• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Groupe BLE Lorraine

Groupe BLE Lorraine

Le Groupe BLE Lorraine est le premier média indépendant et think tank de Lorraine. Composé d’un collectif de rédacteurs passionnés et d’un réseau d’informateurs présents partout en Lorraine, le Groupe BLE Lorraine rassemble plusieurs sites et plateformes sur internet. Il publie régulièrement des articles, des études et des idées pour faire avancer la Lorraine.

Tableau de bord

  • Premier article le 29/12/2008
  • Modérateur depuis le 02/01/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 195 379 2157
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 15 15 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Groupe BLE Lorraine Groupe BLE Lorraine 28 juin 19:24

    Au terme de ses consultations, le Préfet de la Région du Grand Est, Jean-Luc Marx, a remis fin juin et en toute discrétion son rapport sur l’avenir institutionnel de l’Alsace et par extension de la Lorraine au Premier Ministre français Edouard Philippe. Rappelons que Thomas Riboulet et Camille Zeghmouli, respectivement Président du Groupe BLE Lorraine et Vice-président du Parti Lorrain, avaient été reçus par le Préfet à ce sujet pour faire valoir le point de vue lorrain et faire entendre la voix de la Lorraine. Deux ans et demi après sa création, la méga région Grand Est, imposée sans concertation dans un climat de défiance, cherche en effet toujours la moindre légitimité. A noter enfin, transparence de la vie politique oblige, que seul Matignon peut décider de communiquer sur le contenu du rapport à la date qu’il choisira.



  • Groupe BLE Lorraine Groupe BLE Lorraine 5 février 23:51
    Suite au premier déplacement en Lorraine du Président Directeur-Général de Schmolz + Bickenbach, Clemens Iller, les 35 postes menacés sur le site Ascométal de Hagondange ne le sont plus. Les syndicats ont en effet obtenu que 21 emplois postés au parachèvement (sept), au laminoir (quatre), à l’aciérie (trois) et à l’entretien (sept) soient sanctuarisés. Des solutions seront par ailleurs trouvées pour les quatorze autres postes dans le cadre de négociations avec la direction locale du site, avec, par exemple, des ajustements en intérim. A noter enfin que Schmolz + Bickenbach a parallèlement annoncé des investissements importants dans le laminoir et le parachèvement de Hagondange.


  • Groupe BLE Lorraine Groupe BLE Lorraine 13 novembre 2017 22:52

    @Annamtlt Bonsoir, merci de votre intérêt. Vous pouvez nous contacter à cette adresse : contact@blelorraine.fr. 



  • Groupe BLE Lorraine Groupe BLE Lorraine 21 septembre 2017 12:39

    Les usagers des trains et des cars sont en colère en Lorraine. En cause, l’augmentation hallucinante des nouveaux tarifs TER appliqués par la méga-région Grand Est. Par exemple, alors qu’il fallait il y a encore quelques semaines payer environ 8 euros pour rallier Metz depuis Sarreguemines, il faut désormais lâcher 15,70 euros. Le billet Sarrebourg-Longwy est quant à lui passer de 21 à 39 euros. Un aller-retour entre Longwy et Nancy revient de même aujourd’hui à 44 euros, contre 14 euros en 2011, pour un trajet de plus de deux heures alors qu’il faut à peine une heure et quart en voiture pour bien moins cher. L’aller en bus entre Sarreguemines et Bitche coûte aussi à présent 8,70 euros. Les (ir)responsables du Grand Est affirment que des réductions existent si l’on acquiert la carte Presto moyennant 30 euros. Dans ce cas, le billet Sarreguemines-Metz revient à 11 euros et celui Sarreguemines-Bitche à 6,10 euros. Mais cela reste toujours environ 20 % plus cher qu’avant et nettement plus cher qu’un aller réservé sur un site de covoiturage, où le Sarreguemines-Bitche n’excède guère 2 ou 3 euros.

     La politique Grand Est est en train de tuer le réseau TER en Lorraine et va à l’encontre des préconisations environnementales. A tel point que dans différentes gares de Lorraine, des syndicalistes ont raturé les affiches placardées pour annoncer les nouveaux tarifs de train harmonisés dans la méga-région depuis le 1erseptembre. Le slogan « TER Grand Est simplifie son offre tarifaire » a ainsi été détourné en « TER grande peste amplifie son offre mortifère ». 



  • Groupe BLE Lorraine Groupe BLE Lorraine 19 septembre 2017 23:42

    Dans le cadre du Pacte Lorraine, 906 projets ont au total bénéficié de près de 346 millions d’euros de financement de la part de l’Etat français et de la Région Lorraine, générant 1,59 milliards d’euros d’investissements publics et privés. Ces projets ont permis la création de 3 708 emplois et le maintien de 6 379 autres. Le Pacte Lorraine devait soutenir et renforcer le développement industriel de la région et installer la Vallée Européenne des Matériaux et de l’Energie (VEME). Un label qui a malheureusement disparu avec la création du Grand Est. Il n’y a en effet désormais plus d’interlocuteur, dans la mesure où le Secrétaire Général aux Affaires Régionales (SGAR) a été délocalisé à Strasbourg.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès