• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Annie

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 07/02/2009
  • Modérateur depuis le 19/11/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 7 4424 249
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 9 8 1
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique










Derniers commentaires



  • Annie 26 juin 2007 17:03

    Je dirai que l’on peut lire deux choses dans ce choix : d’abord que les femmes musulmanes ont le plus à gagner d’une évolution des mentalités, et qu’elles seront donc plus à même de mener ce combat. La deuxième, pardonnez-moi mon cynisme, est que le choix d’une ministre femme et mulsumane est une manière de faire deux pierres d’un coup, et a des relents de manipulation médiatique. Cela ne mettant nullement en cause les compétences des dites personnes. Mais l’auteur a parfaitement raison, en cela qu’il sera impossible de faire évoluer les mentalités en stigmatisant les hommes, car ils doivent être partie prenante du processus. La femme est peut-être l’avenir de l’homme, mais cet avenir ne se fera pas s’il en est exclu. Que cette situation soit le fait de la pauvreté ou du milieu culturel, cette inégalité des femmes est en soi valorisante pour ces hommes. Et c’est par là qu’il faudrait commencer car il ne peut pas y avoir de changement sans motivation de changer. Si les bandes de caïds ont autant d’attrait auprès de certains jeunes, c’est qu’elles répondent à un besoin d’appartenance sociale. Et n’oublions pas non plus que cette situation que nous condamnons s’inscrit dans une société qui n’a pas encore tordu le coup à la discrimination contre les femmes et où persiste la violence domestique dont les statistiques ne donneront jamais la vraie mesure.



  • Annie 25 juin 2007 19:00

    Deux semaines d’absence et je reviens pour trouver « Où sont les femmes », et des préjugés à la pelle. Je crois avoir tout lu, nous sommes plus délicates, pas aussi intéressées que les hommes par la politique, nous aimons les sujets plus légers, peut-être faudrait-il nous réserver un site etc. etc. Et même qu’il n’était pas vraiment nécessaire d’avoir des femmes, du moment que les articles étaient intéressants et bien écrits. C’est oublier que ce site est censé être un média citoyen, que les femmes représentent la moitié de la population. Sans vouloir ni demander la parité, il est indispensable qu’il y ait plus d’articles de femmes, tout comme il est nécessaire d’en savoir un peu plus sur les interlocuteurs. Sont-ils noirs, handicapés, quelle est leur classe sociale, parce que chaque article, chaque commentaire est le fruit d’une expérience et d’une sensibilité personnelle, qui peut en partie expliquer leur prise de position. Je suis sûre que beaucoup de femmes lisent AV. Mais comme je l’avais déjà mentionné, elles n’ont pas particulièrement envie de se faire descendre en flamme, d’où le nombre limité d’articles féminins. Il est tout à fait vrai que les femmes peuvent être aussi agressives que les hommes, mais alors elles ne choisissent pas de venir dialoguer sur un site internet. Je dois ajouter aussi que je n’aime pas beaucoup les remarques désobligeantes qui sont adressées aux personnes qui font des fautes d’orthographe.Si vous voulez que ce site soit vraiment un média citoyen, il faut également accepter la participation des gens qui ne sont pas forcément instruits, mais qui sont intelligents et ont des choses à dire, même s’ils ne disent pas d’une manière conventionnellement acceptable. Peut-être ceux-là plus que les autres ont besoin d’un vecteur pour pouvoir s’exprimer. De nombreux commentaires sont trop intolérants pour leur faire une place.



  • Annie 6 juin 2007 13:17

    Valérie, Je crois que c’est parce que le sentiment est partagé. D’un autre côté, je pense que certains excès font partie du charme d’AV, à condition de ne pas en être la cible.



  • Annie 6 juin 2007 13:12

    Le problème Maxim, est le point que j’évoquais plus haut, que le ton des discussions est parfois assez agressif et personnellement cela me fait reculer. J’aime bien la discussion, même si elle est échauffée et il m’arrive même parfois de reconnaître que j’ai tort (ça c’est plus dur), mais j’arrive mal à me positionner dans certains débats. J’ai l’impression de faire intrusion et que je vais me faire descendre en flammes, et pas toujours d’une manière très civilisée. Mais j’apprécie la connivence qui existe entre les commentateurs, simplement il est difficile de se sentir invitée.



  • Annie 6 juin 2007 12:24

    Le fait que vous soyez le seul parmi les autres commentateurs (et non commentatrices) à reprendre cette information suggère déjà un élément de solution.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité