• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

aetius320

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 170 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • aetius320 13 janvier 2009 19:10

    Je rajouterai une chose en ce qui concerne les voitures.
    Un véritable défi international serait u projet de dix ans :


    - mise en place de réateurs à fusion aneutroniques

    - qui alimenteraient des voitures à 100 % électriques.

    Cela couterait 100 à 200 milliards d’euros : de nos jours, une bagatelle. Quite à faire tourner la planche à billet, qu’on le fasse pour des choses utiles.



  • aetius320 13 janvier 2009 19:02

    Mon propos était simpliste j’en conviens tout simplement car je n’ai pas le temps de trop argumenter.
    Pour Daher et Thomson (aeraunotique, défense, automobile...), vous avez raison, ils ne produisent pas de "merdouillerie chinoise" mais le problème qu’ils ont ou qu’ils peuvent avoir à terme (je ne connais pas bien leur position actuelle) c’est tout simplement que la R et D (la véritable recherche celle qui permet de passer de la bougie à la lampe électrique et pas celle qui essaye d’améliorer de 0,1% un produit) ne mène tout simplement plus nulle part depuis 20 ans. Je prendrai deux exemples de domaines dans lesquel les français sont spécialistes.


    - le nucléaire : on n’est dans un cercle vicieux et ce n’est pas les EPR qui nous ferons sortir de ce dernier. Il faudrait controler très rapidement la fusion et pas dans 80 ans avec ITER. Les énergies renouvelables quand à elles ne resteront toujours qu’une force d’appoint à moins de véroler la surface du globe avec des éoliennes et des panneaux solaires.


    - l’aéorospatiale : le principe des fusées tel qu’on les fabrique à 80 ans. Les seuls progrès qui ont été effectués concernent l’informatique embarquée. Pour le reste un V2 géant de conception allemande 1945 aurait très bienpu faire l’affaire. Pour l’aérospatiale militaire de nombreux économistes américains ont montré que si cette dernière prend une trop grande ampleur ça ne fait que pourrir l’appareil à long terme.
    Et ne me dites pas qu’il n’y a pas d’autres moyens que le système de fusées pour atteindre l’espace.

    Enfin, ce que je voulais dire concernant l’innovation et la politique de l’offre c’est que oui d’accord mais à une seule condition : que ça ne soit pas pour que les industriels nous sortent les mêmes objets que l’on a déjà avec un rendement supérieur de un quart de pourcent. Il faut de véritable rupture de paradigme.

    Quand un système économique ne correspond à la société qu’il le porte il y a baisse tendantielle du taux de profit.
    Quand la science n’accomplit plus de rupture de paradigme il y a baisse tendantielle de son taux d’emprise sur le réel.



  • aetius320 13 janvier 2009 16:27

    Bonjour,

    Il me semble que c’est justement en utilisant ce genre de logique que, depuis 20 ans, les entreprises nous ont fait rentré dans une économie dépressive systémique.
    Innovation réelle depuis 20 ans : 0 à part quelques "enculaches de mouches" technologiques en matière de TIC.
    Progression réelle des salaires depuis 20 ans : 0.
    Deux bons points : internet dont le concept et la simplification proviennent de l’armée et des physiciens et la chirurgie.
    Le plus drôle dans tout ça, c’est que le part d’argent retirée du travail vers le capital depuis 20 ans est en train d’être naturellement détruite sous nos yeux. En effet, ne s’étant pas transformé d’une manière ou d’une autre en valeur réelle et productive, il est resté sous forme de bits numériques donc inexistant.
    Alors oui à une relance de l’offre mais si c’est pour aider les entreprises à produire de la "merdouillerie" chinoise c’est pas la peine.
    Quand à la politique de la demande, s’il n’y a pas progression des salaires le surplus financier dégagé finira dans 5 ou 10 ans par être détruit une nouvelle fois.
    Je rapelle les résultats de 20 ans d’économie ultralibérale :

    - progrès énergétiques : 0

    - progrès médicaux : tends vers 0 hors maladie psychiques inventés par les labos.

    - progrès technologiques réels hors gadgets et hors TIC : 0

    - progrès alimentaires : 0

    - progrès sociaux : en régression.
    Je reconnais tout de même que l’on peut aujourd’hui regarder un film sur un écran de 2m.



  • aetius320 2 janvier 2009 13:47

    N’exagèrez pas Maurice, qui a dis que les journalistes appointés été censés menés de véritable enquêtes.



  • aetius320 2 janvier 2009 12:25

    Bonjour Maurice,

    J’aimerai vous poser une question.
    Dans la première et dans la seconde partie de ces articles consacrés à cette affaire, vous insistiez plusieurs fois dans vos commentaires sur une vidéo des évènements du Pentagone qui, si elle sortait, pourrait conduire directement Bush à la chaise électrique.
    Si ce n’est pas trop vous demander, avez-vous des informations précises à ce sujet ?
    Y-a-t-il aux USA des rumeurs insistantes d’une telle révèlation ?
    Merci

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité