• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Benoit91

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Benoit91 25 août 07:54

    Les choses sont sans doute un peu plus compliqué que telles qu’exposées dans votre article parce que la situation en Irak est compliqué.

    Déjà les journaux français ont parlé de cette affaire, dans la foulé des journaux américains, parce que le gouvernement Irakien a fait un mini-scandale et pas avant.

    Et le gouvernement irakien a fait un mini-scandale quand il a compris que certaines forces chez lui était très énervé et susceptibles de vraiment commencer à faire du grabuge.

    Il n’y a pas eu une frappe mais une série de 3 évènements sur différents sites depuis la fin juillet. Toutes mené par Israël et sans doute toutes menées à partir des bases américaines comme le soutiennent les miliciens pro-iranien.

    En vrai et ceux qui observent assidument ont bien compris que strictement rien ne va changer. Le gouvernement irakien s’agite pour donner le change, dit qu’il va durcir les conditions d’opération pour les pays occidentaux dans le ciel irakien, mais dans la réalité ça ne changera rien du tout. Les Irakiens souhaitent aujourd’hui que les occidentaux restent chez eux pour équilibrer les forces et assister l’armée en cas de recrudescence du terrorisme local. N’oublions pas que l’Irak a été martyrisé quand les sunnites se sont énervés vraiment et ont pris les armes avec ISIS.

    D’autre part, le gouvernement irakien n’est pas mécontent des frappes qui détruise le matériel lourd des « milices populaire » « sectaire chiite ». Ces miliciens pro-iranien dispose d’arme légère mais aussi de matériel anti-tank, de roquette et de missile balistique fourni par l’Iran. L’Iran verse un salaire à ces gens. Et l’Iran n’a jamais demandé l’autorisation à l’Irak pour faire ça !

    Les dirigeants irakiens ont certes été très content de pouvoir compter sur ces milices pro-iranienne contre ISIS, à l’occasion ils leur ont un peu desserrer la bride et mieux toléré leur présence. Maintenant il faut aussi bien voir que les mecs menacent d’attaquer depuis le sol irakien avec les armes fourni par les Iraniens et à leur demande les forces américaines en présence dans la région et les forces des alliés des Américains. Autrement d’impliquer l’Irak dans un conflit régional avec un ou plusieurs états sur demande iranienne et sans l’accord du gouvernement irakien.

    Et plus encore : comme signalé dans l’article, et à plusieurs reprise, ces « milices populaires » ont également menacé d’utiliser la puissance de feu dont elles disposent désormais pour putcher les dirigeants irakiens si ils décidaient de s’opposer à l’Iran / orienter leur politique dans un sens qui déplait à Téhéran. Ils sont clairement bien plus excité que le Hezbollah (qui partage néanmoins comme point commun d’être une milice privé étrangère et de menacer de déclencher des conflits étatiques par dessus la tête des autorités légales).

    Avec un regard un peu plus neutre et en se mettant du point de Bagdad vous en penseriez quoi ? Imaginez la perception qu’en auraient les potentats locaux si par exemple le général qui préside le centcom se permettait plusieurs fois par mois de pondre un communiqué qui déclare : j’ai des troupes au sol en Irak et je vais leur dire de putcher les dirigeants irakiens si l’Irak « s’oppose aux états-unis » ! C’est sur que les Irakiens feraient feu de tout bois pour essayer de réduire la capacité de nuisance des forces américaines présentent au sol en Irak pour mettre un terme à ce chantage. N’importe qui capable de prêter assistance serait bienvenu dans ce cas.

    Mais quand c’est l’Iran qui fait ça, ça passe crème parce que l’Iran dirige « un axe de la résistance » en vu de « l’émancipation de toute la région ». Cela dit les dirigeants qui seront pas d’accord avec leur point de vu seront putcher quitte à déclencher une guerre civile meurtrière pour ça. Exactement comme au Yémen !



  • Benoit91 24 novembre 2017 13:33

    @Debrief Aucune chance que le Canada achète Russe : les deux pays sont en rivalité géostratégique dans l’Arctique ! Quand on en fabrique pas soit même, on achète pas les armes d’un rival, surtout dans le domaine de la défense aérienne.
    A bien y regarder, si le Canada n’était pas totalement noyauté par des Young Leader, il considèrerait les USA comme un rival aussi.
    L’Inde achète Russe et Français pour deux bonnes raisons : 1- ne pas mettre tout ses œufs dans le même panier, 2- ne pas avoir les mêmes matériels que ses rivaux que sont le Pakistan équipé par les USA, et la Chine équipé par elle-même ou par les Russes.



  • Benoit91 24 novembre 2017 12:48

    @Plus robert que Redford :
    Nos chers « amis » allemands envisagent de remplacer leurs vieux Tornados par cette merde, passant au dessus de l’Eurofighter, dont ils sont pourtant co-constructeurs !
    L’explication pour ça est on ne peut plus simple : nos cousins d’outre-Rhin nous considèrent comme un ennemi géostratégique au même chef que les Russes, du coup il ne peuvent pas envisager d’acheter du Rafale. Mais ça n’est pas le cas du Canada, considérant la question Québécoise soldée, ils ne nous considèrent pas comme des ennemis potentiels.







Palmarès