• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Blé

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1370 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Blé 14 février 2008 07:58

    Pendant que l’on parle de l’immigration de culture musulmane, on ne parle pas de ses riches qui achètent des quartiers, des villages, des terres qui ne sont pas d’origine masulmane mais d’asiatique et anglo-saxonne,japonnaise, sud-américaine.

    Dans certains villages normands, tout est traduit en anglais pour faciliter la vie des anglais, pas celle des musulmans. 

    C’est drôle de constater comment le bourrage de crâne se répend. J’ai beaucoup plus de crainte envers un millionnaire russe qu’envers quelques clanpins musulmans qui travaillent pour une poignée de haricots en France.

    L’intérêt des banques et des actionnaires se fera de toute façon au détriment de la paix sociale et de la justice. Les retraites sont que l’arbre mis en avant pour cacher la forêt d’intérêts qui sont "non-dit".



  • Blé 14 février 2008 07:33

    Je me méfie des madames "soleil" et autres astres .

    Croire à l’irrationnel, ça fait rêver et peu faire beaucoup de dégas si on l’applique aux "marchés".

    Or, nous sommes dans une société de "marchés" qui repose essentiellement sur l’irrationnel.

    Quand telle place boursière éternue, le monde des affaires s’enrhume. Je doute fort qu’une madame soleil est mis sur la paille et ruinée autant de gens qu’ENRON ou les Subprimes. Tous les jours des milliers de gens jouent à la bourse parce qu’ils "croient" à la chance et au bonheur sans avoir besoin des services d’astrologues, ils ont des "spécialistes".

    On oblige personne à croire à l’astrologie mais il en n’est pas de même pour les bien faits de"l’économie de marché". Nous sommes tenus d’y croire ainsi qu’à l’augmentation du PIB pour que dans le futur les pauvres puissent être moins pauvres.

    Quand vous parlez de croyance et d’irrationnalité, s’il vous plait, ne vous limitez pas à l’astrologie. Dans cet article je ne vois qu’une discrimination entres escrocs de natures différentes, certes mais des escrocs quand même. Les pub, les discours politiques, les spécialistes en tout genre que font-ils d’autres que ne font les astrologues ?

     



  • Blé 12 janvier 2008 06:21

    Je travaille dans une association dite de "Culture populaire" et je peux vous dire qu’à la tête de cette association, les gens font tout ce qu’ils peuvent pour durer et profiter d’un bon salaire. Pour le reste, gestion, conditions de travail des salariés, droit du travail, ils ne connaissent pas. Cette assos n’est pas un cas isolé, (il suffit d’aller voir ce qui se passe dans les prud’hommes) elle fait beaucoup de mal car ses cadres se comportent comme des petits capos. 



  • Blé 3 janvier 2008 07:39

    Je ne suis pas plus pessimiste que cela. Etant de condition modeste, j’ai appris très tôt à me contenter de ce que j’avais, et j’ai toujours peu.

    Les états européens, plus précisément l’aristocratie européenne, les élites politiques, économiques et médiatiques ont mis au service de l’économie de marché leurs peuples. Ces derniers ont du mal à trouver la démocratie dans une société qui se résume en tout et pour tout à des échanges marchands dans tous les domaines.

    Comment en serait-il autrement quand on constate que cette économie de marché est aussi contraignante pour les individus qu’un régime totalitaire (les crimes et la violence en moins). Mais celle ou celui qui ne suit le mouvement peut crever, d’ailleurs c’est ce qui se passe chaque année, des êtres humains meurent de froid sur l’autel de la déesse « économie de marché ».

    2008 ressemblera comme une petite soeur à 2007, les puissants pomperont peut-être un peu plus les peuples car il va falloir pallier aux conséquences des subprimes, il y aura un peu plus de violence entre les gens et entre les peuples, l’économie de parché en a besoin pour fonctionner correctement. Par conséquent, le plus grand nombre se rapprochera un peu plus du statut de « serf ».



  • Blé 11 décembre 2007 21:37

    La mondialisation n’a pas besoin de citoyens ni de peuples, elle n’a besoin que de ressources humaines. Quand un président se permet de dire à un peuple de travailler plus pour gagner plus, ce président gouverne pour sa caste (qui n’a pas besoin de travailler plus pour s’enrichir puisqu’elle fait travailler les autres)qui est une caste internationale.

    Peut-on être citoyen dans un pays qui se dit démocratique lorsque l’individu est en situation de survie parce que tout en travaillant il n’arrive pas à joindre les deux bouts comme on dit. J’ai l’impression que pour les multinationales, le modèle politique idéal n’est pas le modèle démocratique mais plutôt le modèle chinois ou du magreb, la main d’oeuvre est corvéable à merci, pas trop regardante sur le salaire et sur le nombre d’heures, ni sur l’état de leur environnement.

    Les lois du commerce s’imposent à tous et à tout, l’économie de marché confisque les droits des peuples en Europe, leur manière de vivre, leur culture, comme ailleurs.

    Les nouvelles technologies ne promettent pas plus de facilités pour vivre mais plus de répression et de surveillance de la part de ceux qui détiennent le pouvoir sur les citoyens/consommateurs.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité