• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Bertrand Loubard

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 08/10/2015
  • Modérateur depuis le 09/01/2016
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 41 198 382
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Bertrand Loubard 22 juin 2016 10:46

    @Al djamaal

    J’y pense depuis bientôt 26 ans (01 octobre 1990)...mais c’est très difficile (peut-être même trop dangereux). Car, d’une part, il existe, dans les tribunaux, un dictionnaire qui régit le bon usage de certains mots (Anvers, continuer, diamant, force(s), minerais, négation, occupation, penser, révision, sang, spéciale(s), territoire(s), travailler, etc. ; etc....) et on ne peut se permettre des libertés avec cette doxa. D’autre part, les budgets sont impressionnants quant il s’agit de propagation de la foi.....A Rome (Vatican), par exemple il y a un « office » ou une « congrégation » pour cela. A Jérusalem ou à Kigali, ce sont des services, bien entendus. Mais comme l’a dit Carla Del Ponte (qu’on peut ne pas aimer d’autre part), s’il devait s’avérer que ce ne sont pas les Hutus extrémistes qui ont abattu l’avion d’Habyarimana, il faudrait revoir l’histoire du Génocide (l’histoire, pas le Génocide en lui-même). Et cela ne gênerait pas seulement Kagamé (qu’« on » pourrait « jeter » s’il devait devenir incontrôlable), mais probablement bien d’autres qui traînent derrières eux tant d’autres « casseroles », « casseroles » type Whitewater-Foster, 500.000 enfants d’Irak, Plomb Durci , etc. qui, elles, pèsent cependant bien moins que les millions de morts des trois guerres d’Afrique centrale (Rwanda ’90-’94, Congo ’96-’97 et ’98-’02).



  • Bertrand Loubard 21 juin 2016 22:12

    Très bien les références et les liens....Mais il y a aussi la « sortie » extrêmement diplomatique et un rien « folle dangereuse hystérique compulsive » d’Hillary : "Moi, Présidente des Etats Unis, si les Iraniens ne respectent pas l’accord nucléaire, je rayerai l’Iran de la carte" (80 millions de morts)...C’est presque aussi intelligent que la sortie de Madeleine Albright à propos de l’armée US qui serait "un outil tellement extraordinaire qu’il serait stupide de le laisser inemployé". Ce qui manque dans votre article, à propos des Clinton, c’est leur rôle dans le génocide rwandais et dans les circonstances dans les quelles il a été déclanché.....Samantha Power qui a dit d’Hillary qu’elle était un monstre (sic) en sait beaucoup sur l’« administration Clinton » de ce moment-là....De même que Suzan Rice qui a dit à propos des guerres du Rwanda et de la RDC :"Ils savent ce qu’ils ont à faire, nous n’avons qu’à regarder ailleurs !!!« Et la Fondation Clinton aka »Daily Caller News"....est vraiment très proche de Paul Kagamé Président du Rwanda .....etc.....etc.....



  • Bertrand Loubard 21 juin 2016 11:00

    Très bonne synthèse qui invite à bien cogiter lors de l’analyse de tant de situations complexes où une démagogie réductrice fait son lit. Les Ministères Nationaux de la Vérité et de la Repentance et leurs Polices de la Pensée et de la Mémoire n’érigent-ils pas en dogme, des garde-fous, par crainte que ce qui pourrait (et devrait) être pris comme sujet de réflexion, ne devienne objet de libération et donc, in fine, de respect de l’autre dans ses différences et ses capacités de tolérance. Le cas du Rwanda est dans la « structure » de ce contexte aussi « interpellant » que la question Palestine Israélienne. La similitude dans la structure des propagandes des deux situations est instructive et incite à l’introspection.



  • Bertrand Loubard 16 juin 2016 10:06

    @Le p’tit Charles

    Pourquoi à la poubelle  ?

    Bien entendu le grand complot qu’un « diable méchant, camouflé » dans des groupuscules, coordonnerait sur la planète, depuis que l’homme est homme.....ce sont des élucubrations de complexés qui n’ont que cela à cogiter, qui n’ont rien d’autre à glander.... !

    Ponce Pilate avec son « Jésus ou Barabas »....c’était pas un complot. Jules César et ses « Alea jacta est » et « Tu quoque mi fili » ; Charlemagne et Roland à Roncevaux avec son cor ; les Croisés à Jérusalem, le Pape Sixte IV, ses amants, maîtresses, bâtards et mignons ; Laurent et Julien de Médicis et les Pazzi ;  ....et puis, pour faire plus court Dreyfus........C’était pas des complots tout cela....Qui parle des Lumumba, Che Guevara, Habyarimana, Sacco et Vanzetti, Trotski, Kennedy, Allende, Massoud, Liu Shaoqi et Mao....et même ..... Rainbow Warrior, Mukden, Tonkin, Katyn et le USS Main à La Havane, le vol MH 17 en Ukraine, la main invisible des marchés d’Adam Smith (les marchés comprennent très vite !!!!). Ne s’agirait-il pas que de « réalité augmentée ».... ?



  • Bertrand Loubard 16 juin 2016 09:54

    @Alois Frankenberger

    Afficher : « être Charlie, être Molembeek, être Orlando »...cela n’a rien à voir, pour moi, avec la satire, avec un bas quartier de métropole ou avec une quelconque homophobie. Mais entrer dans le système du « JE SUIS.... », c’est, selon moi, faire ce que le terrorisme tente de faire faire....comme dans les arts martiaux (à part le côté spirituel, moral et philosophique de ceux-ci)  : c’est à dire faire « perdre l’équilibre », faire commettre, à l’autre, l’erreur fatale. Mais dans les arts martiaux, là, au moins le but premier n’est pas de tuer.....Comme les USA devront bientôt « choisir » entre un fou dangereux et une folle dangereuse....entre la peste et le choléra......mais tout aussi hystériques, compulsifs et psychotiques l’une que l’autre....on aura bien du mal, des deux côtés de l’Atlantique Nord, à ne pas succomber à la propagande telle que préconisée par Edward Bernays il y a tantôt 88 ans. Nous reconnaîtrons, par intime conviction, que nos valeurs, notre spécificité, notre exceptionnalisme sont, en fait, potentiellement en danger. Notre civilisation et ses acquis mériteront bien qu’on se lance dans une guerre de légitime défense préventive......Cela a été le cas dans les Balkans, en Libye, en Syrie, en Ukraine, en Somalie, au Soudan, au Mali, au Rwanda au Burundi. Et cela sera-t-il encore le cas (comme prévu dans le PNAC[1]) avec l’Iran et pourquoi pas le Venezuela.... ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès