• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Bernard Dugué

Bernard Dugué

Bernard Dugué réside à Bordeaux, il est écrivain-chercheur, diplômé de l’ENS des Mines de Saint-Etienne, docteur en pharmacologie et docteur en philosophie. Après avoir enseigné la biologie et la physiologie à l’université, il s’est consacré à des recherches transversales couvrant la physique, les sciences de la vie, l’évolution, la systémique et la philosophie. --------------------- Derniers livres publiés Le sacre du vivant, Le Temps présent (2014) L’information et la scène du monde, Iste (2017) Temps, émergences et communications, Iste (2017) ------------------- contact : duguebernard =at= gmail(dot)com

Tableau de bord

  • Premier article le 28/03/2006
  • Modérateur depuis le 14/04/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1956 4936 71365
1 mois 3 11 204
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 2667 1180 1487
1 mois 17 3 14
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Bernard Dugué Bernard Dugué 6 juin 2006 21:27

    Intéressantes remarques qui vont dans le sens souhaité d’Antoine ci-dessous : il faut plancher tout ça !

    Et tout ça est un grand chantier mais à portée de neurones. D’intelligentes choses à retenir, la démocratie d’opinion, que je conçois comme une métamorphose de la servitude volontaire de La Boétie. Au lieu du corps, on met son cerveau à disposition de la tyannie du marché des produits émotionnels.

    Einstein, belle formule, je note, à bientôt



  • Bernard Dugué Bernard Dugué 6 juin 2006 18:12

    Quelques réactions.

    Epiméthée et Prométhée me semblent hors-jeu ou à défaut, jouer un double jeu, dialectique sans doute. Eros comme énergie créatrice, oui, mais attention aux figures de Janus et au retournement d’Eros. Quant à la construction des valeurs, comme on dit en jargon freudien, Eros doit se sublimer

    Ce qu’on peut choisir ? Je crois que ces débats ont déjà eu lieu par le passé. On choisit son chemin, sa voie autant qu’on est choisie par elle, mais en politique, la question du choix est moins évidente, sauf dans le contexte de ceux qui veulent le rendre évident, aussi limpide qu’un concours de beauté.



  • Bernard Dugué Bernard Dugué 6 juin 2006 15:07

    Un peu de calme messieurs. Si vous êtes excités, pensez à passer par le frigo, boire frais, jeter un coup d’oeil à Rolland Garros et patienter, le mondial c’est dans trois jours



  • Bernard Dugué Bernard Dugué 6 juin 2006 11:47

    En guise ne clien d’oeil à Demian, ce lien qui vaut le détour car il nous relie à la question du lien et ce n’est pas rien

    http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=10288

    «  »"En quête de sens ou de lien ? À lire un certain nombre d’ouvrages qui réfléchissent sur le fonctionnement de nos sociétés, sur la complexité des phénomènes de vie qui en découlent, à écouter les médias qui tissent, souvent imparfaitement, une vision des modes de vie, à réfléchir sur ce qui constitue notre quotidien et nos expériences archivées, il y a quelque chose qui m’interroge. J’ai du mal à définir ces contours, sa forme exacte. Il est présent dans les projets que je forme et mets en place, dans mes pensées, dans mes écrits. Pour le rendre plus visible et explicite je poserai une question.«  »"



  • Bernard Dugué Bernard Dugué 6 juin 2006 11:45

    Remarque pertinente et exacte, le fond de cet article est lourd mais la chute semble légère, une sorte de pirouette comme pour s’excuser auprès des lecteurs d’avoir soulevé ces questions. Cela dit, l’exercice peut aussi s’avérer utile si les agoralecteurs s’appliquent à développer ce sujet.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès