• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Agor&Acri

Agor&Acri

A coeur et à cris c’est, entre autre, le titre d’une biographie de Coluche.
Agor(avox) et Acri(med) sont 2 sites qui redonnent la liberté de parole aux citoyens.
La manipulation de l’information et la propagande à grande échelle que nous font subir les « Grands Media » est indigne d’une démocratie.
J’interpelle les politiques, les media et mes concitoyens pour combattre le totalitarisme ambiant.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 530 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Agor&Acri Agor&Acri 31 octobre 2016 12:24

    J@ l’auteur,

    "Jean-Frédéric Poisson a effectivement dénoncé la candidate démocrate Hillary Clinton d’une manière assez puante : « La proximité de madame Clinton avec les superfinanciers de Wall Street et sa soumission aux lobbies sionistes sont dangereuses pour l’Europe et la France. »."

    Vous trouvez puants les propos de JF Poisson, c’est une opinion.

    Ce que je trouve puant, moi, c’est de voir un roquet hurler avec les loups.

    Ce que je trouve puant, moi, c’est de voir un soi-disant démocrate s’asseoir sur la liberté d’expression et envisger sereinement l’exclusion d’un candidat à une élection pour avoir simplement exprimé une opinion (par ailleurs considérée par beaucoup de monde comme un simple fait avéré et moultes fois exprimée par d’autres, notamment aux Etats-Unis)

    Ce que je trouve rassurant, par contre, c’est de voir un ardent défenseur de l’UE, un propagandiste acharné du fédéralisme européen dévoiler ici le vrai visage de la cause qu’il s’évertue à promouvoir = censure, diabolisation et exclusion des voix dérangeantes. smiley

    Pour cela, merci cher Sylvain. smiley



  • Agor&Acri Agor&Acri 23 octobre 2016 14:17

    Disons les choses...crescendo :

    @howahkan
    « Quelle audace !! »

    je me suis fait la même réflexion, au 2nd degré bien sûr, tout comme vous.
    J’y reviens plus bas.

    @ Sozenz
    "...voir certains aspects négatifs que l auteur met avec justesse en avant par l approche la plus objective ( je pense ) et remarquable qu’ elle a tenter d’ avoir« 

    Comme vous le dites : »l’approche objective...qu’elle a tenté d’avoir"

    @ l’auteur,
    les remarques qui suivent se veulent pleinement constructives :
    si vous êtes bien qui vous prétendez être et que vous relatez sincèrement votre expérience, ce qu’a priori je veux bien croire,
    alors nous avons là un bon exemple du plafond de verre auquel se heurte l’objectivité quand la personne qui s’exprime ne réussit pas à s’émanciper de son écosystème.
    A votre décharge, quoi de plus difficile que de que se situer objectivement sur l’échelle qui donne la position réelle de l’indépendace d’esprit, de l’autonomie de la pensée :
    "ce que je suis, ce qui fait partie de mon être, ce qui constitue mon environnement « naturel », ce qui a forgé l’essence de ma pensée,
     « ce qui s’est imposé à moi, ce qui m’a été imposé, ce qu’ »on« m’a imposé d’être, de croire, de penser, depuis ma naissance »

    Les communautarismes (idéologiques, religieux, professionnels, de classe, de caste, ...) sont les pires brouilleurs d’objectivité, jouant un rôle de perturbateur « endoctrinal ».
    Ils s’insinuent dans les moindres replis de la pensée pour en polluer la pureté, l’universalité.

    « Quelle audace !! »
    Vous êtes juive et vous êtes allé voir un spectacle de Dieudonné !
    Attendez, laissez moi reprendre mon souffle !

    A votre crédit, vous avez le mérite d’avoir fait la démarche et de vous placer dans une optique de relativisation, ce qui vous distingue des fanatiques.
    ... mais je crains ( et votre texte le démontre malheureusement) que l’ensemencement communautariste soit resté maître de votre perception et de votre jugement, avant, pendant et après votre expérience.
    Ainsi, le chemin n’est fait qu’à moitié. Certaines causes ou corrélations ne sont pas abordées, certaines choses ne sont pas nommées et certaines conclusion ne sont pas tirées.

    Ainsi, le plat que vous nous servez en guise de conclusion est un exemple de flou artistique ménageant la chèvre et le choux et restant à bonne distance du non-politiquement correct :

    "Une expérience aigre-douce qui me fait m’interroger sur le pouvoir des médias qui font et défont les réputations au gré des affinités, mais aussi sur le pouvoir de certains personnages publics".

    A l’opposé, Dieudonné, avec ses maladresses et ses excès (parfois constestables) mais aussi avec son courage et son talent, met les 2 pieds dans le plat et en détaille les ingrédients.

    A croire que vous n’avez pas vu son spectacle... ou que votre subconscient a préféré occulter ce qui pourrait pertuber l’équilibre de ...votre écosystème.



  • Agor&Acri Agor&Acri 13 octobre 2016 13:21

    Article portant sur un sujet de peu d’intérêt
    et présentant des arguments de peu d’intérêt
    puisque sous-tendu par un biais idéologique flagrant,
    parsemé de raccourcis taillés à la serpe
    et de lieux communs
    que l’auteur trouverait sans doute insupportables si des poncifs de même nature émanaient de personnes soutenant des idées contraires aux siennes.

    J’ai perdu mon temps
    mais j’autorise l’auteur à considérer mon commentaire comme étant de peu d’intérêt.



  • Agor&Acri Agor&Acri 26 septembre 2016 12:17

    @ l’auteur,
    j’ai apprécié votre article et je vous rejoins sur de nombreux points
    et, surtout, sur l’essentiel, sur l’essence même de votre réflexion.

    Peut-être manque-t-il une ou deux clés qui pourraient aider le lecteur à prendre du recul par rapport à son ressenti personnel (sa subjectivité) afin d’évaluer correctement de quel côté (in/out) de la bien-pensance il se situe, sur tel ou tel sujet qui lui tient à coeur.
    Car c’est bien souvent de bonne foi que nos concitoyens s’opposent à ceux qui sont entrés en résistance, en prenant la défense d’un Système qui les oppresse ou d’une action nuisible à l’intérêt général .

    Parmi ces clés de ré-objectivisation de ses « opinions/points de vue/croyances » sur tel ou tel sujet,
    l’attention qui doit être portée aux dissonances cognitives qui entourent le sujet
    ainsi qu’aux éventuelles externalités négatives qui doivent être intégrées au jugement global (positif/négatif, bénéfique/nuisible)

    La bien-pensance présente généralement cette caractéristique de zapper les dissonances cognitives ou d’ignorer les externalités négatives.



  • Agor&Acri Agor&Acri 23 septembre 2016 16:07

     smiley

    ah, autisme, quand tu nous tiens !

    -------------------------------------------------

    "...l’Union Européenne a montré des limites qui ne sont plus supportables par nos peuples
    et qui nuisent à chacun de nos pays, à leurs intérêts,
    à leur souveraineté réelle,
    à la défense de nos modes de vie."

    ...c’est pourquoi il nous faut plus (+) d’Europe
    c’est pourquoi les Etats doivent abandonner leur souveraineté et abandonner ce qui leur reste de prérogatives au profit d’un Fédéralisme européen qui laissera tous les leviers dans les mains des instances qui
    ...
    ont rendues les choses insupportables pour les peuples
    qui nuisent à chacun de nos pays, à leurs intérêts,
    à leur souveraineté réelle,
    à la défense de nos modes de vie.

    ---------------------------------------------

    Plus de 1300 articles publiés sur Agoravox, dont 1000 pour distiller le même message insipide...

    L’auteur n’a-t-il donc aucun ami,
    aucune âme bienveillante parmi son entourage,
    pour lui dire qu’il existe un monde réel en dehors de sa bulle,
    qu’il y a des abeilles, des oiseaux, des ruisseaux
    et des lapins qui font caca par terre ?

    N’y a-t-il personne pour lui dire qu’on peut faire autre chose dans l’existence que tourner en rond en se mordant la queue.
     smiley

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité