• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

ALasverne

ALasverne

J'ai 58 ans, j'écris régulièrement depuis 22 ans. Au compteur, des nouvelles, des poésies et huit romans. La revue Kaleidon a publié quelques-unes de mes nouvelles, en 95 et 96. Fin 2009, parution de "Je sauverai le monde", chez Kyklos. Plusieurs textes sont également sur différentes sites du Net, par exemple celui de la revue L''Ampoule qui m'a publié dans son n°3 et le fera dans son numéro 4.
http://www.editionsdelabatjour.com/pages/l-ampoule-revue-3910934.html
Je prolonge et différencie l'écriture avec mon blog : http://www.laplumeetlesombres.fr
Sur celui je propose bien sûr des nouvelles, mais aussi pas mal d'articles. Prédilection : medias, citoyenneté, virtualités.
Vous pouvez me retrouver également sur
Twitter http://bit.ly/JC8bHy
Facebook : http://www.facebook.com/profile.php?id=100003152147092&ref=tn_tnmn

Tableau de bord

  • Premier article le 26/05/2012
  • Modérateur depuis le 11/06/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 7 145 57
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 71 29 42
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique










Derniers commentaires



  • ALasverne ALasverne 29 juillet 2012 10:33

    Rappel de péripéties européennes sur un coup laps de temps ne fait pas article de qualité.

    Les clichés abondent, rappelant malheureusement ce lexique des commentateurs grossiers d’ i-télé ou BFM. Les marchés sont « fébriles », « fiévreux’, »nerveux« , sans même remarquer qu’en parlant ainsi on fait de ces investisseurs dispersés une seule bête, donc un élément naturel, leur donnant ainsi une légitimité. Minc ne faisait pas mieux quand il disait »le marché, c’est naturel« . En continuant la lecture on remarque que le coût de la dette »renchérit« , au lieu de simplement augmenter ; les taux »gagnent« ou »perdent« des »points« , mais jamais ne diminuent de 0,1 ou 0,2 pour cent, car l’auteur suit inconsciemment la modalité US qui calcule »one or two points".

    La dernière partie, est manifestement bricolée pour reporter le poids de l’échec de la zone euro sur les socialistes français. Elle est lourde - l’avant-dernière phrase fait 80 mots - et ne tient pas la route car on ne sent pas l’évidence du rapport entre la possible délocalisation des services de l’Ile de France et les soubresauts européens, même si on n’apprécie pas du tout la politique menée par Hollande et ses troupes.

    Le délitement des politiques, l’échec de la zone euro deviennent des évidence pour tous les citoyens. Ce n’est pas difficile de remporter d’emblée la bienveillance des lecteurs en proposant un article là-dessus.

    Mais la langue de bois et des ficelles politiciennes grossières de ce pensum militant ne concrétisent finalement que déception et ennui.



  • ALasverne ALasverne 27 juillet 2012 11:23

    Avant de se présenter, encore une fois, comme conscience morale, j’aimerais savoir si M. Chevènement a balayé devant sa porte.
    http://www.liberation.fr/politiques/01012370761-logement-social-chevenement-ne-veut-pas-demenager



  • ALasverne ALasverne 26 juillet 2012 12:54

    @TDK1

    Un petit numéro de communication - de crise - dont il suffit de lire deux mots pour comprendre où il veut en venir et où il verse dans le fossé. « Optimisation fiscale ».

    Selon le principe de « vivre et laisser vivre », les criminels financiers sévissant en paradis fiscal auraient donc droit de nous ruiner et de saper la démocratie....



  • ALasverne ALasverne 26 juillet 2012 09:50


    Mettre fin aux placements en paradis fiscal, c’est une mission prioritaire, c’est remettre les les valeurs de la République en fer de lance et c’est casser un esprit et une caste parasite et moralement indigne.

    C’est commencer par décourager ce que permet le droit en matière de placement en fonds étrangers, par un repérage et une taxation dissuasive. Vous voulez placer 1M€ aux Caïmans, via le Crédit Agricole ou Blackstone ? D’accord, mais vous paierez 35% de taxes et votre argent ne pourra plus se réinvestir sur des sociétés françaises.

    Ça suppose avant tout de traquer, identifier cette racaille, prête à profiter de tout pour ruiner ses compatriotes. Woerth qui avait une liste des fraudeurs, doit savoir. Qu’est devenu cette liste et pourquoi personne ne demande des comptes à ce dévoué domestique des dominants ?...Allo, M. Moscovici, pouvez-vous prendre un peu sur vos vacances ?...

    Il faut placer des contrats « moraux » sur la tête de chacun de ces bandits fiscaux et les désigner à l’opinion publique. Sans échapattoire et sans faiblesse. Je ne vois pas pourquoi je verrais mon existence matérielle, spirituelle amputée parce que des criminels refusent de servir la République et préfèrent écraser leurs concitoyens.



  • ALasverne ALasverne 26 juillet 2012 09:14

    Les luttes ont déjà du mal, beaucoup de mal à se développer localement et nationalement. J’ai bien peur que la signature du MES entraine les gens dans un repli craintif et un souci circonscrit à leurs finances et celles de leurs proches.
    Évidemment quand on n’a pas ce problème obsédant des fins de mois, on peut convoquer les utopies des années 70, la tactique de la terre brûlée. Mais c’est oublier l’écrasement des dynamiques sociales et donc de l’énergie individuelle de résistance qui s’est produit ces dernières années. Il faudrait une catastrophe majeure pour susciter un réveil et des relais déterminés, efficaces pour la faire monter, ce qui n’est pas le cas.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité