• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

al.terre.natif

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 18/08/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 3 756 36
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique






Derniers commentaires



  • al.terre.natif 28 juin 2018 19:26

    @colibri

    C’est aussi valable dans ce sens : Quand les riches s’enrichissent, les pauvres meurent ... Ce qui est le cas aujourd’hui.

    Le ruissellement fonctionne bien, mais dans l’autre sens par contre : l’argent ruisselle par gouttelettes de la poche des pauvres, et forme des fleuves qui débouchent dans la poche de quelques riches...



  • al.terre.natif 28 juin 2018 12:41

    Moi et ma vision étriquée et sentimentale (? ??) vous laissons tourner (en rond ? ;)) dans votre vision beaucoup plus ouverte et réaliste du monde.

    Je n’ai pas l’érudition suffisante (ni le temps) pour vous y rejoindre.

    Bonne continuation

    Pyramidalement votre



  • al.terre.natif 27 juin 2018 15:19

    Le classement des gens existe bien évidemment depuis plus longtemps que les économistes, je vous rejoins complètement là dessus.

    Ce qui ne veut pas dire que ce soit la seule manière de représenter une organisation sociale !

    Je tentais simplement de pointer le fait que la forme pyramidale est UNE représentation d’une hiérarchie fondée sur un (ou quelques) critères différenciant particuliers.

    Ne prenant pas en compte d’autre critères différenciant, ni des critères rassemblant, elle ne peux pas être une représentation fidèle de la société, seulement UNE lecture possible de l’organisation sociale.

    Un cas extrême pour l’exemple : vous pouvez classer les gens de manière pyramidale en prenant en seul critère leur « bonditude » : plus des gens sont blonds clair, et plus ils sont haut dans la pyramide, et moins ils sont blonds, et plus ils sont bas ....
    C’est pyramidale, mais ça ne représente strictement rien en terme d’analyse de l’organisation sociale !

    De même ; la représentation pyramidale basée sur le seul critère de la richesse (ou du pouvoir) ne peux par représenter la complexité d’une organisation sociale.


    « La première pyramide sociale a été et demeure la famille », encore une fois, vous pouvez divisez la famille pour la ranger dans l’ordre qui vous parait représentatif, mais cela restera UNE vision, et pas forcemment la plus parlante .
    => ca ressemble à une obsession lorsque l’on vois partout la même forme ;)


    Quant aux peuples dits primitfs, je me suis un peu avancé, je n’ai pas d’étude précise sur le sujet à vous partager ... mais les exemples de la symbolique du cercle sont nombreux ;) (je vous accorde que ça ne suffit pas comme argument !)

    Si vous voulez creuser une peu les organisation sociales primitives, je vous conseille le livre de Pierre Clastres « La société contre l’état », petit essai très intéressant.



  • al.terre.natif 27 juin 2018 10:45

    @Claudec

    Je suis d’accord avec C BARRATIER

    La forme « pyramidale » appliquée aux sociétés est uniquement une manière de « classer » les gens selon un critère donné, une focalisation sur les différences, qui occulte totalement les points communs entre les différents « étages ».
    C’est juste une manière simpliste de mettre en avant telle ou telle différence entre les gens, et non une représentation fidèle de la réalité et de la complexité d’une société.

    Rien à voir donc entre pyramide sociale et monuments, si ce n’est la fascination des « économistes » et autres « penseurs » de la société pour ces mêmes monuments.

    On remarquera d’ailleurs que ce sont souvent des sociétés centralisés et autoritaires qui ont réalisé des monuments pyramidaux, et beaucoup moins les peuples dits primitifs, sans état central, qui, eux, optent plus souvent pour une symbolique circulaires.

    Ceci explique peut être en partie que les gens fascinés par ces monuments sont souvent des gens fascinés par des sociétés centralisées et autoritaires.



  • al.terre.natif 19 juin 2018 10:51

    @zygzornifle
    et le cout de l’évasion / optimisation fiscale, on en parle aussi ? ce sont des milliards également

    et le cout des interventions militaires pour « aider les peuples », qui apprécient tellement notre aide qu’ils fuient de chez eux .... des milliards encore ... on en parle ?
    et le cout de la « dissuasion » nucléaire ...
    et le coût du « redressement » des banques .... 
    et le coût de la dette ...
    et ...

    il n’y a pas qu’un seul tabou ... 
Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité