• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

amiaplacidus

amiaplacidus

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 03/06/2017
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 2025 46
1 mois 0 46 0
5 jours 0 5 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • amiaplacidus amiaplacidus 26 juillet 18:32
    Macron se dit responsable de tout, il prétend assumer tout. Bravade de gamin, sans plus.

    Le PR ne peut pas être démis, sauf cas rarissime dont les conditions ne sont pas remplies dans ce cas.

    Il est donc responsable devant le peuple français.

    Il a un moyen d’assumer cette responsabilité : démissionner et faire acte de candidature à une nouvelle élection-
    Voilà quelque chose qui aurait du panache (et ce panache pourrait être gagnant), mais avec ce genre de petit marquis, sans c..., ce n’est pas l’hypothèse que je privilégie.

    En dehors de quelques fanfaronnades, que du vent.
    En fait, Benalla et lui s’étaient bien trouvé : grands causeurs, petits faiseurs.


  • amiaplacidus amiaplacidus 26 juillet 18:10
    Les infortunes de la vertu !

    Décidément, toutes les déviations : gérontophilie, sadisme ...


  • amiaplacidus amiaplacidus 26 juillet 15:34
    Macron se dit responsable de tout, il prétend assumer tout. Bravade de gamin, sans plus.

    Le PR ne peut pas être démis, sauf cas rarissime dont les conditions ne sont pas remplies dans ce cas.

    Il est donc responsable devant le peuple français.
    Il a un moyen d’assumer cette responsabilité : démissionner et faire acte de candidature à une nouvelle élection.

    Voilà quelque chose qui aurait du panache (et ce panache pourrait être gagnant), mais avec ce genre de petit marquis, sans c..., ce n’est pas l’hypothèse que je privilégie.
    En dehors de quelques fanfaronnades, que du vent. En fait, Benalla et lui s’étaient bien trouvé : grands causeurs, petits faiseurs.


  • amiaplacidus amiaplacidus 26 juillet 15:27
    Je remets ici, en l’adaptant un peu, un post fait sur un autre article.

    Le CV de Benalla pose quand même un problème de date

    .En 2006-2007 il est en troisième et effectue un stage au sein du Service de Protection des Hautes Personnalités (SPHP) : « Février 2006 - Stage conventionné au Service de Protection des Hautes Personnalités ».

    S’il a terminé sa troisième en 2007, il a donc passé son bac en 2010.

    Il dit ensuite avoir un master en droit, c’est à dire BAC+5, il aurait donc terminé ses études, dans la mesure où il a respecté le cursus, en juillet 2015.

    Mais, il semble qu’en 2012, proposé par le SPHP, il occupe un emploi de chauffeur auprès de Montebourg. Emploi qu’il ne garde pas longtemps, il se fait viré par Montebourg à la suite d’un accident et, surtout, d’une tentative de délit de fuite.

    Alors il faudrait savoir, en 2012, étudiant ou chauffeur ? En fait, typique d’un CV totalement bidonné, je crois qu’il aurait de la peine à montre l’original de son diplôme,

    Comment une aussi « fine » équipe que les macronistes, avec une pensée complexe à leur tête ont-ils pu se faire avoir sur un CV qui ne passerait pas le cap du patron d’une TPE.Et donner à un bidouilleur des privilèges et des prébendes exorbitants ?Cela en dit long sur l’amateurisme, le manque de sérieux, le « j’men foutisme » de la clique à Macron.

    Et ce que je trouve grave, c’est que le destin de la France dépend de ces branquignols.


  • amiaplacidus amiaplacidus 26 juillet 14:59
    Le CV du mignon en question pose quand même un problème de date.

    En 2006-2007 il est en troisième et effectue un stage au sein du Service de Protection des Hautes Personnalités (SPHP devenu le SDLP) : « Février 2006 - Stage conventionné au Service de Protection des Hautes Personnalités ».

    S’il a terminé sa troisième en 2007, il a donc passé son bac en 2010.

    Il dit ensuite avoir un master en droit, c’est à dire BAC+5, il aurait donc terminé ses études, dans la mesure où il a respecté le cursus, en juillet 2015.

    Mais, il semble qu’en 2012, proposé par le SPHP, il occupe un emploi de chauffeur auprès de Montebourg. Emploi qu’il ne garde pas longtemps, il se fait viré par Montebourg à la suite d’un accident et, surtout, d’une tentative de délit de fuite.

    Alors il faudrait savoir, en 2012, étudiant ou chauffeur ? 

    En fait, typique d’un CV totalement bidonné, je crois qu’il aurait de la peine à montre l’original de son diplôme,

    Maintenant, mignon ou pas ? Personnellement je ne crois pas.

    C’est, toujours à mon avis, infiniment plus grave.

    Comment une aussi « fine » équipe que les macronistes, avec une pensée complexe à leur tête ont-ils pu se faire avoir sur un CV qui ne passerait pas le cap du patron d’une TPE.
    Et donner à un bidouilleur des privilèges et des prébendes exorbitants ?

    Cela en dit long sur l’amateurisme, le manque de sérieux, le « j’men foutisme » de la clique à Macron.

    Et ce que je trouve grave, c’est que le destin de la France dépend de ces branquignols.



Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre






Palmarès