• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

bof

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 56 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • bof 29 octobre 2008 13:14

    Vous rigolez ?
    Dans quelles entreprises avez-vous mis les pieds pour écrire sans rire que "le contenu des etudes d’ingenieurs n’est utilisés , dans le meilleurs des cas qu’a 10%" ou que le boulot de R&D est fait par des techniciens ? Un technicien n’a pas la culture scientifique pour faire de la R&D. Normal, il n’est pas formé pour.

    Evidemment que les mafias et les réseaux d’anciens existent . Evidemment, dans les grandes écoles on répète aux étudiants qu’ils sont des petits génies, l’élite de la nation, etc...
    Mais, vous savez quoi ? on leur apprend aussi à se servir de leur cerveau, et qu’il n’est pas interdit de s’en servir....

    Des jean-foutres, il s’en trouve chez les ingénieurs comme chez les employés ; et même aussi chez les syndicalistes.

    Incroyable, hein ?



  • bof 29 octobre 2008 10:19

    Un nouveau concept ?
    C’est quoi le ’siège médiatique’ ?



  • bof 16 octobre 2008 14:22

    Eh ben ça s’est pas arrangé en une semaine.
    Encore 2 ou 3 semaines et Villach fera un article qui nous promet la Police de la Pensée Artistique PIcassienne pour la prochaine décennie.

    Remercions-le néanmoins pour ses commentaires édifiants (sic) sur ce tableau de PIcasso.
    Villach, dans le prochain épisode de votre saga, faites-nous part de vos commentaires sur cette oeuvre de Goya : La famille de Charles IV.
    J’ai hâte de lire ça



  • bof 13 octobre 2008 11:45

    @ l’auteur
    J’ai du mal à comprendre la logique que vous développez
    Qu’on cherche à privatiser et à déréguler pour pouvoir faire du profit sans entraves, c’est logique, ça se tient.
    Mais qu’ "on" (là, quelques précisions sur ce "on" seront les bienvenues) livre l’école publique au chaos de la délinquance, comme vous le dites, serait donc une action délibérée, destinée à détourner le public de l’enseignement public, et ce au profit du privé. 
    C’est bien ça ? Ou alors je n’ai rien compris, pas lu jusqu’à la fin encore une fois ?
    Donc là, c’est le service public qui se saborde ?

    Moi ça m’épate. J’avais cru remarquer qu’il y a surtout des directeurs d’école qui font leur boulot en veillant à ce qu’on vienne dans leur école pour travailler et pas autre chose. Et puis d’autres directeurs qui veulent surtout pas d’ennuis et sur lesquels il faut surtout pas compter pour faire régner l’ordre.

    Là, c’est pas un problème de respect de règles mais de volonté de les appliquer.

    Mais je ne suis pas de l’E.N. et je ne connais pas les critères de désignation des directeurs d’établissement. Y’a des gens qui disent qu’on choisit pour ça des types qui font pas d’emmerdes au syndicat. Mais ça doit être des mauvaises langues, hein ?





  • bof 7 octobre 2008 18:00

    Villach
    Quand on se dit "Président d’une association de défense des droits de la personne (LE REGARD, Réseau d’Entraide pour la Garantie, l’Approfondissement et le Respect des Droits”, on ne peut pas s’autoriser à écrire publiquement pour dénier la dignité d’une personne qu’on traîne dans le caniveau avec de tels arguments.
    Que vous n’aimiez pas Rachida Dati et décidiez d’écrire un pamphlet sur elle, c’est votre droit le plus strict, et ça me laisse complètement indifférent.

    Mais attaquer une personne sur un sujet pareil en colportant des ragots du plus bas niveau, c’est se rabaisser au niveau des plus indignes délateurs. C’est en propageant des rumeurs de ce genre qu’on contribue à des hontes comme l’affaire d’Outreau.

    Quand on prétend écrire publiquement, on prend la responsabilité de ce qu’on écrit, et on s’interdit de porter atteinte à la dignité de l’adversaire, aussi méprisable qu’on considère cet adversaire, sauf à se disqualifier immédiatement.

    Mais c’est plus facile de jouer la vertu outragée, ou prétendre que ceux qui critiquent n’ont pas lu l’article, ou de crier au parti pris. Ben tiens ! c’est plus confortable que de se remettre en question, hein ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité