• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

alastor

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 18 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • alastor 13 mars 2012 09:32

    Désoler ces deux messages ne vous sont nullement adressé



  • alastor 13 mars 2012 09:31

    Il y aura toujours un fossé entre vous et nous. Vous êtes ces personnes qui nous aurez expliqué il y a 200 ans de cela, mon bon monsieur les Noirs n’ont pas de droits, les mettre en esclavage est légitime voir même humain. Ensuite, mais non la femme ne peut être égale de l’homme, voyez-vous elle n’a pas d’âme la malheureuse. Accorder des droits à l’enfant bien sûr que non, les seuls droits que peut avoir un enfant sont les droits accordés par son père.

    Il y a une certitude c’est que ce fossé ne sera jamais comblé, entre vous et nous il y n’a pas d’entre deux.

    L’abolition de l’exploitation des animaux un jour verra le jour tout comme leurs droits fondamentaux. Un jour à n’en pas douter nous apprendrons dans les livres d’histoire ce que nous avons fait subir à des milliards d’animaux, des êtres sensibles. Et vous pouvez en être assuré cette exploitation ne fera pas la fiérté de cette triste humanité.



  • alastor 13 mars 2012 09:30

    Si vous certifiez qu’un animal n’a nullement conscience de sa mort alors je vous crois sur parole. Non mais où allez-vous chercher tout cela ? Pourquoi l’animal a peur ? Pourquoi n’est-il pas tout joyeux de se faire exécuter ? Expliquez- moi donc pourquoi les vaches pleurent quand on les sépare de leur petit ? Un peu plus et vous allez nous dire (comme Descartes) l’animal est une machine comme une autre.  Vous faites dans votre texte un bon rapprochement entre Descartes et le créationnisme mélange chaotique et sans queue ni tête.

    Il n’existe d’entre-deux que pour votre bonne conscience. Quant à dire que le végétarisme est  dangereux je suis végétarien depuis l’âge de 15 ans, je le suis resté 5 ans et ensuite je suis devenu vegan (donc pas de lait pas de fromage etc.) suis-je mourant ? Cela fait au totale une décennie que je ne consomme plus de viande.

    De ne pas se soucier de la vie et de la mort de celui qui nous l’offre d’abord, vous nous dites que l’animal n’a pas conscience de lui-même puis vous nous dites qu’il nous offre sa vie ?D’où avez-vous vu qu’il offre sa vie, il l’offre ou nous la prenons ? L’animal n’a pas conscience de ce qui est bon pour lui ou mauvais ? Donc il ne fait pas de distinction entre une personne qui va le battre et un autre qui le caressera ? A ces discours de religion qui soutiennent que l’animal n’a été créé que pour servir les intérêts des hommes.



  • alastor 13 mars 2012 09:27

    Il y aura toujours un fossé entre vous et nous. Vous êtes ces personnes qui nous aurez expliqué il y a 200 ans de cela, mon bon monsieur les Noirs n’ont pas de droits, les mettre en esclavage est légitime voir même humain. Ensuite, mais non la femme ne peut être égale de l’homme, voyez-vous elle n’a pas d’âme la malheureuse. Accorder des droits à l’enfant bien sûr que non, les seuls droits que peut avoir un enfant sont les droits accordés par son père.

    Il y a une certitude c’est que ce fossé ne sera jamais comblé, entre vous et nous il y n’a pas d’entre deux.

    L’abolition de l’exploitation des animaux un jour verra le jour tout comme leurs droits fondamentaux. Un jour à n’en pas douter nous apprendrons dans les livres d’histoire ce que nous avons fait subir à des milliards d’animaux, des êtres sensibles. Et vous pouvez en être assuré cette exploitation ne fera pas la fiérté de cette triste humanité.



  • alastor 13 mars 2012 09:26

    Si vous certifiez qu’un animal n’a nullement conscience de sa mort alors je vous crois sur parole. Non mais où allez-vous chercher tout cela ? Pourquoi l’animal a peur ? Pourquoi n’est-il pas tout joyeux de se faire exécuter ? Expliquez- moi donc pourquoi les vaches pleurent quand on les sépare de leur petit ? Un peu plus et vous allez nous dire (comme Descartes) l’animal est une machine comme une autre.  Vous faites dans votre texte un bon rapprochement entre Descartes et le créationnisme mélange chaotique et sans queue ni tête.

    Il n’existe d’entre-deux que pour votre bonne conscience. Quant à dire que le végétarisme est  dangereux je suis végétarien depuis l’âge de 15 ans, je le suis resté 5 ans et ensuite je suis devenu vegan (donc pas de lait pas de fromage etc.) suis-je mourant ? Cela fait au totale une décennie que je ne consomme plus de viande.

    De ne pas se soucier de la vie et de la mort de celui qui nous l’offre d’abord, vous nous dites que l’animal n’a pas conscience de lui-même puis vous nous dites qu’il nous offre sa vie ?D’où avez-vous vu qu’il offre sa vie, il l’offre ou nous la prenons ? L’animal n’a pas conscience de ce qui est bon pour lui ou mauvais ? Donc il ne fait pas de distinction entre une personne qui va le battre et un autre qui le caressera ? A ces discours de religion qui soutiennent que l’animal n’a été créé que pour servir les intérêts des hommes.

    .







Palmarès