• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Anthony Tabet

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 30 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Anthony Tabet 24 septembre 2008 22:49

    Moi, j’adore, merci, je le teste demain sur les collègues on verra bien !



  • Anthony Tabet 16 décembre 2007 15:05

    Pour Sarkozy le cumulard : il avait aussi la présidence de l’EPAD (Etablissement Public d’Aménagement de la Défense). Pas sûr qu’il ait assisté à moindre réunion, mais ilen a touché les indemnités, et elles n’étaient pas du tout négligeables...



  • Anthony Tabet 16 décembre 2007 15:01

    Quand au déblocage anticipé de la participation, effectivement c’est une arnaque pure et simple.

    Il y a quelques années, Sarkozy (déjà), ministre du budget, je crois, avait autorisé le déblocage anticipé de 10 000 euros. De nombreux collègues avaient sauté sur l’occasion (j’y ai droit, je le fais, on me dit que c’est un avantage alors je prends sans réfléchir). Un an après, nombreux étaient ceux qui regardaient l’évolution de la part de fond (le PEE sur lequel nous déposons notre participation est composé essentiellement d’actions de la société, le CAC40 va bien, merci) et pleuraient qu’ils avaient laissé l’argent sur un livret A et finalement « perdu » beaucoup d’argent.

    Lâcher la proie pour l’ombre, c’est toute la politique sarkozienne. Si vous avez un vrai besoin, vous pouvez déjà débloquer votre participation (achat de résidence principale, mariage, divorce, PACS !), sinon tout déblocage anticipé vous fait perdre de l’argent à terme. Cohérent avec la vente des autoroutes par exemple (on renonce à des décennies de rentrées d’argent annuelles de centaines de millions pour quelques milliards aujourd’hui) mais désastreux à long terme...



  • Anthony Tabet 16 décembre 2007 14:51

    A tel point d’ailleurs que, si l’on en croit le Canard Enchaîné (et c’est généralement une bonne idée de le croire), la direction du Figaro, après avoir encensé la mesure dans les colonnes du journal... a opposé une fin de non-recevoir aux salariés qui disaient être intéressés par la possibilité de se faire payer leurs RTT !

    Je signale d’ailleurs que cette possibilité existe déjà : dans ma grosse entreprise du CAC40, nous pouvons depuis plusieurs années « monétiser » nos RTT non prises en fin d’année, après les avoir déposées sur un Compte Epargne Temps qui est lui-même abondé par l’entreprise (vous épargnez 4 jours on vous en paye 5 ou quelque chose comme ça, personnellement je prends tous mes congés mais je sais que certains y trouvent leur compte)

    Il y a fort à parier que les seules entreprises qui « offriront » cette nouvelle possibilité à leurs salariés sont celles qui le font déjà, les autres refuseront de sortir l’argent, et en aucun cas le salarié n’aura le choix...



  • Anthony Tabet 7 novembre 2007 23:01

    J’ai vécu au début de ma vie professionnelle (il y a environ 12 ans) une situation à laquelle votre article me fait irrésistiblement penser :

    Je travaillais dans une équipe (d’ingénieurs, d’ailleurs) d’une vingtaine de personnes au sein de laquelle il y avait 3 maghrébins musulmans. Arrive le mois du ramadan : l’un l’observe srupuleusement, le 2ème moins (il saute le déjeuner, mais prend souvent quelque chose à boire ou à grignoter) et le 3ème non. Un 4ème collègue rejoint quelques temps après l’équipe, c’est un musulman pieux qui s’isole pour la prière aux heures adéquates et gourmande (gentiment, sans créer de problème à personne apparemment) ses camarades s’il les voit prendre du jambon à la cantine ou un verre à l’occasion d’un pot d’entreprise. Quelques mois passent et revoilà le temps du ramadan. Plus aucun des 4 ne participe aux déjeuners, et je croise un soir le 2ème sus-mentionné en train de griller une cigarette en douce, qui m’explique qu’il ne veut pas que le nouveau le voie, et que d’ailleurs il faut qu’il arrête parce que ça lui fait honte, en substance, d’être moins bon musulman que lui. Je crois remarquer que le 3ème n’est pas très content de « devoir » faire le ramadan mais s’y sent obligé pour ne pas perdre la face devant ses co-religionnaires.

    Cela m’a beaucoup frappé à l’époque, à quel point la pression du groupe, et même d’un seul de ses membres un peu plus motivé, pouvait influencer les gens. Je précise qu’il ne s’agissait en aucun cas de menaces, ni même de quoi que ce soit qui ressemble à du harcèlement. Tous les 4 ont toujours eu de très bons rapports avec tous les membres de l’équipe et tout ceci ne générait aucune tension.... juste un certain malaise en ce qui me concerne.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès