• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Le variant delta suggère que le SARS-CoV-2 est un virus spinozien qui (...)

Le variant delta suggère que le SARS-CoV-2 est un virus spinozien qui persévère

1) Le SARS-CoV-2 a émergé sans doute discrètement pendant l’automne 2019, avant que les autorités de Wuhan ne détectent le début de la foudroyante pandémie de Covid. La séquence du virus historique fut publiée le 2 janvier 2020. Le virus a muté assez rapidement pour générer des variants désignés 20 et A, B, C, D ou E. Une double mutation, D614G sur la protéine spike et P323L sur la polymérase (RdRp) ont été sélectionnées et figurent actuellement sur la presque totalité des virus circulant actuellement. L’épidémie s’est développée distinctement selon les pays, modulée par la géographie des territoires, des populations et des mesures restrictives. En France, l’épidémie s’est dessinée en quatre vagues. Même situation au Royaume-Uni, avec des décalages chronologiques et des différences d’amplitude ; et une troisième vague dévastatrice, avec des contaminations quotidiennes approchant les 60 000 et un pic de décès journaliers franchissant les 1200. Cette vague épidémique fut causée par un variant dit « britannique » rebaptisé « alpha » pour lequel la contagiosité a été estimée à quelque 60 % de plus que pour les virus des premières vagues. Autant dire que l’apparition du variant alpha a surpris des spécialistes qui l’été 2020 espéraient, pour ne pas dire anticipaient, une atténuation de la puissance virale. Un autre variant, le delta, a émergé pendant l’hiver 2021 en Inde, puis s’est propagé au Royaume-Uni, en Europe et sur tous les continents où il est devenu majoritaire, prenant la place du variant alpha. Ce variant est considéré comme différent des précédents et même comme un virus nouveau, pouvant causer une épidémie d’un genre nouveau, autrement dit une sorte de second Covid. La contagiosité du variant delta serait bien plus élevée que celle de la grippe et approcherait le niveau de la varicelle, ce qui le placerait parmi les virus les plus contagieux que l’homme connaît.

2) Les données disponibles ont montré que le variant delta échappe partiellement aux anticorps générés par la vaccination, ce qui est un phénomène classique en virologie, désigné comme échappement immunitaire. Il a une capacité de reproduction largement au-dessus de celle notée pour les variants précédents. Ce variant a comme signature la mutation L452R affectant le domaine d’attachement de la protéine S. Cette substitution remplace la leucine par l’arginine ce qui augmente l’électropositivité de la protéine face au récepteur ACE2 connu pour être électronégatif. De plus, l’arginine se prête à une N-glycosylation ce qui augmente la plasticité structurelle. La reproduction accélérée du delta favorise évidemment les capacités à muter. Parler de variant est du reste inapproprié. Tous les virus possédant les caractéristiques du variant delta historique ont accumulé des mutations. Il n’est pas exclu que les différences dans les populations virales puissent expliquer le cours distinct de l’épidémie en fonction des zones géographiques.

3) Comparons deux départements accueillant des estivants. Le taux incidence dans les Alpes-Maritimes se situait autour de 15 au début de l’été ; il dépasse les 600 le 9 août. En revanche, les Landes faisaient la course en tête avec une incidence dépassant les 50 alors qu’au 9 août, elle est de 215, en baisse constante depuis le pic de 300 fin juillet. Peut-être la densité de population a-t-elle jouée. La Martinique et la Guadeloupe sont en situation d’épidémie intense, avec des incidences de 1200 et +2000. Tout est étrange même si les différences géographiques et culturelles, additionnées à la vaccination, peuvent expliquer le décalage entre les Antilles et les Landes. Pour la Mayenne, le chiffre est de 50. Au Royaume-Uni, les contaminations n’ont pas atteint les 100 000 cas/j anticipées par le ministre de la santé ou les 200 000 cas/j redoutés par l’épidémiologiste Neil Fergusson. Le seuil de 40 000 a été effleuré et le nombre est en baisse constante, divisé par deux, malgré une très légère remontée ces derniers jours. Même chose pour les Pays-Bas. En Espagne, pays volubile et festif, les contaminations sont passées de 25 000 à 15 000. En revanche, la nouvelle vague du delta est en cours dans nombre de pays d’Asie, Iran, Indonésie, Thaïlande et même Japon. On ne comprend plus trop, excepté le constat sur la vaccination qui semble freiner la vague du delta sans pour autant la stopper comme l’indiquent les contaminations en Israël, quelque 5000 soit l’équivalent du pic de la vague de septembre. Le spectre d’une stabilisation des contaminations à un niveau moyen n’est pas à exclure. L’épidémie sera moins intense mais durable, spinozienne en quelque sorte, un fléau qui persiste à nous pourrir la vie.

4) Ces quelques lignes publiées dans Nature traduisant la perplexité du monde scientifique : « Les scientifiques se grattent la tête sur la baisse précipitée des infections quotidiennes au COVID-19 au Royaume-Uni après leur augmentation rapide au début de l'année. Les nouveaux cas officiellement enregistrés ont diminué de plus de moitié en seulement 2 semaines : d'un maximum de 54 674 le 17 juillet à 22 287 le 2 août. « Personne ne sait vraiment ce qui se passe », déclare l'épidémiologiste John Edmunds de la London School of Hygiene & Tropical Medicine (LSHTM). En particulier, il n'est pas clair si cette tendance soudaine indique que le pic de la troisième vague est passé, ou s'il s'agit d'un soubresaut causé par des facteurs sociaux complexes (…) La baisse des cas sur plusieurs jours semble impliquer une cause sous-jacente spécifique. Mais cette cause pourrait être une combinaison de beaucoup de choses, dit Edmunds. »

5) L’attaque surprise du variant delta est corrélée à deux observations effectuées sur la charge virale très élevée dans les muqueuses et le délai entre la contamination et la contagiosité. Il n’est pas exagéré d’évoquer une nouvelle pandémie. En notant que lorsque le variant alpha fit son apparition, quelques-uns de nos spécialistes ont parlé de nouvelle épidémie en France pendant l’hiver 2021. Le SARS-CoV-2 monte en puissance pourrait-on dire, sauf qu’un virus ne doit pas être considéré indépendamment du réservoir qu’il occupe. Un virus n’est pas un organisme vivant comme le sont plantes, animaux, bactéries, archées. Le virus se présente comme un élément de type champ capable d’interférer avec les cellules sources qui parviennent à le freiner ou alors le produisent en grande série et transmettent l’agent viral d’une cellule à une autre. Ces cellules sont celle des organismes constituant le réservoir, autrement dit, les espèces qui définissent le tropisme viral. Ensuite, au sein d’une même espèce, le tropisme peut varier selon les tissus infectés. La plupart des virus respiratoires se limitent aux muqueuses nasopharyngées, parfois descendent dans les bronches. Le SARS-CoV-2 connu pour être généraliste présente un tropisme très étendu, il infecte les tissus de l’appareil digestif, le nasopharynx, le nerf olfactif, parfois le cerveau et souvent hélas les pneumocytes, occasionnant alors une pneumonie. De plus, ce virus acquiert des gains de fonction en augmentant la puissance de son tropisme, ce qui a donné les variants grecs, alpha, epsilon, gamma, delta, etcetera. Le processus de colonisation virale montre une augmentation de puissance, ce qui traduit un caractère spinozien, dans la mesure où cette colonisation persévère dans son être, ou du moins, augmente en puissance et donc persévère dans son essence. Etant entendu que chez Spinoza, être et essence ne font qu’un, contrairement aux vues de saint-Thomas sur cette question assez ardue. L’invasion virale a monté en puissance avec le variant delta et s’observe sur le tropisme humain, autrement dit, les tissus affectés et les catégories de populations touchées. Les jeunes seraient plus impactés par ce variant. Et le tableau clinique serait légèrement différent. Il semble qu’une nouvelle pandémie se propage.

6) Le nouveau virus est mystérieux (selon les termes d’Olivier Véran), un mystery strain, jeu de mot utilisé comme titre de l’essai sur le Covid que je viens d’achever et qui espère un éditeur. Les épidémiologistes et les virologues ont été surpris par l’arrivée de variants plus puissants en termes d’invasion virale et de propagation tissulaire. Les variants sont générés par les organismes infectés. Le procédé de colonisation virale n’a pas d’explication autre que la réactivation de mécanismes présents avant l’apparition des premiers organismes vivants, dans un monde occupé par des protéines et des ARN. Dans cet univers, une bataille sémantique se déroulait. Et maintenant, le devenir de la pandémie se joue avec la confrontation entre le système identitaire immunitaire et le potentiel invasif et transformant du virus. Cette situation impose de dépasser la virologie classique et de développer l’approche biosémantique

A suivre


Moyenne des avis sur cet article :  2.89/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • Bernard Dugué Bernard Dugué 13 août 13:13

    Rectificatif

    Au début du texte, la séquence fut publiée le 12 janvier

    et non pas le 2 janvier


    • HELIOS HELIOS 15 août 13:20

      @Bernard Dugué

      Vous parlez de « l’hiver 21 »... pour moi, l’hiver 2020-2021 s’appelle hiver 20.

      Mais c’est un détail dans votre texte.


    • leypanou 13 août 14:17

      je pense que parler du taux d’incident brut sans parler du nombre de gens qui se sont faits tester n’est pas très pertinent.

      En plus, comme être positif ne veut pas dire grand-chose, la fiabilité des tests PCR étant faible, le régime Macron aime bien utiliser cet indicateur bidon pour maintenir la narrative.

      S’ils étaient si soucieux de la santé des gens, ils n’avaient qu’à ne pas mettre du bâton dans les roues des médecins qui veulent soigner leurs patients librement mais çà c’est aller à l’encontre des intérêts de l’oligarchie (et avec çà, on voit le vrai objectif)..

      Cette étude à Jérusalem mérite d’être lue.

      Lisez aussi ce qu’en dit Sir Andrew Pollard d’Oxford-AstraZeneca sur la chimérique immunité collective.


      • Schrek Lampion 13 août 14:45

        Un père sévère qui perd ses verres peut cacher un père vert qui persévère.


        • Effondré remonté Effondré remonté 13 août 21:32

          @Lampion
          Oui, mais aux prochaines pestilentielles, le pervers perd sévère !


        • Ecométa Ecométa 13 août 15:28

          Info déjà donnée ailleurs mais que je reposte ici

          Pour tout savoir sur le SRAS Cov2 ou Covid-19.... tout ceci par le bais de Brevets déposés aux États-Unis par les États-Unis, sur des travaux commencés en 1998 et un premier dépôt de Brevet en 2002. Depuis 63 brevets ont été déposés sur le SRAS Cov-2 ou covid-19 !

          Dans le monde Le Dr David MARTIN est le plus grand spécialiste en matière de brevets. il est interviewé par Reiner FUELLMISH qui est un avocat allemand qui, ente autre chose, se bouge pour prouver que les test PCR, de DROSDEN, sont une machine à simuler le COVID-19. Il entende également dénoncer un complot mondial ! Il s’appuie beaucoup sur le code de Nuremberg.

          Trouvé sur « profession-gendarme », tout est en version française... 1 h 20 mais il faut aller au bout et c’est passionnant... c’est de la dynamite... on en tombe sur le cul !

          https://www.profession-gendarme.com/reiner-fuellmish-pandemic-fraud-version-integrale-1h20/


          • Ecométa Ecométa 13 août 15:41

             Épidémiologiste, infectiologue, immunologiste, virologue, biostatisticiens ; il faudrait déjà que ces gens travaillent ensemble ! 

            Il n’y a qu’un endroit où ceci se pratique : à l’’I H U Méditerranée de Didier Raoult !

            Et là on soigne !

            Résultat : un taux taux de décès 1%, pour 18 % à l’ AP-HP (Paris) et 9 % à l’AP-HM (Marseille). 


            • Ecométa Ecométa 13 août 15:49

              Des vaccins

              Nous savons des choses absolument incroyables sur les virus et les bactéries, sur les microbes en général. Ceci grâce à la technologie, celle du microscope, qui, de lenticulaire et optique au XVII è siècle, est devenu électronique, et même atomique ! Nous pouvons visualiser nos cellules de défenses en temps réel et même réaliser des vidéos microscopiques.  

              Ainsi nous savons des choses incroyables sur les virus, et nous en découvriront d’autres ; pour autant il ne faudrait pas oublier un certain nombre de choses fondamentales qui sont du domaine, non pas de la recherche, mais de la médecine… de ceux qui soignent les gens malades !

              • Les « virus » comme les « bactéries », les « microbes » d’une manière générale, ne sont pas nos ennemis dans l’absolu car ils sont utiles à la vie et pas que celle humaine ; mais ils peuvent, arriver un moment, devenir des ennemis quand le « système immunitaire humain » s’affaiblit ! Quand on prend de l’âge par exemple, ou si notre système immunitaire est mal entretenu voire si nous le maltraitons par des pratiques journalières de toutes sortes qui sont condamnables en matière de santé (et la liste est longue : à laquelle on peut ajouter, n’en déplaise à certains, la science et la technoscience) et que nous développons des « facteurs de comorbidités » !
              • Un virus ça circule, il faut les laisser circuler, car, généralement, c’est comme cela qu’il s’affaiblit puis disparait en mutant !
              • En cas de difficultés médicale, de personnes réellement malades et pas simplement des « cas covid-19 » … en veux-tu en voilà… t’en n’as pas eu assez… tiens en voilà d’autres, ceci, à l’aide d’un test RT-PCR façon Drosden, véritable machine à simuler du covid-19 ; en cas de maladie on soigne les malades ! On ne leurs dit pas de rester chez eux en prenant du Doliprane… attendre qu’ils soient en « hypoxie » et décèdent chez eux, ou dès leur arrivée à l’Hôpital. Avec une telle pratique, inadmissible, même criminelle, et nous déplorons un taux de décès à l’hôpital de 18 % le premier jour et 50% le troisième ; ce qui est tout de même impensable au XXI è siècle !
              •  Qu’on ne vaccine pas, que ce soit avec des vaccins classiques ou à « ARN m », en période épidémique car le virus mute en permanence et que vacciner dans cette période ne fait que compliquer les choses te même les aggraver !

              Nos Élites ploutocratiques et technocratiques, avec la complicité d’une politique politicienne ; tout ce beau petit monde de l’entre soi, voué au scientisme et au technoscientisme, et qui mènent cette danse liberticide : aurait-il oublié d’être intelligent ?

              Faire de la science : oui ; mais pourquoi ? Pour servir l’Humanité ou pour la faire disparaitre ? 


              • LeMerou 13 août 18:26

                @ L’Auteur

                Article intéressant au demeurant.

                Je ne suis pas du « monde médical », mais j’ai quand même constaté que depuis le début de cette triste affaire, nous entendons plus s’exprimer des « chefs de service » se plaindre du surcroît de travail, du manque de lit, d’épidémiologistes de tout bords prédisant la fin du monde, d’un conseil scientifique sorti d’on ne sait ou, enfin si de l’INSERM, de politiciens prédicateurs que de véritables scientifiques.

                Presque deux ans ! C’est long, très long, le Covid 19 se résume à des tests, des gens en réa, des contraintes sanitaires qui ne changent finalement pas grand chose, l’éradication annoncée n’étant jamais arrivée.

                Mais que font nos prodigieux chercheurs ? (Je ne parle pas de Pasteur infoutu de pondre un vaccin, ni notre marchand de pilules national). Ou sont-ils ? Sur quoi travaillent -ils ? 

                Ces chercheurs ne sont quand même pas tous fonctionnaires et tenus à un pseudo devoir de réserve, La France terres des lumières, initiatrice de grand hommes, de grand idéaux est devenue quoi ?

                Il y a 15 000 chercheurs à l’INSERM, dont la devise est « la science pour la santé ».

                Question : Elle est ou la science depuis 2 ans

                Autre Question : Elle en est ou la santé avec la bête malfaisante ?

                A part leur grande phrase « Vacciner c’est se protéger » elle est ou la recherche sur les traitements préliminaires ?

                Je ne sais pas, mais allez comme dans une Entreprise privée, je suis Président,J’ai à ma disposition 15 000 personnes à la tête bien pleine, tous spécialistes en quelque chose ayant trait à la santé de l’humain.

                Je leur dirais ceci. Les mecs, vous arrêtez dans l’heure tout votre boulot d’hier, et vous bossez tous sur le C19 et dans un mois je veux des résultats cohérents.

                A savoir, des traitements, et des vaccins.

                Il ne faut nous avancer les arguments fallacieux classiques, Oui mais vous savez la recherche c’est long, il faut cultiver les cellules, leurs taux de reproduc, etc, etc ; des balivernes techniques n’ayant rien à voir avec la situation, la dangerosité extrême de la bête. Et des recherches effectuées n’ont pas ou ne semblent pas avoir d’intérêt dans l’immédiat mais peut-être que par la suite peuvent faire avancer énormément d’autres recherches.

                Ailleurs dans le monde certains ont mis au point un vaccin en peut de temps.

                Mais c’est vrai qu’ils sont du privé, et on un but de gagner du pognon, et les grands idéaux philosophiques ils se les mettent ou je pense.

                Une phrase connue modifiée par mes soins me revient en tête qualifiant l’INSERM et sont utilisation dans la crise.

                « Nous avons 15 000 chercheurs qui cherchent, mais des chercheurs qui trouvent, on en recherche »

                Bon, j’ai un peu dérivé certes, mais le SARS-Cov 2 n’est pas véritablement un inconnu, ses potes et sa famille sont connus eux.


                • Emohtaryp Emohtaryp 13 août 22:06

                  @LeMerou

                  Question : Elle est où la science depuis 2 ans

                   ?

                  Bonne question !

                  Dans les paradis fiscaux ?

                  La science « officielle » actuelle semble être à la même hauteur que les tribunaux de l’inquisition il y a plus 5 siècles......dans le dogme indigent à combattre les hérétiques qui s’écartent du chemin !

                  Mais bonne nouvelle, la science finira par imploser pour pouvoir donner une nouvelle renaissance expurgée de ses sclérosés du bulbe et de ses vieux démons dogmatiques plongés dans le formol.....


                • pierrequiroule 14 août 09:44

                  Quelqu’un peut-il me donner un lien sur le récent projet de surveillance des professions médicales par « l’Etat »


                  • chantecler chantecler 14 août 09:54

                    @pierrequiroule
                    Faut aller dans les archives de l’Etat Français ...
                    Et aussi sur certains sites .




                  • I.A. 14 août 10:09

                    « Le processus de colonisation virale montre une augmentation de puissance, ce qui traduit un caractère spinozien, dans la mesure où cette colonisation persévère dans son être, ou du moins, augmente en puissance et donc persévère dans son essence. Etant entendu que chez Spinoza, être et essence ne font qu’un, contrairement aux vues de saint-Thomas sur cette question assez ardue. »


                    Dites-donc, Dugué, vous êtes sûr que ça va bien ? Il faudrait peut-être songer à prendre des vacances, là. Ou à vous recentrer sur l’étude des mouches... 

                    À moins que vous ne soyez en train d’inviter Mélusine-ou-la-Robe-de-Saphir à discuter le bout de gras avec vous, je ne vois pas.

                    Pour votre information, et en partant du principe que nous avons à faire à des niveaux d’hygiène (habitus, alimentation...) du XXIème : plus un virus est bénin, plus il provoque une épidémie étendue dans le temps et l’espace (une pandémie puisqu’il ne foudroie pas son hôte, qui a donc tout loisir de contaminer d’autres personnes.

                    À l’inverse, plus un virus est mortel, plus il provoque une épidémie limitée dans le temps et l’espace  puisqu’il tue son hôte (Ebola par exemple). 


                    Parce que contrairement aux bactéries, les virus ne survivent pas longtemps en dehors d’un hôte humain ou animal. Nous portons des milliers de germes saprophytes en nous et sur nous : si je vous teste, alors je vous trouverai positif à pas mal de « bouts de germes »...


                    • eau-du-robinet eau-du-robinet 14 août 11:00

                      Covid-19 : en Angleterre, la bonne surprise de la levée des restrictions
                      .

                      Regarderez, regardez le documentaire suivant et écoutez bien ce que est dit et écrit avec sources à l’appui. C’est un documentaire fraichement publié ...
                      .

                      Le test RT-PCR est une énorme escroquerie sanitaire, très lourd de conséquences



                        • I.A. 14 août 18:59

                          @eau-du-robinet

                          Merci pour vos liens smiley


                        • BA 14 août 13:55

                          Aujourd’hui, nous pouvons comparer les belles promesses de Pfizer et la réalité.


                          - Les belles promesses de Pfizer : « Pfizer et BioNTech déclarent leur vaccin efficace à 95 %, selon des résultats complets de l’essai. »


                          https://www.bfmtv.com/sante/pfizer-et-bio-ntech-declarent-leur-vaccin-efficace-a-95-selon-des-resultats-complets-de-l-essai_AN-202011180202.html


                          - La réalité : « la protection contre l’infection – symptomatique ou non – chute devant le variant apparu en Inde et descend jusqu’à à peine plus de 40 % pour le Pfizer. »


                          https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/08/14/covid-19-face-au-variant-delta-l-efficacite-et-les-limites-des-vaccins-a-arn_6091407_3244.html


                          Seulement 40 % de protection contre le variant Delta ! Pfizer a menti. Il y a tromperie sur la marchandise.


                          Les contribuables français ont payé des milliards d’euros à Pfizer : ils doivent être remboursés.


                          Maintenant, Pfizer doit rendre des milliards d’euros aux contribuables français.


                          Pfizer, menteur !


                          Pfizer, rendez-nous l’argent !



                            • ZXSpect ZXSpect 14 août 15:41

                              @eau-du-robinet
                              .

                              lors du confinement avec fermeture des restaurants… ce restaurateur a-t’il également refusé les aides de l’Etat ?


                            • eau-du-robinet eau-du-robinet 14 août 16:33

                              @ZXSpect
                              .
                              Posez lui la question ....
                              .
                              En tout cas ce sont ceux qui gouvernent ce pays qui sont coresponsables de tout ce bordel ... et les victimes de cette politique criminelle et irresponsable ont droit au dédommagement pour le préjudice matériel et moral subi !
                              .
                              Ce sont les responsables dont BIG-Pharma qui doivent rembourser les états pour le crime qu’ils sont en cours de commettre. Ils ont corrompu un bon nombre de monde pour arriver là où on est arrivé aujourd’hui !
                              .


                            • serge.wasterlain 15 août 11:28

                              @ZXSpect
                              En quoi cet éventuel refus entrerait-il en contradiction avec son refus du pass ?


                            • Iris Iris 14 août 17:01

                              @Bernard Dugué

                              Merci, j’ai l’impression d’avoir appris.

                              La perplexité du monde scientifique, on ne comprends plus trop, développer l’approche biosemantique...

                              Cela démontre s’il le fallait, que malgré nos sciences et nos technologies nous sommes des enfants devant la complexité de la vie. Tant mieux, on devrait revenir à plus d’humilité, en espérant que ça ne se transforme pas en catastrophe bien sûr.

                              Une question : On nous a vendu la techno ARNm comme étant hautement adaptable aux mutations. On en parle encore, ou les mutations sont-elles trop radicales ?


                              • Djam Djam 14 août 21:17

                                @ Bernard

                                Vous avez tort de vous focaliser sur les « variants » car vous n’êtes pas au bout de vos peines. Il est normal que les virus mutent en permanence et ils le font d’autant plus vite qu’on tente de les contrôler... le grand truc de notre pathétique époque de technoscientisme.

                                Penchez-vous plutôt sur la totale non maîtrise des manipulations génétiques via les virus et en particulier les coronavirus que l’énorme labo de Fort Détrick connait très bien vu qu’ils en manipulent depuis des années... avec l’objectif, non pas la santé des masses mais l’élaboration d’armes biologiques.

                                Délirant comme hypothèse ? Alors continuons à croire que celles utilisées lors de l’ignoble guerre contre le Vietnam, l’Irak, la Syrie etc... étaient juste du « flytox »...

                                Ici, une dame biologiste explique avec précision à quoi on expose les millions de gens injectés et plus grave, les millions d’enfants et jeunes :

                                https://www.wikistrike.com/2021/08/je-pense-que-les-personnes-vaccinees-seront-desavantagees-par-rapport-aux-personnes-non-vaccinees-s-seneff-mit.html

                                Chouette et excitant, n’s’pas ?


                                • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 15 août 07:35

                                  @Djam
                                   
                                  ’’ je-pense-que-les-personnes-vaccinees-seront-desavantagees-par-rapport-aux-personnes-non-vaccinees ’’
                                   

                                  ça c’est par rapport à la nature. C’est sans doute pour compenser qu’il faut pourrir la vie aux non-vax. IL ne faudrait pas que les vax qui sont si gentils paient plus cher que les méchants non-vax.
                                   


                                • Djam Djam 15 août 15:22

                                  @Francis, agnotologue

                                  Il ne vous aura pas échappé que je pense pas en mode binaire, genre « gentil vacciné » versus « méchant non vacciné » ?

                                  Y-a-t-il tentative de « pourrir la vie aux non-vax » ? Si l’on en croit la saillie assez crétine d’un élu sortant de son inutile assemblée, c’est probable.

                                  Mais je ne crois pas un instant que la dynamique du Vivant, dont nous faisons partie très petitement tout en faisant « chier » (s’cusez le terme) la planè !te entière, se préoccupe de notre pensée particulièrement courte pour ne pas dire stupidissime.

                                  Le Vivant, la Vie quoi, finit toujours par reprendre la main et c’est ce à quoi nous assisterons dans les courtes années à venir en dépit de tous les délires généticos-mabusiens dont on nous abreuve.

                                  Patience, patience...


                                • Old Dan Old Dan 14 août 23:14

                                  Merci à l’auteur (Une traduction claire !)

                                  Perso, j’n’ai pas d’avis, hormis sur la complexité du pb...

                                  .

                                  [... et p’têt sur l’origine « humaine » = de labo en quête d’une vacherie originale ]


                                  • Old Dan Old Dan 15 août 01:58

                                    (Suite... Après, c’est fini.)
                                    Comment la Nature (= Dieu de Spinoza) a-t-elle pu « créer » un tel organisme ?
                                    J’y crois pas trop :
                                    Après avoir revisiter toutes les embrouilles de l’Histoire humaine depuis Adam, qui n’aurait pas des doutes ?... (Héhé !)


                                  • Ecométa Ecométa 15 août 10:27

                                    Reprenons les statistiques de Santé Publique France (Service Propagande France), qui, au passage, ne concerne d’ailleurs que l’Hôpital ; il se foute totalement des + 23.00 décès à domicile en 2020 sur 2019 ! En 2019 sur 2018 il y en avait eu, somme toute logique, -1.800.

                                    Chez SPF il faut se rendre dans les « Cartes des régions pour suivre l’évolution de l’épidémie de COVID-19 en France avec GEODES » (3 ème affichage).

                                    C’est la 11 è ligne qui nous intéresse, ou avant dernière qui sont les guérisons ; au passage les chiffres ont disparu en bout de ligne rouge depuis 2 ou 3 semaines ; il faut aller dans les cartes pour les trouver …. Plus assez terrifiant 

                                    Tout est accessible et facilement vérifiable !

                                    Reprenons les chiffres SPF des décès depuis le 01/03/2020

                                    Jusqu’au 13/08/2021. = 86.037

                                    Jusqu’au 31/12/2020 = 44.826 

                                    Par différence, on peut connaître les décès de 2020 et ceux de 2021 ; la première période sans vaccins et la deuxième avec les Manipulations Vaccinales Génétiques que l’on connait désormais !

                                    Du 01/03/2020 au 31/12/2020 = 44.826 ; sur 10 mois = 4.482,60 / mois

                                    Du 01/01/2021 au 13/08/2021 = 41.211 ; sur 7,5 mois = 5.484,80 / mois

                                    En 2021, avec les MVG, c’est + 22.35 % par mois !

                                    On peut s’interroger : NON ? À quoi servent ces « machins » MVG ?

                                     *****************

                                    On peut également, sur SPF, avec la ligne des guérisons, personnes sorties de l’Hôpital guéries, faire les mêmes calculs pour connaître le taux de décès çà l’Hôpital… et ce n’est pas brillant !

                                    Normal puisque, et nouvelle mode, selon la formule : Tester, Tracer, isoler ; on ne soigne pas les gens… et on soigne quand alors  ? Merde c’est trop tard : il est décédé ! !

                                    Depuis quand a-t-on besoin d’u test pour savoir si on est malade… ça vient de sortir c’est la nouvelle médecine pratique par des bureaucrates… c’est con mais c’est une innovation !

                                    Décidément on n’arrête pas le progrès !

                                    Résultat un taux de décès à l’hôpital de 18 % pour la France : champion du monde !  

                                    À l’I H U Méditerranée, chez Didier LEMBROUILLE (c’est amical), qui, lui, soignait, et c’est tout à son « HONNEUR », et tout à leur « horreur » pour les « autres » : le taux de décès est de 1 % et de 9 % à L’ AP-HM (Marseille).

                                    A l’ AP-HP (Paris) il est monté au début à 23 % pour redescendre à 18 % ; et dans ce concert médical de merde qui donnait le « La » à toute la France : les Professeurs de l’ AP-HP (Paris) ! 

                                    Votre point de vue Monsieur Dugué... et sur mes posts précédents.

                                    Sortez de la science pure !

                                    Il ne fait aucun doute que ce Covid-19 est une arme biologique breveté par les États-Unis... ce n’est pas un hasard que tout soit parti des jeux militaires en Chine ! 

                                    Les Américains sont très retors, il suffit de regarde l’histoire du XX è siècle, pour s’en convaincre, et ils veulent à tout prix, à n’importe quel prix, garder leur suprématie économique mondiale et ils ont du mal !


                                    • nono le simplet nono le simplet 15 août 10:42

                                      @Ecométa
                                      tu fumes de l’écorce de quinquina ?


                                    • Ecométa Ecométa 15 août 14:21

                                      @nono le simplet
                                      « Laconique » ou « la colique »... nono


                                    • nono le simplet nono le simplet 15 août 14:59

                                      @Ecométa

                                      À l’I H U Méditerranée ... le taux de décès est de 1 % et de 9 % à L’ AP-HM (Marseille).

                                      dans la mesure où l’IHU n’est pas doté d’une unité de soins critiques les patients partaient dans le bâtiment de réa de la Timone ... IHU, un malade grave de moins ... la Timone, un de plus ... on arrive même à se demander comment ils ont réussi à avoir des morts ...



                                    • ZXSpect ZXSpect 15 août 16:23

                                      @Ecométa
                                      .
                                      .

                                      « À l’I H U Méditerranée, chez Didier LEMBROUILLE (c’est amical), qui, lui, soignait, et c’est tout à son « HONNEUR », et tout à leur « horreur » pour les « autres » : le taux de décès est de 1 % et de 9 % à L’ AP-HM (Marseille). »

                                      .

                                      https://actu.orange.fr/france/marseille-l-ihu-de-didier-raoult-ne-dispose-pas-de-lits-de-reanimation-pour-les-patients-atteints-d-une-forme-grave-du-covid-19-magic-CNT000001tUzB0.html


                                      «  ».../... L’IHU faisant partie intégrante de l’AP-HM, les patients de l’institut d’infectiologie atteints d’une forme grave de Covid-19 sont transférés dans l’un des services de l’AP-HM équipé pour faire de la réanimation. Un anesthésiste explique que des réanimateurs « passent tous les jours à l’AP-HM pour déterminer avec les médecins de l’IHU quel patient doit aller en réanimation ». Et si un patient se présente aux urgences dans un état grave, « il ne va pas être hospitalisé à l’IHU, mais directement en réanimation ». « Lorsqu’un patient se dégrade à l’IHU, il est transféré à l’AP-HM. Et si cela tourne mal, son décès est comptabilisé à l’AP-HM », ajoute-t-il. « »


                                    • nono le simplet nono le simplet 15 août 16:47

                                      @ZXSpect
                                      et cyrus le vivificateur, toujours ignorant, va sur un de mes vieux articles pour m’invectiver et me provoquer ... ça fait des mois que Muselier, membre du CA d..e l’IHU a reconnu l’absence de lits de réa ... ecometa comme cyrus n’étaient pas au courant ...


                                    • nono le simplet nono le simplet 15 août 17:02

                                      @nono le simplet
                                      et je rajoute que contrairement à la première vague où le sud de la France était épargné les Bouches du Rhône ont eu une plus forte mortalité au pic de novembre que Paris 67 dc/M contre 40 dc/M et qu’en ce moment la mortalité y est 2.5 fois plus forte qu’à Paris ... le 13 étant devenu le deuxième département français en mortalité hospitalière derrière Paris ...


                                    • I.A. 16 août 11:15

                                      @Ecométa

                                      Sans doute n’ai-je pas tout compris, mais il me semble que votre démonstration (que j’ai appréciée), ne corresponde pas à votre conclusion : pourquoi nous expliquer qu’il y a plus de décès en période vaccinale, pour en déduire finalement que le virus (plutôt que le vaccin) serait une arme biologique ?

                                      Votre argumentation :

                                      « Par différence, on peut connaître les décès de 2020 et ceux de 2021 ; la première période sans vaccins et la deuxième avec les Manipulations Vaccinales Génétiques que l’on connait désormais !

                                      Du 01/03/2020 au 31/12/2020 = 44.826 ; sur 10 mois = 4.482,60 / mois

                                      Du 01/01/2021 au 13/08/2021 = 41.211 ; sur 7,5 mois = 5.484,80 / mois

                                      En 2021, avec les MVG, c’est + 22.35 % par mois ! »

                                      Votre conclusion :
                                      « Il ne fait aucun doute que ce Covid-19 est une arme biologique breveté par les États-Unis... ce n’est pas un hasard que tout soit parti des jeux militaires en Chine ! »


                                    • Ecométa Ecométa 16 août 12:03

                                      @I.A.
                                      Bonjour,
                                      C"était à l’adresse de Monsieur Dugué qui nous assène sa science du virus ; qu’il fallait aller au-delà de la science pure : du virus pour le virus  ! 
                                      J’ai déjà posté à ce sujet : on sait beaucoup de chose sur les virus mais on oublie des choses fondamentales :

                                      • Les « virus » comme les « bactéries », les « microbes » d’une manière générale, ne sont pas nos ennemis dans l’absolu car ils sont utiles à la vie et pas que celle humaine ; mais ils peuvent, arriver un moment, devenir des ennemis quand le « système immunitaire humain » s’affaiblit ! Quand on prend de l’âge par exemple, ou si notre système immunitaire est mal entretenu voire si nous le maltraitons par des pratiques journalières de toutes sortes qui sont condamnables en matière de santé (et la liste est longue : à laquelle on peut ajouter, n’en déplaise à certains, la science et la technoscience) et que nous développons des « facteurs de comorbidités » !
                                      • Un virus ça circule, il faut les laisser circuler, car, généralement, c’est comme cela qu’il s’affaiblit puis disparait en mutant !
                                      • En cas de difficultés médicale, de personnes réellement malades et pas simplement des « cas covid-19 » … en veux-tu en voilà… t’en n’as pas eu assez… tiens en voilà d’autres, ceci, à l’aide d’un test RT-PCR façon Drosden, véritable machine à simuler du covid-19 ; en cas de maladie on soigne les malades ! On ne leurs dit pas de rester chez eux en prenant du Doliprane… qu’ils soient en « hypoxie » et décèdent chez eux, ou dès leur arrivée à l’Hôpital. Avec une telle pratique, inadmissible, même criminelle, et nous déplorons un taux de décès à l’hôpital de 18 % qui est tout de même impensable au XXI è siècle !
                                      •  Qu’on ne vaccine pas, que ce soit avec des vaccins classiques ou à « ARN m », en période épidémique car le virus mute en permanence et que vacciner dans cette période ne fait que compliquer les choses !

                                    • I.A. 16 août 18:04

                                      @Ecométa

                                      « [...] qu’il fallait aller au-delà de la science pure : du virus pour le virus ! »

                                      Hé hé, de nos jours, vous savez, les scientifiques détestent la sobriété : ils préféreront toujours √9 au lieu de 3...

                                      Leur adage : Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?


                                    • Ecométa Ecométa 17 août 10:24

                                      @nono le simplet

                                      « Bien heureux les simples d’esprit (les simplets), car ils iront au paradis »

                                      Autrement dit : il vaut mieux rester à sa place, une place dévolue de « simple d’esprit », de « simplet » et de ne surtout pas interroger ou s’interroger !

                                      Apparemment vous prenez tout comme du bon pain béni ; le pain, le vin, vous communiez et avalez tout ce que vous sert le « Maître »  ! De votre point de vue, en ce moment : y aurait-t-il quelque chose qui ne va pas ?

                                      Critiquer systématiquement les autres dans ce qu’ils écrivent du fait qu’ils ont des convictions profondes ; systématiquement, comme quelques autres, ici, vous donnez dans la polémique en permanence ?

                                      Un mois de statistiques, avec des chiffres moins bons en ce moment à Marseille et dans les bouches du Rhône, ne peuvent effacer les 17 mois précédents  ! Quant au comptage des décès, et sur toutes les statistiques… et ils ont du « Data » comme personne ailleurs ; à Marseille tout le monde participe, s’entretient et collabore… et ils connaissent l’origine de la prise en charge d’un malade et savent le suivre dans toute cette organisation complexe !

                                      Il est étonnant que ces temps–ci, faites des stats sur Santé Publique France (Service Propagande France) et vous le constaterez ; que les régions les plus touchées en 2020, comme l‘IdF et le Grand-Est, soient relativement stables en 2021, et non en régression ; alors que les autres régions moins touchées en 2020, même la Bretagne, Normandie, Paca, Nouvelle Aquitaine, Occitanie : soient un peu plus touchées en 2021 ? 

                                      Fallait-il laisser circuler ce virus fabriqué de toute pièce par les labos avec leur « Manipulation Vaccinale Génétique » ; bien sûr soigner les malades et non les laisser crever comme des chiens à domicile ou à l’Hôpital : laisser circuler le virus pour obtenir naturellement une immunité collective ?


                                    • nono le simplet nono le simplet 17 août 10:50

                                      @Ecométa
                                      faites des stats sur Santé Publique France

                                      gros lourdeau, je fais des stats depuis avril 2020 ... entre autres je suis 10 départements depuis tout ce temps là ... toi, tu viens de découvrir ...
                                      Marseille et PACA sont dans les plus mauvais depuis octobre 2020 ... avant la deuxième vague le sud était en dessous de la moyenne nationale ... depuis c’est l’escalade ... les Bouches du Rhône sont 50% au dessus de la moyenne nationale et N° 1 depuis une dizaine de jours en mortalité ...
                                      un exemple
                                      Gironde 673 dc hosp/ M
                                      Bouches du Rhône 1801 dc hosp/M
                                      même le Nord pourtant très touché pendant la deuxième vague est à 1507 dc hosp/M ...
                                      les stats sont formelles ... le 13 est le département où les choses se sont le plus aggravé en France depuis mai 2020 ...


                                    • goc goc 15 août 11:46

                                      De plus, ce virus acquiert des gains de fonction en augmentant la puissance de son tropisme, ce qui a donné les variants grecs, alpha, epsilon, gamma, delta, etcetera

                                      D’après O.Veran, le variant etcetera serait potentiellement ultra dangereux et nécessite, non seulement un confinement strict mais aussi une vaccination avec 4 doses de suite (y a les stocks à évacuer avant l’augmentation des prix). Mais toujours d’âpres Veran (il parait que c’est micron qui lui a tout appris), il n’y a aucun risque d’effets secondaires, pour ceux qui ne meurent pas de suite après l’injection du vaccin


                                      • I.A. 16 août 11:02

                                        @goc

                                        « D’après O.Veran, le variant etcetera serait potentiellement ultra dangereux »

                                        Nous tenons par ailleurs de source sûre que qu’Olivier Variant a été massivement atteint par le Véran bêta... ceci expliquant cela.


                                      • Pierrot 15 août 12:25

                                        Vous êtes dépité et ne voyez plus l’intérêt d’aller manifester ? Soit. Mais n’en dégoûtez pas les autres.

                                        Avez-vous vraiment jamais cru que défiler en arborant des slogans et des revendications devait forcément toucher tout le monde, être rapporté fidèlement par les médias inféodés au pouvoir et pris en compte par des gouvernants qui ont cessé depuis longtemps de servir nos intérêts ? Quelle naïveté.

                                        Pour percevoir toute l’utilité des manifestations, il suffit d’imaginer ce qu’il adviendrait si elles disparaissaient totalement (... ce qui pourrait bien arriver si tout le monde suivait votre exemple) : un pouvoir en roue libre, qui peut imposer son diktat en prenant le prétexte d’un large consentement populaire selon le principe du « qui ne dit rien consent », les autres modes d’expression pouvant être beaucoup plus facilement escamotés ou minimisés.

                                        Les manifestations, c’est avant tout de la com’. Ça n’est pas fait pour obtenir des résultats concrets immédiats. En dépit de leur répression, de leur dénigrement et de la censure et de la désinformation qu’elles subissent, elles restent un bon moyen de « faire le buzz », de rendre visible une contestation des volontés et décisions du pouvoir, de perturber les certitudes instillées par ce dernier dans l’esprit du public, de motiver et de fédérer les oppositions afin qu’elles agissent, plus tard, dans des situations plus opportunes.

                                        Les images d’une foule qui défile diffusées dans les médias main stream ont certainement plus de poids que les propos que vous pourriez partager en petit comité sur des réseaux sociaux ou des sites d’expression spécialisés. Elles en ont particulièrement auprès des non-convaincus qui regardent la télé ou lisent les journaux, car elles accréditent le fait que les points de vue défendus sont assez largement partagés pour pouvoir être pris en considération, voire acceptés.


                                        • Pierrot 15 août 12:27

                                          Oups... erreur d’aiguillage. Ce commentaire était destiné à un autre article.


                                        • Soizic 15 août 15:26

                                          Je ne sais pas si je trouverai d’écho à mon hypothèse qui est que, dès le début, le virus, étant arme biologique , a été disséminé.

                                          Pour moi on voit que la dissémination sert à convaincre les récalcitrants dans les régions ou les pays où il y a peu de vaccinés !

                                          Qu’en pensez-vous ?


                                          • I.A. 16 août 11:04

                                            @Soizic

                                            Une arme biologique, non, je vois pas. 

                                            L’arme biologique, c’est Emmanuel Macrobe, alias Tête-de-Nœud.


                                          • Philippe Stephan Philippe Stephan 17 août 21:37
                                            Sur ce coup là pas de dispute antivax etc,on confine ou l’on laisse faire la nature. ?
                                            Un taux de létalité qui varie entre 24 et 88 %

                                            La surveillance transfrontalière a été renforcée. Au 11 août, près de 200 personnes avaient été ainsi examinées, selon l’agence spécialisée onusienne.

                                            Il n’existe aucun vaccin ou traitement homologué à ce jour. Plusieurs traitements à base de produits sanguins, de thérapies immunitaires et de traitements médicamenteux sont en cours de développement, a souligné l’OMS.

                                            Les taux de létalité ont varié de 24 % à 88 % lors des épidémies précédentes, en fonction de la souche virale et de la gestion des cas.

                                            https://www.20minutes.fr/monde/3102483-20210813-virus-marburg-entrees-phase-critique-oms-inquiete-decouverte-cousin-ebola-guinee?utm_source=Florian+acquisition&utm_medium=Clic+Florian+compaign&utm_campaign=Florian+compaign.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité