• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

aurelie

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 27/06/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 52 51
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • aurelie 17 juin 2007 21:37

    Bonsoir,

    Je viens de voir que vous aviez relevé ma citation, je lirai votre réponse plus tard, là j’ai pas le courage.

    @+



  • aurelie 15 juin 2007 07:27

    Oui. Merci.

    Votre calcul est peut-être juste, toutefois il est inexact de dire que le taux de TVA moyen est plus élevé pour les plus aisés que pour les moins aisés. C’est le contraire. C’est ce que j’ai retenu de l’interview d’un économiste dans Le Monde du 14 juin. Cela ne change pas le fait que l’impôt sera sans doute supporté plus par les aisés que par les moins aisés, ceux-là consommant davantage.



  • aurelie 14 juin 2007 22:23

    Bonjour,

    Je n’ai pas tout compris dans votre article, vous semblez un auteur très réactif, si bien que je me permets de vous poser ces deux questions.

    "Il est important de rappeler que la dette financière de l’Etat est d’environ 900 milliards d’euros et que le déficit des comptes publics s’élève en 2006 à 40 milliards d’euros, soit environ 10 % du budget. Et ce ne sont là que les dettes de l’Etat (source minefi).

    Notons que l’Etat paie 46 milliards d’euros d’intérêts pour rémunérer ses créanciers. Donc, le déficit est inférieur au service de la dette. Les recettes fiscales de l’Etat ne suffisent donc pas à payer les dépenses de fonctionnement (non financières).

    Cela signifie dont que même si l’Etat n’avait pas de dette, les recettes seraient inférieures aux dépenses."

    Avec les chiffres que vous citez j’arrive à la conclusion inverse : en notant R les recettes, D les dépenses, I les intérêts de la dette, on a R-D-I = -40 milliards d’euros et I = 46 milliards d’euros donc R-D = 6 milliards, soit un état bénéficiaire.

    « La TVA est un impôt proportionnel qui va dans ce sens : les 30 % des ménages aux revenus les plus élevés supporteront près de 60 % du coût de ce nouvel impôt (le taux d’épargne est plus élevé chez les ménages plus aisés). »

    Quel lien entre la dernière affirmation entre parenthèses et l’affirmation qui la précède ? la TVA n’est pas un impôt sur l’épargne, c’est un impôt sur la consommation.

    Merci d’avance.



  • aurelie 14 juin 2007 20:47

    (...)

    sans commentaire...



  • aurelie 14 juin 2007 20:35

    Cher NPM,

    Apprenez à modérer vos expressions, j’ai signalé votre message aux modérateurs, chacun a le droit d’exprimer son opinion et il faut savoir l’accueillir avec courtoisie.

    « comment résisteront-ils à la hausse des prix de 5% ? »

    Je ne crois pas que les produits des pauvres, ceux de premiéres necessité, déja à 5%, seront augmenté.

    Vraiment ? et pourquoi croyez-vous ça ?

    Par ailleur, rien que l’année derniére et cete année, les scmicard auront eut plus de 5% d’augmentation.

    Ah bon ? J’ai lu pas plus tard qu’aujourd’hui dans Le Monde que l’augmentation du Smic en juillet 2007 serait plafonnée à 2,05%, soit la valeur de l’inflation.

    Donc, ca ne les touche que légérement.

    Faut arreter d’être con, un momement !

    Votre grossièreté ne dégrade que vous.

    On veut des entreprises riches en France, ou un desert digne de l’Afrique ?

    Je ne vois pas en quoi le fait que les entreprises s’enrichissent m’enrichit moi. A vrai dire, un post plus haut signale même qu’aux USA, les investisseurs prélèvent de l’argent aux entreprises et qu’en Europe on n’y est pas encore mais pas loin.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès