• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Bertrand Loubard

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 08/10/2015
  • Modérateur depuis le 09/01/2016
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 41 193 372
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Bertrand Loubard 21 octobre 2016 20:50

    @Samson

    Merci du commentaire.

    Votre approche décortique un peu la complexité du fonctionnement des démocraties........qui, il est vrai, ne sont, sans doutes, pas les pires des systèmes...(particulièrement en Belgique). Mais effectivement, le Gouvernement Flamand a probablement de fort bonnes raisons pour être favorable au CETA...puisque après, ce sera au tour du TAFTA dont il sera impossible, logiquement, d’éviter les effets pervers...Ceci nous rappelle que Bruxelles, capitale de l’Europe, est un territoire flamand, que l’OTAN y a son siège, que les Bombes Atomiques de dernière génération sont entreposées clandestinement à Kleine Brogel (Flandre) : tout argument de se monter « coopérant »......En plus le futur achat de F35 de(s) force(s) aérienne(s) belge(s) procurera des retombées en ....Flandre....puisque l’ancien Ministre de la Défense Nationale, actuellement Ministre néerlandophone, sans compétence, du Gouvernement Fédéral actuel est pressenti comme Secrétaire Général de l’OTAN si la « Belgique » opte pour le F35.... et...TAFTA....Un autre choix serait difficile pour la gouvernement fédéral belge, les armes nucléaires de Kleine Brokel ne pouvant être transportées que par des F35....

    Bien à vous.



  • Bertrand Loubard 21 octobre 2016 13:59

    @doctorix

    Merci pour le commentaire et la référence....Sans en avoir l’air, Nicole Ferroni ne pose pas seulement les deux questions (liées évidemment) du « Pourquoi ? » (Wh ?) et du « Comment ? » mais aussi les quatre autres « W » (What, Who, When, Where). J’aurais aimé qu’elle continue avec les « Comment ? » aux réponses à ces 4 autres « W », car comme le disait Hofmannsthal : « C’est dans le comment que réside toute la différence » (Der Rosenkavalier ;- 1910)



  • Bertrand Loubard 18 octobre 2016 10:14

    Les faux dans l’information font partie de la propagande au premier, au deuxième et au troisième degré.

    Pour le Rwanda : RFI (Madeleine Mukamabano) annonce le 7/04/1994, à 8 h locale, 12h après l’attentat sur le Falcon d’Habyarimana, président du Rwanda : " la mort de trois casques bleus belges, tombés dans une embuscade sur la route de l’aéroport". Pas de trace à l’INA. Fausse nouvelle reprise dans le journal télévisé de France 2  :

    https://www.youtube.com/watch?v=TveJJWgAZoY

    Pour le Burundi : l’avocat belge Bernard Maingain fait diffuser le 13 janvier 2016 sur France 3 un « faux » dont il devait connaître, comme d’ailleurs l’ont reconnu les responsables de la chaîne, le caractère bassement fallacieux :

    https://www.youtube.com/watch?v=3oLcIt—DHI Grand Soir 3

    http://observers.france24.com/fr/20160114-erreur-france-3-images-massacre-burundi

    http://www.ozap.com/actu/massacre-au-burundi-le-soir-3-s-excuse-pour-la-diffusion-d-une-video-amateur-a-l-origine-douteuse/487981

     

    Le mal est fait !...Sorry !...Mais mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose.... !



  • Bertrand Loubard 17 octobre 2016 23:21

    @Thierry SALADIN

    Merci pour votre commentaire.

    Il faut espérer qu’avec les réseaux sociaux, la presse « non main stream », les lanceurs d’alertes et pourquoi pas des sites comme Wikileaks, des informations s’accumulent, détail par détail  ...or le diable ne se cache-t-il pas dans le détail ?.......Mais avec l’élection d’Hillary et des membres de son « Akazu » et si pas de troisième et dernière guerre mondiale, il faudra quant même attendre au moins jusqu’en 2024....Ce serait déjà mieux que Katyn, effectivement ....



  • Bertrand Loubard 17 octobre 2016 22:46

    @egos

    Merci pour votre commentaire.

    Le « cas » de la France ne faisait pas partie de l’objet de mon texte. Il s’agissait d’approcher certaines réalités complètement « voilées » dans le « cas » du clan Clinton et du rôle que ce clan a joué dans le drame Rwandais. Je ne parlais pas non plus de la guerre d’Algérie ni du Rainbow Warrier. Quant à l’Opération Turquoise, il faudrait sans doute chercher vers Bernard Kouchner pour avoir un avis certainement mieux motivés sur les « implications », « détails » et « parties prenantes » que vous évoquez d’une manière dont je ne peux pas très bien saisir le sens, ayant été assez explicite d’autre part.

    Personnellement, je ne pense pas, que la politique de Mitterand représente, effectivement, dans la hiérarchie des responsabilités dans le Génocide des Tutsi du Rwanda une part significativement prépondérante. La place de la France au Rwanda depuis 1980, comme j’ai pu le constater pendant près de 15 ans, était sur l’échiquier international vraiment très minime et déjà déclinante. L’argumentation en faveur de ce point de vue est le constat suivant : de 1980 à aujourd’hui, le déclin de la « francité » (partout dans le monde d’ailleurs, mais...) en Afrique francophone particulièrement, s’accélère, tandis que le concept-projet anglo-saxon de l’anglophonie « de l’Afrique du Caire au Cap », progresse. (Il ne reste que le Burundi, mais pour combien de temps encore). Cela s’explique par le manque de vision de la francophonie qui croirait peut-être encore que la culture francophone est toujours le nombril du monde. Or la vraie culture d’aujourd’hui est celle qui caractérise et identifie le complexe militaro - industriel international. Eisenhower nous a mis en garde contre cette culture qui peut, en effet, produire une Madeleine Albright qui estime que la mort de 500.000 enfants iraniens est un prix à payer. Ce sont les valeurs de cette culture qui permettent à Victoria Nuland de dire "Fuck the EU« à propos de l’Ukraine. C’est l’ »exceptionnalisme" de cette culture qui permet à Hillary Clinton de dire à propos de Kadhafi : "Nous sommes venus, nous avons vu et il est mort : Ah,Ah,Ah !!! Elle peut même en rajouter quand elle déclare : "Moi, Présidente des USA, si Téhéran ne respecte pas l’accord nucléaire, je raierai l’Iran de la carte !!!! (Hitler aurait-il été plus explicite ???). C’est cette civilisation (la nôtre) qui permet à Susan Rice, à propos des guerres du Congo, de dire : "Ils savent ce qu’ils ont à faire, nous, nous n’avons, pendant ce temps, qu’à regarder ailleurs« ......Etait-ce déjà la »philosophie politique" des USA de l’époque ? C’est en leur qualité de visionnaire de la justice, de la paix et de la démocratie que Tony Blair et George Bush ont invoqué les armes de destruction massive qui n’existaient pas et ont pu ainsi engendrer le chaos qu’on connaît aujourd’hui dans cette région..... Il faut écouter le rhétorique paranoïaque du Général Allen digne du Dr Strangellove prémonitoire de Stanley Kubrick :

    (http://www.breitbart.com/big-government/2016/08/03/flashback-general-john-allens-phone-sex-email-scandal/

    C’est la finesse de cette culture qui permet à Samantha Power de traiter, publiquement, Hillary Clinton de MONSTRE...Même entre membres de cette même culture ils commencent à se traiter de monstre ????? Et personne ne se demande pour quelles raisons Samantha est devenue actuellement tellement peu bavarde à propos d’Hillary.... !!!! Aurait-elle peur justement de ce qu’elle sait sur les Clinton à propos du Génocide des Tutsi du Rwanda ????

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès