• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

ALasverne

ALasverne

J'ai 58 ans, j'écris régulièrement depuis 22 ans. Au compteur, des nouvelles, des poésies et huit romans. La revue Kaleidon a publié quelques-unes de mes nouvelles, en 95 et 96. Fin 2009, parution de "Je sauverai le monde", chez Kyklos. Plusieurs textes sont également sur différentes sites du Net, par exemple celui de la revue L''Ampoule qui m'a publié dans son n°3 et le fera dans son numéro 4.
http://www.editionsdelabatjour.com/pages/l-ampoule-revue-3910934.html
Je prolonge et différencie l'écriture avec mon blog : http://www.laplumeetlesombres.fr
Sur celui je propose bien sûr des nouvelles, mais aussi pas mal d'articles. Prédilection : medias, citoyenneté, virtualités.
Vous pouvez me retrouver également sur
Twitter http://bit.ly/JC8bHy
Facebook : http://www.facebook.com/profile.php?id=100003152147092&ref=tn_tnmn

Tableau de bord

  • Premier article le 26/05/2012
  • Modérateur depuis le 11/06/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 7 145 57
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 71 29 42
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique










Derniers commentaires



  • ALasverne ALasverne 23 juillet 2012 11:10

    Quand on me montre la lune, je ne regarde pas le doigt.



  • ALasverne ALasverne 22 juillet 2012 10:14

    "Dans la plupart des systèmes éducatifs, les finalités de l’école et les intentions qui sous-tendent les curricula sont assez honorables. Le point faible, c’est l’immense inégalité de leur réalisation, d’abord dans l’interprétation qui en est faite et détermine le " curriculum réel " (Perrenoud, 1995), ensuite et surtout dans les apprentissages effectifs des élèves. Comme toujours, ce sont les «  héritiers  », les enfants de milieux favorisés qui atteignent les objectifs, quels qu’ils soient."
    http://www.unige.ch/fapse/SSE/teachers/perrenoud/php_main/php_2002/2002_12. html



  • ALasverne ALasverne 21 juillet 2012 10:43

    L’élément fondateur de l’article n’est même ps cité.
    De plus, l’auteur croit intelligent de faire de l’écrit sur un mode parlé. Mode parlé lui-même complètement artificiel puisqu’il mélange le langage soutenu et relâché. Ce qui donne à peu près - avec les mots de « l’auteur » - « Eh, les mecs, quelles modalités doivent prévaloir pour un coït vite fait ? ».
    Précision : c’est pas parce que les images déclenchent une excitation que les hommes aiment le porno et pensent que celui-ci est représentatif de leur relations dites « sexuelles ».



  • ALasverne ALasverne 21 juillet 2012 10:31

    Le plus simple pour ne pas succomber à la violence religieuse monothéiste est de ne pas croire à ces mirages qui n’ont toujours pas de réalité.
    Un monde athée, à la rigueur animiste, voilà un monde qui serait véritablement bien plus près de la coexistence pacifique.



  • ALasverne ALasverne 19 juillet 2012 13:15

    Comme disait Desproges, on ne peut rire de tout, mais pas avec n’importe qui.

    Il faudrait approuver un texte fait par des ultra-cathos qui ont rêvé de créer 10 000 flics et 20 000 places de prison en plus si jamais les français les installaient à l’Elysée. Manque de chance, DA s’est fait écarter de la manière la plus définitive.
    Cet état policier, cette France de la répression qu’il souhaite - sans aucune conscience de la contradiction de fond entre appeler à la responsabilité, à l’autonomie, à la résistance des peuples, tout en leur promettant un régime autoritaire pour ne pas dire autocratique - , ce n’est pas la mienne. Et on a vu les résultats terribles d’une république mené par un obsédé de la répression au service de la caste.

    Les salariés dés qu’ils ont entamé une révolte contre leur licenciement ont vu débarquer des hordes de flics, au quotidien nous avons subi un harcèlement routier hallucinant et la moindre manifestation s’est transformée en champ de tabassage pour les CRS pire qu’aux USA,, sans parler de l’infect travail qu’ont mené ces gens contre tout ce qui excitait le racisme latent de ce régime monstrueux et de ses dirigeants...

    Décidément non, ce n’est pas avec n’importe quelle bouche qu’on peut appeler au sursaut, et ne c’est pas avec ce genre de rêveur que je combats l’immense prison des peuples que l’UE nous construit.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité