• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

bakerstreet

bakerstreet

J'aime la bonne compagnie, la bretagne entre deux marées, J. Bach et Charles Trenet, le thé earl grey et la bonne bière, Bob Dylan mister Tambourine man, le sport sans ses égarements, me perdre et me retrouver. J'aime aussi ma tendre amie, la solitude, l'écriture et la lecture, l'art du zen et de la bicyclette. 

Tableau de bord

  • Premier article le 18/01/2012
  • Modérateur depuis le 20/02/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 60 5343 2309
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 410 270 140
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • bakerstreet bakerstreet 21 décembre 2011 21:10

    Argo

    Bravo à cette superbe clairvoyance pour nous aider à passer à travers les écueils médiatiques. Vous nous éclairez.
    Vous devriez aller à Fukishima car là bas aussi la pollution ne vient pas de la centrale atomique et des réacteurs explosés, mais de tout ce flot de journalistes qui viennent polluer le cite, avec leurs mouchoirs sales et leurs papiers gras.
    Sans blagues, vos propos sont à prendre à quel degré ?



  • bakerstreet bakerstreet 21 décembre 2011 10:22

    Ce matin, commentaires dithyrambiques de Jacques Vendroux sur France inter, au sujet de l’arrivée de Beckam au PsG. Bekham , 37 ans, footballeur pas encore à la retraite, et payé 800000 euros par mois, deux appartements filés à la clé, chauffeur, école gratuite et privée pour les gosses, sans compter deux voitures de luxe offertes. Il semble étonnant qu’on ne lui file pas le château de Versailles en prime ou pour le moins un château de la Loire

    Un peu plus tôt sur la même radio, Axel Kahn préposé aux prochaines élections à Paris, et se situant à gauche, interrogé sur l’arrivée du footballeur, a coupé court en disant qu’il s’en tapé, après pondu le même message lénifiant qu’habituel sur les inégalités, que l’on peut décliné à toutes les sauces, tant ça mange pas de pain.....

    Voilà le genre de choses qui alimente le plus le front du mécontentement sous toutes ces formes, jusqu’à celles du front bien sûr. On est dans les années vingt, pire même. Jamais le cynisme d’une minorité qui plus est sûre de ses droits n’a jamais été si manifeste, et obscène.

    De même qu’il existe un salaire minimum, l’expression la plus forte d’un leader politique serait d’affirmer que l’on ne peut s’approprier tant de biens, s’en prendre forcément la part des autres, tout en étant complètement coupé de la vie commune, et de devenir un monstre, une sorte de roi Ubu prêt à tout pour continuer ses agapes

    Je dirais que n’importe qui a plus que dix fois le salaire minimum est un voleur, et que les systèmes encourageant et créant ses gouffres artificiels n’ont aucune légitimité, en rapport avec les paris que l’on a résoudre.



  • bakerstreet bakerstreet 21 décembre 2011 09:56

    Radix

    effectivement le lien est édifiant

    La phrase de montesquieu me parait tout à propos

    « C’est une expérience éternelle, que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser ; il
    va jusqu’à ce qu’il trouve des limites ».
    MONTESQUIEU - De l’esprit des lois, livre XI, 1748

    Quand à la qualité de cet article tenant lieu de bétonnage, de manipulation, de mensonge, il est juste révélateur du corporatisme ambiant

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès