• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Bodhi

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 153 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Bodhi 5 décembre 2009 12:21
    • l’ordre public , c’est de ne pas faire souffrir inutilement les animaux si cela peut être évité . l’abattage hallal n’a donc pas sa place en France et doit donc y être interdit.

    Il faut donc aussi interdire le Kasher et l’abattage standard. Puisque que dans les trois cas beaucoup d’animaux souffre.
    • l’ordre public , c’est de ne pas mutiler les enfants : toutes les circoncisions doivent être interdites ( sauf dans le cas des rarissimes indications médicales de cette intervention ...

    D’accord avec vous, mais dans ce cas là, il faut que le loi soit respecté de tous aussi bien chez les musulmans que chez les juifs.

    • l’ordre public , c’est la dignité humaine . niqabs et burqas doivent donc être interdits, car attentatoires à la dignité humaine , ainsi que le voile chez les filles de moins de 18 ans, que l’on doit protéger des pressions vestimentaires...

    Nous somme d’accord personne ne mérite de porter ce genre de choses.
    Mais il ne faut pas voir les choses que dans un sens.
    Les pressions vestimentaires existent également dans les pays occidentaux. La mode, la presse et la télévision nous rappelle tous les jours qu’il faut être comme ceci comme cela. Dans ce cas tout dogme est contre la dignité humaine.
    Je l’admet moi même. Mais je ne suis pas sûr que tout le monde soit prêt à en faire de même.


  • Bodhi 5 décembre 2009 11:57


    Le terme camp de concentration est parfait pour décrire ce qui se passe dans les abattoirs.
    Chaque année c’est plusieurs dizaines de milliards d’animaux qui sont tués de cette manière.

    Je vais même rajouter des éléments à votre conclusion qui préconise de manger moins de viande.

    Arrêter la production de fourrure pour laquelle on enferme des bêtes sauvages dans des cages d’un mètre carré. Tués par des procédés cruels tel que euthanasie par choc anal pour ne pas abimer la fourrure.
    Et une fois morts donnés à mangé aux animaux encore vivants pour raison économique, évidement.

    Rendre très restrictif le marché de l’animalerie et rendre obligatoire la castration des animaux de compagnie et ce pour éviter de l’ euthanasie qui est pratiquée par seringue ou par chambre à gaz (plusieurs animaux dedans pour réduire les coûts).

    Tout ça pour dire que la cruauté n’est pas exclusive au Hallal ou devrais je plutôt dire musulmans, vu la manière dont le sujet est tourné, mais est belle et bien répandu dans toutes les industries tournant autour des animaux.
    Productivisme, connerie humaine et Mondialisation sont responsable de ces cruautés.



  • Bodhi 27 juin 2009 15:03
    •  Pour aller de l’avant sur ce problème, je propose de le prendre à l’envers : mettons nous dans la situation où la France interdit effectivement le port du voile intégral par le biais législatif. Une musulmane qui vient en France est donc obligée d’aller à l’encontre de ses principes et de sortir non voilée.

    Excusez moi, mais il semble que vous mélangiez tout dans votre article.
    Seul le port du voile intégral est remis en question, donc si une femme ne peut plus porter de voile intégral pour sortir, elle pourra toujours le faire avec un autre moins couvrant.
    • La France serait alors « à égalité » avec les pays islamistes radicaux. Belle avancée en vérité ! Nous qui accusons le monde musulman de basculer dans l’obscurantisme et l’intolérance, nous agirions exactement de même !
    Au contraire, dans l’affaire du voile, c’est la modération des pratiques religieuses qui est défendue. Pratiques qui pourraient nuire au bien tous, tant au niveau sécuritaire qu’au niveau religieux.
    Si la France est offusquée des dires du papes appelant à la non utilisation du préservatif, elle l’est également pour le port du voile intégral.
    Dans les deux cas la sécurité et la religion sont en jeu.
    Je ne suis habituellement pas adepte des lois sécuritaires et liberticides, mais dans ce cas précis je ne vois rien à redire à la mise en place éventuelle d’une telle loi.
    • Stigmatiser une communauté, pour faire oublier les soucis économiques et les problèmes de société, ça ne vous rappelle rien ?
    Comparer notre gouvernement actuel au III ème Reich, faut le faire...
    Tant que je ne verrais pas d’interdiction faites à certaines communautés de pratiquer un métier, la mise en place de signe distinctifs obligatoires pour chaque communauté et, des autodafés visant les recueils de divers communautés, je ne croirais pas un mot de ce que vous pourriez me dire à ce sujet.
Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité