• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Bertrand Loubard

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 08/10/2015
  • Modérateur depuis le 09/01/2016
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 102 645 994
1 mois 3 33 37
5 jours 0 1 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 35 35 0
1 mois 3 3 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Bertrand Loubard 15 avril 2013 14:45

    A propos de ce qui est en préparation dans la Région des Grands Lacs on ne peut évoquer la Guerre de Corée sans remonter au Tribunal Militaire International pour l’Extrême-Orient et analyser les « accords » du Procès de Tokyo de 1945 entre « vainqueurs » et « vaincus » …..De même pour la situation qui prévaut actuellement aux frontières mêmes du Rwanda du Burundi et de la RDC on doit en revenir à Arusha, ce « Versailles Africain ». Une Minuar sous dimensionnée et sous équipées (volontairement ?), à la structure décisionnelle inadaptée et au commandement tétanisé était la cible toute indiquée pour que ses membres se fassent « tirer dessus » comme des lapins par les « uns » ou par les « autres ». Le FPR, faisant commettre l’erreur fatale à l’« ennemi », s’est positionné en sauveur. Kagamé, reconnu comme Le Rédempteur alors que ses « proxies » et autres combattants sous « fausses bannières » attisaient les feux partout, interdisait les soutiens militaires que la Communauté Internationale lui proposait, Communauté qu’il accuse aujourd’hui de passivité si non de complicité. Le scénario va se reproduire à quelques variantes près….. Il a fallut plus de 70 ans entre  »Nuremberg« et la »Vérité" sur="sur" les="les" auteurs="auteurs" du="du" carnage="carnage" et="et" il="il" avait="avait" que="que" officiers="officiers" les="les" 5="5" millions="millions" de="de" congolais="congolais" et="et" rwandais="rwandais" dans="dans" la="la" devront="devront" attendre="attendre" encore="encore" plus="plus" rwandais="rwandais" ses="ses" suites="suites" ne="ne" pourraient="pourraient" qui="qui" se="se" car="car" faut="faut" quelques="quelques" centaines="centaines" milliers="milliers" morts="morts" pour="pour" y="y" en="en" ait="ait" des="des" un="un" arrangement="arrangement" vaut="vaut" worthy="worthy" a="a" pu="pu" tel="tel" paul="paul" peut="peut" par="par" internationale="internationale" sans="sans" rende="rende" une="une" fois="fois">span> Le Rwanda n’ »attaquera" pas="pas" les="les" troupes="troupes" de="de" et="et" james="james" kabarebe="kabarebe" savent="savent" y="y" a="a" il="il" faut="faut" relire="relire">span>



  • Bertrand Loubard 20 mars 2013 18:53

    Pourquoi Ntaganda s’est-il « réfugié » à l’Ambassade US à Kigali ? Est-il réfugié ou invité ? Réfugié, il aurait pu l’être dans d’autres lieux (Ambassade d’Allemagne, de Suisse…en Ouganda ?). Ne semble-t-il donc pas y être bel et bien invité, mais par qui ? Car cela ne s’improvise pas. Il faut un arrangement préalable et les cartes doivent être distribuées minutieusement. Si réellement il avait eu la moindre velléité de balancer Kagamé ou Kabila, il serait mort depuis longtemps, sans chichi, comme les autres. Cependant s’il veut réellement se présenter à la CPI, comme il l’aurait annoncé depuis longtemps, ce n’est manifestement pas pour prendre tous les coups et être condamné maintenant, alors qu’il est recherché depuis plus de 7 ans !….Si c’est pour « témoigner » et « prouver » son « innocence », pourquoi ne pas l’avoir fait plus tôt ? Ou bien en tant que repenti coopérerait-il avec la CPI moyennant clémence et protection ? Il y a comme des procédures anglo-saxonne et un montage à la P.-R. Prosper là-dessous….(?)



  • Bertrand Loubard 19 mars 2013 00:09

    Bosco Ntaganda à l’Ambassade US de Kigali.

    Kagamé aurait-il eu, un seul jour, l’intention de livrer Ntaganda à la CPI ? Invraisemblable, d’abord, avec tout ce que connaît Ntaganda sur les questions d’actualité de la région. Quasiment impossible, ensuite, puisque le Rwanda n’est pas membre de la CPI. Les USA l’enverraient-ils à La Haye ? Peu probable à partir du territoire Rwandais même si le territoire de l’Ambassade jouit de l’exterritorialité. Manifestement le combat de mélanodermes dans un tunnel se complexifie…..Kagamé n’arrête pas Ntaganda : OK. Kagamé le laisse se « réfugier » à l’Ambassade US. O.K. Cela ne peut se faire qu’avec l’accord des USA. O.K. Ntaganda est exfiltré de l’Ambassade US à Kigali sous « protection » américaine pour « atterrir » aux USA. O.K. De là-bas « remettre » Ntaganda à la CPI, même s’il le « demande »…. ? Irréaliste car d’une part les USA ne sont pas plus membre de la CPI que le Rwanda, que, d’autre part, la Justice US dispose du « Hague Invasion Act » (et n’est pas prête à créer un dangereux antécédent) et que finalement Ntaganda sait tout sur les agissements US, du Génocide de 94 à l’émergence du M23. Cela paraît « abradacadantesque » et « tarabistoqué » mais pas tellement plus que Guantanamo ou Viktor Bout ! Kagamé serait-il toujours le « Lumen de Lumine », l’"Alpha et l’Oméga« , le »Rédempteur« ou bien Kagamé est-il  »acculé" à jouer avec le feu ? Mais de Kigali à La Haye via Washington, les ennuis de santé et les embûches pour Bosco peuvent encore être nombreux…..et cela ne dérangerait pas beaucoup de monde…pas plus que la situation plus que confortable de Nkundabatware et Mutébuzi au Rwanda….



  • Bertrand Loubard 16 mars 2013 14:28

    Bas nos pattes européennes en Syrie ! Non à nos participations aux  »false flag opérations" ! Assez de sang versé dans nos interventions  : Vietnam, Cambodge, Thaïlande, Cuba, Guatémala, Nicaragua, Salvador, Timor, Irak, Afghanistan, Soudan, Rwanda, Egypte, Libye, Gabon, Mali ! N’a-t-on pas encore assez assassiné de Lumumba à Allende, du Che à Khadafi, de Ben Laden à Ndadaye  ? Non à la démocratie de marché, aux marchands de canons et aux fabricants de cimetières ! Assez des mensonges d’Etat, assez "des droits de l’homme blanc, riche, en bonne santé, défenseur de la simili-culture judéo-chrétienne". Cessons de défendre le principe de l’intervention humanitaire, du droit à la défense préventive et à l’agression prophylactique. Combien de temps avons-nous soutenu les Mobutu, Ben Laden, Kadhafi, les Khmers Rouges et autres Moudjahiddins ? Combien, de temps continuerons nous à collaborer avec les diverses maffia de la drogue sud-américaine et des diamants russes, avec les Viktor Bout, George Soros, Bernard Madff, DSK, BHL ? C’est toute l’histoire d’une défaite annoncée que nous écrivons crime après crime. Desmond Tutu a récemment estimé que Bush et Blair devraient être traînés devant la CPI. On pourrait encore ajouter à ces deux-là une longue liste d’autres noms. Mais ils sont tous couverts par une immunité qui, si elle devait être levée, révèlerait l’effroyable vérité de ce qui se programme aujourd’hui et depuis près de 15 ans dans le monde occidental. François Hollande et David Cameron, "s’il faut verser du sang allez versez le vôtre, vous êtes bons apôtres "(B. Vian 1953) ! "Les Saint-Jean bouche d’or qui prêchent le martyre, le plus souvent, d’ailleurs, s’attardent ici-bas. Mourir pour des idées, c’est le cas de le dire, c’est leur raison de vivre, ils ne s’en privent pas….."(G. Brassens 1972)



  • Bertrand Loubard 25 février 2013 23:59

    Nième conférence, Nième résolution, Nième accord cadre, Nième engagement…..pour tout mettre en œuvre pour que le N+1nième « pas » en avant soit le bon……vers l’anschluss, par ses voisins, des « parties rentables » d’une RDC conduite à la décomposition. Il vaut mieux 5 millions de morts en plus aujourd’hui que 10, demain. Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras…..Il y aurait même des ONG pour souhaiter : "la nomination d’un ancien chef d’État en qualité d’Envoyé spécial des Nations Unies habilité à servir de médiateur au niveau national et régional" sic  :

    frikarabia2.blogs.courrierinternational.com/archive/2013/02/24/accord-cadre-rdc-46-ong-exigent-des-garanties.html

    Ne dirait-on pas qu’on remet les couverts comme lors d’Arusha : sous dimensionnement impréparation, inefficacité….tout mettre en scène pour l’« Histoire d’un échec annoncé » de la mission. Echec justifiant l’inévitable solution finale, en désespoir de cause et, finalement, la plus raisonnable ou la moins déraisonnable. Elle est loin la simagrée de l’intangibilité des « frontières héritées ». C’est "l’intersection entre la courbe de la demande en aides humanitaires et la courbe de l’offre en interventions militaires qui fixe le juste prix sur le marché des fabricants de vaccins et des marchands de cimetières…." L’effroyable vérité sur la tragédie des Grands Lacs ne sera connue que lorsque l’immunité à vie qui protégent les vrais coupables, et leurs complices, ne leurs sera plus nécessaire, ni utile à « leurs fabricants et leurs marchands ».

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Rwanda

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité