• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Blé

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1383 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Blé 9 août 2007 21:57

    Je ne pense pas que le RSA soit un nouveau moteur social contre le chômage. Ce serait plutôt un dispositif pour cacher l’absence de créations d’emplois. Du travail, il y en a mais le payer est une toute autre affaire.

    Les gens au RMI ne sont pas plus bêtes que les autres, s’ils ne trouvent pas de travail, c’est parce qu’il n’y a pas d’emploi. Est-ce le RSA qui va modifier cette situation ?



  • Blé 9 août 2007 21:38

    J’ai été à l’âge de trente ans en situation d’illettrisme, je ne maîtrisais pratiquement plus la lecture et j’avais perdu l’usage de l’écriture même en phonétique.

    Mon métier aujourd’hui est formatrice auprès des personnes en difficulté face à l’écrit, mon parcours et mon expérience pour ce métier m’aident beaucoup.

    Personnellement, je pense que le problème ne vient pas des enseignants mais du système scolaire. Pour certains enfants, la transition entre la maternelle et le C.P. est trop rapide, ils ne savent pas pourquoi ils doivent apprendre à lire et à écrire. Un apprentissage qui n’a pas de sens pour un enfant ne peut qu’évoluer vers l’échec.

    Je suis persuadée que cet échec, c’ est d’abord l’échec de transmission des savoirs par les adultes.



  • Blé 9 août 2007 14:31

    A vous lire fouadraiden, vous me rappelez les commentaires de ma fille encore adolescente quand elle sortait avec sa meilleure amie qui était d’origine magrébine. Quand elles se faisaient draguer par les garçons, plus d’un garçon a a été surpris de constater qu’en se basant sur le physique il y avait plus de chance de considérer ma fille comme magrébine et son amie comme une petite bien de chez nous.

    Oui un noir est un noir, un jaune est un jaune, un blanc est un blanc, un rose est un rose, un petit est un petit, un frisé est un frisé, un vieux est un vieux mais avant d’être une couleur, une taille, une chevelure,un âge, ils appartiennent tous à la communauté des humains, faut-il le rappeler ?

    Pour moi la question à se poser est la suivante : à quel moment pour un individu la taille, la couleur, le sexe,le métier, la maladie de l’« Autre » devient un problème pour lui ? Et pourquoi ?

    Même chose dans la société :à quel moment la société a t-elle besoin de bouc émissaire ? Qui en a besoin ? Pourquoi faire ?

    L’individu n’arrive pas au monde « raciste », il le devient par acculturation.

    Avez-vous remarqué que parmi les élites économiques, politiques et culturelles(pas seulement en France) on ne parle jamais de racisme. Les blancs, les jaunes, les verts et les violettes vont tous à la même table, sur les mêmes plages, dans les mêmes avions, dans les mêmes magasins, sur les mêmes bâteaux, les mêmes spectacles, etc...

    Etonnant, non !

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité