• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

astus

astus

Mes études m'ont sensibilisé à l'humain ce qui m'aide à résister à certaines aliénations contemporaines pour tenter de garder l'essentiel : la capacité à penser pour rester libre tant les croyances de notre époque restent pour moi un sujet d'étonnement. Je soutiens une éthique laïque et citoyenne qui privilégie les liens sur les biens. Plutôt agnostique mais intéressé par la spiritualité, la lecture, l'histoire, et les débats philosophiques, j'aime aussi la nature et les arts, notamment la musique et je me dis parfois que les orchestres sont de bons modèles d’organisation sociale. Intéressé par la modernité je ne partage pas l'enthousiasme de certains pour le matérialisme actuel dont la panoplie technocratique me semble être plus un problème qu'une solution tant pour l'avenir de nos sociétés que pour celui de notre planète.

Tableau de bord

  • Premier article le 07/02/2008
  • Modérateur depuis le 21/03/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 66 1256 2335
1 mois 0 2 0
5 jours 0 1 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 657 349 308
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • astus astus 25 avril 12:17

    Il n’y a aucun mystère sur la mort de Robert Boulin car chacun sait qu’il a été assassiné par la bande du SAC en cheville avec Charles Pasqua 



  • astus astus 7 avril 15:32

    @Giordano 

    Il faut impérativement supprimer la sélection partout : dans les clubs de foot supprimons tout de suite les « sélectionneurs » qui sont d’abo-minables fascistes et prenons les joueurs au hasard, y compris parmi les handicapés, qui ne doivent pas être laissés sur le bord du chemin au nom de la fraternité. Pour la course à pied élargissons le choix des participants au 100 m à tous ceux qui courent cette distance en plus de 20 secondes, au nom de l’égalité des citoyens. Pour les chirurgiens recrutons aussi parmi les bouchers et charcutiers qui en connaissent un rayon dans la découpe de la viande. Et au nom de la liberté prenons tous les enseignants dans les recalés au bac. Choisissons enfin les procureurs parmi les loubards de quartiers car ils connaitrons mieux ceux qui tombent entre leurs mains et saurons faire régner cette justice aujourd’hui si dévoyée par le capitalisme. Vive la France !


  • astus astus 15 mars 12:35

    @Bonjour Gabriel et merci pour ce beau texte.

    La mort s’oppose à la naissance et non à la vie dont elle permet le renouveau. Mais si aider à donner la vie puis en prendre soin est l’origine de toute action morale puisque sa finalité vise le bien de l’être et sa persévérance, alors aider à bien mourir est la suite ultime de ce geste inaugural car son but est d’éviter le mal en acceptant cette échéance inévitable tout en refusant la déchéance évitable. On peut ainsi accoucher de la vie comme de la mort, l’une comme l’autre étant une délivrance. Les médecins d’aujourd’hui qui savent pourtant que les meilleurs soins du monde n’aboliront pas la mort ne sont malheureusement pas formés à accompagner celle-ci car elle leur fait très peur (d’où leur choix professionnel) alors même que c’est pourtant l’exact pendant de délivrer la vie. D’obscures croyances les en empêchent. Fort heureusement je ne suis nullement affecté par celles-ci et pense comme Épicure que quand la mort n’est pas là le problème ne se pose pas et que quand elle est là le problème ne se pose plus.
    Cdlt. 


  • astus astus 14 mars 14:33

    @Radix


    Plutôt les actes manqués, qui sont toujours réussis ...


Voir tous ses commentaires (20 par page)



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Le syndrome Astérix
  2. Quelles pistes pour réduire le terrorisme ?
  3. En passant par là...




Palmarès