• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Alain Alain

Alain Alain

Je suis un citoyen ordinaire. Je m'inquiète pour l'avenir de l'humanité en particulier de mes enfants et petits-enfants. Je ne supporte pas l'injustice sociale. Mon but en intervenant sur Agoravox, donner modestement du grain à moudre dans leur réflexion à ceux qui me lisent.

Tableau de bord

  • Premier article le 07/04/2018
  • Modérateur depuis le 28/05/2019
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 13 63 852
1 mois 4 18 368
5 jours 0 2 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 33 22 11
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Alain Alain BAËSA 8 avril 2018 18:53

    @popov
    Je comprends le début de votre commentaire.
    Ensuite : "La France ne sera pas très attractive pour les investisseurs car elle devra prélever beaucoup de taxes pour payer les foultitudes de gens sans compétences et à faible QI qu’elle importe par centaines de milliers chaque année et qui pour la plupart seront, ainsi que leur descendance, des assistés à vie« .
      »Des gens sans compétences et à faible QI qu’elle importe" ?
    Vous voyez ça où ?



  • Alain Alain BAËSA 8 avril 2018 18:39

    @colibri
    Même les politiciens de droite prétendent œuvrer pour une société juste où chacun peut vivre de son travail, patron, artisans, salariés et tous les citoyens même les capitalistes, actionnaires et autres
     Pour cela il faut des règles qui équilibrent les droits de chacun compte tenu que leurs intérêts divergent. On s’en fout qu’il y ait des milliardaires pourvu qu’il n’y ait plus de pauvres dont le seul espoir est de survivre.
    Par exemple pour que les pauvres ne meurent pas faute de pouvoir se payer les traitements nécessaires, on a créé la sécurité sociale financée par tous les travailleurs mais aussi tous les citoyens avec la CGS.
    Après si l’idée c’est que chacun se débrouille pour sauver sa peau, il n’y aura plus beaucoup de consommateurs capables de maintenir leur niveau de vie et cela tuera le commerce, les artisans, les patrons, faute de clients.



  • Alain Alain BAËSA 8 avril 2018 18:17

    @pipiou
    Je ne suis pas dans la nostalgie du passé. Je dis simplement que le modèle social et les droits des salariés se dégradent de plus en plus après chaque « réforme » désormais appelée « transformation » par les gouvernants d’aujourd’hui.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès