• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Alter

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 76 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Alter 30 août 2017 11:18

    En France mis à part si on laisse de côté ce qui se passe en Palestine, la communauté juive à des moyens de pressions, des lobbies, mais cela au même titre que les associations LGTB, musulmane etc... il faudrait interdire toute sorte de lobbying que ce soit commercial ou religieux.
    La liberté de culte pour chacun c’est ce que beaucoup de pays dans le monde n’ont pas et c’est ce que nous avons en France.

    Le communautarisme juif ne pose pas problème en France, c’est bien le CRIF qui pose problème, et le fait que cette association veuille représenter l’ensemble des juifs dans la France ne fais absolument pas l’unanimité. En ce qui concerne le Talmud disons que pour faire simple, c’est une réforme ancienne du judaïsme qui date d’après la prise de Jérusalem par les romains et la destruction du Temple d’Hérode. Je me sens pas vraiment visé par ce qui est écrit dans le Talmud personnellement et je m’en fiche. A propos des propos abjectes j’en ai vu aussi chez des écolos nazis qui espéraient la fin de l’espèce humaine dans son ensemble. (par contre pas de problème, c’est toléré, ça ne porte pas le nom de religion). Les athées, les bobos libertaires et gauchistes ne sont pas en reste parmi les horreurs qui peuvent être dites. Le problème est humain, il n y a pas réellement besoin d’une religion pour étriper, tuer l’autre, les humains sont forts pour se trouver des raisons (démocratie, justice... même ce qui est bien peut servir à faire et dire des horreurs)

    En ce qui concerne l’Islam, l’histoire pour moi est avant tout politique. Dans les écoles françaises c’est la version officielle de la religion qui est souvent enseigné alors qu’il existe des travaux sur les textes de l’Islam assez intéressant. On peut critiquer le christianisme, le judaïsme et toute les religions en France sauf l’Islam et tout cela au nom de la tolérance. A un chrétien on lui demandera d’être tolérant et de respecter le fait qu’on puisse critiquer gratuitement ce qu’il croit mais pas un musulman parce que celui qui critique le musulman et sa croyance est forcément intolérant.
    C’est le deux poids, deux mesures. Soit on réserve le même traitement à chacun peu importe son appartenance à une religion ou non soit on interdit pour tout le monde la critique.

    Le communautarisme en France ne poserait pas problème si cela était respecter mais je répète pour moi ce qui se passe avec l’Islam est essentiellement politique. Les principaux médias n’osent même plus parlé d’Islamisme radical. Le politiquement correct a toujours était pour moi une forme d’atteinte à la liberté d’expression mais il est souvent utilisé de manière ciblé pour tel ou tel sujet.



  • Alter 26 août 2017 17:16

    E.Macron n’est pas complètement un imbécile, au contraire de ce qu’on croit, il a pensé à prendre la température et à décidé de dépenser 22 millions d’euros pour équiper son appareil répressif :
    https://www.upr.fr/actualite/marche-vers-repression-de-restrictions-budgetaires-22-millions-deuros-preparer-gazage-manifestants

    Pour le moment tout ce passe comme prévu, il a buté comme tous ses prédécesseur sur la directive du travail détaché et j’ai bien peur qu’il le savait lui-même. Il à plier aux ordres d’Angela Merkel qui lui a conseillé de faire plus de résultat, dans le langage européiste ça veut dire simplement de mettre à terre tout le système économique et social français et il appliquera qu’on le veuille ou non les directives européenne. Jacques Attali à dit lui-même il me semble que la politique c’était comme du théâtre. Notre E.Macron connaît son personnage et il le joue parfaitement, pareillement pour F.Hollande qu’on aurait préféré oublié mais qui se rappelle au bon souvenir des français... Tout ce petit monde se connaît parfaitement et je pense même que cette comédie avec le maquillage, c’est juste pour faire un scandale qui occupe l’esprit des français.

    Plutôt que de s’attacher aux scandales, aux choses que les médias veulent bien nous faire voir affûtons notre esprit sur les choses qu’on ne voudrait pas qu’on voit. E.Macron c’est du vide, on le sait, et ses promesses aussi sont du vide puisqu’il n’en tiendra aucune.
    Ne vous attendez pas à avoir autre chose que de la com de la part de E.Macron, c’est notre Président Comédien Publiciste et plus les mois avanceront, plus les choses deviendront difficile pour lui notre Néron National ira vers une attitude de plus en plus autoritariste, l’ambiance dans le pays pourrait devenir moins drôle. C’est ce qui m’inquiète le plus. La farce peut mal tournée car notre pays est au bord du gouffre financièrement. C’est bien simple si aujourd’hui le système économique s’écroule, il n y a pas que les 2000 milliards de la dette qu’on devra rembourser mais aussi toutes les banques qui se casseront la gueule. Bref c’est abyssale.
    Je pars davantage dans la thèse de Mme Annie Lacroix-riz qui affirme que les Hitlers et Mussolini ont été mis au pouvoir par la grande finance pour faire appliquer les nouvelles directives sur le travail. Je pense que nous ne sommes pas loin en France à se retrouver dans la même situation.



  • Alter 21 août 2017 22:56

    Pour ma part ce sont deux livres différents car ils n’ont pas été écrit dans le même but.
    La Bible relève d’une tradition ancienne, la Torah a été soigneusement conservé par les juifs (l’ancien testament) et là dessus les chrétiens et les juifs sont parfaitement d’accord en général.
    La Torah n’était pas seulement un livre religieux mais il contient les lois civile et religieuse d’un pays, toute les lois relatives au culte de Yahvé et n’ont jamais concerné qu’un très petit nombre d’individu sur terre dans un tout petit pays (qui fait couler tant d’encre encore aujourd’hui)

    Le Coran quant à lui, relève d’une tradition beaucoup moins ancienne, il a été écrit par les descendants de Mahomet pas Mahomet lui-même qui ne savait pas lire et écrire à l’époque.
    Il cite la Bible mais... il n’est pas la Bible.

    Les chrétiens et les juifs sont tout à fait opposé à Mahomet pour des raisons différentes.
    Les juifs donnent beaucoup d’importance à Abraham qu’ils considèrent comme leur père mais aussi à David qu’ils considèrent comme leur plus grand roi. Il est absolument pas étonnant que l’Israël actuel est mis sur son drapeau l’étoile de David en passant.

    Les chrétiens quant à eux affirme que Jésus est Fils de Dieu. D’ailleurs le Nouveau Testament va bien dans ce sens car Jésus affirme lui-même : « Tout est accompli ». Les chrétiens considèrent que Jésus est le Messie que les prophètes et le roi David lui-même annoncé. Les juifs considèrent que le Messie n’est pas encore revenu.
    Que viennent faire les musulmans ? Ils considèrent Mahomet comme le dernier grand prophète, refuse de dire que Jésus est le Fils de Dieu mais plutôt qu’il est Prophète et considèrent que la Bible des juifs et des chrétiens est erronée.
    Le Coran pour se faire à inventé un contentieux qui n’a jamais existé entre Isaac et Ismaël. En revanche le contentieux a existé entre Esaü et Jacob (qui se fera appelé Israël)
    Le Coran est censé apporté tout le message divin d’où la reprise de certaines histoires de l’ancien testament (remis à la sauce coranique bien entendu) et selon sa propre tradition clos le message divin.

    Le Coran et la Bible sont à mes yeux deux livres différents. Je n’aime pas cette analyse simpliste qui rapproche deux religions car elles se disent avoir le même fondateur (Abraham).
    Dans le texte biblique, Abraham n’est le fondateur d’aucune religion à proprement parlé, c’est Moïse qui met en place les structures du judaïsme ancien. La Loi intervient bien longtemps après la mort du Patriarche si on considère le laps de temps entre Abraham et Moïse. Dans le Coran je ne saurais dire, j’ai pas lu le livre.



  • Alter 21 août 2017 18:07

    Le Parti Socialiste depuis 1984 n’a pas cessé de libéraliser l’économie, c’est étrange de pensé que ce parti est à gauche.
    On peut pas être pro Union Européenne et se dire de gauche, non que je l’interdit, mais par nature les Traités européens sont ultralibéraux, et sont idéologiquement à droite, je trouve que nous sommes en face d’une pure contradiction.
    Etre à « gauche » ne veut plus rien dire aujourd’hui, la gauche historique est par nature pour la souveraineté nationale et la défend, le concept de « nation souveraine » émane de la gauche historique et cette gauche là n’en n’a jamais eu horreur ou le besoin de déformé la notion pour faire peur aux français. .

    Les courant ultra-libéraux des pays ont une très forte tendance à se soumettre aux Etats-Unis. J’ai l’impression que le courant ultra-libéral qui impose pour le moment sa politique en Europe est très majoritairement sous la férule des Etats-Unis. Il suffit de voir que notre Néron National fait partie d’un Think thank américain... enfin bref... on pourrait croire que je suis complotiste mais malheureusement pour ce genre d’accusation les faits sont là. Après pour ma part, je pense pas que ce soit mauvais que nos dirigeants aient des bonnes relations diplomatiques avec les Etats-Unis, mais j’aimerai qu’ils aient des bonnes relations diplomatiques avec la Russie, la Syrie, l’Iran et l’ensemble des pays dans le monde, qu’ils évitent d’aller faire la guerre, qu’ils arment notre armée de préférence et pas des terroristes enfin bref...

    La vraie gauche est par nature pour la régulation des marchés, pour la protection des travailleurs, pour fournir un travail à tous, elle démantèle pas le droit du travail, elle fait respecter la laïcité, elle promeut la culture etc.... Ce que nous avons eu n’est pas la gauche, c’est un parti ultra-libéral et libertaire et on peut pas dire qu’il promeut la culture car il va jusqu’à couler notre propre culture, notre langue...



  • Alter 17 juillet 2017 16:30

     1942 ---> 2017 : 75 ans : 1 génération voire deux génération. Celle de mes parents et de mes grands parents (qui étaient quand ils étaient encore vit, jeune à l’époque)....

    Je vais pas nier que les camps de concentration étaient une abomination mais... mais c’est du passé. Le Vel’D’Hiv c’est loin et nos dirigeants devraient changés de disque de temps en temps, ils commencent à rayer.
    J’ai fais de l’histoire, je suis diplômé d’une Licence, bref... c’est bien de regarder au passé pour en tirer des leçons, mais pas d’y resté accroché. Je pense que le mieux c’est de vivre au présent et au présent il y a des choses qui nous concernent et qui sont graves.

    Une discussion sur des faits qui ont 75 ans d’âge, ça n’a aucun sens, et ça me fait vomir quand un politicien qui d’ailleurs est pas plus concerné que nous dans cette affaire utilise l’histoire comme mode de chantage idéologique.
    Oui, laissons cela à des historiens, et dans des livres d’histoires, prenons acte de ce qui s’est passé. Malheureusement le Vel’D’Hiv n’est qu’une énième horreur que l’humanité à pu commettre et avant camps de concentration il y ’en a eu, après il y en a eu, aujourd’hui certainement et demain il y en aura encore.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité