• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Annie

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 07/02/2009
  • Modérateur depuis le 19/11/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 7 4424 249
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 9 8 1
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique










Derniers commentaires



  • Annie 25 mai 2007 15:45

    @ Philippe D, Vous avez parfaitement raison lorsque vous dîtes que la politique d’ouverture est inattendue et qu’elle désarme les opposants. Le problème est celui de la confiance et de la cohérence. Comment expliquer ce revirement ? Le postulat de base dont vous parlez s’appuie justement sur un constat de comportement. Y a-t-il deux ns ? celui d’avant et celui d’après ? Tant qu’il ne sera pas parvenu à réconcilier ces deux images, j’ai peur que la méfiance persiste.



  • Annie 25 mai 2007 13:16

    Je ne comprends pas la logique : il ne faut pas contester le président sinon il va avoir les pleins pouvoirs, et si on ne conteste pas, il les aura quand même. Cherchez la différence. Quant à l’ouverture, difficile à faire et de revenir en arrière après avoir craché sur une bonne partie des français. Encore faudrait-il qu’elle survive aux législatives.



  • Annie 24 mai 2007 21:03

    Moi, je trouve cet article drôlement intéressant. Une chose à laquelle je n’avais pas pensé, est qu’une fois que la franchise est dépassée, il n’y a aucune raison de se rationner. Je sais qu’il y a d’énormes abus, mais il me semble que c’est encore une autre mesure pour empêcher une minorité de personnes d’abuser d’un système qui bénéficie à la majorité des gens. L’article fait en outre référence aux dépenses aux Etats-Unis qui sont plus importantes qu’en France, bien que la participation de l’état soit moindre. Il est de notoriété publique que le système américain, avec ses assurances volontaires, fait que ce pays le plus riche du monde, a un taux de mortalité maternelle comparable à ceux des pays en développement. La France veut-elle vraiment d’un service de santé à deux vitesses ?



  • Annie 24 mai 2007 08:54

    Moi ce qui me fait rire, c’est l’emploi du mot pipole. J’habite l’Angleterre et je n’avais pas vraiment compris le raccourci entre people qui a une signification bien précise en France et pipole qui est un mot merveilleux et qui sent la campagne. Enfin il devrait sentir la campagne. (et pas électorale)



  • 22 mai 2007 18:47

    La franchise est un problème dans la mesure où elle est modulable en fonction du trou ( ou des dépenses de la sécurité sociale). Il y aurait des économies à réaliser en ne délivrant que le nombre de cachets prescrits par une ordonnance plutôt que de jeter des boites de médicaments à moitié pleine à la poubelle, ou en généralisant l’usage des médicaments génériques. Mais la franchise constitue le premier pas vers la privatisation de la santé, et son montant n’est donc pas vraiment pertinent. Dans ce cas, c’est le principe qui compte.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité