• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

benedicte_gab

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 193 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • benedicte_gab 5 juin 2007 15:20

    Très bon article de fond, sur les valeurs paraître et de possession que véhicule en permanence notre société sans le prôner ouvertement ... tout en dénigrant ouvertement par contre tout ce qui relève des valeurs de l’être, tout en utilisant ce manque « d’être » en chacun de nous et les aspirations inconscients qu’il suscite par la publicité pour nous vendre de « l’avoir » c’est à dire des objets, des produits dans une spirale consumérisme sans fin, car cet « avoir » une fois acquis le manque resté entier, sera manipulable et réorienté vers l’acquisition d’un nouvel objet, nouveau produit. Preuve s’il en était besoin, que cet « être ». Et je suis devenue adhérente du MoDem, pour en autres les raisons que tu évoques au dernier paragraphe.



  • benedicte_gab 25 mai 2007 16:33

    Le simplisme ça fait 30 ans qu’on en fait, à gauche comme à droite. Le simplisme face à un problème complexe, c’est dangereux et ça aggrave dans le temps le problème que l’on prétendait savoir résoudre ... concernant la délinquance et les banlieues ça fait plus de 20 ans qu’on travaille à rendre ces problèmes explosifs, qu’on les laisse pourrir et avant la « racaille » de Sarkozy, il y a eu les « sauvageons » de Chevénement. Et vu comme c’est parti, ça va encore empirer pendant 5 ans et ça va exploser de partout. Et la désinformation ce n’est pas seulement sur ce qu’il se passe en France, il faut arrêter de prétendre appliquer les méthodes des USA, la violence ne cesse de croître aux USA, elle est omniprésente et gangrène la société ... nous ferions mieux d’apprendre à faire autre chose que de les suivre bêtement dans l’erreur.

    Albert Einstein disait fort justement « La folie est de toujours se comporter de la même manière et de s’attendre à un résultat différent. » ... c’est ce qu’une légère majorité des français ont choisi, il ne s’écoulera pas plus de quelques mois pour qu’une partie d’entre eux comprennent à quel point ils ont été aveugles.



  • benedicte_gab 25 mai 2007 16:16

    Je ne suis pas sûre que la vaccination en soi, ne pose pas un problème, parce qu’elle affaiblit globalement les défenses immunitaires du corps et généralisée les défenses immunitaires des générations à venir. Et c’est partir d’un principe faux qui est que l’on peut se prémunir de tout ... or une maladie comme la peste qui faisait des ravages il y a quelques siècles a pourtant quasiment disparue sans vaccination. Des études sur le BCG faites en Inde, ont démontré que sur 2 populations ayant au départ les mêmes conditions sanitaires de vie, la population non vaccinée dont les conditions sanitaires s’étaient significativement améliorées avait vu la tuberculose régresser de manière significative, alors que la population vaccinée sans amélioration des conditions sanitaires continuait à présenter un taux sensiblement égal de tuberculose. La vaccination contre le choléra est totalement inefficace, mais continue à être pratiquée. Mais la vaccination de masse rapporte beaucoup et on joue sur la peur de la maladie et on l’entretien, voire on la crée, comme lors de cette campagne dans les lycées pour la vaccination contre l’hépatithe B, qui a par la suite été abandonnée. Ma fille n’a pas été vaccinée ROR, parce que ce n’était pas obligatoire, son BCG lui a été imposé à l’école, mais n’a pas pris et comme la médecine scolaire est presque démantelé, on ne m’a jamais obligé à le lui faire refaire. Elle a fait naturellement rubéole, rougeole et oreillons. Elle n’a pris que très rarement des antibiotiques et elle n’est pas plus malade que ses camarades, voire moins qu’une partie d’entre eux. Le lobby pharmaceutique est extrêmement important et la désinformation ne joue pas seulement sur les vaccins mais aussi sur les traitements médicaux. Les traitements de la ménopause que l’on fourgue à tour de bras à la majorité des femmes dès les premiers symptômes ont fait l’objet d’études arrêtées et retirées rapidement par les labos, parce qu’entraînant des conséquences alarmantes en terme d’augmentation des cancers du sein, de la maladie d’Alzheimer, des problèmes cardiaques mais ces traitements continuent pourtant à être prescrits massivement. Ce lobbying des labos empêche toute politique de santé publique et mondiale cohérente ... et nous allons en payer le prix en terme de santé individuelle et collective.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité