• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

bof

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 56 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • bof 11 septembre 2008 18:23

    "Soulagés de savoir que l’un des symboles de la Révolution de 1789 serait épargné par la machine réformiste" ; pourquoi donc ? 

    Vous y tenez tant que ça, à ces départements ? Faut m’expliquer à quoi ça sert, alors.
    Fournir des sièges électifs aux pros de la politique, OK. Et à part ça ?



  • bof 10 septembre 2008 14:26

    Je me demandais depuis un moment d’où l’auteur sort les interprétations à deux balles qu’il commet régulièrement sur un sujet ou un autre, sujet de préférence ténu comme le QI d’un cobaye de la star’ac, et juste bon à servir de support à ses deux mots favoris : métonymie et intericonicité, qu’il colle partout comme un gamin qui grave ses initiales dans les troncs d’arbre ou les pupitres d’école.

    Maintenant, je sais : c’est toute la collection de Paris-Match qui lui sert de fonds de pensée. Avec ça, pas étonnant qu’il passe son temps à couper les poils de c.. en quatre en trouvant des messages lourds comme le passé de Tapie dans des affiches de pub ou des couvertures de Paris-Match.

    Comprenez donc M. Villach, qu’il n’y a RIEN à interpréter là-dedans. C’est juste du vide, des images faites juste pour qu’on les regarde sans mettre en action la moindre neurone. 
    C’est presque comme les photos centrales de Penthouse, sauf qu’elles au moins ont une fonction bien précise.

    Franchement, vous devriez laisser tomber l’écriture




  • bof 25 juillet 2008 22:48

    tiens, voilà que j’ai un homonyme..
    Va falloir que je trouve autre chose, alors



  • bof 25 juillet 2008 22:46

    Je ne connais pas suffisamment les "autres pays démocratiques comme les États-Unis" pour me prononcer sur le caractère brillant ou non de leurs politiciens... à part deux spécimens hors-concours : GW Bush qui a toutes les apparences de l’imbécile inculte (et à qui on peut juste faire le crédit de persister dans ses choix, si catastrophiques soient-ils ; autant d’obstination entêtée, ça force le respect).
    L’autre spécimen étant Tony Blair, brillantissime expert en communication (tellement expert qu’il finissait par croire à son propre discours), qui fut un moment la coqueluche des bobos français, gauche et droite confondus, et qui a disparu de la circulation après avoir rêvé tout haut d’une présidence européenne.
    Rien de très glorieux, faut bien en convenir...

    Pour dire qu’en France, "la classe politique rassemble des personnalités souvent douées, intelligentes, brillantes", l’auteur ne manque pas d’audace ! Ils ne manquent certes pas d’ambition et vous le décrivez fort bien !
    Doués, ils le sont sans doute. Intelligents... là je me prononce pas, car si intelligence il y a c’est plus au service du parti ou de la carrière perso qu’elle est utilisée. Et moi je m’en tape de leur carrière : c’est mon pays qui m’intéresse !
    Mais pour ce qui est de la classe, là y’a pas grand monde. Je parle de la véritable classe, de celle qu’a un jour montré Villepin à l’ONU face aux mensonges américains, ou de celle qu’avait souvent Mitterrand (si retors qu’il ait pu être par ailleurs).
    Y’ a bien eu quelques Mendes-France, Delors... Allez, je vous accorde même Rocard. Une certaine classe, en effet. Mais passez-moi l’expression : pas de couilles !

    Non décidément, le Général a mis la barre bien trop haut. Face à une référence de ce calibre, si "doués", "intelligents", "brillants" même qu’ils aient pu être, ils ne parviennent pas à avoir l’air d’autre chose que des médiocres.

    Pauvre France, tiens !



  • bof 23 juillet 2008 14:05

    C’est marrant, moi j’aurais plutôt dit l’inverse :
    Cette paranoïa américaine est terrible. Ils ont l’impression qu’ils sont encerclés par des ennemis qui veulent détruire les Etats-Unis. Ils estiment que la seule sécurité à la frontière est une frontière avec le G.I. des deux côtés. Les Etats-Unis n’ont jamais fait l’objet d’attaques depuis la deuxième guerre. Même si elles ont colonisé la moitié de l’Europe. Ont-ils sérieusement envisager que quelqu’un veut les attaquer ?

    N’allons pas imaginer pour autant que la Russie est inoffensive. La Russie comme tout état défend ses intérêts. La différence c’est juste qu’elle n’attaque pas ceux des autres...

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité