• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Alain Renaud

Alain Renaud

Auteur, rédacteur, conférencier, président d'honneur des Sciences-Po Paris sur Lyon.
Derniers ouvrages :
L'Europe, un destin, Ed.l'Harmattan, 2019
La France, un destin, Ed.l'Harmattan, 2016.
Lyon, un destin pour une autre France, Ed.l'Harmattan, 2014.
Articles de presse, interviews : Le Point, Les Echos, Acteurs de l'économie-La Tribune, La Croix, Le courrier des maires, Régions Magazine, Mag2Lyon, La Tribune de Lyon, ...
Interviews télévisés : France Télévisions ( 2019 ), France 24 ( 2019 )
Blogs :
Médium  : bit.ly/2WZZ2Hl
Overblog  : bit.ly/2kbJvDd
alain1renaud.over-blog.com

Tableau de bord

  • Premier article le 23/03/2017
  • Modérateur depuis le 21/04/2017
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 10 38 309
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 3 2 1
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Alain Renaud Alain Renaud 27 novembre 2019 23:12

    @Fifi Brind_acier
    Vous avez totalement raison. Et cette absence de démocratie élective se retrouve en France depuis les années 70.
    Au point que, même à cette époque, on demanda aux Français s’ils acceptaient la Grande-Bretagne, l’Irlande et le Danemark au sein de la Communauté économique européenne.
    Et si on était d’accord pour l’Irlande et le Danemark, par exemple, mais pas pour la Grande-Bretagne, on faisait quoi ? 



  • Alain Renaud Alain Renaud 27 novembre 2019 19:43

    @Odin
    Bonjour, 
    Je vous remercie de vos commentaires et tiens à préciser que la large confédération dont je parle est un objectif à long terme et ne peut s’envisager que si elle est, bien entendu, dirigée par des responsables élus par les peuples européens et non nommés. 
    On est donc très loin de l’UE d’aujourd’hui. 
    Par ailleurs, cette confédération laissera chaque pays s’occuper de ses propres affaires. Par conséquent la justice et l’intérieur resteront de la responsabilité nationale, sinon régionale dans certains pays.
    C’est l’idée de confédération qui avait été défendue par Charles de Gaulle en 1953. On en était loin. On semble en être encore bien plus loin…
    Mais c’est vers quoi il nous faut tendre. 



  • Alain Renaud Alain Renaud 21 avril 2017 20:08

    @Claudec Je partage totalement vote point de vue. Votre analyse est très juste. Ce n’est pas par des réactions hystériques et haineuses pour certains que l’on rétablira la paix en France, en Europe et dans le monde



  • Alain Renaud Alain Renaud 19 avril 2017 11:35
    @microf Sans une politique nataliste et d’abord un retour de la confiance, il n’y a pas d’ espoir.
    Pour ce qui a trait au migrations des Européens, seuls certains ont été concernés. Par ailleurs, cette immigration s’est faite au dépens des populations autochtones.
    Les Européens auraient pu apporter leur avance technologique sans pour autant exterminer les autres, comme les Français l’ont fait au Canada, contrairement aux Anglais.
    Ne répétons pas par une immigration massive de peuples étrangers l’erreur que les Européens ont faite à la suite d’explorations et de découvertes qui, elles, étaient des initiatives heureuses.


  • Alain Renaud Alain Renaud 19 avril 2017 11:26
    @Sozenz Votre analyse est, malheureusement, parfaitement exacte dans le cadre de ce qu’est devenue la France aujourd’hui.
    Dans une société en réalité fermée aux débats et, plus encore, à la liberté réelle, et non seulement apparente, raison de plus de choisir le camp des exclus et des parias.
    Les parias d’hier seront les libérateurs de demain.
    Les Résistants qui étaient considérés comme des terroristes durant la Seconde Guerre mondiale sont considérés aujourd’hui comme des héros.
    Ce qu’ils ont toujours été.
Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité