• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Alcyon

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 666 0
1 mois 0 62 0
5 jours 0 11 0

Derniers commentaires



  • Alcyon 5 octobre 20:30

    @Gogonda car d’autres documents ont été déclassifiés il y a des décennies ? Whoa, ça a pris 30 secondes !


    Le jour de la destruction d’Hiroshima Truman déclarait qu’ils continueraient à l’utiliser.

    Et voici un passage de la déclaration (traduite) de Truman après Nagasaki.

    « Les gouvernements britannique, chinois et américain ont donné au peuple japonais un avertissement adéquat sur ce qui les attend. Nous avons posé les conditions générales sur lesquelles ils peuvent se rendre. Notre avertissement a été ignoré ; nos conditions rejetées. Depuis lors, les Japonais ont vu ce que notre bombe atomique peut faire. Ils peuvent prévoir ce qu’elle fera à l’avenir.

    Le monde notera que la première bombe atomique a été larguée sur Hiroshima, une base militaire. C’est parce que nous voulions, avec cette première attaque, éviter, autant que possible, le massacre de civils. Mais cette attaque n’est qu’un avertissement. Si le Japon ne se rend pas, des bombes devront être lâchées sur ses industries de guerre et, malheureusement, des milliers de vies civiles seront perdues. J’exhorte les civils japonais à quitter immédiatement les villes industrielles et à se sauver de la destruction.

    Je me rends compte de l’importance tragique de la bombe atomique.

    Sa production et son utilisation n’ont pas été entreprises à la légère par ce gouvernement. Nous savions que nos ennemis cherchaient à fabriquer une telle arme. Nous savons maintenant à quel point ils étaient près d’aboutir. Et nous savons quelle catastrophe cela aurait représentée pour notre nation, et toutes les nations éprises de paix, à toute civilisation, s’ils avaient réussi avant nous.

    C’est pourquoi nous nous sommes sentis obligés d’entreprendre le travail long, incertain et coûteux de sa découverte et de sa production.

    Nous avons gagné la course à la découverte contre les Allemands.

    Ayant découvert la bombe, nous l’avons utilisée. Nous l’avons utilisée contre ceux qui nous ont attaqués sans avertissement à Pearl Harbor, contre ceux qui ont affamé, battu et exécuté des prisonniers de guerre américains, contre ceux qui ont abandonné toute obligation d’obéir aux lois internationales de la guerre. Nous l’avons utilisée afin d’abréger les horreurs de la guerre, afin de sauver la vie de milliers et de milliers de jeunes Américains.

    Nous allons continuer à l’utiliser jusqu’à ce que nous ayons complètement détruit la capacité du Japon à faire la guerre. Seule une capitulation japonaise nous arrêtera »

    Source

    Il faut quand même ressentir le besoin d’être « spécial » pour être convaincu que personne ne savait que Tokyo est une cible prochaine. Et la confirmation que Tokyo serait la 3ème cible est connue depuis des années

    Le reste est un délire de « chercheur de vérité », celui pour qui la vérité est forcément à trouver « plus loin ». « La bombe arrangeait bien les japonais » est typiquement une réflexion de quelqu’un qui se doit d’inventer sa théorie. Première règle dans une guerre, dés que tu peux la gagner par une reddition sans condition, tu le fais. Comme un « jeu ». Donc les américains ont simplement utilisé leur « meilleure » arme. D’où Hiroshima.


    Maintenant, Hiroshima seul n’aurait sans doute pas amené la capitulation japonaise, car ils auraient émis l’hypothèse que c’était une arme « unique », et donc qu’ils avaient du temps devant eux. Malgré la déclaration de guerre soviétique. En balançant Nagasaki quelque jours plus tard, les américains faisaient passer le message « on peut vous en balancer régulièrement, désormais c’est la capitulation ou la mort ». Et même comme ça, les japonais ont mis plusieurs jours à capituler, et ont fait face à une tentative de coup d’état militaire.

    Ah, et en passant, on sait même depuis des années que Nagasaki n’était même pas sur la liste des cibles possibles jusque fin juillet, et que la cible initiale était Kokura City, mais que le mauvais temps a amené un changement de cible. Je peux te fournir les documents officiels si tu veux. Le troisième bombardement était prévu le 19 août, et Tokyo était la cible ; même si dans les faits la cible exacte n’est décidé qu’en dernière minute, pour des raisons de météo par exemple.


  • Alcyon 5 octobre 17:35

    @FreeDemocracy il y a une émission sur ta vie ? A moins que tu n’en présentes une ? Et tu es le dirigeant de quel royaume ?



  • Alcyon 5 octobre 17:34

    @FreeDemocracy et tu as du mal en français. Tu ne sais pas lire. Enfin, Lavigue a raison, c’est la techniques des négationnistes, en ajoutant l’habilité de prendre seulement une partie d’un message ou même d’une phrase, pour en tirer des conclusions stupides.


    « Et La preuve n’en est pas une, elle démontre simplement que les states pensaient atomiser Tokyo il y a 72 ans, ce qu’on sait depuis des décennies. »

    C’est tout de même assez clair, quand on a un niveau de lecture supérieur à celui d’un enfant de 5 ans.



  • Alcyon 5 octobre 17:15

    @FreeDemocracy : peut-être car on s’en fout ? Tu agis comme un enfant qui expliquerait qu’on vient de découvrir que la Terre est ronde, en nous expliquant via un globe que l’on ne le savait pas avant que ce globe ne soit construit.


    Et amusant comme les « chercheurs de vérité » parlent « d’avis » sur des sujets historiques, tout en expliquant qu’il faille des sources « sérieuses » pour obtenir la vérité (qui n’est pas subjective).


  • Alcyon 5 octobre 15:51

    @Gogonda inconnu du grand public ? Mais on le sait depuis 20 ans, pour ma part. Et La preuve n’en est pas une, elle démontre simplement que les states pensaient atomiser Tokyo il y a 72 ans, ce qu’on sait depuis des décennies.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès



Agoravox.tv