• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Blé

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1370 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Blé 24 février 2008 07:54

    Article très intéressant car parfaitement compréhensible.

    Les premières victimes de la politique de Bush sont les classes moyennes et modestes étatsuniennes. La pauvreté et le taux de mortalité augmentent de façon vertigineuse. La culture occidentale montre sa barbarie et son incapacité à mettre la dignité l’humaine au centre de ses activités (politiques, commerces, économies...)

    Le peuple en a marre de payer "les guerres". Je pense que ce sera de plus en plus difficile pour le prochain président-e U S A de déclarer une guerre sous quelque prétexte que ce soit.

    Les gens aspirent à vivre tranquillement. Tous les jours des jeunes étatsuniens reviennent au pays dans un costume en sapin, ou mutilés, ou fou. Pour qui ? pour quoi ?



  • Blé 23 février 2008 08:17

    Quand un président n’a pratiquement plus de pouvoir sur ce qui est le plus déterminant dans une société, c’est à dire, l’économie, reste les rideaux de fumées. Ces rideaux de fumée se multiplient mais arriveront-ils à cacher encore longtemps la pauvreté grandissante du pays ?

    Je doute que le nom d’une marionnette (même au poste de Président) soit déterminant dans l’économie de marché qui nous est imposée comme un horizon indépassable.

    Durant des siècles, l’une des institution la plus riche de France était l’église Catholique. La scientologie n’a rien inventé, sauf que les moyens sont différents. Dans une société où la concurence est valorisée, je trouve assez drôle que les sectes et religions reconnues se battent pour leur chapelle. Elles font comme les transnationnales qui ont besoin de conflits pour vendre leurs canons, leurs technologies de surveillance et autres gadgets qui remplissent sans faire trop de bruit les bas de laines.

    Il y a une religion qui est épargnée dans cet article : celle du profit. Qui s’intéresse vraiment à la communauté internationale des banquiers et des des actionnaires ?

     



  • Blé 19 février 2008 19:04

    Je veux juste apporter une petite précision. En Alsace Moselle nous sommes sous le régime concordataire.

    Si les parents ne veulent pas que les enfants suivent le cathéchisme, il faut qu’ils fassent une démarche auprès de l’école public car les cours de cathéchisme sont inclus dans le programme scolaire. Prêtres et pasteurs sont rémunérés par l’état, le vendredi Saint et le 26 décembre sont des jours chômés et payés.

    Ceci pour dire que la laïcité n’est pas uniforme en France.

    Parcontre dans ces mêmes départements où la laïcité est mise à mal, le régime de sécurité social local nous permet d’être remboursé à 90% sur les consultations et les médicaments, kiné, dentiste ; notre salaire est payé intégralement en cas d’arrêt maladie. La caisse n’est pas déficitaire.

    Personnellement, je suis pour la séparation stricte de l’église et de l’état car si l’état n’a pas les moyens d’étendre à toute la France le régime local de sécu, je ne vois pas pourquoi l’état aurait les moyens de construire des mosqués. Au niveau de la santé, la solidarité "Républicaine" ne doit connaitre aucune confession mais que l’être humain.

     

     

     



  • Blé 18 février 2008 16:12

    Devoir de mémoire dit-on mais pourquoi faire exactement ?

    Je peux me souvenir d’un incendit qui m’a fait très peur mais je risque de produire un autre incendit encore plus catastrophique si j’ignore ce qui a provoqué cet incendit.

    Je pense qu’il est possible de se sentir coupable à cause du devoir de mémoire de la shoha et d’être tout à fait déculpabilisé en agissant de manière à réunir les condition nécessaires (même inconsciemment) pour provoquer une nouvelle shoha (ou quelque chose de similaire). Pas ou très peu d’infos sur les causes de cette catastrophe, Hitler n’est pas arrivé au pouvoir par l’opération du saint-esprit ou par un coup d’état mais par le peuple. De plus, cet homme était entouré, et conseillé. Seul, cet homme aurait été beaucoup moins nocif. Qui tirait les ficelles de cette marionnette ? 

    Sarko sait que l’opinion public ça se fabrique et ça se manipule. N’a t-il pas su s’ entourer de spécialistes nord américains de la communication pour se faire élire ? 

     

     



  • Blé 18 février 2008 15:32

    Aujourd’hui, en France, la possession de diplômes ne garantit pas un emploi, je dirai même que certains diplômes peuvent être un handicap pour le trouver. En effet, les normes économiques qui dominent toutes les activités humaines ou presque sont difficilement applicables à la réflexion. La qualité d’un système cognitif ne pouvant être quoté en bourse, votre jugement est perturbé.

    Pourquoi Sarko a t-il besoin d’exiger ce qui se pratique déjà depuis un bon moment dans les établissement scolaires ? Les enseignants ne l’ont pas attendus pour transmettre l’histoire avec un grand "H" en l’adaptant au niveau des classes d’âge.

     

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité