• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

aldebaran

aldebaran

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 47 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • aldebaran aldebaran 3 octobre 2008 20:22

    Pour que chacun puisse se faire une idée : le lien vers l’enquête media.20minutes.fr/ipsos-20minutes-102008.pdf



  • aldebaran aldebaran 3 octobre 2008 19:34

    Navré, M. Villach mais je rejoins l’avis de Vincent ci-dessus.
    La question posée dans cette enquête est : "Pour suivre l’information et l’actualité, quels sont les médias qui vous informent le mieux ?"
    La réponse "Télévision" (à 61 %) signifie juste "la télévision" et pas "les images", ni "la TV à cause des images". C’est ce qu’indique Vincent, mais vous ne semblez pas vouloir en tenir compte.

    Il ne faut pas imaginer non plus que les 60% qui préfèrent disposer d’une information simplement factuelle, considèrent qu’ils trouvent cette information factuelle à la TV. Et considérer ces 2 réponses comme liées relève du syllogisme.
    Enfin, croyez-vous que quiconque ignore encore que les images ne sont pas neutres ?



  • aldebaran aldebaran 5 septembre 2008 21:00

    Moi aussi je me demande à quoi rime toute cette gesticulation...
    ou alors, certains ont découvert - alors que l’OTAN est en opérations en Afghanistan depuis des années dans une indifférence à peu près généralisée - qu’il y a une guerre, qu’à la guerre il y a des morts, et que les talibans font de la comm’ pour tenter de saper le moral des pays coalisés.
    Mais vous étiez où ces dernières années ? Ben oui, la guerre c’est moche on tue des gens et on s’en vante parce que pour celui qui a tué, ça s’appelle une victoire (quelle que soit la réalité sur le bilan positif ou pas de l’opération pour l’armée française).

    Réveillez-vous bonnes gens ! C’est ça la guerre. Ah, vous saviez pas ?? ...

    Et qui peut sérieusement s’étonner de voir publier ce genre de photos dans Paris-Match ? Sans même porter de jugement de valeur sur ce journal, tout le monde connaît sa ligne éditoriale, alors pas la peine de s’offusquer.
    En dernier ressort, il n’est pas interdit au lecteur de faire preuve d’intelligence et de lire cet article comme le témoignage des méthodes de communication des talibans. Et à lire les réactions des naïfs, ça marche.

    Alors bien sûr, pour ceux qui préfèrent refuser de voir la réalité plutôt que de l’affronter, allez-y : tapez bien fort sur Match et sur ces deux vilains journalistes qui ont le culot de montrer la vraie guerre.




  • aldebaran aldebaran 26 juillet 2008 20:29

    J’ai esquivé Montebourg ; pour le moment en tout cas. On verra plus tard si je suis assez courageux.

    Mébon, j’ai lu la proposition de 6ème, version Bayrou.
    A vrai dire, je m’attendais à plus révolutionnaire. Ca ne manque pas de bonnes idées, mais je trouve que ça mélange un peu les vrais changements et les points de détail.
    Détail comme la présence au 2nd tour de l’élection présidentielle d’un 3ème candidat. Je crains que ça ne serve qu’à mettre en scène un type qui fait de la figuration, avec le risque d’affaiblir mathématiquement le vainqueur. Déjà que l’élection du petit Nicolas est considérée par certains comme peu légitime (53% avec une abstention pas négligeable)...

    Pas un détail, mais un peu vite torché dans ce texte de (ou inspiré par) Bayrou : le non-cumul des mandats. Ca, oui on peut le dire c’est révolutionnaire. Ca aurait mérité d’être un peu plus détaillé. (Et pour ma curiosité, surtout en expliquant comment on va convaincre une assemblée de se tirer une pareille balle dans le pied).

    Quant à l’importance des corps de contrôle, jamais élus mais désignés avec tous les copinages que ça suppose, c’est en effet une excellente idée. M’est avis qu’un réel non-cumul de mandats permettrait d’introduire une assez large diversité pour parvenir rendre ces corps de contrôle plus transparents.

    Mais est-ce que tout ça nécessite un changement de république, franchement je me demande... Je vous accorde que le passage à la 6ème est de nature à frapper les esprits, mais au fond, est-ce si important ?




  • aldebaran aldebaran 26 juillet 2008 19:19

    J’aimerais qu’on m’explique deux ou trois petits trucs sur cette révision de la constitution.
    Déjà, sur le fait que la révision ait été décidée par vote du congrès et non par référendum : en quoi est-ce condamnable ? Il me semble que c’est effectivement prévu par la constitution, non ?

    Il me semble aussi qu’écrire que "la révision qui vient de se produire, et qui est en fait un changement radical, a été avalisée par un Parlement qui n’était pas élu pour cela.", c’est oublier que les représentants du peuple sont élus... pour représenter le peuple, justement ! et pas plus (pas moins non plus, d’ailleurs).
    C’est à dire que l’Assemblée est réputée représentative pendant toute la durée du mandat de ses élus, même si des fois on voudrait bien reprendre la voix donnée à notre député (ou sénateur, maire, ...)

    C’est bien gentil de vouloir donner la parole au peuple... encore faut-il qu’il soit capable de s’exprimer en connaissance de cause : Je me souviens de ma perplexité au moment du traité de Maastricht et du référendum qui allait avec. Un texte très juridique, une lecture des plus soporifiques, et au final l’impression de ne pas être plus avancé après avoir lu...
    (Et puis, il faut dire qu’en France, le recours au référendum est souvent mal vu. Sans doute un reste lointain du plébiscite de Napoléon III)

    Mais je voudrais bien qu’on m’explique aussi en quoi la démocratie se porte plus mal qu’avant, par exemple à propos des fameux deux mandats.
    J’ai lu ceci : "il faut savoir lire : le projet constitutionnel prévoit que le président ne pourra faire que deux mandats ’consécutifs’, ce qui n’interdit en rien à NS ( Notre Saigneur) de faire quatre ou six mandats".

    Ceci est rigoureusement exact, mais :

    - avant, il n’y avait aucune limitation : le président pouvait faire cinq, douze ou trente-deux (!) mandats, consécutifs ou pas.

    - ma mémoire me suffit à faire le compte pour la 5ème république : aucun président n’a fait plus de 2 mandats. Pour les républiques précédentes, faut voir, mais compte tenu de leur instabilité chronique...

    - et en dernier ressort, pour qu’un président fasse un 3ème mandat, il aurait fallu qu’il soit élu !

    J’en ai encore d’autres (des questions) mais si déjà on veut bien éclairer ma lanterne sur celles-ci, je suis preneur.

    Al

    PS : merci d’éviter de me répondre en arguant que le défaut de cette révision est que c’est une idée du petit Nicolas. Notez que la constitution de 58, soi-disant taillée sur mesure pour de Gaulle, ne lui a servi que 10 ans alors qu’elle a maintenant 50 ans d’existence.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès