• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

astus

astus

Mes études m'ont sensibilisé à l'humain ce qui m'aide à résister à certaines aliénations contemporaines pour tenter de garder l'essentiel : la capacité à penser pour rester libre tant les croyances de notre époque restent pour moi un sujet d'étonnement. Je soutiens une éthique laïque et citoyenne qui privilégie les liens sur les biens. Plutôt agnostique mais intéressé par la spiritualité, la lecture, l'histoire, et les débats philosophiques, j'aime aussi la nature et les arts, notamment la musique et je me dis parfois que les orchestres sont de bons modèles d’organisation sociale. Intéressé par la modernité je ne partage pas l'enthousiasme de certains pour le matérialisme actuel dont la panoplie technocratique me semble être plus un problème qu'une solution tant pour l'avenir de nos sociétés que pour celui de notre planète.

Tableau de bord

  • Premier article le 07/02/2008
  • Modérateur depuis le 21/03/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 68 1319 2635
1 mois 0 4 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 658 350 308
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • astus astus 3 juillet 14:27

    @blablablietblabla

    C’est sympa votre appréciation, et cela change de ceux qui « moinssent » en passant sans expliquer pourquoi ils n’ont pas aimé ou sont en désaccord, dont je pense l’auteur de cet article.
    Bien sûr chaque lecteur en a le droit, mais le fait de l’avoir n’implique pas qu’on le fasse et a fortiori qu’on le fasse sans laisser de trace. C’est finalement une question de savoir vivre. Merci.


  • astus astus 2 juillet 16:24

    Pour les esprits curieux qui se méfient à juste titre des théories du genre, lesquelles n’existent pas contrairement à la doxa habituelle, il y a un un article documenté ici « Le sexe a-t-il mauvais genre ? » :




  • astus astus 21 juin 12:16

    Bonjour Bernard,

    Je ne suis pas sûr que notre société actuelle soit moins vertueuse que celle d’hier car la cité platonicienne concernait un nombre très restreint de citoyens, ce qui à l’ère de la mondialisation, ou même seulement de la nation, représente un sérieux changement d’échelle. Mais s’il est vrai que l’égotisme et la recherche du plaisir règnent en maîtres c’est aussi que la peur de l’enfer et le poids du péché originel ont cessé d’écraser la plupart des gens. Et si trop souvent encore l’être est traité comme une chose, et la chose comme un être, on peut cependant plus facilement aujourd’hui qu’autrefois accorder une valeur à chaque personne si celle-ci accepte de se confronter directement aux autres, ce qui ne va pas sans conflit et force de la volonté. 
    Amitiés


  • astus astus 20 juin 14:49

    Bonjour Zen,

     
    Ray Kurzwail et autres transhumanistes surfent sur les peurs ancestrales qui ont fait le bonheur des religions promettant la vie éternelle, du moins pour certains. C’est le nouveau veau d’or des sociétés prétendument modernes qui traitent les êtres comme des choses et les choses comme des êtres. Car l’homme augmenté, cette idéologie dangereuse, risque plutôt d’aboutir à un homme diminué comme j’ai essayé de le monter ici :  https://www.agoravox.fr/actualites/technologies/article/l-humain-augmente-est-il-un-etre-127358

    Cdlt


  • astus astus 7 juin 09:38

    Merci Bernard pour cet article intéressant qui montre bien que l’information et la communication ont bien les premiers rôles sur la scène du monde. C’est passionnant car cela ouvre des perspectives tout à fait nouvelles sur le plan philosophique mais aussi pour les thérapeutiques même si celles qui peut-être en découleront un jour mettront sûrement encore longtemps pour raccrocher les wagons. Bien à toi. C.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès