• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

beneolentia

beneolentia

i am here to send you back to hell

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 316 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • beneolentia beneolentia 13 septembre 2011 20:41

    Peu avant le 11 Septembre, de très nombreux délits d’initiés sont avérés : Entre le 6 et le 7 septembre, 4 744 options de vente « put options » portant sur les actions d’United Airlines sont achetées, contre seulement 396 acquises à l’achat. Le 10 septembre, veille des attentats, ce sont 4 516 « put options » d’American Airlines qui sont acquises, contre 748 à l’achat. 

    «  Ces niveaux sont 25 fois supérieurs à la moyenne des transactions opérées habituellement sur ces deux compa­gnies ; de plus, aucune information ou fusion nouvelle ne justifiait de telles acquisitions », a déclaré le vice-président d’un des établissements les plus réputés du monde financier à Éric Laurent, qui le cite à la page 47 de son livre paru fin 2004, La face cachée du 11 Septembre (Pocket).  

    Quelques lignes plus haut, ce même interlocuteur déclare :  

    « les autorités américaines (…) couvrent ou dissimulent le plus spectaculaire délit dinitié jamais survenu. Vous ne trou­verez personne dans la communauté financière pour croire en la fable officielle. »   

    Par ailleurs, on constate avant le 11/9 :  

    — des niveaux élevés d’options de vente sur les actions de sociétés de réassurance susceptibles de payer des mil­liards pour couvrir les pertes dues aux attentats : Munich Re et le Groupe AXA  

    — des niveaux élevés d’options de vente sur les actions de compagnies financières touchées par les attentats : Merrill Lynch & Co., Morgan Stanley, Bank of America  

    — des niveaux énormes d’options d’achat sur un fabricant d’armes dont l’action a monté en flèche : Raytheon   

    John Kinnucan, un cadre de Broadband Research, dit :  

    «  J’ai vu un nombre d’achat/vente plus élevé que je n’ai jamais vu depuis 10 ans que je suis les marchés, particu­lièrement sur les marchés d’options. » (Associated Press18-9-2001 ; San Francisco Chronicle 19-9-2001)  

    Dylan Ratigan de Bloomberg Business News, parlant des mouvements sur Morgan Stanley et d’autres compagnies, a dit :  

    « Ce serait une des coïncidences les plus extraordinaires dans l’histoire de l’humanité si c’était une coïncidence. » (ABCNews 9/20/2001)  

    Pour la première fois en 33 ans, le World Trade Center change de propriétaire en avril 2001 : Larry Silverstein, homme d’affaires averti, achète pour 3,2 milliards de $ un bail de 99 ans pour la gestion du complexe.  

    Pourtant, les Tours commencent à dater, nécessitent des travaux importants, à commencer par de coûteux travaux de désamiantage, et elles n’ont jamais été réellement rentables.  

    M. Silverstein, qui a pris soin d’assurer le complexe –en incluant une clause qui couvre spécifiquement les atten­tats terroristes– pour 3,5 milliards de $, 6 semaines seulement avant le 11 Septembre, demandera ensuite que ses indemnités soient doublées, car le WTC a été la cible de DEUX attentats !  

    Finalement, le tribunal du district de Manhattan lui accordera un dédommagement de 4,6 milliards de $.

    http://reopen911.wordpress.com/2008/02/11/11-septembre-2001-le-plus-spectaculaire-delit-d%E2%80%99initie-jamais-survenu/




  • beneolentia beneolentia 13 septembre 2011 20:38

    Peu avant le 11 Septembre, de très nombreux délits d’initiés sont avérés : Entre le 6 et le 7 septembre, 4 744 options de vente « put options » portant sur les actions d’United Airlines sont achetées, contre seulement 396 acquises à l’achat. Le 10 septembre, veille des attentats, ce sont 4 516 « put options » d’American Airlines qui sont acquises, contre 748 à l’achat. 

    «  Ces niveaux sont 25 fois supérieurs à la moyenne des transactions opérées habituellement sur ces deux compa­gnies ; de plus, aucune information ou fusion nouvelle ne justifiait de telles acquisitions », a déclaré le vice-président d’un des établissements les plus réputés du monde financier à Éric Laurent, qui le cite à la page 47 de son livre paru fin 2004, La face cachée du 11 Septembre (Pocket).  

    Quelques lignes plus haut, ce même interlocuteur déclare :  

    « les autorités américaines (…) couvrent ou dissimulent le plus spectaculaire délit dinitié jamais survenu. Vous ne trou­verez personne dans la communauté financière pour croire en la fable officielle. »   

    Par ailleurs, on constate avant le 11/9 :  

    — des niveaux élevés d’options de vente sur les actions de sociétés de réassurance susceptibles de payer des mil­liards pour couvrir les pertes dues aux attentats : Munich Re et le Groupe AXA  

    — des niveaux élevés d’options de vente sur les actions de compagnies financières touchées par les attentats : Merrill Lynch & Co., Morgan Stanley, Bank of America  

    — des niveaux énormes d’options d’achat sur un fabricant d’armes dont l’action a monté en flèche : Raytheon   

    John Kinnucan, un cadre de Broadband Research, dit :  

    «  J’ai vu un nombre d’achat/vente plus élevé que je n’ai jamais vu depuis 10 ans que je suis les marchés, particu­lièrement sur les marchés d’options. » (Associated Press18-9-2001 ; San Francisco Chronicle 19-9-2001)  

    Dylan Ratigan de Bloomberg Business News, parlant des mouvements sur Morgan Stanley et d’autres compagnies, a dit :  

    « Ce serait une des coïncidences les plus extraordinaires dans l’histoire de l’humanité si c’était une coïncidence. » (ABCNews 9/20/2001)  

    Pour la première fois en 33 ans, le World Trade Center change de propriétaire en avril 2001 : Larry Silverstein, homme d’affaires averti, achète pour 3,2 milliards de $ un bail de 99 ans pour la gestion du complexe.  

    Pourtant, les Tours commencent à dater, nécessitent des travaux importants, à commencer par de coûteux travaux de désamiantage, et elles n’ont jamais été réellement rentables.  

    M. Silverstein, qui a pris soin d’assurer le complexe –en incluant une clause qui couvre spécifiquement les atten­tats terroristes– pour 3,5 milliards de $, 6 semaines seulement avant le 11 Septembre, demandera ensuite que ses indemnités soient doublées, car le WTC a été la cible de DEUX attentats !  

    Finalement, le tribunal du district de Manhattan lui accordera un dédommagement de 4,6 milliards de $.

    http://reopen911.wordpress.com/2008/02/11/11-septembre-2001-le-plus-spectaculaire-delit-d%E2%80%99initie-jamais-survenu/



  • beneolentia beneolentia 12 septembre 2011 20:50

    Peu avant le 11 Septembre, de très nombreux délits d’initiés sont avérés : Entre le 6 et le 7 septembre, 4 744 options de vente « put options » portant sur les actions d’United Airlines sont achetées, contre seulement 396 acquises à l’achat. Le 10 septembre, veille des attentats, ce sont 4 516 « put options » d’American Airlines qui sont acquises, contre 748 à l’achat. 

    «  Ces niveaux sont 25 fois supérieurs à la moyenne des transactions opérées habituellement sur ces deux compa­gnies ; de plus, aucune information ou fusion nouvelle ne justifiait de telles acquisitions », a déclaré le vice-président d’un des établissements les plus réputés du monde financier à Éric Laurent, qui le cite à la page 47 de son livre paru fin 2004, La face cachée du 11 Septembre (Pocket).  

    Quelques lignes plus haut, ce même interlocuteur déclare :  

    « les autorités américaines (…) couvrent ou dissimulent le plus spectaculaire délit dinitié jamais survenu. Vous ne trou­verez personne dans la communauté financière pour croire en la fable officielle. »   

    Par ailleurs, on constate avant le 11/9 :  

    — des niveaux élevés d’options de vente sur les actions de sociétés de réassurance susceptibles de payer des mil­liards pour couvrir les pertes dues aux attentats : Munich Re et le Groupe AXA  

    — des niveaux élevés d’options de vente sur les actions de compagnies financières touchées par les attentats : Merrill Lynch & Co., Morgan Stanley, Bank of America  

    — des niveaux énormes d’options d’achat sur un fabricant d’armes dont l’action a monté en flèche : Raytheon   

    John Kinnucan, un cadre de Broadband Research, dit :  

    «  J’ai vu un nombre d’achat/vente plus élevé que je n’ai jamais vu depuis 10 ans que je suis les marchés, particu­lièrement sur les marchés d’options. » (Associated Press18-9-2001 ; San Francisco Chronicle 19-9-2001)  

    Dylan Ratigan de Bloomberg Business News, parlant des mouvements sur Morgan Stanley et d’autres compagnies, a dit :  

    « Ce serait une des coïncidences les plus extraordinaires dans l’histoire de l’humanité si c’était une coïncidence. » (ABCNews 9/20/2001)  

    Pour la première fois en 33 ans, le World Trade Center change de propriétaire en avril 2001 : Larry Silverstein, homme d’affaires averti, achète pour 3,2 milliards de $ un bail de 99 ans pour la gestion du complexe.  

    Pourtant, les Tours commencent à dater, nécessitent des travaux importants, à commencer par de coûteux travaux de désamiantage, et elles n’ont jamais été réellement rentables.  

    M. Silverstein, qui a pris soin d’assurer le complexe –en incluant une clause qui couvre spécifiquement les atten­tats terroristes– pour 3,5 milliards de $, 6 semaines seulement avant le 11 Septembre, demandera ensuite que ses indemnités soient doublées, car le WTC a été la cible de DEUX attentats !  

    Finalement, le tribunal du district de Manhattan lui accordera un dédommagement de 4,6 milliards de $.


    http://reopen911.wordpress.com/2008/02/11/11-septembre-2001-le-plus-spectaculaire-delit-d%E2%80%99initie-jamais-survenu/





  • beneolentia beneolentia 12 septembre 2011 20:49

    Peu avant le 11 Septembre, de très nombreux délits d’initiés sont avérés : Entre le 6 et le 7 septembre, 4 744 options de vente « put options » portant sur les actions d’United Airlines sont achetées, contre seulement 396 acquises à l’achat. Le 10 septembre, veille des attentats, ce sont 4 516 « put options » d’American Airlines qui sont acquises, contre 748 à l’achat. 

    «  Ces niveaux sont 25 fois supérieurs à la moyenne des transactions opérées habituellement sur ces deux compa­gnies ; de plus, aucune information ou fusion nouvelle ne justifiait de telles acquisitions », a déclaré le vice-président d’un des établissements les plus réputés du monde financier à Éric Laurent, qui le cite à la page 47 de son livre paru fin 2004, La face cachée du 11 Septembre (Pocket).  

    Quelques lignes plus haut, ce même interlocuteur déclare :  

    « les autorités américaines (…) couvrent ou dissimulent le plus spectaculaire délit dinitié jamais survenu. Vous ne trou­verez personne dans la communauté financière pour croire en la fable officielle. »   

    Par ailleurs, on constate avant le 11/9 :  

    — des niveaux élevés d’options de vente sur les actions de sociétés de réassurance susceptibles de payer des mil­liards pour couvrir les pertes dues aux attentats : Munich Re et le Groupe AXA  

    — des niveaux élevés d’options de vente sur les actions de compagnies financières touchées par les attentats : Merrill Lynch & Co., Morgan Stanley, Bank of America  

    — des niveaux énormes d’options d’achat sur un fabricant d’armes dont l’action a monté en flèche : Raytheon   

    John Kinnucan, un cadre de Broadband Research, dit :  

    «  J’ai vu un nombre d’achat/vente plus élevé que je n’ai jamais vu depuis 10 ans que je suis les marchés, particu­lièrement sur les marchés d’options. » (Associated Press18-9-2001 ; San Francisco Chronicle 19-9-2001)  

    Dylan Ratigan de Bloomberg Business News, parlant des mouvements sur Morgan Stanley et d’autres compagnies, a dit :  

    « Ce serait une des coïncidences les plus extraordinaires dans l’histoire de l’humanité si c’était une coïncidence. » (ABCNews 9/20/2001)  

    Pour la première fois en 33 ans, le World Trade Center change de propriétaire en avril 2001 : Larry Silverstein, homme d’affaires averti, achète pour 3,2 milliards de $ un bail de 99 ans pour la gestion du complexe.  

    Pourtant, les Tours commencent à dater, nécessitent des travaux importants, à commencer par de coûteux travaux de désamiantage, et elles n’ont jamais été réellement rentables.  

    M. Silverstein, qui a pris soin d’assurer le complexe –en incluant une clause qui couvre spécifiquement les atten­tats terroristes– pour 3,5 milliards de $, 6 semaines seulement avant le 11 Septembre, demandera ensuite que ses indemnités soient doublées, car le WTC a été la cible de DEUX attentats !  

    Finalement, le tribunal du district de Manhattan lui accordera un dédommagement de 4,6 milliards de $.


    http://reopen911.wordpress.com/2008/02/11/11-septembre-2001-le-plus-spectaculaire-delit-d%E2%80%99initie-jamais-survenu/



  • beneolentia beneolentia 12 septembre 2011 20:48

    Peu avant le 11 Septembre, de très nombreux délits d’initiés sont avérés : Entre le 6 et le 7 septembre, 4 744 options de vente « put options » portant sur les actions d’United Airlines sont achetées, contre seulement 396 acquises à l’achat. Le 10 septembre, veille des attentats, ce sont 4 516 « put options » d’American Airlines qui sont acquises, contre 748 à l’achat. 

    «  Ces niveaux sont 25 fois supérieurs à la moyenne des transactions opérées habituellement sur ces deux compa­gnies ; de plus, aucune information ou fusion nouvelle ne justifiait de telles acquisitions », a déclaré le vice-président d’un des établissements les plus réputés du monde financier à Éric Laurent, qui le cite à la page 47 de son livre paru fin 2004, La face cachée du 11 Septembre (Pocket).  

    Quelques lignes plus haut, ce même interlocuteur déclare :  

    « les autorités américaines (…) couvrent ou dissimulent le plus spectaculaire délit dinitié jamais survenu. Vous ne trou­verez personne dans la communauté financière pour croire en la fable officielle. »   

    Par ailleurs, on constate avant le 11/9 :  

    — des niveaux élevés d’options de vente sur les actions de sociétés de réassurance susceptibles de payer des mil­liards pour couvrir les pertes dues aux attentats : Munich Re et le Groupe AXA  

    — des niveaux élevés d’options de vente sur les actions de compagnies financières touchées par les attentats : Merrill Lynch & Co., Morgan Stanley, Bank of America  

    — des niveaux énormes d’options d’achat sur un fabricant d’armes dont l’action a monté en flèche : Raytheon   

    John Kinnucan, un cadre de Broadband Research, dit :  

    «  J’ai vu un nombre d’achat/vente plus élevé que je n’ai jamais vu depuis 10 ans que je suis les marchés, particu­lièrement sur les marchés d’options. » (Associated Press18-9-2001 ; San Francisco Chronicle 19-9-2001)  

    Dylan Ratigan de Bloomberg Business News, parlant des mouvements sur Morgan Stanley et d’autres compagnies, a dit :  

    « Ce serait une des coïncidences les plus extraordinaires dans l’histoire de l’humanité si c’était une coïncidence. » (ABCNews 9/20/2001)  

    Pour la première fois en 33 ans, le World Trade Center change de propriétaire en avril 2001 : Larry Silverstein, homme d’affaires averti, achète pour 3,2 milliards de $ un bail de 99 ans pour la gestion du complexe.  

    Pourtant, les Tours commencent à dater, nécessitent des travaux importants, à commencer par de coûteux travaux de désamiantage, et elles n’ont jamais été réellement rentables.  

    M. Silverstein, qui a pris soin d’assurer le complexe –en incluant une clause qui couvre spécifiquement les atten­tats terroristes– pour 3,5 milliards de $, 6 semaines seulement avant le 11 Septembre, demandera ensuite que ses indemnités soient doublées, car le WTC a été la cible de DEUX attentats !  

    Finalement, le tribunal du district de Manhattan lui accordera un dédommagement de 4,6 milliards de $.


    http://reopen911.wordpress.com/2008/02/11/11-septembre-2001-le-plus-spectaculaire-delit-d%E2%80%99initie-jamais-survenu/



Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité