• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Analis

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 595 0
1 mois 0 1 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Analis 22 juin 12:00

    @Eric F

    Tout type d’argument est recevable, y compris ceux de l’élémentaire rationalité,

    Le point de consensus est qu’il faut une technologie considérablement supérieure à la nôtre pour envoyer des engins depuis des distances sidérales. Tout ça pour se limiter à d’épisodiques et subreptices cas de ce que vous désignez à juste titre d« apparent jeu du chat et de la souris » sans action ni contact n’est certes pas *définitivement impossible* mais pour le moins *extrêmement improbable*. Observer et attendre se baserait sur des moyens furtifs.

    Ça, ce n’est que vous qui le dîtes. Mais déjà, ce jeu du chat et de la souris représente une forme d’action et de contact, car comme ils seraient en effet furtifs (l’insaisissabilité dont ils font preuve en est la meilleure preuve), c’est qu’il s’agit d’un choix. Sans doute pas la forme que vous aimeriez, ou qu’aimeraient les doctes grands esprits des intellectuels et décideurs pétris d’humanisme pédant qui aiment faire la pluie et le beau temps et dire aux gens ce qu’ils pensent, et qui s’offusquent de voir ces supposés engins traverser nos cieux sans même demander leur autorisation (ce qui explique déjà, avant toute autre considération, pourquoi ils gardent le silence à ce sujet et essaient d’interdire à d’autres de se pencher dessus). Mais des E.T.s n’ont pas à se plier à ce genre de considérations. Et comme je l’ai dit, la rationalité que vous mentionnez n’est que ce qui paraît rationnel à ce cadre de pensée, et encore dans sa version étriquée. De façon encore plus grave à leurs yeux, il y a des possibilité telles que cette planète ne soit qu’un terrain d’expériences, ou même un parc d’attraction (Jacques Vallée parle lui d’un système de contrôle, pouvant jouer sur les croyances et les façonner jusqu’à un certain point, ce qui est compatible avec ces deux options et d’autres), ce qui est absolument répugnant à ces esprits si raffinés (et il faut le dire, aussi au commun des mortels). Mais la réalité n’a pas à leur plaire, encore une fois. En fait, la probabilité qu’une intelligence supérieure nous considère comme tel, comme nous considérons nos animaux d’élevage ou de travail, est finalement assez élevée.

    On ignore d’ailleurs complètement ce que pourrait faire du point de vue technologique une civilisation beaucoup, beaucoup plus avancée que la nôtre. Peut-être n’est-ce pas si difficile que cela pour elle de venir régulièrement sur Terre. Je ne veux pas entrer là sur les considérations au sujet des trous de ver, du déplacement par distorsion de l’espace-temps (warp drive en anglais), de la téléportation, des autres dimensions où les lois de la nature peuvent être différentes, toutes choses qui nous sont complètement inaccessibles actuellement, et sans doute encore pour très longtemps, mais il faut se rappeler l’adage d’Arthur Charles Clarke : toute technologie suffisamment avancée serait pour nous indistinguable de la magie. Et franchement, dans l’univers, il doit très probablement exister plein de choses qui relèvent de la magie à nos yeux.



  • Analis 21 juin 20:15

    @Pierre-Gilles Bellin

    Votre analyse est extrêmement pertinente, mais je pense personnellement à un renversement de l’attitude des élites, notamment via Alain Juillet, cet ex-directeur de la DGSE, qui doit reconnaître que ces engins ne peuvent avoir été fabriqués par nos pays. Pour autant, le mot « extraterrestre » est surtout approprié pour un titre, mais en l’occurrence cela est singulièrement plus alambiqué.

    Je vous mets un lien : https://blogs.mediapart.fr/pierre-gilles-bellin/blog/260320/ovnis-papers-n-2-espions-telepathes-et-ovnis-la-dangereuse-trilogie

    J’ai participé comme source à cette aventure de 2913 à 2015, sur le terrain, où nous avions des phénomènes répétés de telles « émergences » (et avons toujours). Mais la vérité est têtue. Vous pouvez vous asseoir dessus, je pense que les Américains ont du être obligés de prendre la vérité en marche, mais la manière de raisonner des services secrets est totalement alambiquée


    Là, je ne peux pas du tout être d’accord avec vous. Les états-majors n’ont pas pu essayer de prendre la vérité en marche, pour une raison très simple : la vérité n’était pas du tout en marche. Il faut voir les choses en face : la question des OVNIs régressait, ou au mieux patinait en quelques lieux plus réceptifs. Le sujet ne faisait plus la une, il était même devenu encore plus pestiféré et sujet au ridicule que que jamais. Les intellectuels, penseurs, journalistes, scientifiques et hommes d’influence en tous genres le méprisaient ou l’évitaient de peur de l’ostracisme. Et cela ne change guère, il suffit de voir les réactions de la presse ou des négateurs de toutes obédiences qui essaient d’éviter d’en parler à tout prix, ou de trouver des explications les plus alambiquées possibles, jusqu’au ridicule. Vous avez en tant qu’ufologue (je suppose que le mot s’applique) pu avoir l’impression que les choses bougeaient autour de vous, mais au niveau du public, le sujet était mort. Il y avait bien eu les tentatives de quelques sénateurs aux USA, comme Harry Reid, d’intéresser ses collègues, mais cela n’était pas allé bien loin. Rien qui puisse justifier de changer d’attitude chez les gardiens du secret. On remarquera dans le lien que j’ai donné que Luis Elizondo reconnaît que beaucoup de gens puissants au pentagone continuent de s’opposer à toute révélation de secret en la matière (même s’il essaie de noyer le poisson au sujet de la question de l’irrégularité de la déclassification des vidéos ; je ne pense quand même pas qu’il y ait un risque juridique, car ils ne vont pas aller jusqu’à mettre en prison les pilotes !).

    Sinon, je ne pense pas que ces phénomènes soient inoffensifs (même si pas particulièrement agressifs, mais il y a quand même des cas où ils ont mis des gens en danger, voire plus), et pas non plus qu’il y ait divers « pilotes » qui les conduisent. De toute façon, pour moi, les approches « tôles-et-boulons » sont vouées à l’échec. Pour cette raison, ne vous en faîtes pas, je ne risque de trouver trop ésotérique vos propos. En tant que personne qui s’intéresse aux théories de Jean Sider, Salvatore Freixeido, Paul Kimball ou John Keel, il n’y a aucun danger de ce côté ! En attendant, je vais lire votre lien.



  • Analis 21 juin 19:44

    @tobor

    Ils auraient planifié tout ça depuis 70 ans ??? Diantre ! Vous allez trop loin. Ils sont capables de commettre des crimes de masse, planifiés quelques années à l’avance, dans le but de changer certes la politique mondiale pour quelques décennies, mais ils ne sont pas si adroits. Ils ont fait le 11-9, ils ont ravagé quelques pays d’Afrique et du Proche-Orient, semé le chaos en Ukraine, mais 11-9 et tout ce qui suit ou pas, ils ont échoué à entraver l’ascencion de la Chine et à empêcher le déclin relatif de l’Occident. Tout ce qu’ils ont réussi, c’est à jeter la Russie dans les bras de la Chine, et mis à mal les liens entre Europe et USA.


    Tout ce qu’on peut documenter du point de vue historique, c’est effectivement une volonté de dissimulation et d’entrave à l’intérêt du public envers ces phénomènes, de la part tant des USA que de tous les autres gouvernements. Une théorie telle que celle-ci, je ne peux tout simplement pas y croire. Avec les OVNIs ou les extra-terrestres, il leur est arrivé de procéder à quelques manipulations de faible envergure, liées à des sectes. Ummo, probablement, il y a dans le domaine du New Age l’affaire de la société des Neuf, qui pourrait être due à une action de la CIA ; il y a eu aussi l’Ordre du Temple Solaire, semble-’il lié aux réseaux de l’arrière de l’OTAN (stay-behind, responsable de plusieurs attentats en Italie et ailleurs), dont les responsables procédaient à des « blue beams » en miniature à leurs membres afin de leur faire croire à un contact extra-terrestre. On pourrait aussi citer l’enlèvement de Frank Fontaine à Cergy-Pontoise en 1979, qui pourrait être due à une manipulation d’un service secret français afin de créer un mouvement religieux. Mais tout ceci est à la marge, encore une fois. Vis-à-vis du grand public, leur attitude a toujours été d’obfuscation, avec constance et même obstination. La commission Condon ou Blue Book, ce n’était pas pour faire joli. Et les seules choses de secrètes qu’on a pu entrevoir vont dans le même sens.


    De plus, je pense que vous sur-estimez les technologies disponibles. Les projections dont vous parlez, cela peut se faire sur des nuages (était-ce le cas des boules dont vous parlez ?). Sinon, il faudrait recourir à des hologrammes, dont les possibilités restent embryonnaires. Les plasmas confinés, cela reste aussi de la science-fiction (voyez les échecs renouvellés de Iter, je ne crois pas qu’ils simulent de ce côté-là).



  • Analis 19 juin 22:28

    @Eric F

    Si des extraterrestres ont de telles technologies pour maitriser l’espace-temps et venir jusqu’ici depuis les confins de l’univers, ils auraient rendu leurs engins furtifs.

    Et s’ils ne voulaient pas être furtifs, ils prendraient contact.


    Le gros problème, c’est qu’on ne doit pas faire d’affirmations lapidaires de ce genre dans une discussion de ce genre. Plein de posteurs ici en font en croyant terminer ainsi le débat, on peut dire que c’est un fléau dans ce domaine, mais elles doivent être écartées à tout prix.

    Toutes les considérations du genre "des extra-terrestres n’agiraient pas comme cela, ils entreraient déjà en contact avec nous etc..." sont vides et creuses. De toute façon s’ils sont là, ils sont là, et aucune réflexion à ,l’aspect rationnel n’y changera rien. Et il convient de préciser « à l’aspect rationnel », car la rationalité en question n’est que ce que l’auteur de la réflexion considère comme rationnel. Et on ne peut absolument pas extrapoler ce que serait le comportement d’une intelligence différente et/ou supérieure. Après tout, même quand on regarde le comportement de nos semblables, leurs actes nous échappent souvent. Alors, avec des extra-terrestres, issus d’une évolution différente, et susceptible en outre de posséder un super-esprit plus vieux de millions voire de dizaines ou de centaines de millions d’années, il est vain d’essayer de prévoir leurs intentions. Leur apparent jeu du chat et de la souris ou d’ombres chinoises peut être le résultat d’émotions que nous ne comprenons pas, il peut même être une forme de manipulation, d’amusement de leur part, ou même d’art (ces hypothèses rejoignent ce que Jacques Vallée appèle le système de contrôle, ou Charles Fort et John Keel le farceur cosmique).

    Ensuite, un contact direct ne pourrait pas être une bonne chose. Car entre des intelligences de niveau très différent, le seul rapport possible est celui de la domestication. On sait ce que des contacts précipités entre des civilisations humaines de niveaux différents ont amené, de pures catastrophes pour la moins avancée. Et avec une intelligence non-humaine, différente et sans doute incompréhensible à bien des égards, la situation serait bien pire. Peut-être que les extra-terrestres attendent simplement l’espèce humaine suivante, ou encore celle qui lui succédera, ou encore après.



  • Analis 19 juin 16:03

    @arthes

    « Dans le fond, il y a des gens qui croient voir ce qui n’existe pas, et qui ne voient pas ce qui existe. »


    J’aimerais savoir quelle est exactement la signification et /où le contexte de cette phrase. Car si elle veut dire que certains préfèrent croire aux extra-terrestres (ou quoi qu’ils soient), qui seraient inexistants dans son opinion, on peut très bien la retourner la phrase à son autrice, et que c’est elle qui est incapable de voir l’évidence de leur présence, peut-être par refus psychologique. Après tout, vue l’accumulation d’éléments en faveur de leur présence (et je laisse là de côté les films qui ont incité à écrire cet article), c’est une façon parfaitement rationnelle de considérer les choses.

    Ceux (celles) qui rejettent tous les phénomènes qui les dérangent agissent le plus souvent par crainte de ce qui remettrait justement en cause leur vision du monde toute tranquille.


Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité