• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

aquad69

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 286 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • aquad69 1er février 2010 14:19

    Bonjour Vincent,

    « Invictus » est un film agréable à voir qui rend une assez bonne image de ce que l’on pourrait appeler « l’esprit Mandela », et on peut souhaiter à ce titre qu’un maximum de gens aillent le voir.

    Mais réduire toute l’oeuvre de Mr Nelson Mandela à un match de foot, c’est tout de même un peu simpliste !

    Sur ce plan le film « Gandhi » était tout de même meilleur.
     
    Et puis il faudrait comprendre le contexte politique et économique qui régnait en Afrique du Sud à l’époque, chose évidemment complexe et subtile, pour se rendre compte que si le gouvernement Mandela a permis par sa politique d’éviter une possible guerre civile, il n’a jamais eu ni le pouvoir, ni les gens d’expérience nécessaires pour mettre réellement la main sur les rènes de l’économie du pays et sur les ressources financières qui lui auraient été indispensables pour organiser des réformes réellement profondes et un repartage effectif des richesses du pays.

    Au demeurant si celà avait été tenté, peut-être alors que les pouvoirs occidentaux ne l’auraient pas vue du même oeil et ne l’auraient pas laissé faire et qu’aujourd’hui Mr Mandela aurait chez nous l’image d’un Fidel Castro ou d’un Khadafi ...

    Cordialement Thierry



  • aquad69 18 janvier 2010 14:13

    Bonjour Olivier Bailly,

    « Parce qu’il y a quelque chose de civilisationnel. »

    Abolument, et c’est pour celà que c’est faire bien trop d’honneur à Mr Sarkozy que d’accoler son nom sur un phénomène qui le dépasse de loin, ainsi d’ailleurs que les milieux politiques français .

    Au demeurant cette dérive ne concerne pas seulement la France, mais l’Occident tout entier, donc le Monde par extention, et doit être mise en parallèle avec l’autre dérive importante, l’économique, qui tend à concentrer de plus en plus de richesses entre des mains de moins en moins nombreuses.

    Il est caractéristique que l’ambiance de peur qui se diffuse dans tous les milieux sociaux devant le ou les naufrages - général ou particuliers- qui s’annoncent est un facteur important de développement des communautarismes ; le nationalisme actuel -bien différent de l’ancien patriotisme qui était avant tout sacrifice de soi - en est un, à l’évidence.

    L’ironie en fin de compte est que cette dérive est, à échelle différente, exactement de la même nature que celle qui mène des jeunes issus de l’immigration à se refermer sur eux-même dans leur propre communautarisme.

    Cordialement Thierry



  • aquad69 23 décembre 2009 13:10

    Bonjour Mr Mistwood,

    un remarque qui pourrait s’avérer utile :

    le principe d’une taxe carbone parait acquis auprès des masses, et personne ne se pose la question de réfléchir à ce qu’elle signifie réellement.

    Eh bien ! C’est la première tentative historique de réaliser un vieux rêve du libéralisme :
    pouvoir enfin nous facturer l’air que nous respirons.

    Car si l’on ne parle pas -encore- de nous facturer l’oxygène dont nous avons besoin, la taxe carbone est déjà le paiement d’une sorte de retraitement de l’air, comparable aux frais de retraitement de l’eau qui représentent les deux tiers des factures d’eaux que nous payons.

    Je laisse celà à votre réflexion ...

    Cordialement Thierry



  • aquad69 4 novembre 2009 13:05

    Bonjour Paul,

    Hamid Karzaï seul candidat, et donc élu .

    Mais les vertueux démocrates occidentaux continuent à dénoncer des fraudes à l’occasion du dépouillement du scrutin ...

    Et si nous commencions à faire le nettoyage chez nous ?

    cordialement Thierry

     



  • aquad69 8 juillet 2009 14:30

    Bonjour Paul,

    merci à vous de votre excellent article, et aux étudiants de leur savoureux canular ...

    Un auteur qui signait jadis sous le pseudonyme de Pierre Nord a abordé le premier, il y a une trentaine d’année, dans un petit bouquin, ce qu’il appelait « l’intoxication » :

    pour résumer fortement, il s’agit de mettre le sujet que l’on vise dans l’état d’esprit d’interprêter de manière fausse les informations véridiques qui lui parviennent, ou même carrément de les lui faire rejeter car trop invraisemblables, au profit d’une masse de fausses informations que l’on lui fournit et sous lesquelles on le noie.

    Cette technique a apparemment commencé d’être développée pendant les guerres mondiales par les divers services de renseignements et de contre-espionnage militaires.

    Mais il semble bien qu’elle soit devenue aujourd’hui la base du mode de gouvernance des Etats, le modèle de la technique médiatique et, quand on voit la perception qu’ont l’immence majorité des gens d’ici du Monde qui les entoure et de leurs voisins, le coeur-même d’une culture autiste, mensongère et égocentrique jusqu’au nombrilisme.

    Bravo à nos jeunes successeurs, et que ces initiatives se multiplient !

    Cordialement Thierry

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité