• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Alexis Toulet

Alexis Toulet

Ingénieur et analyste des systèmes.
Webmestre du site communautaire d'investigations sur les crises Noeud Gordien
 

Tableau de bord

  • Premier article le 09/10/2013
  • Modérateur depuis le 17/02/2014
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 58 201 3045
1 mois 0 2 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 230 157 73
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Alexis Toulet Alexis Toulet 13 mars 10:25

    @zygzornifle

    Tout à fait. Il y a des différences comme je l’écrivais, par exemple les demoiselles qui se pâment en criant le nom du candidat.

    Mais sur fond, c’est la même chose. Marketing et propagande pour faire élire le représentant d’oligarques.


  • Alexis Toulet Alexis Toulet 13 mars 10:23

    @Jelena

    Je pense que vous avez oublié, ou vous n’avez pas remarqué, quelle était l’inquiétude touchant à la panique non seulement de la presse internationale mais des dirigeants de l’UE à l’idée que le second tour de l’élection présidentielle française pourrait opposer Le Pen et Mélenchon... bref que le système financier les oligarques l’UE et l’OTAN n’aient pas d’homme à eux dans la place et de « solution » à soutenir.

    Cette fois-là ils ont réussi à placer un pion, et la majorité des Français sont tombés dans le panneau. Mais il y aura d’autres occasions.


  • Alexis Toulet Alexis Toulet 13 mars 09:59

    @Jelena

    Je parlais bien évidemment d’opposants réels essayant pour de bon de prendre le pouvoir et s’opposant sur des sujets fondamentaux au pouvoir.

    A moins que cette description ne s’applique pas à vos yeux au FN ni à la FI smiley ?



  • Alexis Toulet Alexis Toulet 13 mars 08:33

    @arthes

    Il n’a pas du vous échapper que j’ai décrit la propagande électorale de Poutine, et non celle de Macron. La comparaison portait sur la qualité littéraire de la propagande à l’époque classique en Union soviétique et à l’époque actuelle en Russie, et elle est en défaveur de celle d’aujourd’hui.

    Le fait que Macron soit ce qu’il est, c’est-à-dire le représentant d’intérêts financiers oligarchiques alignés sur l’européisme et le bloc occidental... n’empêche pas Poutine d’être aussi ce qu’il est, c’est-à-dire le représentant d’intérêts financiers oligarchiques et un autocrate sans même le frein et les limites que créent la nécessité de gagner les prochaines élections contre des opposants réels.

    Pas de Front National en Russie, pas de France Insoumise, pas de Patriotes et pas d’UPR ! Les opposants qui pourraient en tenir lieu - Navalny par exemple serait assez comparable à Mélenchon - sont empêchés de participer aux élections au bénéfice de gens sélectionnés parce que pas dangereux et faire-valoir utile au candidat du Système.

    Il serait très rassurant de pouvoir imaginer que tel pays s’oppose au Système financier oligarchique et anti-démocratique qui s’étend sur le monde, notamment sur nos pays. La réalité est que c’est malheureusement tout à fait faux.

    La réalité est désagréable. Mais elle vaut mieux que toute illusion du type « en Russie au moins il y a vraiment quelqu’un qui défend le peuple », ou d’ailleurs « en Europe au moins le pouvoir défend le peuple » comme certains Russes le croient à tort.


  • Alexis Toulet Alexis Toulet 12 mars 18:16

    @V_Parlier

    « D’ailleurs, pour ceux à qui ça fait peur, dans une école militaire ou à l’armée de la belle république française on ne chante pas des chansons à l’eau de rose. »

    Deux différences :
    - L’âge des enfants
    - Et surtout, ce n’est pas au pays que la loyauté est exprimée c’est au chef, personnellement

    J’ai chanté des chansons militaires dans l’armée française, comme toute personne qui a fait son service militaire. Je ne me rappelle pas avoir juré allégeance à « François » (Mitterrand)...


Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès