• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Alain Renaud

Alain Renaud

Auteur, rédacteur, conférencier, président d'honneur des Sciences-Po Paris sur Lyon.
Derniers ouvrages :
L'Europe, un destin, Ed.l'Harmattan, 2019
La France, un destin, Ed.l'Harmattan, 2016.
Lyon, un destin pour une autre France, Ed.l'Harmattan, 2014.
Articles de presse, interviews : Le Point, Les Echos, Acteurs de l'économie-La Tribune, La Croix, Le courrier des maires, Régions Magazine, Mag2Lyon, La Tribune de Lyon, ...
Interviews télévisés : France Télévisions ( 2019 ), France 24 ( 2019 )
Blogs :
Médium  : bit.ly/2WZZ2Hl
Overblog  : bit.ly/2kbJvDd
alain1renaud.over-blog.com

Tableau de bord

  • Premier article le 23/03/2017
  • Modérateur depuis le 21/04/2017
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 10 38 309
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 3 2 1
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Alain Renaud Alain Renaud 15 avril 2017 18:33

    @mmbbb. Bien d’accord avec vous pour Macron. Vous résumez bien la problématique. Même l’architecture des tours est plus ou moins identique partout désormais. Quant aux voyages, quel intérêt y aura-t-il a découvrir d’autres pays si on y trouve les mêmes paysages et la même population que chez soi ? C’est cette raison qui fait réagir de plus en plus de personnes, en particulier en Europe, dont la richesse repose sur la diversité et qui est aujourd’hui la plus menacée, en particulier au niveau de ses traditions, de ses cultures et de ses populations. Une espérance.



  • Alain Renaud Alain Renaud 15 avril 2017 18:18

    @Sozenz Pour ce qui est de l’écologie, il y a bien une prise de conscience générale. Mais, il me semble que c’est déjà nettement moins vrai pour les animaux, et très peu perceptible chez les humains, du moins chez la plupart des politiques et intellectuels de ce qu’on appelle l’Occident.



  • Alain Renaud Alain Renaud 15 avril 2017 10:12
    Un article fort intéressant qui apporte un éclairage très lucide sur notre monde globalisé.
    Vous montrez clairement les deux principaux travers de notre époque : le règne devenu sans limites de la finance internationale et l’abandon par les soi-disant élites de l’idée de nation.
    Mais les mouvements dits populistes montrent néanmoins un retour vers cette notion d’appartenance.
    Si la thématique liée à la notion de peuple, je me permets de vous conseiller de lire mon article :
    Y a-t-il un peuple français ? . Je vais également publier : Pourquoi l’uniformité menace le monde" aujourd’hui.
    Alain Renaud, auteur de La France, un destin


  • Alain Renaud Alain Renaud 11 avril 2017 11:00
    @Harry Stotte Deux ouvrages tout à fait passionnants qui restent très actuels ! Bien sûr l’Allemagne et les Allemands, l’Italie et les Italiens existaient avant la création des Etats allemands et Italiens.
    Ce que j’ai voulu dire, c’est que l’on utilise le même mot Allemagne et Allemands, pour citer cet exemple, avant ou après 1870, alors qu’avant Clovis ou plutôt avant la fin de l’empire de Charlemagne, on ne parlait pas de la France et des Français, mais de la Gaule et des Gaulois. 
    C’est en ce sens là que la France est un cas unique en Europe. Ce changement de nom est extrêmement important dans la perception d’un pays et la mémoire national, à mon avis.


  • Alain Renaud Alain Renaud 9 avril 2017 18:40

    @Mohammed MADJOUR Il ne faut pas confondre nationalisme et patriotisme. L’UE a voulu bâtir une Europe sans les peuples et les nations et c’est ce qui a entraîné sa chute. Quant au candidat dont vous parlez, il n’a pas visiblement et malheureusement de culture historique, ce qui fait qu’il ne pourra être un bon président de la France et des Français.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité