• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

andromerde95

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1436 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • andromerde95 15 avril 2015 23:09

    enfin les nazis avec leurs cartels imposés, leurs limitations aux créations d’entreprises, toute leurs attaques vs les ptites boites au profit des grosses boites, regroupements de boites, etc... n’étaient pas des défenseurs des petit-bourgeois comme l’est l’extrême droite en général. d’ailleurs le communisme déteste les ptites boites car c’est + facile de collectiviser 5 grosses boites que 1000 pme par exemple, le nazisme aussi était dans cette logique plus facile de diriger 5 grosses boites que 10000 pme.
    d’ailleurs à chaque fois que les communistes financés par wall street (castro et rockefeller ;« Peu importe le prix de la Révolution Chinoise, elle a réussie de façon évidente ; non seulement en produisant une administration plus dévouée et efficace, mais aussi en stimulant un moral élevé et une communauté d’ambitions. L’expérience sociale menée en Chine sous la direction du Président Mao est l’une des plus importante et des plus réussie de l’histoire humaine. » 
    David Rockefeller, commentant sur Mao Tse-tung, cité dans le New York Times du 8 octobre 1973 ; http://www.kontrekulture.com/produit/wall-street-et-la-r%C3%A9volution-bolchevique ; sans compter toutes les aides issues de lend lease pour l’urss de staline et les contrats faits par l’urss avec les entreprises us dont ford et du pont)  sont arrivé au pouvoir quelque part ils ont tout de suite fait disparaître les petites boites et les petits bourgeois, pour que les petites propriétés soit fusionnés à une plus grande propriété.

    pour marx le petit-bourgeois est réactionnaire.


  • andromerde95 15 avril 2015 23:02

    l’antisémitisme nazi est en commun avec celui socialiste du xix e s l’antisémitisme est même devenu le « socialisme des imbéciles » selon auguste bebel. lisez aussi la question juive de marx. d’ailleurs les nazis tirent leur haine du gros financier et capitaliste juif, de la haine socialiste antisémite vs le juif avatar et allégorie parfaite du possédant, du financier et du capitaliste. antisémites socialistes : MarxProudhonFourrierLerouxToussenel et Jean Jaurès


    les marxistes (marx et engels) étaient les 1ers à vouloir exterminer des races car inadaptés au progrès : basques, bretons, serbes, écossais des Highlands... http://www.ndf.fr/nouvelles-deurope/20-02-2013/communisme-et-nazisme-les-deux-branches-radicales-du-socialisme engels a félicité la colonisation raciste de l’Algérie http://exode1962.fr/exode1962/en-savoir-plus/divers/engels.htm. d’ailleurs ferry est un autre exemple parfait du racisme de gauche http://www.une-autre-histoire.org/jules-ferry-et-le-droit-des-races-superieures/ vis à vis des races « arriérés » dans des sociétés traditionalistes réacs, etc ... c’est à cause de l’idéologie gauchiste voyant mal les sociétés « archaïques » « réacs » non-évolués des races non-blanches (qui n’ont pas le modèle de société progressiste blanc occidental), que le racialisme et suprémacisme blanc est apparu au xix e s et notamment avec le darwinisme progressiste vs le créationnisme réac. depuis les gauchistes ont adopté le racisme mondialiste qui souhaite l’extermination de toutes les nations, de tous les peuples, identités et races pour faire dominer le métissage et le cosmopolitisme qui remplacent la race aryenne et l’allemagne.
    vidéo montrant pourquoi hitler ressuscité deviendrait anti-raciste, l’anti-racisme meilleur moyen pour faire un génocide sans armes : https://www.youtube.com/watch?v=iv4DaPuE-pE


  • andromerde95 15 avril 2015 22:50
    sources : Larousse Histoire du monde 1918 à nos jours
    « L’éducation ménagère est promue à travers le Frauenwerk (Œuvre féminine allemande), qui ouvre aux femmes « ethniquement pures » des cours thématiques. On remarque néanmoins que si elles sont nombreuses aux cours d’« éducation domestique, de gymnastique et de musique »elles désertent ceux qui visent à un enseignement antireligieux77. » http://fr.wikipedia.org/wiki/Condition_des_femmes_sous_le_Troisi%C3%A8me_Reich#cite_note-x3-77
    « Sous le national-socialisme, l’éducation tend à être progressivement retirée aux familles au profit de l’État. Le national-socialisme souhaite embrigader la jeunesse grâce à des organisations contrôlées par l’État et le parti.

    Au mépris des anciennes traditions éducatives, il incite les enfants à se rebeller contre leurs parents et à les dénoncer si ces derniers s’opposent au régime : ceci sera d’ailleurs le thème du film Le Jeune Hitlérien Quex.

    Le national-socialisme n’exalte pas la famille traditionnelle : plus que la femme comme principale éducatrice et responsable de ses enfants, c’est la procréatrice que le régime célèbre, comme en témoigne la création des Lebensborn. » http://fr.wikipedia.org/wiki/Frauenschaft#Extirper_l.27influence_des_.C3.89glises_sur_l.27.C3.A9ducation_des_enf ants


    http://fr.wikipedia.org/wiki/Mysticisme_nazi

    • « Le Führer est profondément religieux, bien que totalement anti-chrétien ; il voit le christianisme comme un symptôme de décadence. Et pour cause, c’est une branche de la race Juive. » — Joseph Goebbels, dans son journal, 28 décembre 1939.
    • « Le christianisme est le prototype du Bolchévisme : la mobilisation des masses d’esclaves par les Juifs avec pour objectif d’ébranler la société. » —Adolf Hitler, 1941
    • «  Le peuple allemand, en particulier la jeunesse, a appris une fois encore à évaluer racialement les gens. Il s’est une fois encore détourné des théories chrétiennes, de l’enseignement chrétien qui a régi l’Allemagne depuis plus de mille ans et qui a causé le déclin racial de l’identité allemande, et presque sa mort raciale. » — Heinrich Himmler, le 22 mai 1936 lors d’un discours à BrockenAllemagne.
    « Cependant, pour ménager l’opinion allemande, il continuait à payer ses impôts à l’Église et il affirma vouloir attendre la fin de la guerre pour régler leurs comptes aux églises chrétiennes427 »

    ah aussi : « L’encyclique du pape Pie XIMit brennender Sorge (1937),distribuée dans le plus grand secret aux paroisses catholiques allemandes pour y être lue le 21 mars 1937, proteste contre les manquements de l’État allemand au concordat de 1933, et dénonce avec une rare virulence les excès idéologiques du régime nazi comme la divinisation de la race et le culte de la personnalité du chef de l’État. Elle exhorte les prêtres et les laïcs à résister à la dissolution des structures catholiques et à la mainmise de l’éducation officielle sur la morale des enfants, sans toutefois condamner le régime politique en place. »


  • andromerde95 15 avril 2015 22:50
     ensuite les nazis n’étaient pas des défenseurs de la famille traditionnelle et des traditionalistes mais des totalitaires anti-chrétiens adeptes d’un homme totalement nouveau, pour changer radicalement et remodeler radicalement la société afin qu’elle convienne à leur idéologie. c’est digne du marxisme et socialisme athées et darwiniens.

    les nazis au lieu de foutre simplement les femmes au foyer et les filles à la maison avec la famille : elles étaient embrigadés à mort, l’Eglise et la mère n’éduquaient plus rien du tous à cause des jeunesses hitlériennes et des Lebensborn.
    hitler haïssait l’Eglise http://www.viveleroy.fr/+Citation-de-Hitler-sur-les,14+et voulait faire dominer le néo-paganisme + le déisme avec certains et détruire le christianisme dés qu’il avait le temps.
    hitler a mis en place l’euthanasie et l’avortement vs les handicapés et races « inférieures ». les nazis encourageaient à violer et êtres infidèles en particulier les soldats nazis et ss (pour la natalité).
    hitler et les nazis ont obligé 2.5 millions de femmes à travailler dans l’industrie et l’agriculture et disaient à la mère et famille comment éduquer ses enfants via des livres ou formations. hitler a ouvert l’armée aux femmes. 
    les gens étaient embrigadés dans des associations qui transmettaient des valeurs de vie de groupe en grand air ainsi que le sport (mode de vie aucunement traditionnel). 
    hitler voulait rétablir la polygamie après guerre.
    les nazis encourageaient les femmes à faire des études secondaires et ouvraient des formations politiques des femmes.
    le régime avait une orientation païenne et tous ses défilés et célébrations avaient un côté païen très prononcé.
    services obligatoires (de travail et de guerre) pour les femmes, les nazis encourageaient les enfants à êtres rebelles vs leurs parents et à les dénoncer.
    certaines encycliques du pape lues valaient des condamnations.
    les nazis faisaient du nsdap et du fürher la famille de tous le monde (la famille avec les enfants et les parents étaient secondaires).
    les nazis ont normalisé l’enfant illégitime et voulaient rendre normal l’inceste, le culte de la personnalité et de l’Etat qui remplacent le culte religieux et de Dieu (ça ressemble à ce qui est décrit dans apocalypse avec l’adoration de la bête), etc... voilà le fascisme n’a rien de conservateur et réac, son totalitarisme avec son fameux « homme nouveau » idéal n’a rien à voir avec le traditionalisme et le conservatisme.

    avec hitler les prêtres et évêques devaient prêter serment au régime et êtres fidèles au régime, comme avec la constitution civile du clergé de 1790 c’est inadmissible pour un gros réac , hitler a autorisé le divorce en cas de manque de natalité, inadmissible aussi pour un conservateur. 
    aussi « Bien des esprits se sont laissés aussi fasciner par l’irrationalisme nazi, avec son culte néo-romantique de la nuit, du sang, de la nature, son goût des uniformes et des parades, ses rituels et ses cérémonies spectaculaires ressuscitant un univers médiéval ou païen, et par l’appel efficace aux héros mythiques du passé national »http://fr.wikipedia.org/wiki/Adolf_Hitler et aussi «  Ainsi, à partir de 1936, les femmes sont encouragées à conserver leur emploi. Même, leur part augmente. On compte 36 % de femmes salariées actives en 1933, et 53 % en 1944 » aussi « Il n’est pas possible de faire un raccourci mental avec les sociétés conservatrices et patriarcales qui prévalaient par exemple sous le Deuxième Empire : en effet, le caractère totalitaire du régime éloigne la conception faite des femmes d’une mise à l’écart de la société. Au contraire, celles-ci doivent y participer au premier plan en tenant le rôle de mère et d’épouse : Nathalie de Voghelae note que « le nazisme considère la femme comme la mère du peuple »82. Le fait que l’embrigadement des femmes (Bund Deutscher Mädel puis Frauenschaft) soit si organisé, ne permet pas de reléguer les femmes à ce qu’elles pouvaient être au xixe siècle. Sans doute, un électorat conservateur et une frange de la population très critique vis-à-vis de l’image de la femme émancipée des années 1920 trouvera dans le nouveau régime une certaine satisfaction. Mais les buts sont différents, et on demande à chaque femme de prendre part dans la construction du « Reich de 1000 ans ». La liberté féminine s’en trouve dès lors nécessairement réduite, et Heide Schlüpmann a dès lors raison de dire dans Frauen und Film, que les films de Leni Riefenstahl (la réalisatrice officielle du régime) « valorisent une telle négation de la sexualité féminine et ne proposent en fait aux femmes que l’image d’une autonomie trompeuse ». »

    pareil les jeunes filles lors de leur éducation par les organisations féminines nazies, on leur mettait des idées anti-religieuses dans le cerveau.




  • andromerde95 15 avril 2015 22:27
    pts communs entre le nazisme et le socialisme, les gauchistes par malhonnêteté tentent de faire croire que dans « national-socialisme » le mot « socialisme » n’a aucune importance et qu’il faut retenir seulement le terme « national » du mot « national-socialisme ». mais bon je vais démontrer que le terme « socialisme » dans le « national-socialisme » a eu un très grand poids :

    le nazisme avait des bases pseudo-scientifiques, cette idéologie se fondait sur de la « science » biologique, comme le marxisme (fondé sur la « science sociale »). et et cette idéologie était darwinienne pas créationniste comme l’extrême droite traditionnelle. hitler avait afait une politique très socialiste que ça vous plaise ou pas : il généralisera à toute la population l’assurance vieillesse (aux artisans et artistes en particulier), pour les accidents et celle pour la santé (réservé avant que pour les vieux et fonctionnaires) où il rendra l’accès aux soins illimité. 

    Hitler aussi aura augmenté de 15 % les pensions de retraite en pleine 2nd gm et multipliera les contraintes sur l’employeur pour licencier, sécurité de l’emploi assuré. Il créa les toutes premières allocs familiales allemandes, interdiction des exports de capitaux, fin quasi totale du commerce avec les autres pays, autarcie anti-libérale, avec en plus des crédits d’impôts pour les familles à enfants, ainsi que la congé maternité. 

    Hitler a aussi fait en sorte que le logement acheté par une famille avec un enfant : 25 % du logement payé par l’Etat, avec 2 enfants, c’est 50 % payé et avec 4, c’est 100 % payé. 

    Hitler étendra considérablement le système de protection social et finalisera l’Etat-providence allemand commencé par Bismarck. Il aura créé des dizaines de prestations différentes aux plus démunis, et fait des baisses d’impôts pour la classe moyenne et populaire. Hitler de plus ne pas oublier a fournit l’électricité gratuitement à toute la population et pris en charge par l’Etat l’assurance-automobile ainsi que les congés payés ( 2 semaines, le régime a ajouté une 3e semaine de congé payé plusieurs années après la création des congés payés). 

    Des millions de logements sociaux seront construits et pris en charge par l’État et parfois par les entreprises, il y a eu aussi la « voiture du peuple« ou »coccinelle » offerte par l’État aux plus démunis. 

    Le taux marginal de l’impôt sur le revenu passera même de 50 à 65 %, des tonnes d’autres taxes sur le capital apparaîtront. Celui sur les bénéfices des sociétés de 10 % à 45 %. Un plafond de 6 % de bénéfices des entreprises distribués en dividendes, sera imposé. Des cantines, repas chauds, la médecine, aménagements hygiéniques, des loisirs, etc... seront mis en place dans les lieux de travail. Les prix, les salaires, les circonstances de vente, les méthodes de production, les taux d’intérêt et les sources d’importation des entreprises étaient contrôlés et dirigés par l’Etat. 0 liberté d’entreprise. 
    lien montrant plus en détail le socialisme hitlérien (attention forum nazi mais il cite en entier un ouvrage détaillant le socialisme d’hitler) :http://ben.lp.free.fr/lesocialismee...
    d’autres liens que je ne retrouve plus.
    et le Larousse « Histoire du monde de 1918 à aujourd’hui
Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité