l’eau à mon moulin et des liens supplémentaires,
                                            à+


                                          • Gazi BORAT 14 septembre 2009 14:03

                                            @ OLIVIER CABANEL

                                            Désolé de n’avoir trouvé mieux, mais il n’y a guère de documentation sur le net sur les camions de la SOVEL.

                                            Voitures de livraisons de brasserie, charbonniers, bennes à ordures, autocars.. quelques photographies çà et là.

                                            Deux numéros sur le sujet réalisés par une excellente revue sur les utilitaires de collection : Charge Utile.

                                            http://charge-utile.histoireetcollections.com/article-2113-sovel-4-du-camion-a-la-benne.html

                                            gAZi bORAt




                                          • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 19:56

                                            Gazi Borat,
                                            il y a une trentaine d’année, un dauphinois faisait tourner sa deux chevaux en récupérant le gaz de broussailles,
                                            ça reste possible aujourd’hui.


                                          • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 20:05

                                            Gazi Borat,
                                            j’ai oublié de vous dire son nom : il s’appelait Jean Pain,
                                            des lieux de recherche portent son nom, en Belgique, au Canada...


                                          • pb 14 septembre 2009 13:38

                                            A noter que les constructeurs de véhicules haut de gamme sportifs s’y mettent et en font plus qu’une vitrine technologique. Porsche veut faire de l’Hybride (Cayenne, Panamera), Mercedes prévoit prévoit une version 100% électrique de son coupé sportif SLS AMG.
                                            Bref, ça cravache à tous les niveaux et c’est pas plus mal.


                                            • pb 14 septembre 2009 15:42

                                              La future supercar de Mercedes, la SLS AMG, sera présentée au salon de Francfort au mois de septembre prochain. Animée par le terrifiant V8 AMG de 572 chevaux, elle fera trembler le bitume par sa sonorité caverneuse et ses performances décoiffantes ! Mais une version nettement plus politiquement correcte est développée dans les ateliers de la marque à l’étoile : dotée de 4 moteurs électriques, elle n’émet aucune émission directe !

                                              530 chevaux !

                                              Les quatre moteurs sont situés au plus près des roues, mais non dans celles-ci. Par ce procédé, Mercedes entend diminuer au maximum les masses non suspendues, pour un comportement routier optimal. Cela en fait donc une quatre roues motrices. Cette architecture permet une motricité optimale, en toutes circonstances : en effet, chaque moteur délivre son couple de manière à ne pas mettre la motricité en péril ! La puissance combinée de ces moteurs atteint 392 kW, soit 530 chevaux. De quoi parcourir le 0 à 100 km/h en moins de 4 secondes ! Soit, le même temps que la version à moteur thermique, simple propulsion.

                                              De quoi laisser de l’espoir pour la Palestine.  ;)


                                            • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 20:06

                                              PB,
                                              comme vous le dites, c’est une vitrine,
                                              je ne suis pas sur que ce soit la meilleure manière de promouvoir la voiture électrique,
                                              mais, ce sont eux qui voient...


                                            • kitamissa kitamissa 14 septembre 2009 13:48

                                              sinon,y’aurait bien la voiture à pédales ( pas le véhicule des antiquaires ,artistes et coiffeurs !...non non... smiley )

                                              une vraie,mue à la force des mollets ,avec quatre ou six places ( ça existait pendant la guerre en voiturette )

                                              là avec notre technologie actuelle ,il suffit de calculer chaque rapports de transmission pour atteindre un rendement acceptable ..

                                              et puis ,ça maintient la ligne ,la forme ,ça soulage la Sécu ,si vous êtes seul ,vous pouvez proposer le co voiturage ,ça fait des compagnons pour pédaler ,les jeunes filles en mini jupes qui font du stop sont prioritaires bien entendu ..

                                              si vous avez une grand mère ou une grand tante à heritage qui a la peau dure ,vous lui proposez de faire un tour ,vous la mettez en surrégime pendant 30 m/n et crac ,à vous les jack pot ...

                                              donc je récapitule ,une bagnole sans moteur ,pas de frais d’essence ni d’entretien ,les jeunes filles en mini jupe ( ça peut bien se terminer ) ..la vieille à héritage( et c’est vous l’héritier )...

                                              eh ben voilà ! pourquoi s’emmerder avec une chignole électrique ?


                                              • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 13:51

                                                katimissa,
                                                vous pédalez dans la choucroute,
                                                vous donnez dans la caricature,
                                                pourquoi toujours opposer les partisans du pétrole avec les partisans du retour à la bougie ?
                                                franchement, quel inconvénient verriez vous à voir dans nos villes des véhicules électro-solaires
                                                pas de bruit, pas de pollution,
                                                j’avoue ne pas comprendre votre conformisme


                                              • kitamissa kitamissa 14 septembre 2009 14:13

                                                c’est pas méchant ,je suis un fan de Margerin ,et j’adore la dérision .....

                                                perso ,je ne crois pas à l’avènement du tout électrique ..on sait faire des moteurs thermiques multicombustibles ,on sait faire également des moteurs à faible consommation et rendement élevé ,et on sait faire de l’essence artificielle ( les Allemands s’en servaient pendant la guerre )

                                                il y a plein de matières combustible exploitables pour un moteur ,il suffit d’adapter un dispositif d’admission et le calage de l’allumage en consequence ( on sait le faire depuis que le moteur existe ..)

                                                la moulin thermique a encore de beaux jours à vivre !

                                                et qu’on ne parle pas de sauvegarde de la planète et de gaz à effet de serre ,même sans bagnoles il y en a toujours eu de toute façon !


                                              • kitamissa kitamissa 14 septembre 2009 14:25

                                                mon vieux Calmos ...

                                                nous les génies et les sauveurs de l’humanité ,on a toujours été incompris et jetés en pâture aux lions ou aux censeurs ..

                                                un jour viendra pourtant où ,en relisant nos posts ,les gens diront .." c’est vrai ! ils avaient poutant raison et on a voulu les baillonner !...)

                                                et à l’instar d’un Galilée d’un Léonard de Vinci,et même j’oserai ,d’un Einstein !..... ceux qui nous jettent des cailloux avoueront un jour ..

                                                c’est vrai que les Calmos ,Haddock ,Maxim etc ..détenaient la vérité et étaient des génies incompris !


                                              • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 13:49

                                                pb
                                                pas mieux
                                                de toutes façons, il faudra changer son fusil d’épaule,
                                                le pétrole nous gache la vie depuis longtemps, après nous avoir fait réver,
                                                il reste intéressant pour les produits durables, mais c’est idiot de le consommer en le brulant,
                                                il aurait mieux valu l’utiliser pour les applications durables, au lieu de le consommer pour parcourir des kilomètres
                                                donc, vive l’électro-solaire


                                                • kitamissa kitamissa 14 septembre 2009 13:59

                                                  Cabanel ...

                                                  cette Jamais contente que vous nous présentez ....j’espére que vous n’allez pas avec ce machin pour emballer ? smiley ,à côté d’une Ferrari ou d’un Porsche ,ça fait Jacky ....

                                                  vous vous imaginez un peu sur la promenade des Anglais à Nice ,ou sur La Croisette à Cannes avec ce suppositoire à roulettes ? vous repérez la créature de vos rêves ,vous roulez au pas à ses côtés pour l’aborder ,vous prenez l’accent Rital ou Latino ( elles adorent ..) et là HIHIHIHI ! cri d’horreur de la part de la belle ,vous avez voulu faire rugir la cavalerie ,et ça fait un bruit Moulinex !...

                                                  là c’est foutu d’avance ,ou alors ,pour draguer les mémés du 3eme âge ? smiley


                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 14:33

                                                    Kitamissa,
                                                    et si la vitesse n’était pas l’handicap de notre civilisation ?
                                                    si il n’était pas intéressant de penser plutot à la densité de notre vie ?
                                                    a la qualité plutot qu’a la vitesse ?
                                                    vous allez rouler à 130 km sur une autoroute.
                                                    d’accord,
                                                    pour arriver au même endroit qu’un autre qui aura pris les « chemins de traverse »
                                                    qui aura pris le temps de découvrir les paysages qu’il traverse.
                                                    la vitesse est une solution discutable,
                                                    en amour mais aussi dans d’autres domaines.
                                                    non ?


                                                  • rocla (haddock) rocla (haddock) 14 septembre 2009 14:03

                                                     Ce serait poutant facile à faire , résoudre le problème de l’ autonomie , il suffirait d inventer la rallonge éléctrique de1000 kilomètres , on irait partout sansdépendre de qui que ce soit ...

                                                     Cabanel je suis POUR la voiture électrique , mais encore plus pour raconter des craques ...


                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 14:35

                                                      Haddock
                                                      une rallonge de 1000 km.
                                                      je ne vous suis par sur ce fil.
                                                      il va falloir ensuite la réembobiner.
                                                      quel boulot.
                                                      un peu vain, peut-être ?


                                                      • kitamissa kitamissa 14 septembre 2009 14:36

                                                        pour ma bagnole electrique j’ai acheté 1000 kgs de piles Duracell ( vous savez le lapin ...)

                                                        avec une remorque et ma femme dedans ...

                                                        quand je veux doubler ,ou si j’ai besoin de puissance pour monter une côte ,je gueule à ma bergère « remets deux piles Darling ! ( elle est bilingue !..)

                                                        et hop,un fois les piles intallées ,ça va déjà mieux ,y’a de la reprise ..

                                                        ce que ma bonne femme n’aime pas c’est quand je fais la course avec un autre bagnoleux ...je gueule à la fenêtre . » mets vite quatre piles Darling ,je vais me faire doubler pas ce blaireau !...)


                                                        • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 14:39

                                                          Kitamissa,
                                                          le lapin ce n’est peut etre pas l’image la plus appropriée que j’aurais pris pour parler de l’amour.
                                                          surtout avec de piles,
                                                          avec du « sexe-a-piles », peut-etre me serais-je interrogé ?
                                                          mais c’est pas sur.


                                                          • Pierre Crépeau 14 septembre 2009 15:39

                                                            Pas un mot dans vos posts sur Nicolas TESLA... C’est à désespérer de l’efficacité du WEB !
                                                            Si..... L’auteur fait la pub de la Tesla Roadster !
                                                            Tesla, c’est l’énergie libre, sans batteries, sans fils à la patte...
                                                            Plus de 400 brevets rachetés par général Electric, J.P. Morgan et le gouvernement des états unis ... Plus de 200 toujours classés « secret défence » à ce jour !!!
                                                            Renseignez vous, bon dieu !
                                                            Pourquoi d’aprés vous un tel génie est passé aux oubliettes de l’histoire, lui qui fut un héro de son temps ? Electrification de New York, TSF, Rayon Laser, ondes radars, ampoules basse consommations,voiture électique autonome... Entre autre, et tout celà relaté dans toute la presse internationale de son temps.


                                                            • Pyrathome pyralene 14 septembre 2009 15:57

                                                              Ce sont les pétroliers qui ont tué la voiture électrique et les prototypes de Tesla.....


                                                            • A. Nonyme A. Nonyme 14 septembre 2009 17:02

                                                              Tesla n’est pas un proto ! T’en veux ? J’en ai !


                                                            • Pyrathome pyralene 14 septembre 2009 17:24

                                                              c’est des goûts de luxe.....non,par contre, avec un moteur Minato,ça serait au poil !....


                                                            • A. Nonyme A. Nonyme 14 septembre 2009 18:09

                                                              Goût de luxe, goût de luxe,... Si la voiture du japonais ressemble au look de ses moteurs magnétiques, ça va être joli !


                                                            • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 18:59

                                                              Pierre Crepeau,
                                                              je fais amende honorable,
                                                              il faut d’abord que je précise que mon article était surtout porté sur la dualité entre la voiture électrique traditionnelle et la voiture essence,
                                                              mais sur Tesla il y a tant à dire qu’il mériterait un article à lui tout seul,
                                                              merci de nous l’avoir rappelé


                                                            • Pyrathome pyralene 14 septembre 2009 16:06

                                                              Article intéressant,mais la voiture à pile n’est bonne que pour les trajets urbains inférieurs à 150 kms....le progrès à faire est principalement dans l’autonomie.....et en un siècle,nous aurions pu en faire sans ces lobbyes pétroliers qui ont mis les bâtons dans les roues sans cesse !
                                                              Pourtant,il y a quelqu’un qui se bat depuis quelques années pour commercialiser son concept,Guy Négre.....mais sans trouver vraiment de soutien....


                                                              • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2009 19:04

                                                                Pyralène,
                                                                c’est exactement ce que j’ai dit dans mes différents commentaires,
                                                                la voiture électrique conçue actuellement est destinée majoritairement aux parcours urbains,
                                                                pour le reste, le méthane me parait la meilleure solution écologique,
                                                                il est quasi sans pollution, renouvelable, et permet de parcourir autant de distances que le pétrole,
                                                                il y a seulement un lobby efficace qui empêche sa pratique, et qui manifestement ne essoufflera que lorsque le pétrole aura disparu...
                                                                le potentiel méthane est de 90 millions de tonnes équivalent pétrole par an en France, et notre consommation nationale est de 87,5 MTEP
                                                                pauvre France !
                                                                quant a Guy Nègre, je m’y suis intéressé, je lui ai même téléphoné à Toulon il y a quelques années, et comme vous, je pense que son moteur a air comprimé vaut le déplacement,
                                                                il y a seulement la difficulté de franchir des pentes trop importantes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès