• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Un petit pas sur Mars, un grand pas pour Elon Musk

Un petit pas sur Mars, un grand pas pour Elon Musk

Fondateur de Paypal mais également de SpaceX, Elon Musk est un milliardaire qui ne manque pas d'idées. Son prochain objectif : établir une colonie humaine sur Mars !

Qui est Elon Musk ?

Elon Reeve Musk, de son nom complet, est un véritable ovni du XXI ème siècle. Après des études de physique et de commerce, il commence sa carrière aux côtés de son frère, Kimbal, en 1995. Les deux jeunes hommes sont à l'origine d'un éditeur d'un logiciel de publication de contenu pour les informations des entreprise, nommé Zip2. Cela sera une telle réussite que la division AltaVista (Compaq) acquit Zip2 pour la modique somme de 341 millions de dollars ! Un premier succès qui sera suivi de près par le service de paiement en ligne, Paypal, dont là-aussi, Elon Musk est l'un des pionniers. Et c'est grâce à la revente de Paypal en 2002 qu'il bâtit une bonne partie de sa fortune.

En effet, après un gros investissement en 2004, le natif de Pretoria (en Afrique du Sud) rejoint le conseil d'administration de Tesla Motors (constructeur automobile de voitures électriques) en tant que président. Il a également contribué à ce projet en tant qu'architecte de produit en jouant un rôle dans les conceptions des voitures que Tesla construisait. Il en est encore aujourd'hui le PDG.

L'entreprise SpaceX

Mais le plus gros succès d'Elon Musk se nomme SpaceX. Fondée en 2002 pour révolutionner la technologie spatiale (avec comme but de permettre aux gens de vivre sur d'autres planètes), Space Exploration Technologies Corporation conçoit, fabrique et lance des fusées et des vaisseaux spatiaux. Très rapidement, SpaceX a attiré l'attention du monde entier à travers de formidables exploits. Seule compagnie privée à avoir ramené un satellite depuis l'orbite terrestre basse (réalisé en 2010), elle a de nouveau écrit son histoire en mai 2012 quand son vaisseau spatial Dragon a livré vers et depuis la Station Spatiale Internationale.

Et l'entreprise continue de travailler sur l'avenir. La NASA lui a en effet attribué un nouveau contrat lui permettant de couvrir un minimum de six vols supplémentaires à partir de 2019. Récemment, le Falcon Heavy, qui deviendra la fusée la plus puissante du monde, était en développement et un vol inaugural a eu lieu le 6 février 2018. Mais dans le même temps, SpaceX (comme indiqué sur son site) continue à travailler sur un de ses objectifs clés : développer des fusées entièrement réutilisables au plus vite, une performance technique qui transformera l'exploration spatiale en fournissant des véhicules hautement fiables à des coûts radicalement réduits.

Le projet fou : des missions vers Mars !

Qui d'autre qu'Elon Musk pour avoir l'idée de coloniser Mars ? Sûrement personne. Le créateur de l'Hyperloop (le train du futur) désire envoyer des hommes à la surface de la planète rouge dans les années à venir. Elon Musk a déclaré dernièrement qu'il voulait "envoyer du matériel dès 2022 sur Mars, avant l'arrivée des premiers hommes deux ans plus tard". Comment compte-t-il s'y prendre ? Une première mission en 2022 serait de confirmer les ressources en eau et d'identifier les dangers afin de débuter la mise en place d'infrastructures. La deuxième mission, prévue en 2024, a pour but d'envoyer un équipage qui préparerait des futurs vols. Une première base martienne serait donc établie qui engendrerait la construction d'une ville propice à la colonisation de Mars.

Réalisable ou fictif ? La question est posée. Mais nous pouvons être certains que le fantasque Elon Musk ne veut pas s'arrêter là, lui qui regorge d'idées plus ou moins farfelues. Et pourquoi pas réaliser un nouveau grand pas...


Moyenne des avis sur cet article :  2.14/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • Jean Roque Jean Roque 31 mars 10:04

    Un héros de bobo le gocho-collabo :
     
    Salaire d’ Elon Musk — 5 milliards de dollars par an.
     
    Il est donc mieux payé que tous les patrons du S&P 500 réunis.
     
    Et sa boite va couler, Space X est payé par le contribuable américain, et les voiture électrique à 100000$ sont la caricature de bobo l’écolo, pendant que les fleuves chinois sont pollués par l’extraction des terres rares « écolos »
     

    DISPARITION DES INSECTES ET OISEAUX
     
    1 ÈRE CAUSE : LA TONDEUSE DE BOBO ÉPOUILLÉ HYGIÉNISTE
    2 ÈME CAUSE : LE BÉTON DE LA COLON SURPONDEUSE
    CHÉRIE DE BOBO VERT LE NÉGRIER

    en 3ème seulement l’agriculture « cide » ...

    Entomologiste, C à dire : https://www.youtube.com/watch?v=XE9t3SrZOu4

     


    • generation désenchantée 31 mars 17:34

      @Jean Roque
      bizarrement a singapour , pour la pollution une TESLA , vaut une Porsche 911
      ils utilise un mode de calcul pour le bonus malus assez réaliste , nos chers écolos devraient regarder attentivement , puisque c’ est la pollution de la production d’ électricité pour le rechargement des batteries qui est prit en compte , là-bas

      au lieu d’ un bonus de 10 000 dollars c’est un malus de 10 000 dollars , 20000dollars de différences en bonus malus écologique

      http://www.economiematin.fr/news-tesla-voiture-singapour-consommation-pollution-electrique-porsche


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 31 mars 10:05

      Publi-reportage mal traduit ?


      • Enabomber Enabomber 31 mars 16:13

        La décadence d’une société peut être mesurée au volume de ses baudruches.


        • av88 av88 31 mars 17:13

          @Enabomber
          Résumé parfait !


        • foufouille foufouille 31 mars 17:03

          la colonisation de mars est peu réaliste actuellement vu que aucune mission de secours ne pourrait arriver rapidement.


          • HELIOS HELIOS 31 mars 22:04

            @foufouille


            ... y’en avait pas non plus pour la Lune...

          • Enabomber Enabomber 2 avril 04:50

            @foufouille
            Oui mais les cercueils arriveront toujours à temps.


          • Attilax Attilax 31 mars 17:04
            Tesla est en déficit complet et on annonce déjà la banqueroute de cette société. Elon Musk n’aura pas le temps de finaliser son projet, ses milliards sont en train de fondre comme neige au soleil. Et d’ailleurs, quel intérêt ? Il n’y a rien sur Mars, pas d’air, quasiment pas d’eau, très peu de ressources, des températures invivables... On va y faire quoi à part peut-être survivre comme des rats en cages ? Terraformer ? Il y en aurait pour plusieurs milliers d’années au bas mot, je n’y crois guère. En revanche, il y a des satellites autour de Jupiter, Mars et de Saturne qui contiennent air, eau et hydrocarbures en quantité quasi illimitée. Là, il y a une possibilité de créer des bases viables, puisqu’il y a des ressources. Mais Mars ??? À part un symbole (les USA en raffolent) il n’y a plus rien pour nous là-bas, c’est une planète où la vie n’est plus possible, si tant est qu’elle l’ait jamais été. D’ailleurs, personne d’autre qu’eux ne veut aller s’y installer, ni les russes, ni les chinois qui veulent faire une base scientifique sur la lune avec des imprimantes 3D robotisées qui utiliseront le sable de silice lunaire comme matériau de construction... C’est moins loin et moins irréaliste que les délires de Musk, qui finiront à mon avis en eau de boudin.
            Bonne chance en tous cas à tous les volontaires qui veulent y aller : la vie qui les y attend ne sera pas marrante du tout. Emmenez plein de drogue, les gars, vous allez en avoir besoin !

            • hunter hunter 31 mars 18:10

              @Attilax

               « Emmenez plein de drogue, les gars, vous allez en avoir besoin ! »

              Comme dans le bouquin de Philip K Dick, « Le Dieu venu du Centaure » ! (titre original, The three stigmata of Palmer Eldritch )

              Les colons taffent comme des esclaves dans des colonies minières aux conditions de vie terrible, et dès qu’il ont du temps libre, « La Compagnie » leur fournit des drogues psychotropes puissantes, qui leur permettent de s’évader !

              Très bon bouquin, comme d’hab’ chez PKD !

              Adishatz

              H/


            • jjwaDal jjwaDal 31 mars 20:27

              @Attilax

              Spacex est une société à l’équilibre financier en 2017 (18 lancements) avec un carnet de lancements à venir valant 12 milliards de dollars. Elle a effectivement le projet de créer un lanceur de la classe « Saturn V » mais entièrement réutilisable utilisant un moteur déjà mis au point, des structures composites déjà testées et l’usine de fabrication est localisé dans le port de San Pedro.
              Le pas de tir serait celui ayant servis à la Saturn V (déjà utilisé par Falcon Heavy) ou celui en construction à Boca Chica Un projet de constellation satellite pour l’internet (approuvé récemment) est censé l’aider à fournir les revenus pour tout projet martien futur, mais le développement doit pouvoir se faire sur les ressources internes de Spacex et sur les revenus générés par la fusée BFR en orbite terrestre et dans l’espace proche (Lune).
              Pour la colonisation il faut savoir que Mars dispose de tous les éléments indispensables, en premier lieu une gravité significative (40% de la nôtre) et une durée du jour assez similaire.
              Qu’on construise des cités au fond de grands cratères progressivement comblés ou dans les multiples tubes de lave identifiés (pour avoir de grands volumes assimilable à du « plein air », la vie sur place de millions de personnes ne devraient pas poser de problème radicalement insoluble.
              On pense pouvoir lui donner un champ magnétique pour protéger une atmosphère qu’on recréerait à partir du sous-sol sur des milliers d’années, mais c’est une autre histoire.
              En tout cas, la fusée existera d’ici 5 ans et donc des missions style « Mars direct » sont concevables à partir de ce moment, vu les côuts de lancement très réduits envisageables.


            • HELIOS HELIOS 31 mars 22:16

              @jjwaDal

              ... rajoutons, que vu la distance pour atteindre les lunes de Jupiiter, une escale sur Mars serait une excellente idée :
              - révision technique du vaisseau transporteur
              - re-approvisionnement divers
              - changement d’equipage
              - montage en orbite des groupes de materiel a « pousser » vers ces mêmes lunes de Jupiter.


              ... alors pourquoi ne fait-on pas pareil pour la Lune ? 
              Tout simplement qu’on n’a rien a prendre sur la Lune (alors que Mars est beaucoup plus généreuse, mais surtout, l’escale au 1/3 du voyage est une pause quasi obligatoire pour attendre la synchronisation des orbites Terre-Mars et Mars-Jupiter.

              (durée d’un voyage Terre-Jupiter selon sa position la plus proche de la terre en suivant la parabole ... 1 an et demi environ)


            • Nestor 31 mars 22:32

              Salut !

              « Emmenez plein de drogue, les gars, vous allez en avoir besoin ! »

              Ouais ... Faut être au top !


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 31 mars 22:50

              @HELIOS Avec les gosses a l’arrière ça va être vite pénible.


            • HELIOS HELIOS 1er avril 01:49

              @Aita Pea Pea


              .
              Ce qui est sur, c’est qu’ils ne vont pas réclamer de s’arrêter pour sortir courir ! ... Mais, avec un peu de Xanaz (tranxene, lexomil, c’est selon) en poudre dans le jus d’orange et hop, une journée tranquille.

              Bon d’accord, il faut la réserve de jus et de pilule, mais tout doit être prévu n’est-ce pas ?

            • jjwaDal jjwaDal 1er avril 12:32

              @HELIOS
              La Lune est intéressante pour des tas de raisons mais pas pour y fonder une résidence secondaire...
              Astronomie, forte teneur en métaux rares du sol superficiel et la possibilité d’envoyer une charge en orbite avec un système genre « Railgun » (impensable sur un petit corps ou sur une planète avec atmosphère).
              Mais ça reste du « petit gibier » comparé à Mars...
              La ceinture d’astéroïdes est intéressante pour les ressources mais les lunes de Jupiter, quoi y faire ?


            • HELIOS HELIOS 1er avril 16:33

              @jjwaDal
              ... les lunes de Jupiter sont interressantes scientifiquement parlant, beaucoup plus que la Lune, mais probablement invivables a cause de leur proximité avec la planete mère.


              Une exception toutefois, et la je ne me suis plus informé depuis longtemps, est celle de Ganymede(Jupiter) qui posséderait un champ magnetique comme celui de la Terre, et tous les avantages qui vont avec, donc une implantation avancée dans le systeme solaire.



              Sur le fond de la discussion, nous parlions de voyage vers Mars et j’ai prétendu, techniquement parlant toujours, que l’interet d’aller sur Mars est de servir de lieu d’escale avant l’exploration -ou l’exploitation- des lunes de Jupiter sans se préoccuper de la destruction de l’environnement.
              Pourquoi je dis que l’exploitation peut etre interressante ; c’est tout simplement que ces lunes sont « récentes » et leur constitution est fort probablement riche de ce que nous n’avons plus (ou pas) sur Terre et qui commence déjà a nous faire défaut.

              Sur le fond, il est facile de voir une partie de l’avenir, a conditions constantes bien entendu, 
              L’homme pourra se projeter relativement rapidement sur la Lune mais ce qui ne nous apporte peu dans le sens départ de la terre, mais interressant dans le sens « retour » . La lune serait un « hangar » lorsque nous rapporterons sur Terre ce que nous chercheront ailleurs.

              Mars, comme je vous lai expliqué n’a d’interet que comme escale pour acceder (synchroniser) a des objets spaciaux interressants mais beaucoup plus lointains. ou bien une hypothetique Terra formation... mais dont l’horizon est extrèmement éloignée si un jour elle devient d’actualité.

              L’avenir est probablement a une serie d’escales que nous construirions sur Mars, peut être sur Ganymede (Jupiter) et plus lojn sur le tout petit Encelade (Saturne) a defaut de Titan... ces escales servant de base pour de petits sauts de puces dans les alentours de ces grosses planetes et ramener nos recoltes d’informations et/ou de richesses.


              Je .. nous ne serons plus là pour le savoir

            • Attilax Attilax 4 avril 22:43

              @jjwaDal

               Du « petit gibier » abandonné par les US et sur laquelle personne d’autre n’est jamais allé. Les chinois et les russes ont dit qu’ils ne savaient pas comment se protéger des radiations une fois sortis de la ceinture de VanHalen. Pourtant les chinois avaient annoncé qu’ils seraient sur la lune dans 4 ans, juste après avoir lancé leur premier taïkonaute, et six mois plus tard, boum : on sait pas comment faire. Mais Elon Musk va coloniser Mars. j’ai hâte de voir ça.

            • @Attilax

              Opération Marc DELANDRE (re)launched ! smiley


            • zygzornifle zygzornifle 1er avril 12:38

              Son prochain objectif : établir une colonie humaine sur Mars !


              Ouf, Macron n’en dormait plus la nuit il avait peur que la colonie s’établisse sur Jupiter et mette le nez dans ses affaires .....

              • troletbuse troletbuse 2 avril 21:40

                V’là que les poissons d’avril sortent le 31 mars maintenant. On n’arrête pas le progrés.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Ucobs


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès