• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

bergerlotois

Dégoûté par ce monde vacillant, j’ai opté pour la vie "paysanne". Je reste continuellement consterné par la médiocrité moutonnesque (et je m’y connais) de ceux qui se nomment "citoyen" sous le simple prétexte qu’ils mettent un bulletin dans l’urne. J’espère le sursaut qui ne viendra pas en regardant tomber les uns après les autres nos derniers espaces de liberté (à quand Agoravox...)

Tableau de bord

  • Premier article le 12/09/2015
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 77 54
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • bergerlotois 28 juin 2012 17:24

    C’est vrai, mais c’est déjà 12 miliards de gens qui pourrait manger correctement. Après, c’est le grand flou...



  • bergerlotois 28 juin 2012 16:04

    @stanh

    Et oui, c’est bien vrai. Nos braves déjections suffiraient à fertiliser au moins 90% de nos besoins alimentaires, au lieu de ça, elles font pousser les algues.

    Au moyen-âge, les paysans proche des villes avaient chacun un bout de rue dans laquelle ils ramassaient les déchets. On se battait pour le caca des gens. Quelle belle époque finallement !



  • bergerlotois 28 juin 2012 15:59

    La soldarité campagne ville a toujours existé. le campagnard va à la ville avec des carottes et revient avec des sous-sous.



  • bergerlotois 28 juin 2012 15:57

    Contrairement à ce qu’on croit, l’agriculture produit moins aujourd’hui qu’hier. Les rendements en blé plafonnent en france depuis 1990 par exemple. Nous jettons énormément aussi. Il y a encore 50 ans, rien ne se perdait. Les gens avaient une certaine forme de respect pour les aliments. Les fermes étaient de grands centres de recyclage : un écosystème utilisant les déchets des diverses productions pouren faire une nouvelle. Exemple : le lait de la vache fait du fromage et un déchet (le petit lait), le blé fait de la farine et un déchet (le son). Avec le petit lait et le son, vous élevez ds cochons. Aujourd’hui, le petit lait part presque totalement à la fosse et le blé est directement transformé en aliment du bétail.

    « Mais rien ne nous permet de penser qu’il est possible pour l’humanité de croître indéfiniment sur cette planète. La Réalité n’a que faire de nos »envies« et de nos besoins. Y’a t’il une solution saine a ce problème ? »

    D’après un rapport de la FAO, l’agriculture bio (comprendre autonome) peut nourrir 12 miliards d’individus, à condition de relocaliser la production. Aujourd’hui, l’afrique crève des productions bon marché du nord alors qu’elle pourrait être exédentaire. La planète porte plus de un miliard d’individus mals mourris. En chiffres absolus, ça n’a jamais été pire.

    L’agriculture moderne ne donne pas à bouffer aux habitants de cette planète, et ce qu’elle donne, c’est de la merde.



  • bergerlotois 28 juin 2012 15:36

    ouhais ba sa pa ma fote que ja aprendre a éccrire avec mon i-phon, et que ja mare qu’on se moque de mon françé que je le parle mieu que certain qui le crive pa bien.

    Comme disait un de mes voisins :« ce mec, il est riche comme fréjus ». Et oui, mon pauvre monsieur, on devient nul en tout...

    PS : en fait, je suis incapable de lire un texto ; ça doit être un langage médiocre et codé vaguement dérivé du français. Malheuresement, aujourd’hui, c’est ce qui prédomine.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité