• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Airbus

Airbus

Passionné d’aviation je suis mécanicien voiture ancienne. Je débute dans la rédaction d’articles. Lecteur de livres historiques et de biographies.

Tableau de bord

  • Premier article le 17/04/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 116 20
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • Airbus Airbus 29 mars 2011 11:08

    Amis lecteurs du jour, bonjour,

    en cette période électorale, notons que

    -6 mois avant avril 2012, ce sera : ’nous allons augmenter les effectifs, le prix du gaz devra baisser durablement, il faut plus de politique sociale, nous avons entendu les français...’’

    -après l’élection présidentielle, ce sera de ’vous comprenez qu’il faille diminuer les effectifs pour gagner en compétetivité, les prix du gaz doivent augmenter, nous sommes les plus bas d’Europe, ...’

    Mon bulletin est tout près, suivez mon regard



  • Airbus Airbus 22 mars 2011 13:08

    j’oubliais

    10 jours pour faire la mesure, + 10 jours pour analyser+10 jours pour imprimer le rapport+10 jours pour le poster+10 jours pour le comprendre+10 jours pour refaire les mesures et c’est reparti pour un tour....



  • Airbus Airbus 22 mars 2011 13:05

    Amis lecteur, en ce jour de grande propagande...lu sur la pravda concernant l’analyse des taux de radioacvtivité en france.


    ’Ces stations pompent en fait plusieurs dizaines de mètres cubes d’air par heure pendant une semaine à dix jours’ puis ’Les résultats seront disponibles une dizaine de jours plus tard’ pour finir par ’En attendant, la question est de savoir si ces données rassurantes suffiront à calmer les inquiétudes d’une opinion...’
     
    donc amis lecteurs, les résultats sont déjà connus avant la prise d’échantillons....

    Il y a peu il y avait politique et capitaliste, maitenant il y a une fusion entre les deux et bientôt ce sera plus d’état et uniquement des oligarches.

    bonne appétit



  • Airbus Airbus 14 mars 2011 11:46

    Amis lecteur, voici un récit imaginatif avant de passer au casse-croute.

    dicsours du président à 20 h en ce jour du 14 mars 2011

    Français, Française

    La situation que nous vivons est l’une des plus difficile depuis la 2de guerre mondiale. Face à cette situation, j’le répète, j’ai décidé de faire voter une loi historique afin de remettre le débat sur la foulard au voisinage des centrales au sein de notre histoire républicaine et démocratique. Je n’accepterai pas, dans un pays laic, qu’on y est quelque chose à y cacher. Mon ministre de l’intérieur sera attentif a cette nouvelle provocation et sera extrêmement sévère envers les délinquants multi-récidiviste, qui n’ont pas leur place dans un pays des droits de l’homme.
     
    L’équipe gouvernemental qui m’entoure irréprochable et moi même, qui n’a pas la tâche facile, demanderons des comptes aux présumés coupables de ces agissements que je qualifie encore une fois de véritable délinquants pédophiles.

    Comment peut-on en toute impunité se promener autour des centrales avec coiffe et gans blanc en n’arguant les forces de l’ordre exemplaire dans leur rôle qui est le leur dont l’histoire sait nous rappeler leur devotion pour le service de l’état. Je n’ai pas menti, j’ai dit ce que j’allais faire alors je le ferrai.

    La situation au Japon va provoquer des hordes jaunes, dont la délinquence dès 3 ans n’est plus à prouver, qui une fois sur le territoire national, fourniquerons pour nous envahir. J’ai des décisions difficiles à prendre en tant que président de la république, et je n’accepterai pas que le peuple Japonnais dont je salut l’héroique historique, de venir proliférer avec nos compratriotes vétus de chador de protection autour de nos 85 réacteurs.

    Le ministre de l’immigration prendra des dispositions de répression historiques, afin d’empêcher la déferlente japonnaise. D’ici le mois de juillet, un décret sur l’instauration d’un couvre-feu sera signé pour sécuriser nos installations. Une nouvelle base de donnée sera crée afin de croiser les croisements entre français et asiatique. Je n’acceptera pas que dans notre pays nos lois soient bafouées. Les magistrats, véritables irresponsables, devront rendre compte de leurs décisions à un nouvel organisme, crée à cet effet et qui centralisera les jugements rendus afin de les valider par la haute autorité de l’état.

     
    Français, Française, je suis le seul aujourd’hui à pouvoir vous défendre, à pouvoir vous rassurer et vous protéger. La situation demande une extrême détermination.

    Chers compatriotes



  • Airbus Airbus 13 mars 2011 20:16
    NKM : le nucléaire est « une bonne énergie » qu’il ne faut pas abandonner

    PARIS - La ministre française de l’Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, a estimé dimanche sur BFM-TV que le nucléaire « bien maîtrisé » était une « bonne énergie décarbonée » qu’il ne fallait pas abandonner.

    « Autant je reste sévère » sur la possibilité d’exploiter les gaz de schiste, autant « pour moi, l’électricité nucléaire bien maîtrisée reste une bonne énergie », a-t-elle déclaré lors d’un débat qui l’opposait à la sénatrice Verts Dominique Voynet, ex-ministre de l’Environnement du gouvernement de Lionel Jospin.

    Selon Nathalie Kosciusko-Morizet, « il faut se poser toutes les questions, mais l’énergie nucléaire reste une bonne énergie-base décarbonée », c’est-à-dire très faiblement émettrice de CO2, l’un des principaux gaz à effet de serre, responsables du changement climatique.

    La ministre a déclaré ne pas croire qu’il « faille sortir du nucléaire » mais « qu’il fallait consommer le moins d’énergie possible ».

    « La seule énergie qui ne pose pas problème, c’est celle qu’on ne consomme pas », a-t-elle expliqué.

    De son côté Dominique Voynet s’est prononcée pour une sortie du nucléaire « au fur et à mesure que les centrales arriveront en fin de vie ». « Cela pourrait se faire sur le temps d’une génération, c’est-à-dire sur 25 ans », a-t-elle dit.

    Nucléaire : Paris ne doit « en aucun cas » remettre en cause ses « choix stratégiques »

    PARIS - Jean-François Copé, secrétaire général de l’UMP, a estimé dimanche, à propos de la menace nucléaire au Japon après le séisme qui a frappé ce pays, que la France ne devait « en aucun cas » remettre en cause « ses choix stratégiques » en matière d’énergie.

    A la question de savoir s’il faut, à la lumière de cette catastrophe, s’interroger sur la poursuite du « tout nucléaire en France », M. Copé a répondu lors de l’émission Dimanche soir Politique (France Inter/Le Monde/iTélé) qu’il ne fallait le faire « en aucun cas » : « Il faut remettre les choses à leur juste place ».

    « Des choix stratégiques comme ceux là, on ne les remet pas en cause à la faveur d’un moment d’actualité, aussi tragique soit-il », a ajouté M. Copé.

    Rappelant que la France avait recours à « d’autres sources d’énergie, comme le pétrole », il a souligné qu’elle était aussi « l’un des pays (...) dont le niveau de sûreté est l’un des tous meilleurs au monde ».

    « Je ne connais pas de secteurs liés à l’énergie qui ne comprennent pas des risques, quels qu’ils soient ». Mais « cela ne dispense jamais de continuer de travailler sur les questions de sécurité et de sûreté », a-t-il souligné.

    « Nous devons faire oeuvre de vigilance, d’esprit de responsabilité et de sang froid », a dit l’ancien ministre, qui n’a pas jugé « utile » de faire un « commentaire à chaud sur un événement dont on ne connaît pas l’ampleur ». « Attendons de voir comment les choses évoluent », a-t-il ajouté à propos des suites de l’explosion survenue sur le site de Fukushima.

    Il a regretté la « manière assez indécente » dont les Verts « se saisissent de cette opportunité » pour dénoncer les choix énergétiques de la France.

    « La circonstance commande d’abord un réflexe de solidarité », et « l’objectif n’est pas d’agiter le chiffon rouge, ou vert en l’occurrence », a-t-il dit.

    « Je trouverais un peu bizarre que face à une tragédie qui en réalité engage plutôt l’esprit de solidarité du monde entier, la première conséquence soit une polémique franco-française », a conclu le patron de l’UMP.


    Francais, sortez les doigts du cul bordel....experts, politiques pourris, bankster ....pendons les haut et court sans discuter...

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Société Prison

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité


Agoravox.tv